Politique

Didier Robert reçu par le Premier ministre mauricien Pravind Jugnauth

Mardi 13 Mars 2018 - 18:04

Lors de son déplacement officiel pour la célébration du cinquantenaire de l’indépendance de l’île Maurice, le président de la Région Didier Robert a été reçu par le Premier Ministre, Pravind Jugnauth. Voici le communiqué rendant compte de leur échange :


A l’occasion de son déplacement officiel pour la célébration du cinquantenaire de l’indépendance de l’île Maurice, Didier Robert, Président de la Région Réunion a été reçu par le Premier Ministre Pravind Jugnauth. Un entretien avec la partie française représentée par le Secrétaire d’Etat Jean-Baptiste Lemoyne, l’ambassadeur de France à Maurice, Emmanuel Cohet et le Président de la Région Réunion Didier Robert.

Le Président de la Région Réunion a été officiellement invité à représenter La Réunion par le Premier Ministre à l’occasion de cet événement historique pour toute la population de l’île soeur.

La présence de la France, de La Réunion pour célébrer cet anniversaire de l’indépendance de Maurice revêt un caractère tout particulier et atteste des relations privilégiées qui existent entre notre pays et l’île Maurice. Les autorités militaires françaises ont aussi participé au défilé de la cérémonie officielle au Champ de mars.

Le Président Didier Robert a affirmé sa fierté de représenter La Réunion et les Réunionnais pour cet événement historique, un événement en présence du Président Indien Ram Nath Kovind, invité d’honneur du cinquantenaire de l’indépendance de Maurice. Les autres pays de l’Océan Indien étaient également représentés à cette occasion.

Lors de l’entretien officiel avec le premier Ministre, Didier Robert a tenu à saluer une fois encore les liens d’amitiés qui lient les deux îles. Il a tenu à rappeler aussi les projets concrets portés par les opérateurs des deux îles au profit du développement de la zone océan indien, au profit des populations.

Parmi les sujets abordés lors cet entretien, il a été question du tourisme, du programme européen Interreg V OI et de la tenue prochaine de la Commission Mixte Réunion/Maurice à Saint-Denis, le 3 mai prochain. 

"Il y a de nombreux marqueurs de la réussite de nos collaborations, de nos échanges depuis ces dernières années à l’exemple du tourisme, du chantier du nouveau câble sous-marin qui va très vite être engagé, du développement durable… Il y a par ailleurs de nombreux éléments porteurs d’espoir pour l’avenir avec des sujets comme l’économie circulaire ou encore l’économie bleue", a précisé le Président de la Région.

L’île Maurice, les Seychelles, La Réunion ont particulièrement oeuvrés pour la création des « îles vanille » en 2010 pour dynamiser le secteur du tourisme. Près de 8 ans après, les résultats sont bien au rendez-vous et le nombre de touristes a augmenté sensiblement, notamment avec le développement des croisières. C’est le fruit d’un travail collectif qu’il faut poursuivre et toujours améliorer ont convenu le Premier Ministre et le Président de la Région. Le chiffre encourageant de plus 550 000 visiteurs présents en 2017 à La Réunion conforte la stratégie régionale et celle des iles vanille dans le cadre de la diversification des marchés.

Autre sujet majeur évoqué lors de cet entretien : le programme européen piloté par la Région, autorité de gestion des fonds Interreg V OI. Il y a à ce stade une quinzaine de projets qui ont été retenus pour l’île Maurice, ce qui correspond à un engagement des financements européens de l’ordre de 16 millions d’euros.

A ce titre, la mise en place d’une antenne économique de la région en 2015 participe fortement à la mise en oeuvre et au suivi des projets concrets entre les acteurs économiques réunionnais et les mauriciens.

Enfin le président a rappelé le prochain rendez-vous important pour les deux îles. Il s’agit de la tenue de la Commission Mixte Réunion Maurice qui se tiendra les 2 et 3 mai prochain à La Réunion. L’opportunité de donner une nouvelle impulsion autour de différents problématiques.

Parmi les principaux sujets à l’ordre du jour de cette séance : l’économie circulaire et la gestion des déchets, le marché africain, la création d’une agence régionale sur le climat et la biodiversité entre les îles de l’Océan Indien.

N.P
Lu 1427 fois



1.Posté par Grandimoune le 13/03/2018 18:57 (depuis mobile)

Allez encore donne a zot l argent pour la collaboration des iles voisines lol arrête jette l argent pour la Reunion pou zot profit et buziness personnel et surtout amicale faut arrête prend creol pou couillon oui.

2.Posté par klod le 13/03/2018 18:57

c'est un fait divers ................................ a quand de véritables avancées sur la "commission de l'Océan indien" ?

3.Posté par Kréol974 le 13/03/2018 19:20

En attendant Maurice y veut garde le monopole avec MK et AA et empêche Corsair fé baisse le prix le billet...Didier Robert s'en fout lui; il paye pas de billet , ce sont nos impôts qui le font voyager.... Dehos au prochain mandat celui-là...Mr Vergès avait raison ; il nous planté le tram-traim, il va nous retarder la route du littoral...bref, tout va contre les réunionnais, mais pour les grosses entreprises qui doivent surement le remercier....

4.Posté par GIRONDIN le 13/03/2018 19:36

Ouais et Youpi !

Quand t'arrives avant ton chéquier à Maurice t'es le roi du pétrole !

L'argent de l'Europe, donc nos impôts dans un paradis fiscal :

..... Coopération internationale indispensable
"Je ne crois pas à la multiplication des enquêteurs (...) on a surtout des progrès a faire dans la sophistication, la façon d'enquêter, les enjeux sont dans la cooperation financière internationale".

Si vous avez de l'argent à cacher, allez à l'île Maurice : les demandes qu'on leur envoie, on n'a pas de réponse...

"Le problème est faussé au départ : l'évasion légale échappe au contrôle du juge, il intervient ponctuellement et a posteriori, dans un cadre précis".
, Renaud Van Ruymbeke France inter

5.Posté par reunionnais le 13/03/2018 20:10

didier robert arrete fait avoir a ou avec bande mauricien , oute coopération régionale c est de l'argent gaspillés ,les mauriciens lé plus malin , et nous a la réunion y en a beaucoup des problèmes ,commence par essayer de donner tous ses universitaires qui sortent de l'universités avec de gros diplomes un emploi....tous ces millions de nos impots ,de la feder etc ... en commission plénière fait un buget d'emploi pour ces jeunes essai avoir des ideés pour qu'ils ne restes toujours PAS aux chomages. UN CRI D'ALARME S.O.S POUR CES JEUNES DIPLOMESb[b[

6.Posté par Thierry le 13/03/2018 21:33 (depuis mobile)

Les relations entre nos îles concourrent à une meilleure prise en compte de nos richesses. Il s’agit d’une mise en place de partenariats pour de nouvelles créations d’entreprises et donc d’emplois !

7.Posté par Lauriane le 14/03/2018 09:04 (depuis mobile)

Moi meme Franco-mauricienne je ne peux que féliciter les efforts du président Robert pour le rapprochement entre nos deux nations.

8.Posté par Ramgoolam le 14/03/2018 13:49

Eh voilà que le Didix se fait encore berner par le p'tit Pravind. Mo dir twa, cousin Didix, nou bizin bocou d'euros pou zile vanille, pou coque bon pé touriste risse pou nou et nou laisse twa prende touriste sac à dos. En 2017, 1.342.000 touristes à Maurice et seulement 550.000 chez twa cousin ! A méditer...
Mo donne twa nos recettes : 58 milliards de roupies soit 1 milliard 640 millions de dollars. Chez twa, seulement 356 millions d'euros. Une misère cousin. Zamé mo vine pass vacances chez twa, trop ser et zot pas coné parle anglais. Allez, sans rancune cousin.
N;B; Twa pa perde le RIB mo donne twa avant ton départ po fait gro virement pou nou

9.Posté par JMR974 le 14/03/2018 16:05

Aah ! J'ai eu peur lorsque j'ai vu "Robert", j'ai cru que c'était Thierry. Il ne faut pas envoyer ça nous représenter, s'il vous plait.

10.Posté par à post 10 le 14/03/2018 19:03 (depuis mobile)

Ramgoolam cette fois ?

11.Posté par Jean Rigole le 14/03/2018 21:59

A ceux qui critiquent ce déplacement, pourquoi ne vous en prendre qu'à Didier Robert ? Pour la partie française, il y a aussi le Secrétaire d’État Jean-Baptiste Lemoyne, l’ambassadeur de France à Maurice. L'argent que Didier Robert met dans la coopération régionale, c'est l'argent de la France, qui est représentée par cet ambassadeur (au milieu sur la photo), et qui est en total accord avec l'action du président de Région. Donc, si vous n'êtes pas d'accord avec la France qui coopère avec Maurice, demandez votre indépendance ! La Réunion deviendrait alors aussi un paradis fiscal et vous aurez plus de considération de la part de la France.
Mais au delà de ce déplacement à Maurice, je pense que le président de Région vise plus loin, l'Inde. Le président de l'Inde était l'invité d'honneur de cette célébration du cinquantenaire de l’indépendance de l’île Maurice et sa présence a dû être l'occasion pour Didier Robert de faire connaitre un peu mieux la Réunion à ce grand pays en plein développement avec un colossal marché.
Le président Macron revient d'un voyage d'affaire fructueux de 4 jours en Inde, et il vient de signer un accord maritime avec l'Inde qui renforce sa présence dans l'océan Indien. Dorénavant, l’Inde pourra utiliser les bases navales de la France dans les océans Indien et Pacifique Sud.

https://www.lexpress.mu/article/327805/accord-maritime-france-linde-renforce-sa-presence-dans-locean-indien

Le monde bouge les gras ! Dorénavant, il faudra vous sortir les doigts du nez, retrousser les manches et arrêtez de chialer sur internet ! Les autres ne vous attendent pas !

12.Posté par Jp POPAUL54 le 15/03/2018 08:26

C'est bien, cela fait fonctionner le commerce des marchands de costumes....
et aussi le bas business des tailleurs de costards !!!!

Moi, je trouve juste qu'il devrait faire plus de sport...il grossit le DR .

13.Posté par Pourquoi le 15/03/2018 12:37 (depuis mobile)

Pourquoi à t on Didix Robert comme président de région ? Les USA ont bien Trump. Mauvais temps en ce moment.

14.Posté par Moitié la route NRL le 15/03/2018 13:01 (depuis mobile)

Dans certains milieux a la Reunion et dans la zone Ocean Indien, Didier Robert s'est fait un nom " moitié la NRL ".

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter