MENU ZINFOS
Blog de Pierrot

Didier Robert propose de remplacer le RSA Jeunes par une aide à l'apprentissage


Par - Publié le Lundi 28 Janvier 2013 à 15:29 | Lu 5693 fois

Didier Robert propose de remplacer le RSA Jeunes par une aide à l'apprentissage
Lors de la présentation de ses voeux à la presse ce matin, au Moca à Montgaillard, Didier Robert a lancé quelques piques bien senties au gouvernement accusé de "prélever plus et de distribuer ce qu'on n'a pas encore".

Parmi ses principales cibles, le fameux RSA Garantie Jeunes que le gouvernement prévoit de mettre en place en septembre, en octroyant une prime de 483 euros aux jeunes de 18 à 25 ans sans emploi et sans formation.

Didier Robert propose au gouvernement d'abandonner ce projet qu'il qualifie de "démagogique" et de consacrer les sommes économisées au financement de nouveaux contrats d'apprentissage que la Région serait prête à co-financer.

"Je préfère des jeunes Réunionnais qu'ils soient en apprentissage plutôt qu'ils ne soient au chômage", a conclu sur ce point le président de la Région.


Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur

Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

92.Posté par WQS le 04/02/2013 10:50

90
Vous avez quoi contre les concierges ?
Le mien est un homme très bien qui travaille beaucoup , gagne 1097 Euros nets par mois, et ne se plaint jamais de son sort. Et il est très content de ne pas travailler à la voirie , il ne
supporterait pas de voir 4 glandeurs accrochés au manche de leur pelle pendant qu'il se taperait tout le boulot ! LoL !

91.Posté par WQS le 04/02/2013 10:36

Pour développer le sujet de la motivation:
L'attrait de la fonction publique est très important dans la population Française pour des raisons historiques , amplifiées conjoncturellement par la crise et l'incertitude pour l'emploi.
A la Réunion , où les conditions générales sont encore plus dégradées qu'en métropole ,
on a le dispositif de la sur-rémunération qui vient booster l'attraction de la fonction publique.
C'est pourquoi il est si compliqué de trouver des gens motivés pour venir travailler dans le
privé , qui ne peut concurrencer la montagne d'avantages offerts par le public.
Je connais beaucoup de Réunionnais qui ont délaissé un emploi dans le privé , même bien
payé , mais avec des horaires difficiles et des responsabilités assez lourdes , pour aller dans le public. Sans l'existence de la sur-rèm , ils n'auraient jamais pris pareille décision.
La sur-rémunération a bien un effet néfaste sur la motivation des Réunionnais pour le travail dans le privé , ce qui , à terme est un danger énorme car les meileurs partent tous
dans la fonction publique , et que tout le monde ne peut non plus devenir fonctionnaire , surtout vu la dégradation accélérée de notre économie et des finances publiques.

90.Posté par Ou lé concierge? le 04/02/2013 09:56

"Chaque fois que je vois les gens de la voirie par ex , il viennent tous les jours près de chez moi , un qui bosse ( mais pas trop violemment non plus ) et cinq qui regardent....

Il y a même un 6ème qui regarde et ce TOUS LES JOURS, et c'est vous. Matez c'est produire? Vous avez rien d'autres à faire que surveillez TOUS LES JOURS les gens de la voirie?

Vous êtes enfermez dans un bocal de certitudes.....Si La Réunion accuse un énorme retard, c'est parce que le réunionnais est victimaire, et que c'est la faute des fonx? Prends deux 'tit bois et allez jouer don....

89.Posté par WQS le 04/02/2013 08:03

88

Vous persistez à la ramener sur des sujets qui vous dépassent , et vous mélangez tout sans jamais répondre sur le fond , le coût de la sur-rèm , le patrimoine comparé des fonctionnaires , la productivité , autant de sujets où vous vous êtes planté en beauté.
Mon post 82 que vous évoquez ne parle pas de productivité, mais de motivation.
Sur la productivité , relisez mon post 76 , si vous ne comprenez toujours pas , relisez.
Je constate avec inquiétude que quelqu'un souffrant de tels soucis de compréhension et animé d'une mentalité aussi tordue puisse servir dans la fonction publique.

88.Posté par Tanbi le 03/02/2013 18:27

86- Non je ne joue pas les vierges effarouchées mais j'avoue ne pas avoir d'argument assez solide face à ce genre d'affirmation :

"Chaque fois que je vois les gens de la voirie par ex , il viennent tous les jours près de chez moi , un qui bosse ( mais pas trop violemment non plus ) et cinq qui regardent..."

Et c'est ça qui fonde votre jugement sur la productivité moindre des réunionnais...

C'est suffisamment édifiant...

87.Posté par L''''''''Ardéchoise le 03/02/2013 17:05

En ce qui me concerne, Caton, 8 ans...
J'y aime plein de choses, mais pas tout, comme dans mon pays qui s'appelle France.
Quant à ton avis-accord avec mon suivant, est-ce bien représentatif de La Réunion ?
Nous avons la même chose en Métropole...Un qui bosse, quatre ou cinq qui regardent, c'est courant (voir DDE). Et de plus, j'ai pu récemment me rendre compte que c'était idem en Autriche et en Allemagne, nous n'avons peut-être pas en France de leçons à recevoir du "je ne fous rien mais tous croient que je travaille", mais c'est la seule différence. C'est juste une question de style, qui n'est pas tout à fait le même...
Le résultat lui, est dans un esprit qui se rejoint et se conforte...
"Mais où sont passées les gazelles ?"

86.Posté par WQS le 03/02/2013 16:02

85

Vous nous la jouez "vierge effarouchée" , c'est que vous n'avez aucun argument solide.

85.Posté par Tanbi le 03/02/2013 13:46

82 - Eh bin voilà, enfin vous tombez enfin le masque.

Malgré vos posts en apparence très policés, il y avait en effet certains mots qui trahissaient votre état d'esprit.

84.Posté par Tanbi le 03/02/2013 13:40

80 – Je vous rassure, je sais encore faire une addition.

Raisonnement général : que pour une population lambda, une majoration de 25 % de ses revenus risque d’entrainer un ajustement à la hausse des prix de la même proportion. Et donc dans ce cas le gain serait nul. C’est tout.

En ce qui concerne la Réunion, si on étend à tous une surem de 25 % à tous, la partie de la population qui reçoit pour la première fois ces 25 % va consommer des produits auxquels elle n’avait jusqu’à présent pas accès. Ce qui risque de faire augmenter le prix des dits produits suivant le principe élémentaire de la loi de l'offre et de la demande.

Bien sûr, d'autres produits peuvent eux baisser. Peut être par exemple l'immobilier...

83.Posté par Caton2 le 03/02/2013 13:20

81. Je n'ai pas une sympathie immodérée pour les allemands. J'ai passé dix huit mois en Allemagne et ça ne m'a pas donné l'envie d'y revenir...
Cependant les allemands ont su faire perdurer un modèle social d'entreprise qui permet un dialogue réaliste entre syndicat et patrons, et ont maintenu l'apprentissage, ce qui leur donne ce taux de chômage des jeunes de 8,1, qu'on leur envie.
82. Entièrement d'accord. C'est ce que j'appelle le syndrome du Dodo. Dieu merci, tous les réunionnais ne fonctionnent pas sur ce modèle. Mais le syndrome gagne du terrain...

82.Posté par WQS le 03/02/2013 08:57

79
""" qu'est ce qui vous fait penser que les réunionnais perçoivent la valeur travail plus négativement que les métropolitains ?"""

1/ L'expérience :

Vous vivez enfermé dans votre bulle fonctionnariale , loin du monde réel de l'entreprise que vous détestez ,mais qui produit la richesse qui sert à vous payer vous et votre sur-rèm.
Alors demandez-vous pourquoi tant d'entrepreneurs hésitent à recruter à la Réunion ?
Dans des entretiens d'embauche , certains commencent à vous parler de leurs droits ou à critiquer les horaires ou vous demandent directement des tickets resto , avant même de se renseigner sur ce que l'on attend d'eux en terme de travail ou de compétences.( VECU ).

2/ L'observation :

Chaque fois que je vois les gens de la voirie par ex , il viennent tous les jours près de chez moi , un qui bosse ( mais pas trop violemment non plus ) et cinq qui regardent...

81.Posté par L''''''''Ardéchoise le 02/02/2013 23:57

Caton, mon cliché n'est pas socialo, mais juste une connaissance approfondie de l'autre pays, "mein zweites Vaterland" d'où je reviens encore d'il y a quelques jours et où j'ai été élevée une grande partie de ma jeunesse.
A côté de cela, nous sommes entièrement sur la même longueur d'ondes concernant l'apprentissage tel qu'il a existé mais qu'il est difficile de faire perdurer, hélas.
Quand aux Lycées Pro, j'ai dans un premier temps enseigné en CAP (en deux ou trois ans) carrosserie, mécanique, électricité, chaudronnerie, maintenance etc...avant que ma formation initiale ne me branche sur le para-médical. L'abandon de ces formations a été une énorme erreur !

80.Posté par Caton2 le 02/02/2013 22:50

Tanbi la sur-rèm: "Sur 2è point je disais juste que si on étend une surèm de 25 % à tous comme le préconisait WQS, il y a un risque identique à celui que vous citiez. C'est à dire que les prix soient majorés artificiellement de 25 % et dans ce cas le gain est de 0 pour tous."
Donc aux prix déjà majorés à cause de la sur-rèm pour les fonxs , s'ajouteraient 25% de plus si on la donnait à tous, et ce serait un gain de 0?
Surréaliste comme raisonnement!!! Je ne sais pas quelles études vous avez faites mais surement pas d'économie, ou alors dites moi quel était votre prof qu'on aille lui tirer les oreilles, WQS et moi!!!
Caspice? Vous êtes Corse?

79.Posté par Tanbi le 02/02/2013 21:09

77 - Oui "Caton-la-haine" calmos ! Une ponctuation un peu désordonnée finit pas perdre vos lecteurs.

Sur 2è point je disais juste que si on étend une surèm de 25 % à tous comme le préconisait WQS, il y a un risque identique à celui que vous citiez. C'est à dire que les prix soient majorés artificiellement de 25 % et dans ce cas le gain est de 0 pour tous.

Capisce ? Et c'est moi qui ne sait pas lire...

78.Posté par Tanbi le 02/02/2013 20:53

76- Relisez votre post 64...

Pourquoi les réunionnais seraient ils selon vous moins enclins que les métropolitains à développer l'apprentissage et qu'est ce qui vous fait penser que les réunionnais perçoivent la valeur travail plus négativement que les métropolitains ?

77.Posté par Caton2 le 02/02/2013 20:31

Tanbi la sur-rèm. Vous ne savez pas lire! Dans mon post 52 je cite mes sources: "Un rapport de l'inspection des finances, repris par le journal l'Expansion est on ne peut plus clair...."
Ça vous avait échappé?
Mais il y a pire. Non seulement vous ne savez pas lire, mais quand vous lisez, vous comprenez le contraire de ce qui est écrit. Ainsi, post 55 vous affirmez: "De plus comme le souligne Caton2, qui vous dit que les prix ne vont pas augmenter artificiellement à proportion? Et dans ce cas le gain = 0 pour tout le monde."
Où ai-je écrit cela? J'ai cité l'article de l'Expansion qui fait état du rapport de l'inspection des finances qui "désigne le régime local de l'impôt sur le revenu comme un des responsables de l'inflation.(...) Un avantage qui coûte environ 300 millions d'euros à l'Etat mais qui profite pour l'essentiel aux 20% des contribuables les plus riches. Problème, les entreprises seraient incitées à augmenter leurs prix pour cibler ces privilégiés au pouvoir d'achat amélioré. Et ce au détriment de l'ensemble des consommateurs."
Autrement dit, il est proposé (au conditionnel) l'interprétation que cet avantage qui donne beaucoup de pouvoir d'achat aux plus riches, incite les entreprises à gonfler leur prix.
Bref, une mesure "compensatoire", très coûteuse pour l'État, qui a un double effet pervers.

76.Posté par WQS le 02/02/2013 20:17

73
La productivité globale potentielle d'une population se mesure à son niveau d'éducation et de formation technique , son employabilité en fait.
La Réunion accuse un énorme retard à sur ce plan par rapport à la métropole , avec en particulier plus de 100 000 illétrés .Vos amis politiques dénoncent ce constat en continu depuis longtemps , réclamant toujours plus de moyens d'éducation et de formation.
Vos amis politiques reconnaissent donc le réel déficit de productivité des Réunionnais.

75.Posté par WQS le 02/02/2013 19:52

70 Caton
Ton analyse est exacte mais je ne mettrais pas tout sur les dos des socialistes.
Si ils sont arrivés au pouvoir , c'est qu'une majorité de Français les y a portés et donc qu'ils
avaient des prédispositions à laisser fonctionnariser la société.
ils ont alors tout fait pour détruire la valeur travail en faisant croire à tout le monde que l'on pouvait devenir col blanc , prof ou fonctionnaire avec ce délire de jospin de 80 % de bacheliers , au point que 80% des jeunes rêvent maitenant de devenir fonctionnaires ce qui est le symptôme d'un pays gravement malade sur le plan de la valeur travail.
Mais la racine du mal est plus ancienne , les Français ont depuis longtemps cherché à se
débarrasser des taches les plus dures , la colonisation puis l'immigration massive qui a suivi l'indépendance des colonies en est la preuve , il était donc facile pour les socialistes de laisser miroiter une vie de planqués aux mains propres à ce peuple.
Concernant la Réunion , le tableau y est le même en pire , avec un ingrédient qui pése son
poids dans la perception de la valeur travail ,le bourrage de crâne fait par les communistes sur la question de l'esclavage qui mène au noulépaplis noulépamoins et un sentiment chez
beaucoup que le travail n'est qu'asservissement victimaire et jamais épanouissement.
Ajoutons la dessus la sur-rèm et plus personne n'a envie de bosser dans le privé , dur et
mal payé , alors l'aprentissage ? C'est que pour les " couyons " !

74.Posté par Tanbi le 02/02/2013 19:44

69- Oui vous avez raison et je profite de l'occasion pour remercier le célèbre moteur de recherche, wikipédia, la presse écrite et... tous mes anciens profs

Dans votre post 52 vous déclarez que "Moins de 11.000 personnes appartenant au 1% des contribuables les plus aisés se partagent l'essentiel de cadeaux fiscaux s'élevant à 760 millions d'euros."

Vous tenez ça d'où ? De votre petite tête ?

73.Posté par Tanbi le 02/02/2013 19:30

71 - Et c'est moi qui dérape ?

Vous êtes bien en train d'insinuer ni plus ni moins que le réunionnais est moins travailleur que le métropolitain oui ou non ? Avec votre histoire de productivité inférieure de 30 %... Et vous vous étonnez que l'on s'en insurge ?

72.Posté par Un peu de sérieux SVP le 02/02/2013 18:31

Déjà en virant les Comoriens, les Malgaches , les mahorais et autres, la Réunion serait plein Emploi! l'autre gus de la pyramide inversée, paye avec nos deniers des milliers de PC à 500 euros pièces ?? Où va-t-on?

71.Posté par WQS le 02/02/2013 18:28

67
Tiens , on dirait du " vieux créole "...
Sinon , je ne vois pas où est le mépris , les Français sont différents des Allemands , en
particulier sur la perception de la valeur travail , et les Réunionnais sont différents des
Français de métropole , en ce domaine comme en beaucoup d'autres ,demandez leur !
Vous recommencez à déraper pour masquer la faiblesse de vos arguments.

70.Posté par Caton2 le 02/02/2013 18:19

68. "Comparer l'Allemagne à la France... etc"...
Un bon vieux cliché socialo pour excuser la destruction de notre système d'apprentissage français et son remplacement par les bacs pro! J'avais bien compris l'Ardéchoise, que vous travailliez dans l'enseignement pro, secteur hospitalier. C'est un secteur dans lequel je ne m'aventurerai pas parce que j'y connais rien.
En revanche, je me souviens très bien de l'ancien système d'apprentissage, très efficace, qui existait en France. Je dis bien en France, pas en Allemagne. Et ça marchait!
Mais les socialos, Jack Lang en tête, voulaient du bac pour tous! 80% d'une classe d'âge au bac!
Objectif irréalisable et irréalisé. Plus d'apprentissage mais des bacs pros!
Résultat, des professions délaissées comme celles des métiers de bouche, et beaucoup de métiers du bâtiments et de l'industrie délaissés. Des métiers qui s'apprenaient tôt,ce qui avait comme avantage, de travailler tôt et de ne jamais connaitre le chômage.
Résultat, de plus en plus de bacheliers (et pas seulement bachelier "pro") au chômage alors qu'on cherche des soudeurs, un métier dur mais très bien payé, des bouchers, des plombiers, des maçons, des plâtriers! Tant mieux pour les émigrés des pays de l'est!
Alors, cessons de dire que les Allemands, en ce domaine, n'ont pas nos traditions. C'est faux! Ils ont su garder des traditions que nous avons délaissées, par connerie!

69.Posté par Caton2 le 02/02/2013 17:57

65. "Tanbi la sur-rèm" est un fin analyste... hum... Ou plutôt, "Tanbi la sur-rèm", est un grossier copieur.
Quand on pique la pensée d'un autre (en l'occurence Valentin Martin), on cite ses sources: http://www.politique-actu.com/debat/economie-allemande-modele-suivre/233486/
Allez voir cette page. C'est plus détaillé...

68.Posté par L''''''''Ardéchoise le 02/02/2013 17:54

Comparer la France à l'Allemagne reste une billevesée.
Cela ne date pas d'hier.
Nos us ne sont pas les mêmes, ni nos façons de fonctionner ou de penser, d'être, de savoir-être, de savoir-faire. Nous ne sommes pas Allemands, bien que proches d'eux, parce qu'Européens.
Les fonks ont bon dos. J'ai rencontré à la Run des Allemand(e)s puant(e)s du même acabit que les fonks de France, juste là pour faire du fric et bien plus racistes que nos compatriotes de la Métropole...
Autrement, à La Réunion, comment voulez-vous que l'apprentissage fonctionne avec des patrons qui prennent plus de stagiaires des Lycées pro qu'il ne peuvent, histoire d'avoir de la main-d'oeuvre gratuite?
Gratuite et sans réelle formation, sans assez de tuteurs ou tutrices pour que les stages soient valables.
Quant à l'infirmier, il me gonfle ! Si le pourcentage de gens bien formés et à leur place autrement que pour la sécurité de l'emploi dans les para-médicaux sur cette île était une réalité, ça se saurait... Les coureurs de sur-rém ne sont pas que dans l'Education Nationale, hélas, et là, c'est grave, puisque concernant la santé des personnes.
Si j'ai tort, pourquoi un tel mauvais classement des hôpitaux et cliniques à La Réunion ?

67.Posté par Tanbi le 02/02/2013 17:54

64- "Les Français ne sont pas des Allemands et les Réunionnais encore moins !"

ça veut dire quoi ça ?

Vous croyez avoir une once de crédibilité à débiter ce genre de mépris ?

Et vous voulez faire le bonheur des réunionnais avec un tel état d'esprit ?

Les colonies c'est finit...

66.Posté par Tanbi le 02/02/2013 17:41

61 - Je n'ai pas dit ça : j'ai dit que reprenant un sondage Ipsos pour Le Monde de mars 2012 que 3/4 précisément des jeunes Français rêvent de devenir fonctionnaires.
C'est un sondage national.

65.Posté par Tanbi le 02/02/2013 17:00

60 - Tout est dit...tout est dit. Ce n'est pas aussi simple que ça

Il ne faut pas se hâter de tirer de trop brèves conclusions quant au « succès du modèle allemand ». On estime que la population qui vit sous le seuil de la pauvreté à 14%, soit plus du double qu’en France. Salaires, et consommation stagnent depuis quinze ans, à cause d’une croissance volontairement très faible.
C’est vrai que L’Allemagne est le premier grand exportateur mondial de biens devant les Etats Unis. Mais à quel prix ?
Du point de vue macroéconomique, cela entraîne bien une explosion des investissements et du PIB, mais du point de vue social, c’est une profonde remise en cause du système de protection que l’Allemagne avait hérité du capitalisme rhénan.
Les emplois temporaires à faible qualification, via une exonération de charges sociales, ont été encouragés, et un durcissement sévère des conditions d’indemnisation a été opéré. Encore une fois, du point de vue macroéconomique, c’est un succès : le nombre de chômeurs est tombé de 5 millions en 2005 à moins de 3 millions fin 2008 et n'est remonté, malgré une récession de 5 % du PIB en 2009, qu'à 3,6 millions de personnes en mars dernier. Mais ces chiffres masquent un développement spectaculaire de la précarité. Le développement du travail temporaire a conduit à des dérives. L'Allemagne abrite désormais des travailleurs pauvres qui doivent, pour subsister, toucher les minima sociaux. Le salaire minimum généralisé, réclamé par les syndicats, est refusé par le gouvernement, qui y voit une grande menace pour la création d'emplois.
Au milieu des années 90, l’Allemagne a construit un consensus national pour limiter toute hausse des salaires. Cela a eu deux conséquences. La première est une stagnation de la consommation et du pouvoir d’achat. C’est la raison pour laquelle l’Allemagne a eu la plus faible croissance de l’Union avec l’Italie. De plus en plus, « la clé du modèle Allemand devient une absence de partage des gains de productivité » : ces derniers sont uniquement affectés aux entreprises et aux plus hauts salaires, alors que le salaire médian stagne au mieux depuis quinze ans.
Ce modèle économique est paradoxal parce que tout en étant très puissant, il n’est pas « exportable ». Alors que la France est tentée de l’imiter, il faut rappeler que c’est un modèle de l’offre, et non un modèle de la demande. Il s’agit de miser sur les exportations, et donc sur la compétitivité des entreprises. Il repose donc sur le paradoxe suivant : c’est la hausse de la consommation (et donc la hausse des salaires) à l’étranger qui permet à l’Allemagne d’exporter davantage.
Adopter cette stratégie dite du «coucou» en Europe reviendrait à donc à une diminution des salaires, et à une baisse de la demande, ce qui aurait toutes les chances de limiter la croissance au sein de la zone euro. Cette croissance atone se retrouve aussi dans la démographie. En Allemagne le taux de fécondité est inférieur à 1.4 enfant par femme, ce qui a justifié un relèvement de l’âge de la retraite de 65 à 67 ans, prévu pour 2012.

64.Posté par WQS le 02/02/2013 16:59

60
Dans un pays où 80% des jeunes rêvent de devenir fonctionnaires , et où la valeur travail est souvent perçue négativement , vouloir développer l'apprentissage me parait illusoire.
Les Français ne sont pas des Allemands et les Réunionnais encore moins !

63.Posté par JORI le 02/02/2013 16:52

Beaucoup se plaignent de la sur rèm que les fonctionnaires touchent mais personne ne dit rien quant à la rétribution d'un RSA à des inactifs. Une retraite avant l'heure pour des gens qui n'ont pour la plupart jamais commencé à travailler alors que pour ceux qui ont travaillé toute leur vie ils se verront prélever 0,3% sur leur retraite. Un monde à l'envers qui ne choque personne et surtout pas ceux qui se nourrissent de la précarité locale.

62.Posté par ach chômache gross malheuuur! le 02/02/2013 16:35

à Caton2:post 60:
Ok , en Allemagne il y a une longue tradition de travail manuel, mais en France aussi.
Deux grosses différences cependant entre les deux systèmes:
1- en Allemagne , ils ont la chance de ne pas avoir d'énarques c..ls coincés pour diriger le pays. Chez nous pas de chance , ces types qui se croient sortis de la cuisse de jupiter alors qu'ils ne sortent que de son trou de balle ,méprisent depuis toujours les métiers manuels au point que les gogos finissent par préférer gagner le smic avec un col blanc que le double en bleu de travil.
2- ne refaisons pas l'erreur ( volontaire de Cresson en son temps) de croire que l'apprentisage en Allemage est le même que le nôtre.
Chez eux les centres d'apprentisages sont directement dans les entreprises qui forment les gens dont ils ont besoin ce qui permet de coller au marché de l'emploi ( mais si une entreprise n'a pas de besoin , elle ne forme pas) CQFD

61.Posté par WQS le 02/02/2013 16:19

59
Vous écrivez que la sur-rém associée à une situation désastreuse de l'emploi pousse
80% des jeunes à poursuivre des études dans le seul et unique but d'en profiter.
C'est vrai et je suis d'accord qu'on ne peut vraiment le leur reprocher.
Mais quelle est donc la logique qu'il y a à sur-rémunérer des fonctionnaires dans un département où , comme vous le rappellez , il n'y a pas d'emploi pour les diplômés ?
La sur-rèm déséquilibre totalement le marché de l'emploi , au détriment de l'entreprise qui est perçue comme une voie de garage pour ceux qui ont raté les concours.
C'est peut-être l'effet pervers le plus néfaste de ce système.

60.Posté par Caton2 le 02/02/2013 15:40

59. 58. Revenons à notre sujet au lieu de faire une bataille de coqs.

"L'apprentissage est l'un des piliers de la réussite du «Made in Germany». Le taux de chômage des moins de 25 ans y est de 5,5% contre 24% dans l'Hexagone.
Le succès du système d'apprentissage Outre-Rhin, dit «système dual», se résume en un chiffre: le taux de chômage des moins de 25 ans s'y limite à 5,5% contre 24% dans l'Hexagone. Conçu comme une voie d'excellence axée sur la maîtrise d'une compétence professionnelle, l'apprentissage est l'un des piliers de la réussite du «Made in Germany», qui repose en grande partie sur la qualité de sa main d'œuvre.

L'Allemagne compte trois fois plus de jeunes formés en alternance qu'en France: 1,5 million, contre 600.000. L'importance de l'apprentissage dans l'économie allemande s'explique d'abord par «une longue tradition remontant au Moyen Age et jamais interrompue», explique Andreas Pieper, porte-parole de l'Institut Fédéral pour la formation professionnelle (BIBB). Le système inspiré de l'artisanat y a été adapté à l'industrie et aux services.
Après l'école primaire, un système assez sélectif oriente les élèves allemands vers deux possibilités: passer le bac et étudier à l'université ou suivre une scolarité plus manuelle et appliquée."
Source: http://www.lefigaro.fr/formation/2012/01/30/09006-20120130ARTFIG00528-l-apprentissage-voie-d-excellence-en-allemagne.php

Tout est dit!

59.Posté par Tanbi le 02/02/2013 15:05

58- Les meilleurs candidats réussissent mieux les concours que les mauvais, il n'y a pas plus logique...

Il y a bien une logique... à ce qu'un métier attractif puisse attirer les meilleurs étudiants.

Vous ne pourrez jamais empêcher un bac + 4 préférer un concours C à un CDD au SMIC en entreprise qui ne débouche pas forcément sur un CDI.

C'est peut être la conséquence de la surèm ici, mais surtout le fait que la société ne peut plus offrir du travail à nos jeunes conséquences de la crise et du chômage. 80 % des lycéens français veulent aller dans la fonction publique. On peut le déplorer mais on ne peut les en blâmer.

Si on est pas capable d'offrir à un BAC + 4 un emploi à 1800 euros par mois, c'est plus la peine d'étudier.

Après on peut débattre des effets pervers de la surem...mais c'est autre chose.

58.Posté par WQS le 02/02/2013 14:14

57
Votre point de vue sur le mérite et la sur-rèm ne repose sur aucune logique.
Les domiens et les métropolitains passent les mêmes concours , les métropolitains n'ont
pas de sur-rémunération . La sur-rémunération n'a donc rien à voir avec le mérite d'avoir
réussi , même à 10 reçus / 10000 candidats ,un concours national de la fonction publique
sans quoi les fonctionaires de métropole y auraient droit autant que vous.
La sur-rémunération est un dispositif qui fut destiné au début de la départementalisation à motiver des mutations pour développer ici des infrastrucures administratives.
Au fil du temps les bénéficiaires ont considéré ce dispositif exceptionnel comme un acquis permanent . L'objectif initial a ainsi été totalement détourné puique nous sommes passés d'un déficit de candidats à la mutation à des listes de demandes longues comme la bible. Et du coup , on voit tous les ans débarquer des avions entiers de fonctionnaires extérieurs
à ce département , qui possède le taux de chômage le plus élevé de France , je le rappelle.
Ceci est un des effets pervers de la sur-rémunération.



57.Posté par Tanbi le 02/02/2013 13:09

57 - On peut c'est vrai déplorer les dérives d'un tel système mais je persiste à dire qu'il s'agit bien de mérite.

Quand pour 10 000 candidats, on n'en retient que 10 admis à une épreuve, ceux qui décrochent le concours sont précisément les meilleurs des candidats.

Les meilleurs étudiants vont sur les meilleurs postes...c'est comme ça !

56.Posté par WQS le 02/02/2013 11:52

55
Vous avez une drôle de notion du mérite.
Si il est vrai que compte tenu du taux de chômage beaucoup se tournent vers la fonction publique , dont l'attractivité dont vous parlez est bien réelle (et très amplifiée du fait de la sur-rémunération dans les doms) , on se retrouve ainsi avec des Bac + 4 ,5 , 6 ou plus pour occuper des postes qui ne le nécessitent pas à la base.
On assiste à un phénomène semblable dans le privé , mais on ne peut payer un agent
d'entretien , même bac + 8 , plus que ce que le salaire du POSTE ne vaut .
Le niveau des diplômes ne confère aucun mérite particulier quand il est sur-dimensionné au poste . ce phénomène révèle en fait une inadéquation croissante entre le monde des études et celui du travail , un grave problème de la société Française , et le sujet de départ
de cet article , l'apprentissage , en est une des solutions , mais mal exploitée chez nous.
Par ailleurs , ce phénomène est une usine à fabriquer des frustrés , on se retrouve avec
des gens qui occupent des postes pour lesquels ils ont un niveau trop élevé , ou qui se vivent ainsi , et qui ont postulé pour la sécurité ou la sur-rémunération mais n'ont aucune espèce de vocation pour le poste ou la fonction dans laquelle ils se retrouvent , ce qui n'est pas viable sur le long terme.

55.Posté par Tanbi le 02/02/2013 09:45

53 - "Un avantage qui bénéficie uniquement à une minorité s'appelle un privilège , donc en effet, une majoration de 20 ou 25 % appliquée à tous est plus juste qu'une de 53% "

Sauf si l'avantage est considéré comme mérité. Compte tenu de l'attractivité de la fonction publique et le peu d'offre d'emplois marchands intéressants, beaucoup de jeunes sur-diplomés préfèrent se lancer dans les concours administratifs et dont le taux de réussite en ces temps de chômage massif est donc de plus en plus faible...mais bon pourquoi pas ?

De plus comme le souligne Caton2, qui vous dit que les prix ne vont pas augmenter artificiellement à proportion? Et dans ce cas le gain = 0 pour tout le monde.

Je ne suis pas défaitiste mais un brin prudent... Essayez de bien me lire et je vous le répète je suis plutôt pour que la surem soit étendu à tous...

Mais j'ai quelques raisons de me méfier face à des solutions simplistes et toutes faites...Il va falloir vachement verrouiller l'affaire afin que tous les réunionnais ne soient pas une fois de plus les dindons de la farce. Car c'est beaucoup plus facile de manipuler des budgets fongibles le jour où la faillite de ce pays sera effective et reconnue comme vous dites que d'abaisser le salaires des gens sans leur consentement.

Et je le répète encore : il y a des petits malins anti-surems qui ne travaillent que dans l'objectif inavoué que le produit de la surèm ne reste pas ici.

54.Posté par Tanbi le 02/02/2013 08:34

52- "Problème, les entreprises seraient incitées à augmenter leurs prix pour cibler ces privilégiés au pouvoir d'achat amélioré. Et ce au détriment de l'ensemble des consommateurs."

J'espère que votre seule solution pour faire baisser les prix ne consiste pas en un appauvrissement général.

L'abattement de 30% DOM ne concerne pas un fonctionnaire marié avec 2 enfants jusqu'à 2400 euros de revenus mensuels. Mon propos concerne évidemment ceux ci et je ne les considère pas comme des privilégiés.

Donc cela ne concerne que le haut du panier des hauts fonctionnaires mais aussi les privilégiés du privé.

Donc, si on supprime cet abattement, ça m'en touche une sans faire bouger l'autre.

53.Posté par WQS le 01/02/2013 21:18

51
Un avantage qui bénéficie uniquement à une minorité s'appelle un privilège , donc en effet, une majoration de 20 ou 25 % appliquée à tous est plus juste qu'une de 53% dont
bénéficient les seuls fonctionnaires , vous ne pouvez pas dire le contraire !
Vous dites qu'il n'y a aucun moyen de garantir que la sur-rèm reste à la réunion ?
Déja une partie provient de l'octroi de mer et pour le reste , je dirais qu'avec ce type de raisonnement défaitiste on ne ferait jamais rien , vous sortez là le dernier argument qui reste , alors que ce n'est qu'un problème politique et comptable , en vérité.
Et pour terminer sur cette question , RIEN ne garantit non plus que dans le futur , et peut-être plus tôt que vous ne le pensez , cette sur-rémunération coûteuse et injuste ne sera purement et simplement supprimée.
Ce jour pourrait arriver dès que la faillite de ce pays sera effective et reconnue.
Il sera alors beaucoup plus facile aux dirigeants de sucrer le privilège de quelques uns
plutôt qu'une compensation de vie chère qui bénéficierait à tous , je vous le garantis.
Alors , à trop vouloir vous accrocher à ce système archaique et absurde au lieu d'accepter de le réformer intelligemment, vous pourriez favoriser sa disparition pure et simple.

52.Posté par Caton2 le 01/02/2013 21:14

"Car il n'y a hélas aucun moyen d'avoir la garantie de conserver la surem à la Réunion."
Et le régime local de l'impôt sur le revenu?

Un rapport de l'inspection des finances, repris par le journal l'expansion est on ne peut plus clair:
"Les prix élevés dans les DOM ont été une des causes des mouvements sociaux de l'année 2009. Or l'Inspection des finances désigne le régime local de l'impôt sur le revenu comme un des responsables de l'inflation. Les habitants des DOM bénéficient en effet d'une réduction de 30% de l'impôt sur le revenu dans une limite de 5100 euros. Un avantage qui coûte environ 300 millions d'euros à l'Etat mais qui profite pour l'essentiel aux 20% des contribuables les plus riches. Problème, les entreprises seraient incitées à augmenter leurs prix pour cibler ces privilégiés au pouvoir d'achat amélioré. Et ce au détriment de l'ensemble des consommateurs.

Des cadeaux fiscaux qui profitent aux très riches
C'est un reproche qui peut être fait à beaucoup de niches fiscales mais il se vérifie en particulier pour l'avantage fiscal outremer. Moins de 11.000 personnes appartenant au 1% des contribuables les plus aisés se partagent l'essentiel de cadeaux fiscaux s'élevant à 760 millions d'euros."

51.Posté par Tanbi le 01/02/2013 19:57

49 - Faudrait savoir : dans votre post 37 vous dites un peu au pif que la vie serait de 20 à 25 % plus chère ici et qu'une surem générale à ce taux serait justifiée.

Et dans le 49 vous vilipendez "..la sur-rémunération ainsi que les militants qui , armés de leur mauvaise foi , inventent n'importe quoi pour la justifier".

Ensuite, le principe même de la surem ne vous dérange pas en soi, mais c'est plutôt la quantité de bénéficiaire qui vous pose problème. Vous avez une vision assez étrange de la notion de justice, dites moi.

Enfin, relisez bien mon post 39 : je vous disais en substance que s'il était prouvé que la vie est plus chère de 25 % et qu'on généralisait à tout le monde je serais le premier à l'applaudir des 2 mains à conditions que les doutes que j'émettais soient levés dont celui bien illustré par le post 45.

Parce qu'il y a des militants anti-surem qui ferraillent dans l'espoir inavoué que le magot reparte en métropole.

Et dans ce cas on passe tous les 2 pour des couillons car là on fout à poil et les fonctionnaires... et l'économie locale.

Car il n'y a hélas aucun moyen d'avoir la garantie de conserver la surem à la Réunion.


50.Posté par WQS le 01/02/2013 18:14

48
Je ne villipende pas les fonctionnaires , mais le système de la sur-rémunération ainsi que
les militants qui , armés de leur mauvaise foi , inventent n'importe quoi pour la justifier.
Ensuite :
Les généralistes ont ici une consultation à 23 euros contre 21 en métropole soit + 10% , on est très loin des 53% des fonctionnaires. Les tarifs des spécialistes que je consulte sont au même niveau que ceux que j'ai pu consulter en métropole , autour de 33 à 37 euros.
Ensuite on a le problème des dépassements d'honoraires , mais je peux vous dire que je ne connais aucun spécialiste à la Réunion qui demande les montants de certains " grands professeurs " de métropole.Les médecins n'ont pas d'avantages faramineux à la réunion
par rapport à leurs collègues de métropole , contrairement aux fonctionnaires.
Je suis d'accord pour les pharmaciens , que ce soit ici comme en métropole , ils profitent
d'un système absurde et gagnent beaucoup trop par rapport au service rendu , mais leur situation n'est pas plus favorable ici qu'en métropole contrairement aux fonctionnaires.
De plus on ne peut comparer 200 pharmaciens à 67 000 fonctionaires , question d'échelle,
l'impact des uns est sans commune mesure avec celui des autres sur l'économie et sur le
gaspillage d'argent public que je dénonce.
Quant aux agriculteurs , beaucoup travaillent bien plus durement que la quasi-totalité des fonctionnaires , et gagnent beaucoup moins en moyenne. J'ai toujours critiqué le système de subvention à la filière canne , je serais plus favorable à substituer à cette culture des productions vivrières non-subventionnées comme commencent à le faire les Mauriciens.
Le patrimoine moyen des fonctionnaires Réunionnais est très certainement bien plus
important que celui de leurs homologues de métropole , ce qui n'est sans doute pas le
cas des différentes professions que vous avez citées.

49.Posté par Tanbi le 01/02/2013 16:49

41 -Dites donc vous ne manquez pas de culot c'es qui qui écrit ça : "Les militants-profiteurs de la fonction publique " et en vous répondant avec les même termes, c'est moi qui suit haineux bon. Tortue y voit pas son queue...

C'est quoi le problème du patrimoine ? Et les médecins, pharmaciens conventionnés qui sont payés plus ici ? ça ne compte pas ? Il touchent bien l'argent public non ?

Les agriculteurs il ont bien des subventions de l'Etat et pourquoi vous ne les vilipendez pas comme les fonx ?

48.Posté par A.HOAREAU le 01/02/2013 09:53

Après avoir parcouru les âneries contenues dans la plupart des 'réactions', j'ai fini par oublier le sujet traité par notre Pierrot !

Tout ce verbiage incontrôlé n'honore pas les "belligérants" !!

47.Posté par fonctionnaire le 01/02/2013 03:33

je remarque na un peut i moukate ban'n fonctionnaire mwin mi di zot lé jaloux quand mwin la debuté apres concours mi touché un salaire a peine le smic longtemps

combien de personnes la moukate a mwin ou quitte la reunion pour faire facteur en France pou pas grand chose c'est sur quitte son famille pour aller loin i connait pas quand i revient

voila presque quarante ans mi attend mon mutation pas pou sa mi rale mais seulement toute la changé nana la crise l'arivé beaucoup de chommages et ma place de fonctionnaire d'Etat commence a agacé des personnes qui eux sont en difficultés

alors on tape sur le fonctionnaire mwin mi di tout sak i critique poukoé zot la pas passe le concours et partir en France mi parle surtout a ceux qui sont plus vieux

46.Posté par Létalémenteur..... le 31/01/2013 23:57

Je pense que ce que l'Etat économisera sur la surem, il ne le remettra pas dans l'économie locale...il a d'autres priorités en métropole..La première année peut-être qu'il fera un effort, mais après il fera comme le RAFARIN, qui avait tant promis pour la dotation RMI, il ne l'abondera plus d'année en année et tout le monde sera perdant....(actuellement le conseil général peine à obtenir ce que l'Etat doit et à promis de verser en signant une convention). VERGES aussi avait demandé que cette suppression soit mise à la dispo de la Region, mais quand c'est dans la caisse commune, la Région fera ce qu'elle voudra, par exemple financer un peu plus l'Air Austral, qui n'est pas un bon Air...ou d'autres SEM pour y placer des potes....Votre parlote d'aider à la création d'entreprises, c'est causer pour ne rien dire, il y a actuellement des fonds suffisants, il a la future banque publique, mais pour obtenir du pognon public, ben il faut être gros zozo et avoir un relationnel. La preuve actuellement la Région aide pour l'implantation d'hôtel et les partenaires ne sont pas des petits couillons (Ravate). Tout est fait pour empêcher la concurrence. Les gros bloquent tout au niveau foncier, banques, idées (nombre de franchisseurs vous répondent ah, c'est réservé pour un tel, mais sans que le projet ne voit le jour, l'important c'est de dissuader). L'apprentissage en grande quantité c'est faire du parking social.

45.Posté par darky le 31/01/2013 23:53

quel est le problème ici soulevé ?

que l'argent pourrait être utilisé mieux ailleurs, autrement.
où sont les projets, les financements, les besoins et les propositions ? nous n'avons ici que la proposition énoncée sur un ton péremptoire par notre larousse péi du haut du nouveau bato fou régional, acheté dans quel but et pour faire plaisir à qui ..? le MOCA !.

le hall de la Région ne suffit il pas à faire une conférence de presse pour aller moucater le caractère insuffisant des conditions d'attribution de cette aide ?

pourquoi le journaliste n'investigue t il pas sur les projets de la Région, sur les conséquences de la houle sur des travaux de construction d'une route en pleine mer..
on pourriat même entrpeoser comme brise houle..Des bâtiments de guerre en fin de vie dépollués !

44.Posté par darky le 31/01/2013 23:46

12.
dans mes bras, mon frère !

11.
pourquoi ne pas cassez ce systeme social qui n'encourage a aucun niveau le travail et l'avancée de notre nation.

C'est bien ce que nous tentons de faire.
Rendre mobile ce que certains prennent pour acquis.

Evolution des importations en valeur, de 1999 à 2011, des produits alimentaires et assimilés : +45%
Evolution de la population réunionnaise sur cette même période : +18%
source : INSEE 974.

43.Posté par Tanbi le 31/01/2013 21:19

40- Même Pierrot qui est très coulant en a assez de vos âneries. C'est dire !

ça ne vous gêne plus tout d'un coup une économie marchande sous perfusion des aides publiques ?

Des patrons fonctionnaires... comme les agriculteurs... Elle est pas belle la vie?

La concurrence internationale n'a qu'à bien se tenir !

1 2
Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes