MENU ZINFOS
Communiqué

Didier Robert demande à Tereos à ce que "les négociations débouchent sans délais"


Par Zinfos974 - Publié le Samedi 8 Juillet 2017 à 11:12 | Lu 1594 fois

Didier Robert demande à Tereos à ce que "les négociations débouchent sans délais"
Depuis plusieurs semaines maintenant, les représentants du monde agricole sont mobilisés pour défendre des revendications qui correspondent non seulement aux intérêts de toute la filière canne-sucre-rhum mais qui visent également à parvenir à une plus grande équité dans une chaîne de répartition de la valeur encore trop déséquilibrée entre les différents acteurs de la filière.
 
Je fais aujourd'hui le constat que les négociations s'enlisent de façon inquiétante au risque de provoquer un  blocage durable de toute l'économie de La Réunion.
 
Je souhaite que les représentants de Téréos en fassent aussi lucidement le constat.
 
Parce que tous les maillons de la chaîne -agriculteurs, industriels- sont indissociables les uns des autres et qu'ils participent à la réussite de toute une filière, il y a des exigences de solidarité incontournables que les industriels du sucre doivent prendre en compte.
 
Aussi je demande solennellement aux responsables de Téréos à ce que les négociations débouchent sans délais sur des résultats substantiels et des mesures significatives permettant d'apporter des réponses immédiates aux préoccupations exprimées par nos agriculteurs.
 
Il est plus que temps que le sens des responsabilités l'emporte sur les intérêts particuliers.
 
 




1.Posté par TICOQ le 08/07/2017 11:21

Pourquoi D.R fait-il pression sur TEREOS et pas sur les agriculteurs pour qu'ils revoient plutôt leurs exigences à la baisse ??????

2.Posté par TICOQ le 08/07/2017 11:22

N'est-ce pas vous, monsieur Robert, qui faites monter la pression en parlant de "risque de provoquer un blocage durable de toute l'économie de La Réunion" ? Cette affaire ne concerne pas la Région, restez neutre svp.

3.Posté par Lady lafee le 08/07/2017 11:25 (depuis mobile)

Ce conflit ne peut continuer et tereos doit cesser de traiter les planteurs avec un tel mépris . Lè répartition doit être juste et équitable pour les planteurs, la filière . DR à raison d'apporter son soutien aux travailleurs de la canne

4.Posté par JORI le 08/07/2017 11:29

"Je fais aujourd'hui le constat que les négociations s'enlisent",ça c'est de l'expertise!!. Mais personne ne se pose la question de savoir si cette filière canne est viable!!. En fait elle le sera tant qu'elle pourra être sous la perfusion des subventions, mais le jour on certains décideront de ne plus subventionner cette filière, qu'en adviendra t il??.
"Il est plus que temps que le sens des responsabilités l'emporte sur les intérêts particuliers", c'est marrant car c'est aussi ce qu'on demande à tous nos élus!!. Ne pourraient ils pas montrer l'exemple??.

5.Posté par Georges le 08/07/2017 11:33 (depuis mobile)

Nous soutenons tous les planteurs et Tereos ne peut pas rester muet , cela fait une semaine que ca dure et au lieu de prendre en compte les demandes des planteurs cet industriel envenime la situation. Souhaitons une fin juste pour tous

6.Posté par Dolly Prane le 08/07/2017 11:36

Pourquoi il a pas demandé la semaine dernière ?
Et pourquoi pas les planteurs mettraient moins de pesticides et déserbant dans Cannes pour fais un peu l'économie au lieu aller mande souplé TEREOS Lé capab di á zot prend le l'usine pour zot Hi hi diak O hu ...

7.Posté par Tient DR l opportuniste qui se reveil. le 08/07/2017 11:55

Pour une fois qu'il est pas en voyage autour du monde avec sa chargé de communication ( qui est également son épouse). Cela fait plaisir de l'entendre.
C'est bien DR on est du coté des planteurs. Heureusement manquerait plus que cela.

Sinon prochain voyage c est pour quand??

Bon vol DR.

8.Posté par ca va peter!. le 08/07/2017 12:21

il a fallu qui amène sa poire celui la...

9.Posté par . GIRONDIN le 08/07/2017 12:27

4.Posté par JORI
Effectivement +1

En parlant d'intérêt particulier, sa copine fabriquant de rhum et planteur en pense quoi? C'est un intérêt particulier ou pas?

Dommage que pendant sa rencontre avec la ministre Girardin de n'avoir pas évoqué ce problème de la canne.

Et sinon va-t-il appeler son copain caroupaille à ne pas bloquer la route lundi? Ou est-il totalement impuissant comme pour la Nrl?

10.Posté par CANNE MAPOU le 08/07/2017 12:34

Les sénatoriales arrivent et Monsieur Robert souhaitant une nouvelle élection au poste de sénateur où La soupe est bonne, fait semblant de taper sur la table....!!!
RERREOS est passé de 50 Centimes à 2,50 Euros.
Pourquoi ne pas demander aux planteurs qu'ils douent eux également raisonnables.
Ils nous emlerdent en nous empêchant de travailler et cela avec La nenedjction des flics et donc Dc La Prefecture qui be fait rien pour les faire dégager.
Si moi je suis mal stationné, je prends un PV pour entrave à la circulation.
POURQUOI PAS LE MEME PV PIYR LES P'ANTEURS.
IL FAUDRAIT LETTRE LE FEU DABS UN OU DEUX TRACTEURS ET VOUS CERREZ QU'ILS RENTRERONT DANS LE RANG.
TERREOS devrait fermer leur usine et dire aux planteurs de se d'emmerder avec leurs cannes.
En FRANCE c'est la chianlit et cela ne peut pas continuer ainsi

11.Posté par Veridik le 08/07/2017 12:38 (depuis mobile)

Pourquoi Parler de négociations vu que les planteurs imposent d'avoir 6€ et pas moins...
Dans une négociation il y a tjs un compromis ce qui n'est pas le cas ici

12.Posté par DOGOUNET le 08/07/2017 12:44

Que ne dit on pas lorsqu'il ne s'agit pas de son argent !

13.Posté par Zeus69 ZEUS69 le 08/07/2017 12:45

Monsieur Le Président de Région ,

Tereos est une multinationale donc une entreprise privée , elle n'a en aucun cas de directives à recevoir de l'Etat , seuls les actionnaires sont habilités à prendre les décisions , voila que la cgtr arrive comme la cavalerie afin de démontrer qu'elle existe encore quand aux transporteurs : no comment .Monsieur Le Président de Région , respectez ceux qui ont le droit de circuler librement , d'avoir de l'electricite , et d'aller travailler , sommes nous un pays de droit on non , à present il faut choisir et mettre un terme à l'assistanat systematique dans notre ile .

14.Posté par Ikki le 08/07/2017 12:54 (depuis mobile)

Tereos devrait partir et laisser ces malfrats avec 0 patates ! C'est quoi cette prise d'otage avec ultimatum ? TT le monde peut boucher la route au moindre problème ? Que fait le préfet ? Hâte que ça pète !

15.Posté par Hugh le 08/07/2017 13:34

Ce matin en se réveillant il s'est rendu compte qu'Il n'avait plus de sucre à mettre dans son café ?

16.Posté par dubois le 08/07/2017 13:38

De qui il se mêle celui là !!!! Je suis chef c'entreprise et j'ai 25 salariés depuis plus de 15 ans; Ils n'ont aucune raison de faire grève, ni d bloquer les routes; Si un jour cela ventait ç se produire, j'espère bien qu'aucun politique opportuniste ne vienne se mêler de nos affaires; A part la politique, il a pris quoi comme risque personnel celui qui se permet de donner des ordres à une grande entreprise ??? encore un à vire raux prochaines élections

17.Posté par sirodelo le 08/07/2017 13:38

de toute façon il y a les festivités du 14 juillet , tout cela va être DEGAGE bien avant,

18.Posté par dubois le 08/07/2017 13:40

Et Didier, oublie pas de demander aux planteurs d'arrêter de bloquer les routes avec leurs tracteurs flambants neufs, sinon aux prochaines élections on saura te le rappeler

19.Posté par Nawak le 08/07/2017 15:27 (depuis mobile)

Fin de la canne à La Réunion! Soyons réalistes. Ça coûte une fortune aux contribuables et c'est inutile. Les planteurs sont des enfants gâtés qui ne vivent que de subventions!! J'espère que Tereos ne lâchera rien. Ils devraient même vendre l'usine

20.Posté par Weks le 08/07/2017 16:39 (depuis mobile)

J'espère que Tereos dira "je vends l'usine pour 1€", débrouillez vous !!😡🙄

21.Posté par GIRONDIN le 08/07/2017 16:40

Au faite pour TEREOS
"" "" Tereos est un groupe coopératif détenu par 12 000 agriculteurs français, producteurs de betteraves et de pommes de terre féculières"""

Donc c'est un bien problème entre patron agriculteur et non une multinationale blablabla blabla....

22.Posté par klod le 08/07/2017 17:14

c'est bien , les colleurs d'affiches de la très plate forme vont s'en contenter . comme d'hab , depuis 70 ans .....

mais qu'à fait le robert didier , en amont , contre le monopole de terreos .........lui ou d'autres

de l'anticipations des zébus , de la droite ou de la gauche ?mais on est formidable , les zébus sont formidables ..........


depuis 5 ans on sait qu'il y n'y aura plus de subventions .et aster y fé des assisses au conseil départemental et l'autre robert didier y fé " sans délais" ............. .


i love nos grands zébus qui anticipent .i love les colleurs d'affiches qui crient " vive nos zébus" .


la république au mains des zébus endémiques ..certains s'en contentent ............


une solution ??????????????? moi , perso , mi reste "assise" , mi laisse les espécialistes faire ...je ne suis ni espécialiste en économie ex coloniale , ni en crise roquin ..d'autres le sont ....ek nos impots !

laissons les faire , et collons des affiches ek vive untel ...... ne rien dire et laissez faire , la démocratie à tout vent !


5 ans qu'is savent que l'Europe y sa areter subventionné .

M. omargee la défend nout dossier en europe aux dernières nouvelles .merci à lui ................. tout va bien , en fait ......affole pas ti cok la cour .on est entre de bonnes mains ........


pas besoin affoler ...comme d'hab . ou pas .

23.Posté par klod le 08/07/2017 17:15

canne mapou lé dou ....comme té i dit un vieux séga ............ tout va bien sous le soleil tropical framçais ..................

24.Posté par Perplexe le 08/07/2017 18:03

@ post 16 dubois :

si vous ne voulez pas que les politiques se mêlent de vos affaires, alors pourquoi le patron des patrons, Gattaz, passe son temps à lécher le q de Macron...

Quand c'est pour vos profits, les politiques sont les bienvenus, mais quand il s'agit de valoriser les travailleurs, là la politique vous dérange...

Il a raison le Président de Région d'intervenir, l'économie et le développement de l'île sont aussi de la compétence de la Région. Ne vous en déplaise !

25.Posté par li le 08/07/2017 21:42

La filière canne est viable au Brésil, en Afrique, en Indonésie, en Inde, Mexique, Thaïlande, Chine, ...
Mais pas en France
Ouep ouep ouep
Vive les dom français

26.Posté par MANU MACROU le 08/07/2017 21:48

Cette filière cannes n'est pas du tout viable sans les subventions françaises et européennes. Dans une note de l'IEDOM de novembre 2016, voici un paragraphe que j'ai choisi pour mieux comprendre l'état de la filière :
"Les planteurs bénéficient également d’aides à la production et au transport (schéma 7), visant à compenser les handicaps liés aux conditions d’exploitation locales. Par ailleurs, des soutiens au développement de l’agriculture sont apportés aux exploitants agricoles par l’Europe via le Fonds européen pour l’agriculture et le développement rural (Feader). Toutes aides cumulées, un planteur est rémunéré environ 76 euros par tonne de cannes livrée en moyenne, dont les deux tiers en aides nationales et européennes. Le tiers restant provient du prix d’usine, hors aide forfaitaire et prime bagasse. Celle-ci constitue une rémunération complémentaire en fonction de l’électricité produite à partir de la bagasse, dont le montant est fixé par l’État".
No comment Didix

27.Posté par Pamphlétaire le 09/07/2017 00:28

Didier Robert demande à Tereos à ce que "les négociations débouchent sans délais" Sinon?

28.Posté par proute le 09/07/2017 08:48

Pov bête, il est à fond là.

29.Posté par legendre de noé le 09/07/2017 09:39

Ouh la, pangard, attention le Rambo de la politique a parlé... mais Thereos y rit ! même pas peur ! LOOOL

30.Posté par legendre de noé le 09/07/2017 09:47

@ Li
D'accord avec vous en partie, sauf que les planteurs des autres pays ont des surfaces bien plus grandes que ceux de nos planteurs, et le plus important ils ne sont pas perfusés par des subventions... vous voyez la différence... ou dois-je élaborer ?

31.Posté par MANU MACROU le 09/07/2017 10:04

Sinon, supercumulard va faire comme la girouette c-à-d prendre dans le tiroir caisse de sa boutique (alimentée par nous le cons-tribuables évidemment) pour satisfaire ces gratteurs et ainsi entretenir son électorat ! Bien drôle de gestion à la petite semaine de la part de ces stupides présidents (es).

32.Posté par Bacoco le 09/07/2017 10:33

Dommage que par clientèlisme, notre président de Région à l'instar de tous ses collègues élu-e-s réunionnais, n'ait pas le courage de parler vrai sur cette filière, scandaleusement coûteuse:

- financièrement pour le contribuable ;

- polluante pour nos sols, sa nappe phréatique et pour l'air que nous respirons ;

- humainement inacceptable en obligeant des travailleurs à s'endetter pour financer l'achat d'équipements qui ne peuvent pas être rentabilisés sans des aides, directes ou indirectes, de plus en plus importantes alors que nous ne couvrons pas nos propres besoins alimentaires et énergétiques ;

Combien de temps encore va durer cette honteuse fuite en avant ???

33.Posté par kersauson de (P.) le 09/07/2017 12:16

bibi fricotin s'en lave les ùains (comme d 'hab)
puisque ca ne lui rapporte rien directement et personnellement

DEMMISSIONNE MEC

34.Posté par pigeon voyageur le 09/07/2017 13:31

à @ 7.Posté par Tient DR l opportuniste qui se reveil.

Sa chargée de communication est son épouse ?

Elle communique où et avec qui ? Jamais on ne l'a vu communiquer avec qui que ce soit ...

A moins que ce ne soit un emploi fictif pour des voyages qui eux ne sont pas fictifs !!!

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes