Océan Indien

Didier Robert a inauguré l'antenne de la Région à Maurice

Mardi 7 Avril 2015 - 20:16

Le président de Région en discussion avec Raj Dayal, le ministre mauricien de l'Environnement
Le président de Région en discussion avec Raj Dayal, le ministre mauricien de l'Environnement
Journée très chargée pour la délégation réunionnaise conduite par le président de Région Didier Robert en déplacement à l'ile Maurice.

Tout a commencé très tôt par un petit déjeuner avec Laurent Garnier, l'ambassadeur de France dans l'ile soeur, afin de faire le point sur la coopération régionale qui est du domaine de compétence de la Région mais qui doit nécessairement s'effectuer en collaboration avec les services de l'Etat si l'on veut que l'action soit efficace.

A peine l'entretien terminé avec l'ambassadeur que la délégation réunionnaise enchaînait avec une rencontre avec Raj Dayal, le ministre mauricien de l'Environnement. L'occasion pour le président de Région d'insister sur deux points : Comment faire en sorte que les iles de l'océan Indien soient entendues au niveau international, alors qu'elles sont impactées par le réchauffement climatique? Il a été acté que la Réunion et Maurice présenteraient une déclaration commune lors du sommet sur le climat qui doit se dérouler en fin d'année à Paris.

Didier Robert a également présenté son projet de sanctuarisation d'une route des baleines dans l'océan Indien, afin de protéger les cétacés en les inscrivant au Patrimoine mondial de l'UNESCO, tout en développant un tourisme durable avec créations de spots d'observation privilégiée. Cette proposition a rencontré un total soutien du ministre mauricien de l'Environnement.

Patrick Serveaux et Pascal Viroleau
Patrick Serveaux et Pascal Viroleau
La journée s'est poursuivie avec un "workshop" -comprenez une rencontre- entre les professionnels du tourisme réunionnais et les tours opérators mauriciens, suivi d'une conférence de presse de Patrick Serveaux, le président de l'IRT, et de Pascal Viroleau, le directeur des Iles Vanille.

L'accent a été mis sur le fait que les professionnels du tourisme de la zone avaient intérêt à travailler ensemble. "Le coût du billet d'avion a un impact important sur le prix de revient du séjour d'un touriste dans l'océan Indien", a notamment rappelé Pascal Viroleau. "Ca a donc du sens de rentabiliser cet investissement en offrant ensuite à ce touriste déjà arrivé dans la zone de visiter plusieurs iles".

Les professionnels ont également été appelés à travailler ensemble. C'est ainsi que vient de naître une fédération des compagnies aériennes de l'océan Indien et que les rencontres devraient se multiplier entre hôteliers.

Didier Robert expliquant la Nouvelle Route du Littoral à Etienne Sinatambou, le ministre des Affaires étrangères mauricien
Didier Robert expliquant la Nouvelle Route du Littoral à Etienne Sinatambou, le ministre des Affaires étrangères mauricien
La réunion la plus importante de la journée était cependant encore à venir. Toute la délégation s'est déplacée en direction du quartier d'affaires ultra-moderne d'Ebene, situé à quelques kilomètres de Port-Louis et qui regroupe l'essentiel des grosses entreprises mauriciennes.

C'est dans un de ces immeubles que la Région a loué environ 150m2 de bureaux pour y installer son antenne mauricienne, destinée à promouvoir les relations économiques entre les deux îles.

Comme l'a expliqué le président de Région, le développement économique se fait de moins en moins en Europe ou dans les pays dits développés, mais en Afrique, en Asie ou en Inde qui vont bientôt représenter la moitié de la population mondiale.

Or, les entreprises mauriciennes sont déjà très présentes sur ces marchés, tandis que la Réunion n'y est pratiquement pas. Il s'agit donc d'instaurer une relation "gagnant-gagnant" avec nos amis mauriciens pour profiter de leur savoir faire et de leurs contacts, tout en leur apportant nos compétences dans d'autres domaines. A l'image de ce qui existe déjà dans le tourisme avec le concept des iles Vanille.

35 entreprises réunionnaises ont déjà des filiales à l'île Maurice, ce qui représente environ 1.500 emplois. C'est ce tissu qu'il convient de développer, de façon à renforcer nos entreprises et à leur permettre de créer également des emplois à la Réunion. La Région se propose d'accompagner les entreprises réunionnaises qui auraient l'intention de partir à la conquête de ces nouveaux marchés.

A noter que l'ambassadeur de France a été chaleureusement applaudi par la salle quand, dans son discours, il a déclaré qu'il était convaincu que ce développement ne serait pas possible sans une baisse du prix du billet d'avion entre les deux îles...

La rencontre s'est clôturée par la signature d'une déclaration d'intention entre le Joint Economic Council mauricien, l'ADIR et le Club Export Réunion, dans le cadre du développement conjoint de la Réunion et de Maurice.
Pierrot Dupuy
Lu 2442 fois



1.Posté par rody le 07/04/2015 22:20 (depuis mobile)

Bravo pour le travail de développement des échanges économiques entre nos 2 îles président Didier

2.Posté par alekons le 07/04/2015 22:22

Mais quand comprendront ils que nos "cousins" acceptent de travailler avec nous... qu' à leur profit ! Encore de l'argent du kon-tribuable réunionnais destiné à paraître au profit de quelques énergumènes en mal d'élections à venir (le petit pharaon) ou à la "graissitude" petite jouisseuse continuelle (le sieur Viroleau, copain-coquin du premier) qui vient d'avoir les "honneurs" de la CRC !

3.Posté par abdel-Aziz le 07/04/2015 22:27 (depuis mobile)

Bravo pour votre travail très concret monsieur Didier pour une coopération entre réunion et Maurice

4.Posté par GIRONDIN le 07/04/2015 22:43 (depuis mobile)

La route des baleines c'est le nouveau nom de la NRL?

Il faut aussi reconnaître que les Mauriciens sont partageurs!!!!!

5.Posté par rocky le 07/04/2015 22:58

Est ce qu'on a pu trouver une petite place pour VELEYEN afin de cicatriser un peu sa plaie du 29 mars, dans l'eau bénite du père Laval. En plus il adore MAURICE. hein mon frère laisse pas ou aller.

6.Posté par Julien le 07/04/2015 23:09 (depuis mobile)

Enfin la vraie coopération commence

7.Posté par GERONIMO le 07/04/2015 23:18

Ce ROBERT ( le petit pharaon) est partout, mais qu’est-il encore allé faire à MAURICE. Encore une bonne occasion de voyager.
Pourquoi vouloir convaincre "nos cousins" sur la NRL ?
Combien nous coûtent cette petite partie de plaisir ?
Quelle est sa garde rapprochée, des amis, des coquins, des collaborateurs et sa communication rapprochée ?
Il est quand même très fort de mettre "2 ennemis" à la même table, les sieurs SERVEAU et VIROLEAU (copain-coquin) qu’ont t’ils pu se dire, des mots doux sur le rapport de la CRC !
Je n’ai pas encore compris quel est l’objectif de ce déplacement, il est allé chercher les œufs de pâques à MAURICE, qu'à leur profit !
Bravo les vacances aux frais des réunionnais (des Kon-tribuable), après il ira au carnaval des SEYCHELLES, puis à MADAGASCAR, puis en CHINE et bientôt il aura droit aux grandes vacances de NOEL.

8.Posté par aou le 07/04/2015 23:47

il existe déjà un service économique à l'ambassade de France! attention au doublon

9.Posté par matthieu le 07/04/2015 23:47

Cela ne sert à rien et c'est de l'argent gaspillé que les Réunionnais devront payer.

10.Posté par EXCELLENT le 07/04/2015 23:56 (depuis mobile)

Très bon boulot.

11.Posté par Naty le 08/04/2015 00:21 (depuis mobile)

C'est très bien ! Bravo monsieur Robert

12.Posté par KAFIR le 08/04/2015 00:39

Toujours le même qui se souci du bien-être des réunionnaises et réunionnais, bravo Président !

Kafir

13.Posté par KAFIR le 08/04/2015 00:39

Toujours le même qui se souci du bien-être des réunionnaises et réunionnais, bravo Président !

Kafir

14.Posté par j'explose de rire le 08/04/2015 07:36

la Réunion du BTP , la Réunion du Tourisme tout est planté par Didier Robert et lui va se promener , au lieu de s'occuper de ses graves problèmes économiques.

des amateurs en puissance, qui ne pense qu'à leurs petits arrangements


15.Posté par Gaby le 08/04/2015 08:10

Pourquoi il y seulement 35 entreprises Réunionnaise a l'Ile Maurice il faut ce pauser la question et réfléchir
. c'est simple moi j'ai une entreprise a l'Ile Maurice depuis 8 ans, ici on rencontre que des problèmes
personnels, administratifs il essai par tous les moyens pour vous mettre les battons dans les roues.
après il y a la mentalité c'est entre les Indiens et les Réunionnais. moi je jette l'éponge en fin d'année je ferme. et je vais toucher le rsa en France. pour ce qu'ils veulent ce lancer faite un bon bilan de santé avant.


16.Posté par Mamyocline le 08/04/2015 08:16

L'Europe devrait un peu mieux contrôler tous ces flux d 'argent et ces gabegies !
Tout cela au nom du développement "gagnant -gagnant " ...
Mmmmh !J'ai déjà entendu cela quelque part !
C 'est tout de même nos impôts !

17.Posté par CHEF ENTREPRISE le 08/04/2015 10:48

Enfin pour tous les détracteurs, géronimo, alekons et tous ceux qui ont l’habitude de cracher leur venin sur la toile.

Je pense que vous avez maintenant compris mesdames et messieurs que le Président de Région travaille pour La Réunion, travaille pour les Réunionnais.

Comme je l’ai lu sur les commentaires, si vous n’avez pas de cervelle, vous ne pouvez pas comprendre mais il faut rendre au Président de région le mérite de vouloir développer La Réunion dans la Région Océan Indien.

Nous savons tous que sur le plan économique nous ne pouvons attendre sur les mesures de l’Etat, la loi Macron etc,

La Réunion est spécifique dans la République et il nous faut des dispositifs particuliers.
Quand on entend les Parlementaires Réunionnais (PS – LPA – PLR), on pourrait se poser la question : Défendent-ils les Réunionnais ou défendent-ils le gouvernement ?

Pendant ce temps, le Président de Région avance projet par projet pour le bien être des Réunionnais.
Je demande aux Réunionnais d’ouvrir les yeux, il faut prendre le train maintenant et ne pas croire aux chiens qui aboient, ceux-là n’ont qu’un objectif : de nous faire rester couillon et des béni oui oui de leur ambition.

Aujourd’hui ouvrir une antenne à Maurice c’est très symbolique mais c’est la conclusion d’une politique de coopération bien menée pour aider nos entreprises Réunionnaises de bien s’implanter dans la zone Océan Indien. De développer de l’activité et d’exporter nos savoir-faire.
Attaquer le marché de la Zone (50 million d’habitants et offrir à nos jeunes la possibilité de travailler à l’extérieur). Voilà donc du concret.
Une politique de coopération Régionale au service du développement de La Réunion.

C’est ma réflexion que je souhaitais partager avec vous en tant que Chef d’entreprise.
Bien sûr je m’attends à des critiques de la part des gens qui ne veulent pas voir La Réunion avancer !

18.Posté par pirouet le 08/04/2015 10:51

ouvrir une antenne à Maurice , dépenser des sous pour rien avec des personnes sur payées comme d' habitude.
le sieur Robert , pourfendeur de tout et parfois rien , devrai faire + tot baisser le prix des billets avion REUNION - MAURICE. la grosse arnaque .

19.Posté par Paysan Créole le 08/04/2015 11:10 (depuis mobile)

La Reunion si je comprends bien a créé 1 500 emplois à Maurice..... Et peut-on me dire combien d emplois les Mauriciens ont créés à la Réunion ?
Sommes-nous aussi simplets ?

20.Posté par GIRONDIN le 08/04/2015 11:53 (depuis mobile)

@17
Au GRAND "CHEF ENTREPRISE "
Il y a une ambassade FRANCAISE à Maurice pour info et incroyable il y a même un service économique:
http://www.ambafrance-mu.org/Mission-economique-a-Port-Louis,323

21.Posté par CHEF ENTREPRISE le 08/04/2015 12:25

à GIRONDIN, post 20

je vous remercie de la remaque, mais Laurent Garnier, Ambassadeur de France à Maurice déjeune 1 fois par moi à la maison.

Il n'y a donc pas de souci et le positionnement de la Région Réunion renforce le positionnement de la France et nous permet d'accéder à des outils importants pour le développement de notre activité.

Sans rancune, mais il fallait que tu le saches.

22.Posté par GIRONDIN le 08/04/2015 12:41 (depuis mobile)

@21 CHEF ENTREPRISE
Ok, y avait pas moyen de rajouter un bureau, une prise électrique, une prise de téléphone et d'Internet à l'ambassade de France à PORT Louis pour renforcer le positionnement de la France et de la Réunion?
Merci

23.Posté par ACCORD CADRE – 24 janvier 2011 le 08/04/2015 13:19

Dans mes archives de Ministre de l’Outre-mer de l’époque, Marie Luce PENCHARD, j’ai retrouvé l’accord-cadre signé le 24 janvier 2011 entre l’Etat Français, le Département de La Réunion, la Région Réunion et le Gouvernement de la République de Maurice.

Je ne vais pas tout vous écrire mais reprendre simplement article 1, 2 et 4

Article 1 : Objet de l’accord –cadre
Le présent accord-cadre a pour objet de définir les orientations et principes généraux qui seront privilégiés dans le cadre de la coopération que les 2 parties souhaitent promouvoir entre la Réunion et Maurice.

Article 2 : Secteurs prioritaires de coopération
Dans le cadre du présent accord-cadre, les parties identifient dix secteurs de coopération prioritaire :
Tourisme – développement durable – agro-industrie – éducation & formation professionnelle – échanges universitaires – Culture, jeunesse et sport – santé – recherche et innovation – coopération économique et commerciale – insertion professionnelle de jeunes adultes.

Article 4 :
Afin de promouvoir l’accord-cadre, Maurice s’engage à terme à ouvrir un Consulat Général de plein exercice à La Réunion. La France, par l’entremise du Conseil régional de La Réunion s’engage pour sa part, dans le prolongement du Comité interministériel de l’Outre-mer, à ouvrir à terme une représentation non diplomatique de La Réunion à Maurice.

En 2 mots et je ne ferais pas plus de commentaires, vous avez ici l’intérêt, voir l’obligation pour la Région Réunion de satisfaire l’accord-cadre.
Il ne s’agit pas de vacances, pas d’une démarche purement politicienne comme certain pourrait le faire croire mais bien d’orientation stratégique pour le développe de La Réunion dans l’océan Indien au titre de la coopération Régionale.

Fermer le banc !

24.Posté par Kréol974 le 08/04/2015 14:59

L'Etat Français paye un consul de France et la Région Réunion va payer une antenne représentant la Réunion - aprés trouve bizard si Mauricien dit Réunionnais n'a bon peu l'argent

25.Posté par GIRONDIN le 08/04/2015 17:03 (depuis mobile)

@23 Acord cadre

Si c''est Mme Penchard qui commande notre DIDIER ROBERT alors effectivement fermez le banc!!!!
N''a pu rien po dit.
Y fo Didier i dit que lu la parti de force la bas et cest pas sa fote! Ah le cachetier!!

26.Posté par Branaan le 09/04/2015 00:00

@post 17 CHEF ENTREPRISE

Un vrai clown a la mémoire courte : non non Didier Robert n'a jamais été parlementaire même que quand il était député il ne s'est pas spécialement distingué par son opposition aux lois sarkozystes. Paraîtrait même qu'il soit sénateur.

Sinon qui croit qu'avec la différence de pouvoir d'achat les entreprises vont miraculeusement venir s'installer chez nous ? Non la production va rester à Maurice (comme c'est déjà le cas pour certaines entreprises réunionnaises, ex textile) et nous nous allons être simplement les consommateurs déséquilibrant toujours plus la balance commerciales avec Maurice. Au passage Antenne Réunion devrait se rebaptiser Antenne Maurice vu le nombre de reportages qui y sont consacrés ou de lots à gagner sous forme de voyages vers nos voisins (là pour le coup le ministère du tourisme mauricien a l'air efficace). Je doute que les chaînes mauriciennes mettent autant en avant La Réunion…

150m2 de bureaux, des salaires mauriciens ? Des billets gratuits pour revenir à la maison ? Des objectifs chiffrés intéressants pour La Réunion ? Quand on voit l'inefficacité de l'IRT soit disant là pour développer le tourisme alors que les chiffres baissent et toujours avec un tourisme majoritairement familial et donc pas du tout influencé par l'IRT ("ben oui mais sans nous ça serait pire…") je parie déjà sur un futur rapport de la CRC dénonçant une gabegie et un doublon avec les services de l'ambassades. Mais c'est qu'à côté des 3 ou 4 milliards tarif réel de la NRL c'est une goutte d'eau

@post 24 et coco tu nous rappelles qui était le président de la région Réunion qui a signé cet accord cadre ? Non parce que justifier une connerie par soi-même c'est fortiche

27.Posté par Jérôme Sautron le 09/04/2015 08:56

Zinfos définitivement organe de presse de la Région... avec commentateurs associés comme les commentaires Tripadvisor de certains hôtels.
Il faut aller à Maurice pendant les vacances scolaires réunionnaises pour voir le nombre de Réunionnais qui vont déjà dans l'Ile Sœur... ils n'ont pas besoin de dispositif particulier pour développer les échanges (à sens unique) avec La Réunion. Quel intérêt pour eux de baisser le prix du billet d'avion...?
Quant aux Iles Vanilles, c'est un beau concept dont une étude récente a montré qu'il profitait à toutes les autres iles sauf la Réunion.
Donc un peu plus d'humilité serait la bienvenue...

28.Posté par GIRONDIN le 09/04/2015 14:00 (depuis mobile)

JUSTE POUR RIRE:
http://www.ipreunion.com/photo-du-jour/reportage/2015/04/09/rapport-de-la-chambre-regionale-des-comptes-sur-la-gestion-de-l-ile-de-la-reunion-tourisme-suite-irt-la-reunion-peu-soignee-des-salaries-bien-choyes,30205.html

29.Posté par torpille le 15/04/2015 21:55 (depuis mobile)

Encore la subvention d''une structure etatique au frais du contribuable francais qui ne rapportera rien.les mauriciens ne vont certainement pas donner leur carnet d''adresse. Et ils auront bien raison! Les reunionais sont des cerveaux vides moukates

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 9 Août 2018 - 14:46 La terre a tremblé non loin de Rodrigues