Société

Diabète et insuffisance rénale: Une plante de La Réunion est prometteuse

Lundi 13 Août 2018 - 07:23

Il existe des plantes magiques à La Réunion. Ce n’est pas aux tisaniers de l’île que l’on va apprendre ça. Mais ce sont aujourd’hui les scientifiques qui s’y intéressent également. C’est le cas du docteur Jean-Loup Bascands, directeur de recherche à l’INSERM (Institut national de santé et recherche médicale), qui se penche sur la dégradation de l’état des reins chez les diabétiques.
 
Lauréat de l’appel à projet de l’Odhirathon, événement de soutien à la recherche contre l’obésité, le diabète, l’hypertension et l’insuffisance rénale, Jean-Loup Bascands et son équipe s’intéressent au Bois d’Osto, une plante que l’on trouve dans la forêt de Bébour à la Plaine-des-Palmistes et dans celle de Mare Longue à Saint-Philippe. "20% des personnes souffrant du diabète ont les reins touchés, explique le chercheur. Il y a donc inflammation puis cicatrisation. Mais c’est une cicatrisation perpétuelle qui envahi l’organe et entraîne une insuffisance rénale. Le Bois d’Osto a des propriétés anti-inflammatoires et anti-oxydantes et pourrait servir à ralentir ce processus de dégradation de plusieurs années. Le but serait d’améliorer la qualité de vie en évitant la dialyse".
 
Une plante qui donne de l’espoir sur une île qui connaît deux fois plus de diabétiques qu’en métropole. "Ceci est dû en partie à la génétique, au comportement alimentaire et à la précarité de la population", affirme Jean-Loup Bascands.
 
La Réunion, terre des plantes médicinales
 
Depuis 2015, une vingtaine de plantes réunionnaises ont été officiellement reconnues comme médicinales et sont depuis étudiées. "Le Bois d’Osto est déjà utilisé par les tisaneurs pour les diabétiques mais souvent donné avec d’autres plantes donc difficile d’étudier ses effets", explique-t-il.
 
L’Odhirathon rappelle qu’un Réunionnais sur 10 est atteint du diabète, quatre sur 10 sont en obésité ou en surpoids, 2400 ont une hypertension sévère et 1900 sont actuellement en dialyse ou ont une greffe de rein. Du 6 au 9 septembre prochains, la 2e édition de l’opération aura pour objectif de sensibiliser et lever des fonds en faveur de la recherche médicale.

Soe Hitchon - soe.hitchon@zinfos974.com
Lu 26354 fois



1.Posté par ZOSEF le 13/08/2018 07:43

plantez sur une petite partie des terres à cannes

2.Posté par PEC-PEC le 13/08/2018 07:50

Tiens donc les plantes seraient bonnes pour les hommes ! Combien d'entre elles sont porteuses de principes actifs ? Les recherches en ce domaine semblent bien timides... Bravo et merci à cette équipe qui ose.

3.Posté par titi974 le 13/08/2018 09:54

Il n y a pas de plantes magiques mais des plantes qui agissent en bien sur certaines maladies et c’est une bonne chose que la recherche puisse en faire bénéficier les malades.

4.Posté par Dr Anonyme le 13/08/2018 10:02

Mieux vaut prévenir que soigner sans guérir !

5.Posté par Kanal bisik le 13/08/2018 10:33 (depuis mobile)

Continuez a nourrir la population avec du premier prix !

6.Posté par Zarin le 13/08/2018 11:00

Sans la plante, point de devin-guérisseur

Jean Bertin Iréné Ramamonjisoa

Spécialiste de la tradithérapie basée sur la technique géomantique, tout devin-guérisseur du sud-ouest malgache est réputé pour communiquer avec la plante qui constitue l’élément fondamental pour son intervention thérapeutique. Dans ce travail, on tente d’étudier la vie symbiotique du devin-guérisseur avec la plante sous l’angle anthropologique. Nous axons cette analyse sur trois points principaux. D’abord, on définit ce qu’est le devin-guérisseur, ensuite nous observons la communication du devin avec la plante et enfin nous décryptons la façon dont le devin utilise la plante. Cette brève esquisse a pour objet de mieux comprendre le mode de communication d’un devin-guérisseur avec la plante.

https://journals.openedition.org/oceanindien/867

7.Posté par tegor le 13/08/2018 11:44

J'ai toujours connu que cette plante était bonne pour la santé ; mais est ce que cette personne va etre suivi dans ses recherches ne pas oublier le commerce des médicaments pharmaceutique qui est un commerce.

8.Posté par Dr Anonyme le 13/08/2018 12:13

Iriez-vous jusque dire que l'insuline ne sert à rien ?

9.Posté par Fundisantim le 13/08/2018 12:54 (depuis mobile)

On ne devrait pas balancer ce genre d info comme çà. Il y a déjà suffisamment d abrutis qui pillent et dégradent nos forêts.

10.Posté par Thierry le 13/08/2018 14:25

... en conclusion, tous les spécimens humains tisaneurs à tout va, pour des euros, vont tuer les plantes en prélevant sans préserver la plante.

Le bois d'Osto, pour l'exemple, dans les forêts, se fait prélever l'écorce alors que les feuilles peuvent être tout aussi efficaces.

11.Posté par A mon avis le 13/08/2018 16:17

La Réunion produit aussi une autre plante liée au diabète et à l'obésité : la canne à sucre !

@ 8 a raison : il vaut mieux prévenir que guérir : alors commençons par manger moins de sucre !

12.Posté par L'Ardéchoise le 13/08/2018 17:45

Et les violettes, c'est très bon pour la respiration...
Bécots !

13.Posté par Thierry le 13/08/2018 21:28

et, un GRAND et, ET ... des bécots pour Mon Ardéchoise.

Les violettes, ça requinque ... là où ça fait du bien.

14.Posté par Dr Anonyme le 14/08/2018 06:58

@11 a bien raison. J'ajoute : on voit de braves apiculteurs vendre du miel pour diabétiques. Horreur !

Ce qui pourrait surprendre, ici, ce sont les titres universitaires de ce directeur de recherche à l’INSERM, probablement en manque de moyens financiers pour continuer des recherches sérieuses.

On en a vu d'autres. Comme la mémoire de l'eau présentée par un spécialiste d''immunologie qui avait besoin des subventions de BOIRON le marchand d'homéopathie. Comme les avions renifleurs auxquelles un inspecteur des finances a cru (je ne donnerais pas son nom, il est encore vivant à 92 ans), etc.

J'ouvre ce jour le concours des meilleures escroqueries mis à part les hoax du Burkina Fazo qui volent en escadre ces temps-ci.

15.Posté par Antipode le 14/08/2018 09:47

Le diabète n'est pas lié à la consommation de sucre mais une incapacité du corps à gérer le sucre dans le sang ;) le diabète c'est avant tout génétique (D1) ou dû à l'excès de consommation de produits gras (sucre stocké) d'origine animale #goVegan https://www.diabete-abd.be/diabete-et-alimentation/une-alimentation-saine/cest-en-mangeant-trop-sucre.aspx

16.Posté par Dr Anonyme le 14/08/2018 10:53

Oui Antipode, c'est bien là le problème du diabète sucré le DID, une incapacité du seul pancréas de nature génétique ou acquise à la suite des dégâts des pancréatites secondaires à l'alcool, à produire assez ou plus du tout d'insuline pour gérer les différentes fonctions cellulaires du glucose, le sucre.

Premier moyen non pas de guérir mais de soigner ce DID: injecter des doses variables d'l'insuline selon les consommations de glucose et de glucides lents de chaque repas. Il existe des pompes à injection programmable de plus en plus modernes. Second moyen : consommer des glucides lents de façon mesurée. Prenez du riz salé ou non dans votre bouche et gardez le comme si c'était une gomme à mâcher disons 20 minutes. Vous verrez apparaître un goût sucré dans votre bouche remplaçant le goût salé. Le riz, les pâtes contiennent en effet 80 % de sucres lents. Le pain 50 %, les pommes de terre 30 %, etc. Voilà la clef la mieux connue depuis 1920 !

De là à parvenir à soigner et même à prévenir le DID, ce serait formidable avec le bois d'osto. Originaire de l’île Maurice, le bois d’oiseau, aussi connu sous le nom de bois d’osto, est une plante 'médicinale' (sic) qui possède des propriétés antimicrobiennes, antifongiques, diurétiques, antihypertensives mais aussi astringentes et cicatrisantes. Enfin bref la panacée universelle; quoique que les antimicrobiens extraits des champignons ne peuvent pas être en même temps des antifongiques des anti-champignons!

Mais rien sur le diabète n'a encore été essayé même à Maurice alors même que les mauriciens sont de plus en plus atteints de ce DID : 5 % de plus chaque année ! Comment est-ce possible ?

17.Posté par A mon avis le 14/08/2018 11:42

@ 15 Antipode : juste une précision : si le diabète n'est pas provoqué par la consommation de sucre, il est bien "lié à la consommation de sucre".

18.Posté par Grangaga le 14/08/2018 11:54

..........................................Sor'sié Nwarr'..........................................................................

A forss' dann' somin gainll' las'tik'
Konm' mwin la pwin la min fé la mizik'
Ni l'adrèss' po in prozé artis'tik'
Tro gringalé mwin la pèrr' l'ès'portiff'

Konm' zot' y wa y mank' lo swin
Mi sa va pa rann' a mwin ankorr' pli vilin
Soul' dann' ronm' ou sinonsa bèz' lo zwin
Po rotrouv' a mwin pli ba k'in fémèl' lo syin

Po konprann' lo rouaz' so mékanik'
Mwin la idanfy mon sèr'vo èk' in kartt' grafik'
Si in plon y sott' y koursir'kwitt'
La klé lé là mwin la mètt' a li an pratik'

Sor'sié Nwarr' lo sirnon zot' la donn' a mwin
Alé pa di domounn' du mal' dann' somin
Karr' an pliss' y di na d'l'orr' dan la min
Na la min si lo kèrr'......konm' in flèrr' dann' zardin.................

19.Posté par Zarin le 14/08/2018 12:08

@16
"Voilà la clef la mieux connue depuis 1920 !

Hermann von Fehling, est un chimiste allemand, né à Lübeck le 9 juin 1812 et mort à Stuttgart le 1er juillet 1885... Wikipédia

20.Posté par Dr Anonyme le 14/08/2018 13:18

@19 Fehling n'a pas découvert le diabète.

Les médecins du Moyen Âge le connaissaient déjà, eux qui miraient l'urine et même la goûtaient la trouvant sucrée en ce cas. Diabète signifiant sucre dans l'urine. Fehling a juste trouvé le moyen chimique de trouver le sucre dans l'urine. C'est bien plus tard que le rôle du pancréas dans la maladie diabétique a été découvert par Oskar von Minkowski, en 1889 à Strasbourg (en occupation allemande), lorsque son assistant de chenil lui a signalé que les chiens opérés et privés de pancréas la veille avaient soif et que leurs urines attiraient les abeilles. Les meilleurs extraits de pancréas ont été préparés par Frederick Grant Banting avec l'aide de Charles Best, un étudiant en médecine, dans le laboratoire de John James Rickard Macleod au cours de l'été 1921 à Toronto.

21.Posté par Antipode le 14/08/2018 14:21

Post 17 : le diabète est lié à la consommation - de sucre ou non - ce sera transformé... en sucre :)

22.Posté par Zarin le 14/08/2018 15:01

@20
Hermann von Fehling : simplement une allusion à la "liqueur de Fehling" utilisée en chimie au lycée à l'époque

C'est tout.

23.Posté par Dr Anonyme le 14/08/2018 16:13

@22 ah pardon je ne savais pas que tu connaissais le diabète uniquement par la liqueur de Fehling.

24.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 14/08/2018 17:45

b[*"Deux fois plus de diabétiques qu'en métropole"...

*"Dû en partie [...], au comportement alimentaire, [...]"

*Il serait peut-être temps de dire - aussi - les effets néfastes de l'abus de cuisine créole, non ?]b

25.Posté par Zarin le 14/08/2018 18:12

@23

"uniquement" mot en trop

le tutoiement me paraît déplacé

Nos sociétés occidentales, formatées par un scientisme parfois obtus et ligotées par des lobbies qui financent jusqu’aux congrès des médecins et des chercheurs, finissent par empêcher une véritable innovation.

Jacques Benveniste : je sais que vous ne le connaissez pas...

26.Posté par Habitant de la reunion et de la france le 14/08/2018 18:30

Bonjour les habitants de la réunion et de la France. Je confirme ce dit ce monsieur médecin. Toutes les maladies de la terre a des solutions sur la terre. Nous avons depuis quelques années quelques médecins décident de cultivés des maladies sur des patiences. Médicament à vie, diabète, tension, la goutte, graisse dans le sang, c'est une bêtise, négative pour le patient et la sécurité sociale. A la réunion ils se trouvent toutes sortes de plantes pour des solutions de santé. Il vous suffit d'aller chercher la connaissance auprès des anciens, des pharmaciens, dans les livres et internet, en plus c'est gratuite, manger plus souvent de saisons et de région. La dose c'est très facile. Je vous conseil d'aller cher le médecin, mais prendre le médicament dans le jardin naturel de la cours. Je peux vous renseignez. Ils se trouvent aucune maladie qui résiste à la loi de la nature, naturelle. Infusion, fruit, légume, céréale, sucre lente et sucre rapide, l'eau, terre, soleil, tisane, l'air, marcher, prendre soins de son corps, marche, sport, hygiène, le bien-être de soi et de l'environnement. Je dit bien quelques praticiens de santé ne fait pas leurs travaillent, mais il faut aller chez le médecin. A la réunion on peux se soigner naturellement avec des produits de qualités bien supérieur. Il faut une volonté individuel, et collective, pour empêcher la communication dit le contraire pour vendre l'industriel.
Ils payent les meilleurs spécialistes dans le domaine pour vendre leurs produits de très néfastes pour l'homme et sont environnements.
OUVRE TON COEUR TON ESPRIT TON INTELLIGENCE

27.Posté par Dr Anonyme le 14/08/2018 20:39

@ 25 Pardon M SARIN le mot 'uniquement' était de trop, j'en conviens.

Je n'ai pas cité J. BENVENISTE, parce qu'un ami de longue date m'a avoué qu'il faisait cette démonstration de la mémoire de l'eau uniquement pour recevoir de l'argent.

@ 26 il est difficile de croire à la médecine moderne quand on a été obligé de survivre avec des plantes. Les Drs Bernard Alex Gauzëre et Pierre Aubry ont écrit d'excellents ouvrages sur le passé médical de la Réunion. Vous voyez j'ouvre mon cœur.

28.Posté par A mon avis le 14/08/2018 20:42

21.Posté par Antipode : pour être précis, tous les sucres et l'amidon sont transformés en glucose dans le tube digestif.
Le glucose est assimilé au niveau de l'intestin grêle, puis stocké dans le foie sous forme de glycogène pendant la digestion.
Puis, en continu, le foie transforme ensuite ce glycogène en glucose pour le redistribuer dans l'organisme.
C'est là qu'interviennent deux hormones antagonistes l'insuline et le glucagon pour maintenir constant le taux de glucose dans le sang à 1g/l.
Le glucose étant l'aliment de nos cellules.
(La cellule musculaire est aussi capable de stocker un peu de glucose sous une forme voisine du glycogène.)

Si on absorbe trop de glucides (sucres, amidon), l'organisme transforme alors le glucose en graisse qui est stockée dans des adipocytes (= cellules à graisse). Ainsi l'obésité résulte en partie d'un excès de consommation de sucres.

29.Posté par A mon avis le 15/08/2018 11:09

@ 27 Dr Anonyme :
Sans vouloir défendre J. BENVENISTE ("ennemi public" de SCIENCE&VIE à une certaine époque 😊😊) et sa "mémoire de l'eau", ni engager de discussion sur l’homéopathie, les propriétés de l'eau font toujours l'objet de recherches, car ses propriétés très spécifiques en font une molécule aux propriétés bien particulières.

30.Posté par Dr Anonyme le 15/08/2018 11:41

Luc Montagnier, lauréat du Prix Nobel de médecine en 2008 est un ami de Benveniste. Il estime que ce dernier avait globalement raison, malgré des résultats qui « n'étaient pas reproductibles à 100 % ». Il s'est depuis fait remarquer pour prétendre avoir téléporté de l'ADN sur plusieurs centaines de kilomètres de distance, passant pour un charlatan et étant la risée de la communauté scientifique.

Ce ne serait pas la première fois que les scientifiques se disputent. Par exemple Claude Bernard et Louis Pasteur se rencontreront à diverses occasions, attribution de prix scientifiques par Claude Bernard, cours de Claude Bernard suivis par Louis Pasteur (non médecin rappelons-le) à la Faculté des Sciences ou au Collège de France. Mais l'essentiel tient dans une controverse où Claude Bernard, niant le rôle de microbes dans la fermentation, critique les assertions de Pasteur et, plus loin, sa méthode et sa vision.

31.Posté par Zarin le 15/08/2018 12:51

"Nous avons inventé la machine à vapeur mais depuis nous laissons les autres inventer les locomotives"...

32.Posté par Youssef boutrefas le 16/08/2018 05:29

Généralement ce sont des raison économique et commerciale qui dicte la.science dite marchande. Un scientifique marchant c'est un scientifique qui tente de maintenir un produit en vente seul.sur un Larche. Si tubgrouve un fzlede.contre la wiabeth tu va ferler les producteur de médicament. Ces fabriquants privé vivent sur les maldie . une fois dans une phamarcie était vide n' n'y ND la pharmacienne ou son agent se plaindre a.se copine elle dit ''ma soeur les affaires ne marchent plus comme avant y'a pas d'argent '' sous entendu y'a pas de maladie les gens mangent bien sont en pleine croissance c'est un problème.lié a certaine fonction reste nu lucratif il.viens faire l'argent en médecine en phaacie. C'était des gaz NS qui ont fait de l'argent ailleurs vente de légume d'alcool il leur reste un peu d'argent il redeviennent fabricant de médicament ounpatron d'une clinique il facture l'opération comme un mécanicien facture l'ouverture d'un bloc moteur ..je TZ change les cylindre les oupapue j'ouvre et je ferme pour 2000.. L'ex vendeur d'alcool ou un qui a détourné tout un école publique dans sa poche il est revue nue propriétaire d'une clinique et il fait des affaire la césarienne a 3000 ..sans ouverture 1000 ..ah désolé madame tu ne suite la clinique que si tu crache la somme.on te retiendra le bébé va chercher l'argent ...le monde est redevenue voyous sans formation ni éducation . c'est cela le monde des quaritiers des grandes villes des appateides. L'enfant grandi seul sans parent vie sans attache et meurent dans une morgue y'a ni cimetière ni rien. On le brûlé...
La maladie ce n'est pas le diabète c'est la ville

33.Posté par Dr Anonyme le 16/08/2018 10:27

@ 32 Vos interventions sur différents sujets sont passionnantes à plus d'un titre. On y trouve des fautes d'orthographe et de grammaire, non seulement abondantes, mais surtout jamais rencontrées.

Quel plaisir de les corriger pour tenter de comprendre votre charabia ! Les fichiers Word pourraient vous rendre des services appréciables avec leur correcteurs. Quant à vos allégations sur les sujets que vous ne maîtrisez pas, attention qu'elles ne vous conduisent pas devant un tribunal !

34.Posté par Fredo974 le 19/08/2018 10:20

POST DR ANONYME :

Cher confrère , je pense que tu n'as pas fait le diagnostique concernant le cas Youssef !

35.Posté par lorema le 19/08/2018 13:07

Désolé docteur chercheur, les cas de diabète sont élevés à la Réunion à cause du tristement célèbre CRESTOR que vos confrères prescrivent en quantité industrielle contre le cholestérol.

36.Posté par Dr Anonyme le 19/08/2018 13:11

SUR YOUSSEF

Quel est le bon diagnostic ?

37.Posté par Dr Anonyme le 19/08/2018 13:26

IOREMA

Je connais DE LORGERIL et mieux encore BERNARD DEBRE et PHILIPPE EVEN. Le message du Dr Michel de Lorgeril dans L’horrible vérité sur les médicaments anticholestérol n'est pas repris par les seconds dans leurs livres que je vous conseille de lire.

D'ailleurs les médicaments contre le cholestérol sont bien postérieurs aux découvertes sur le diabète.

Le diabète était connu par les mireurs (le nom des médecins du Moyen Age). Non seulement ces médecins miraient l'urine, mais même ils la buvaient pour dépister le diabète.

Sans rancune.

38.Posté par Fredo974 le 19/08/2018 13:46

POST 35 LOREMA : le Crestor responsable du diabète ? Une première mondiale ! Tu devrais publier !

POST 36 DR ANONYME : Youssef est psychotique ... Ne lis jamais ses messages : céphalées assurées !

39.Posté par lorema le 20/08/2018 18:35

Justement Fredo974, je l'ai publié, dixit de grands experts ,!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter