MENU ZINFOS
Social

Deux tentatives de suicide pour un TOS en un mois


Y-a-t-il un malaise chez les Tos ou le mal-être de ce Technicien ouvrier de service, n’est qu’un cas isolé ? Nous apporterons des éléments de réponse à la première question dans les prochains jours. Restons pour l’heure sur ce cas particulier.

Par Jismy Ramoudou - Publié le Samedi 5 Septembre 2009 à 08:00 | Lu 814 fois

Deux tentatives de suicide pour un TOS en un mois
Deux tentatives  de suicide sur le même bâtiment en moins d’un mois. “A chaque fois, il est monté au dernier étage du lycée, pour ensuite se jeter dans le vide”. La première fois, l’accès au toit était fermé. La seconde fois, le hasard et les pompiers ont également bien fait les choses.

Soit le malaise de ce TOS est profond, soit la gestion du personnel TOS a évolué depuis le transfert de ces “agents” de l’Education nationale aux collectivités locales (La Département et la Région Réunion). 

Le technicien ouvrier de service en question, qui est titulaire et compte déjà une dizaine d’années d’ancienneté, a été muté il y a quelque temps sur un poste “titulaire de remplacement dans un autre lycée.
Cela signifie que son organisme de tutelle, la Région Réunion, peut l’envoyer à tout moment où bon lui semble”, explique un membre de la SAFPTR (Syndicat autonome de la fonction publique territoriale).

Le TOS “ne veut pas de cette situation, il en est perturbé. Après tant d’années de bons et loyaux, il nous a dit qu’il ne mérite pas ce traitement. Moralement, il est très fatigué”. Les  deux tentatives de suicide sont là pour confirmer sa souffrance psychologique.

Une rencontre devrait être programmée la semaine prochaine entre la SAFPTR et un représentant de la Région Réunion. Nous en saurons un peu plus à l’issue du rendez-vous.





1.Posté par baragouine le 05/09/2009 14:36

comment l'éducation nationale peut elle se permettre d'engager des gens aussi déséquilibrés ?

si a chaque foi qu'une personne en france faisait semblant de se suicider des que son contrat arrive à échéance, ou serions nous ?

je dis "semblant" .. parce que franchement, le jour ou je veut me suicicider, je raterais pas mon coup ... j'irai pas faire du cinoche dans un bureau de la vie scolaire !

2.Posté par Mwa la pa di le 05/09/2009 17:25

que savez vous de son attitude dans son ancien établissement ?

3.Posté par saintex le 05/09/2009 22:07

à baragouine
Vous avez raison laissons les employés du secteur privé ou public se suicider et ne cherchons pas à comprendre leur mal être c'est tellement plus facile.
Non mais franchement ça me dégoute de voir ça.
S'il y a tentative sans réelle volonté de le faire cela ne veut pas dire qu'il veuille mettre fins à ses jours (et heureusement d'ailleurs).
Si on regardait un peu plus loin et si on se concentrait un peu plus sur le mal être de nos concitoyens au travail?

4.Posté par baragouine le 06/09/2009 10:29

@saintex

en fait je me suis planté (vraiment désolé), son contrat n'arrive pas à échéance ... il est muté a une nouvelle affectation ... l'horreur hein !?

il y a pas loin de 50% de chômage et donc de misère à la Réunion, et les gens se suicident pas. Là aussi le travailleur, le fonctionnaire doit garder une certaine décence. Ce genre de drame ressemble à un couteau mis sous la gorge de l'employeur ou de l'administration, et ça c'est totalement degueulasse ... pour les gens qui bossent sans râler, pour les gens qui ne bossent pas sans râler ...

Ce monsieur, vous avez raison a probablement besoin d'aide, en tant que fonctionnaire, sa mutuelle lui permet d'être suivi par un psychologue, donc qu'il s'en serve.


Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes