MENU ZINFOS
Santé

Deux nouveaux cas de chikungunya confirmés à Saint-Paul


La Préfecture informe que deux nouveaux cas de chikungunya ont été découverts à la Réunion.

Par - Publié le Mardi 30 Mars 2010 à 18:06

Deux nouveaux cas de chikungunya confirmés à Saint-Paul
Suite à la confirmation d'un cas de chikungunya le 25 mars dernier dans le quartier de Plateau Caillou à Saint-Paul, la surveillance épidémiologique a été renforcée en s'appuyant en particulier sur les médecins généralistes du secteur.

De nouveaux cas ont ainsi été mis en évidence et ont permis une intervention rapide des services de lutte anti-vectorielle, qui assurent des actions renforcées dans la zone depuis le 18 mars.

Le bilan épidémiologique au 29 mars 2010 s'élève à :
   - 3 cas confirmés
   - 3 cas probables.

Le renforcement des mesures de lutte mises en place contre les moustiques (actions de démoustication autour des cas suspects, traitement des gîtes larvaires, rappel des gestes de prévention des piqûres de moustique, traitement adulticide de nuit) se poursuit et est complété par :
   - des actions coordonnées avec la mairie de Saint-Paul et la communauté d'agglomérations Territoire de la Côte Ouest (TCO), notamment pour l'élimination des déchets sur la voie publique et l'entretien renforcé des espaces verts,
   - la mobilisation d'associations volontaires, qui se réuniront le 31 mars par la DRASS, pour rappeler les messages de prévention.

En effet, la lutte contre la propagation du chikungunya comme de la dengue repose sur l'action de tous, chez soi ou en voyage. Aussi, il est rappelé l'importance de respecter des mesures de prévention :
   - Eliminer les eaux stagnantes dans son environnement (vidér les soucoupes, vérifier l'écoulement des gouttières, respecter les jours de collecte des déchets...)
   - Se protéger contre les piqûres de moustiques (diffuseurs, répulsifs, vêtements couvrants...)

Et en cas d'apparition brutale de fièvre éventuellement associée à des maux de tête, douleurs musculaires, éruptions cutanées, nausées ou fatigue :
   - consulter un médecin,
   - continuer à se protéger des piqûres de moustiques,
   -  se signaler au 0 800 110 000 pour une intervention du service de lutte anti-vectorielle de la DRASS.


Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par euh comment dire le 30/03/2010 19:12

Merci Mme BELLO d'avoir laissé la commune à l'abandon depuis un an

2.Posté par Choupette le 30/03/2010 20:44

Sans aucun doute, le futur conseil de quartier ira chez les gens pour constater les dégâts, à défaut d'espionner ce dont ont été accusés les anciens membres des conseil de quartier.

Pffff...

3.Posté par Fundisantim le 30/03/2010 22:07

L'industrie chimique doit avoir le sourire.

4.Posté par mwa la pa di le 31/03/2010 08:09

Je suis sidéré de voir toute la publicité que l'on fait pour deux cas de chik ! En fait on autant en métropole pour la rougeole, la gale, .... Je me demande pourquoi on veut tuer le tourisme dans notre département. Je trouve que nous sommes dans un acharnement complètement stupide. Au lieu de crier sur deux cas de chik, que les politiques mettent en oeuvre une vrai et constante politique de lutte contre les moustiques. C'est comme crier au feu et ne pas se doter de matériel de lutte contre les incendies. Et vous les associations de lutte contre le chik, ayez le chic de battre battre pour une lutte efficace sans pour autant faire de "l'alarmisme". C'est complètement stupide.

5.Posté par gamariss le 31/03/2010 12:56

Normal st paul est très sale. Mais que fait ces élus verts, les pomez (adjoint de l'environnement), dubois. vous êtres pas la que pour toucher des indemnités et courrir à des mandats, mettez vous aux travaillent bandes de paresseux.

6.Posté par etjosedire le 31/03/2010 13:01

Où en est l'expérimentation en matière de lutte biologique, consistant à bloquer la reproduction du vecteur ?

7.Posté par pimanzoizo le 31/03/2010 15:40

Tout à fait,"etjosedire" .Suffirait de pondre un arreté obligeant les males moustik à porter un préservatif . On pourrait embaucher une infirmière pour leur expliquer comment enfiler la mini burka .
Parions qu'il y aurait du monde pour assister à la démonstration ....

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes