MENU ZINFOS
Faits-divers

Deux mois de prison avec sursis pour avoir déchiré le lobe d'oreille de sa fille


Par - Publié le Samedi 23 Novembre 2019 à 07:06 | Lu 4776 fois

Deux mois de prison avec sursis pour avoir déchiré le lobe d'oreille de sa fille
Une mère de famille est accusée d'avoir commis des violences sur sa fille, jusqu'à lui couper le lobe de son oreille. Âgée de 47 ans, elle explique qu'elle voulait juste "la réprimander à cause de ses mauvaises fréquentations", confie-t-elle dans les colonnes du Quotidien. 

Selon sa fille, la mère de famille avait des problèmes avec l'alcool. Ce soir-là, elle lui aurait justement demandé d'aller acheter une bouteille, mais elle a refusé. Sa mère s'est alors énervée, attrapant sa fille par la boucle d'oreille, jusqu'à lui sectionner le lobe.

La maman indigne avait déjà été convoquée trois fois au tribunal, sans daigner se présenter. Alors que le procureur avait requis un simple rappel à la loi, la mère de famille écope finalement de deux mois de prison avec sursis.


Charline Bakowski
J'adore voyager, découvrir de nouveaux paysages ,de nouvelles cultures, marcher dans la nature...... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Oterrr le 23/11/2019 07:42 (depuis mobile)

Rienk sa ben bravo !!! Na un peu i fait moinq sa i gagne plus !!

2.Posté par Veridik le 23/11/2019 10:19 (depuis mobile)

Article clair précis en 3 paragraphes . JB tergiverse tellement que pour les mêmes faits la lecture de l'article prendre facilement 5mn de plus

3.Posté par sceptique le 23/11/2019 10:22

Justice y existe pas. Faut lui enlever son autorité parentale, ses droits aux allocs à vie.....

4.Posté par cmoin le 23/11/2019 11:28

Et on ne lui a pas enlever la garde,elle pourra recommencer.
Merci la justice.

5.Posté par C'est ma fille, justice pour elle le 23/11/2019 16:34

Bonjour a tous et merci a zinfos et aux lecteurs puisqu'il est question de ma fille.

Les faits se sont passés il y a presque 5 ans.
4 enquêtes sociales n'ont rien donné pendant que ma fille vivait chez sa mère et je remercie les services sociaux de la Possession qui ont cautionné la maltraitance physique et psychologique de ma fille pendant 5 ans sans agir pour la protéger et me déboutant à chaque fois de toute demande en prétextant que la mère est "malade".
Ma fille m'a appelé au secours un lundi de pâques et j'ai donc décidé d'aller la chercher chez sa mère qui l'obligeait a aller lui acheter de l'alcool seule chez "Bazar Christian" de la possession alors qu'elle n'avait que 6 ans. A 6 ans, sans avoir même appris les maths, elle savait que 4 bières coûtent 5,20 € et une seule 1,30€.. J'ai déposé plainte contre le bazardier pour vente d'alcool à un mineur.
Ma fille, jusque là était obligée de me mentir et avait ordre de me décrire la déchirure de son oreille comme un "accident de coiffure" car elle avait peur des représailles.
Sans compter la vie quotidienne d'une enfant livrée à elle même pendant que maman va boire un coup.
Je vous passe les détails de la vie d'une enfant qui éclate en sanglots au milieu de la nuit et je ne dormais que très peu pour la réconforter tant que nécessaire.
Cela ne pouvant rester impuni, j'ai déposé plainte car vous pensez bien que si c'était moi le fautif, je sera déjà à Domenjod avec privation de l'autorité parentale et de mes droits civiques.
Le temps à passé, des simples excuses sincères auraient pû faire l'affaire mais la mère ne s'est jamais présentée à aucune convocation.
La mère a gardé ses droits de visite mais ne les applique jamais.
Pour les violence c'est encore aujourd'hui "pas fait exprès c''était un accident" et pour une maman ça suffit aux juges. ( Pour moi ça aurait été autre chose !)
Aujourd'hui ma fille a 14 ans, et les opérations de chirurgie réparatrice continuent pour réparer les séquelles physiques. Pour les séquelles morales je suis toujours à ses côtés et elle a une vie aussi normale qu'une adolescente de son âge .
Alors, au nom de tous ces pères qu'on traine dans la boue, des qui sont déboutés de toute demande, des magistrats qui ferment les yeux trop souvent pour des situations graves comme celle de ma fille, des services de protection de l'enfance aux comportements minimalistes je continuerai mon combat pour que les papas qui protègent leurs enfants soient entendus autant que les mères et que l'amour, la paix et la justice demeurent.


Merci a tous pour votre soutien

Amitiés.

Justice pour tous

6.Posté par Ken le 23/11/2019 20:48

Quelle justice a deux niveaux, on n’ose pas imaginer la condamnation d’un père faisant la meme Chose...c’est à Vomir que ce genre de déchets humains puissent encore élever ses enfants...un élevage organiser de cas sociaux...à se demander si les CCAS et PMI ne font pas de l’elevage Pour s’assurer du boulot...🤮

7.Posté par Ken le 23/11/2019 20:55

La législation et la justice française sont devenu une horreur, c’est absolument terrible comment les hommes sont traités comme des animaux par principe et les femmes comme de pauvres victimes. 🤮🤮🤮 la justice est devenu si expéditive et si incompétence qu’elle fait d’une majorité une généralité et juge les français aujourd’hui d’abord en fonction de leur âge, de leur sexe, de leur couleur que des faits...😢

8.Posté par Question ? le 24/11/2019 00:10

Alors que le procureur avait requis un simple rappel à la loi,
.................
Faut lui tirer les oreilles......

9.Posté par tizozo le 24/11/2019 10:43

Post 5:Les services sociaux doivent être jugés pour complicité .c 'est clair que les procureurs et les juges pour enfants(des femmes pour la plupart!) FERME les yeux en fonction du sexe des tortionnaires(CF: Maman Caporal). Le président du département est le responsable de ce secteur :donc c'est lui qui cautionne cette "mafia" (rapport bidonné,pression et intimidation ...) avec 2 ou 3 procès au "c*l" il sera contraint de faire sauter 2 ou 3 têtes pour sauver sa peau.Sa sera toujours quelques enfants épargnés et sa fera flipper ces petits fonctionnaires qui remplissent ces rapports sans bouger de leur bureau.

Courage mais la société ne condamne pas les mamans,voyez toutes ces affiches de propagandes sur les violences faites aux enfants ou aux femmes: la violence est masculine.

Je retire mon fils(12 ans) de l'école les 8 mars tellement sa le fait "gerber" toute les conneries qui l'entends.je ne veut pas qu'il soit stigmatisé pour avoir osé mettre en doute le discours officiels.

Continuez d’inonder votre enfant d' amour c'est la seule arme qu'il nous reste

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes