MENU ZINFOS
Blog de Pierrot

Deux journalistes enlevés et exécutés au Mali. Grâce à Hollande, la chasse aux Français est ouverte...


Par - Publié le Samedi 2 Novembre 2013 à 21:51 | Lu 2967 fois

Deux journalistes enlevés et exécutés au Mali. Grâce à Hollande, la chasse aux Français est ouverte...
C'était malheureusement prévisible. Deux journalistes français de RFI ont été kidnappés aujourd'hui à Kidal, dans le Nord du Mali, et exécutés.

Comment pouvait-il en être autrement après le récent versement d'une rançon de 20 millions d'euros pour la libération de quatre otages retenus depuis trois ans. Les ravisseurs savent maintenant qu'un Français vaut 5 millions pièce et la chasse est donc ouverte.

Un débat était apparu le jour même de la libération des quatre otages : fallait-il ou non verser une rançon ?

Deux écoles s’affrontent : ceux qui pensent que la vie d'un homme n'a pas de prix et que tout doit être fait pour le libérer. Quitte à donner de l'argent aux ravisseurs pour qu'ils financent l'achat d'armes qu'ils vont ensuite utiliser contre les soldats français et pour financer d'autres prises d'otages. Certains spécialistes estiment que les kidnappeurs djihadistes de la région ont touché au moins 160 millions d'euros sous forme de rançons au cours des quinze dernières années, en contrepartie de la libération de leurs otages.

D'autres pensent qu'il ne faut pas céder au chantage. Je suis de ceux là. Si les otages n'ont plus de valeur marchande, on arrêtera de les enlever. Il n'y a qu'à voir le résultat : les djihadistes ne perdent plus leur temps à enlever des Américains, des Anglais, des Israéliens, des Russes ou des Chinois car ils savent bien que ces pays ne verseront jamais de rançon. Mieux, il leur arrive de se venger des preneurs d'otages en les tuant ou en liquidant des membres de leurs familles proches...

François Hollande semblait être sur cette deuxième position en affirmant haut et fort à qui voulait l'entendre au cours des derniers mois que c’était fini, qu'il ne ferait plus comme ses prédécesseurs et qu'il ne verserait plus de rançon pour libérer des otages. Malheureusement, son impopularité croissante l'a contraint à changer d'avis, une fois de plus, dans l'espoir de remonter de quelques points...

Le pire, c'est que ça n'a même pas été le cas. Pour paraphraser Churchill, François Hollande a voulu payer une rançon pour éviter l'impopularité, quitte à sombrer dans le déshonneur.. Il a eu l'impopularité et le déshonneur...

Maintenant, tous les Français se trouvant dans ces régions dangereuses d'Afrique se baladent avec une cible dessinée sur le front et un panneau autour du cou : "Valeur : 5 millions d'euros"...

Nous ne devrions malheureusement pas avoir fini d'entendre parler de prises d'otages de Français...


Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Benites Tisalva le 02/11/2013 22:29

Que je sache de tout temps, la France a toujours démenti le versement d'argent pour la libération d'otage, que ce soit du temps de Chirac, Sarkozy ou Hollande. Et quelque soient les dessous supposés ou réels, on peut dire que le politique de la France en la matière est constante.

Utiliser les otages pour stigmatiser Hollande est d'une malhonnêteté intellectuelle sans nom. Si encore cela venait d'un politicard en mal d'argumentaire, on pourrait comprendre, telles sont les règles du cirque politique.
Mais qu'elle vienne d'un journaliste censé être à la recherche permanente de la vérité et de l'objectivité est décevant.

Et même la citation de Churchill est mal employée.
Churchill disait :"" Vous aviez à choisir entre la guerre et le déshonneur ; vous avez choisi le déshonneur et vous aurez la guerre.". La paraphrase a ses limites

2.Posté par Caton2 le 02/11/2013 23:59

1. Vous me paraissez bien naïf. Ce qu'écrit Pierrot est plus que probable.

3.Posté par maroco le 03/11/2013 06:37

Post1 - mais pierrot dupuy est il journaliste ? J'en doute.

4.Posté par Candide le 03/11/2013 06:50

Pierrot, il n'y a que les naïfs comme vous pour croire que cela n'était pas le cas avant. Croyez vous vraiment que les éventuels ravisseurs ont attendu la libération des 4 otages français pour connaitre la valeur marchande d'un otage français ? Et s'ils valent si chers, pourquoi les exécuter moins de deux heures après leur enlèvement ? Il s'agit ici sans doute de représailles à l'encontre de la France qui a fait la guerre au Mali.
Pourriez vous nous retrouver dans vos archives des articles concernant la même situation sous la précédente présidence ?
Ou êtes vous, comme pour la Région Réunion, très sélectif dans vos réactions ?
Selon que tu sois de droite ou de gauche, ton acte sera bon ou mauvais.

5.Posté par lomaire le 03/11/2013 07:28

Voila ce qui arrive, et c`etait previsible quand ont utilise la misere du monde pour creer des reportages revendus ensuite tres cher en france par les grandes chaines de televisions. Ceci est un vrais commerce, en plus ont envoie ceux qui ne sont pas loin de la retraite ..Allons voyons .. arretons cette hypocrisie, l`embassade de france est bien informer de ses departs dans ses pays dangereux , pourquoi ne pas les interdires vers ses destinations.. et meme aux journalistes ...desoler je ne pleur plus pour cela .

6.Posté par Tonton le 03/11/2013 09:17

Alors là je suis choqué par ce genre de réaction, est ce l'heure tardive? Pierrot j'espère que vous n'étiez pas en pleine possession de vos facultés intellectuelles lorsque vous avez écrit ce point de vue. Les journalistes sont décédés le samedi, et pas un mot de compassion à leur égard et tout de suite c'est de la faute à Hollande. Je rapprocherais votre commentaire à ceux que j'ai pu lire dans des médias nationaux: c'est de la faute aux journalistes, bien fait pour eux, quelle idée d'aller dans une zone aussi dangereuse......
Je ne suis absolument pas d'accord avec ces deux types de réflexion. NON la chasse aux français n'est pas du à Hollande, NON les journalistes ne sont pas responsables de leur mort et je salue leur mémoire pour ce que je considère comme le plus noble dans le métier de journalisme (et même de la démocratie).

7.Posté par C''''est la faute des autres le 03/11/2013 09:27

Bien sûr, c'est la faute à Hollande. Les cyclones aussi, la peste et les tremblements de terre...

M. DUPUY, les rançons, ça ne date pas d'Hollande et cela semble être un passage incontournable, quoique pas très glorieux, de la libération de tous les otages de la planète (les USA que vous citez sont simplement plus discrets... croire l'inverse relève d'une naïveté incommensurable)

Qu'est ce qui a changé ? La sur-médiatisation de ces tractations qui devraient rester du domaine du secret d'Etat. C'est à cause de la recherche de sensationnalisme, de scoop qui n'en sont pas, de soi-disant "information" qu'on en est là.

De plus, rien, mais absolument rien n'indique que ces deux journalistes aient été enlevés en vue d'une demande de rançon. Les faits connus indiquent même l'inverse (on été abattus peu de temps après leur capture ; il s'agit d'un assassinat lié au contexte malien - vengeance, représailles et non d'un projet de chantage)

Balayez devant votre porte, M. DUPUY et vos confrères, avant de faire flèche de tout bois. Votre crédibilité en dépend.

8.Posté par Jiji le 03/11/2013 10:08

Les américains ne payent plus aucune rançon.
Les russes tuent toute la famille des terroristes.

Nous on paye.

9.Posté par " Vieux Créole " le 03/11/2013 10:29

Monsieur Pierrot Dupuy ,vous avez ,comme tout Citoyen ,vos préférences ,vos inclinaisons politiques... Chacun comprend cela ...Depuis longtemps ,personnellement , j'ai pris mes distances avec les partis politiques . "J'essaie" d'analyser avec objectivité ce qui se passe dans notre Pays et les comportements de ceux qui ont des responsabilités en tant qu' Elus ( rechercher l'objectivité n'est pas facile :nous sommes ,tous, plus ou moins" formatés"!) .Vous donnez ,je le crois ,la parole à tout le monde ,même à vos contradicteurs ...Mais aujourd'hui ,vous me décevez beaucoup : vous y êtes allé un peu fort quand vous écrivez :" GRÂCE à Hollande la chasse aux Français est ouverte" !!! J'ai certains reproches à faire à Hollande mais je ne l'accuserai certainement pas de "tous les péchés du monde" comme ses détracteurs ont tendance à le faire souvent ! TOUS LES DIRIGEANTS FRANÇAIS ONT TENTé ET TENTENT, RANÇON (pourquoi pas ?) OU NON , LA LIBÉRATION DES OTAGES : j'en suis persuadé ! Une certaine discrétion est indispensable et compréhensible lors des discussions ( souvent possibles par des intermédiaires ) : LES CITOYENS DOIVENT L'ADMETTRE ...Les journalistes ,dans des situations aussi graves et compliquées( il faut éviter tout ce qui peut pousser les preneurs d'otages-qui sont des fanatiques- à des solutions "expéditives" ) . LE TRAVAIL DE DES JOURNALISTES N'EST PAS FACILE, MAIS , ils doivent être capables de mettre de côté leur passion ou leur vision" partisane" ,pour essayer de garder une " certaine objectivité " : C'EST MON AVIS EN TOUT CAS !!!

10.Posté par Jean-Jacques de St Denis le 03/11/2013 10:30

N'IMPORTE QUOI PIERROT !
Si tous les Français ont une cible sur le front avec écrit valeur 5 millions d'Euros POURQUOI alors les ravisseurs ont-ils buté ces 2 journalistes avant même d'avoir demandé une rançon ?
Par ailleurs l'Etat Français a TOUJOURS payé des rançons sans jamais le reconnaitre et
Hollande n'a rien inventé en la matière (ni dans d'autres d'ailleurs...lol..) !
Cette récupération politicienne est en dessous de la ceinture car tu devrais te souvenir de la
libération des infirmières Bulgares qui avait mené Sarkozy à recevoir A 4 PATTES le dictateur
Khadafi qui avait planté sa tente de Bédouin dans la cour de l'Elysée , tout cela pour lui faire
signer des milliards de contrat que Khadafi n'a jamais honnorés ensuite d'où la vengeance de
Sarkozy et son empressement à porter la guerre en Libye ce qui a eu pour conséquences
entre autres d'infester la région d'armes que les djihadistes utilisent maintenant contre nous !

11.Posté par Pierrot Dupuy le 03/11/2013 10:37

Bien sûr que je sais que c'était le cas auparavant. Je l'ai d'ailleurs précisé dans mon article.
Mais ce n'est pas parce que l'on a fait des c... dans le passé qu'il faut continuer !
Le seul tort que je me reconnaisse est de ne pas l'avoir dénoncé plus tôt.
Mais, à ma décharge, le révélateur pour moi a été ce témoignage bouleversant vu sur France 5 dans l'émission C dans l'air, celui de Diane, la fille de l'otage Lazarevic, qui a déclaré avec force qu'elle s'opposait au versement d'une rançon pour sauver son père. Car ce serait, disait-elle, encourager les ravisseurs à enlever d'autres otages pour soutirer encore plus d'argent à la France. Et je ne veux pas, disait-elle, que d'autres familles vivent ce que je vis.
Et elle a ajouté : Comment pouvons-nous dans le même temps, envoyer des soldats combattre les djihadistes au Mali, et en même temps leur donner de l'argent pour acheter des armes pour tuer nos propres soldats?
J'avoue que c'est cette prise de position courageuse qui m'a fait réagir de la sorte.
Bravo à toi, Diane, pour ton courage...

12.Posté par J J de St Denis le 03/11/2013 10:57

Et bien moi je vais te dire ce que j'en pense cette malheureuse aurait mieux fait de se TAIRE !
Et l'opportunisme mercantile des médias est encore une fois lamentable sur ce coup...
Sur le fond je suis d'accord qu'il ne faut PAS payer de rançons , mais tu crois que l'on passe
comme cela d'une ligne de conduite à une autre en claquant des doigts ?
Si demain des otages enlevés SOUS LA MANDATURE PRECEDENTE sont tués parce que
la France refuse désormais de payer tu seras le premier à crier au loup contre Hollande !

13.Posté par Citoyen lucide le 03/11/2013 10:58

La loi de l'offre et de la demande. Pierrot a raison ! 2 français valent 10 millions d'euros. Le calcul est simple. Pour les terroristes, c'est une évidence. Pour le français moyen, et aussi naïf, il faudrait payer à chaque fois. Les 2 événements récents, libération de 4 otages, et 3 jours plus tard, 2 otages capturés et tués dans la foulée, sont une joyeuse et triste réalité. Le nier n'est plus possible. Hollande a encore, et encore, échoué ... Avec 20 millions de dépensés, et 2 français massacrés. Et 4 français libérés avec une grande barbe ... Si si si. C'est un constat. C'est triste, mais c'est la réalité.

14.Posté par des risques inconsidérés le 03/11/2013 11:17

Je suis du même avis que M. Dupuy.
Et je trouve le témoignage de Diane singulièrement courageux, lucide et digne.
Je reviens sur les journalistes qui vont dans les endroits les plus dangereux, là où l’armée ne se risque pas, faire les interviews les plus improbables et d’un intérêt qui reste à démontrer.
Des risques inconsidérés … pour en arriver là hélas. L’interview de ce M. Imbeiry ag Rhissa, membre de la direction politique du MNLA (Mouvement national de libération de l'Azawad)… désolé mais je n’en ai personnellement vraiment rien à faire et je me demande qui ça pouvait bien intéresser.

15.Posté par quote le 03/11/2013 11:42

pour 1 concernant la citation de Churchill :
réfléchissez ... celui qui a choisi le déshonneur obtient la guerre donc il a l'un et l'autre
votre diatribe contre la référence à cette citation par M. Dupuy ne tient pas la route.

16.Posté par matiiiu le 03/11/2013 12:08 (depuis mobile)

Mais s ils ont été exécutés, ça n a aucun rapport avec le versement d une rançon, tu n es pas d accord Pierrot?


17.Posté par social democrate le 03/11/2013 12:12

Pierrot,

S’ il est bien une décision qui ne peut être reprochée à François Hollande c’est celle de l’intervention au Mali. Je vais pas perdre mon temps à te faire un cours de géopolitique et de géostratégie mais manifestement tu n’as ni les bonnes analyses ni les bons commentaires car tu parles d’un sujet avec une crasse ignorance et tu en tires des conclusions à la démagogie populiste affligeante. Tu n’es pas du tout au niveau.
Tu devrais plutôt avoir une pensée solidaire pour deux très grands reporters qui ont payé de leurs vies leur attachement à leur métier : celui d’une information vérifiée pour la conscience de l’humanité.

18.Posté par @Post 11 le 03/11/2013 12:12

Une position courageuse de votre part aurait été de reconnaitre que vous publiez (souvent) sous le coup de la "réaction" mais également d'admettre que le foin journalistique développé autour des prises d'otage ne rend service à personne, surtout pas à ceux-ci et encourage les demandes de rançons et accessoirement, les prises de positions "molles" des politiques.

Polémiquer "politiquement" sur des situations dramatiques de prise d'otage est indigne. Même l'Assemblée Nationale (et c'est pas peu dire) fait front droite et gauche confondue quand des enjeux nationaux sont dans la balance (cf. insultes racistes contre une ministre noire de peau, positions du gouvernement sur les otages, guerre au Mali...).

En définitive, vous (au pluriel) vous servez de la presse écrite, audio et internet pour mettre en avant vos ego démesurés. Pourvu qu'il soit fait du chiffre, de l'audimat et de la gloriole... Qu'importe l'intérêt commun, et vous n'échappez pas à cette course lamentable, M. DUPUY.

En passant et hors sujet, il y en a un autre qui s'est décrédibilisé cette semaine : Y. BARRET sur Radio Festival, lançant une guerre totalement disproportionnée et sans nuance contre l'IRT sur la base d'un coup de fil à cet organisme. Il est vrai que la réponse au pseudo touriste était minable, mais est-ce suffisant pour jeter tout l'IRT à la poubelle médiatique, sans recul, sans analyse, sans nuance ? Quelle honnêteté intellectuelle dans cette démarche ? On en soupçonnerait presque une affaire de règlement de compte personnel. Pauvre journalisme réunionnais !

19.Posté par Pierrot Dupuy le 03/11/2013 12:18

Et si je suis aussi sévère avec François Hollande, c'est parce qu'il avait l'air plus convaincant que ses prédécesseurs quand il affirmait que plus jamais la France ne paierait de rançon en échange de la libération d'otages.
Que ce soit Sarkozy ou Chirac, ils avaient la décence de se taire avant. Et quand un otage était libéré, ils démentaient du bout des lèvres avoir versé une rançon. Tout le monde savait qu'ils mentaient, et ça en restait là.
Avec Hollande, ça a été différent. A de nombreuses reprises, il a pris soin d'affirmer qu'avec lui, c'en serait fini de ses pratiques. Au même titre qu'il avait déclaré, avec le succès qu'on connait, "Moi président de la République, je ne serai pas le chef de la majorité, je ne recevrai pas les parlementaires de la majorité à l'Élysée.
Moi président de la République, je ne traiterai pas mon Premier ministre de collaborateur.
Moi président de la République, je ne participerai pas à des collectes de fonds pour mon propre parti, dans un hôtel parisien
", etc...
Il avait aussi déclaré, à peu de choses près : "Moi président de la République, je ne paierai plus de rançon pour obtenir la libération d'otages"...
Et comme pour le reste, il nous a menti.
C'est pour ça que je suis en colère...
S'il avait envie de payer une rançon, il n'avait qu'à faire comme les autres : payer et se taire. Non, lui, il a décidé de donner des leçons de morale à ses prédécesseurs, avant de faire comme eux et de baisser son pantalon devant les preneurs d'otages.
Et ça, ce n'est plus supportable...

20.Posté par " VIEUX CREOLE " le 03/11/2013 12:31

JE REGRETTE DE VOUS DIRE CELA ,monsieur Dupuy mais l'explication que vous donnez en citant le cas" Diane Lazaveric " , ne justifie pas certains passages de votre article ...
Faut-il verser une rançon ou refuser de le faire ,aucune des deux positions ne satisfera et les hommes politiques et tous les citoyens ! QUE FAUT-IL FAIRE ALORS ??? LAISSONS LES GOUVERNANTS DÉCIDER " EN LEUR ÂME ET CONSCIENCE" , A LA LUMIÈRE DES ÉCLAIRAGES DIPLOMATIQUES... Je répète ce que j'ai déjà dit :" les journalistes (dont le travail est TRÈS difficile parfois ) dans des situations aussi graves et compliquées ,doivent être capables de mettre de côté leur passion ou leur vision partisane et garder une certaine objectivité(" journalistique " !!! Certains journaux sont "des journaux d'un parti ou d'une mouvance politique",ils le disent :tout le monde le sait . C'est pourquoi ,encore une fois ,vous m'avez déçu et croyez-moi je le regrette !!!

21.Posté par Caton2 le 03/11/2013 12:39

Il est quand même troublant que, à peine nos otages libérés, de nouveaux otages soient capturés. Si le « renouvellement »  du « stock »  est si rapide, c’est certainement par appât du gain. Il faut savoir que les kidnappeurs ne sont en général que des sous-fifres, peu politisés, qui ne kidnappent que pour revendre aux terroristes de l'AQMI. ils seraient bien incapable d’assumer les frais et la logistique d'une longue captivité et les négociations à haut niveau diplomatique.
C’est sans doute la raison pour laquelle, se voyant repérés, ils ont exécuté les otages pour faciliter leur évaporation dans la nature. Ils n’avaient aucun soutien logistique. L’analyse de Pierrot n’est donc pas remise en cause par la mort des otages. J’ajoute que lorsqu’un chef d’État (Hollande), donne l’ordre, dans la communication du gouvernement, de ne pas désigner - pour minimiser l’ampleur du djihad mondial - les ennemis qu’il combat sous leur nom (AQMI), il les insulte.
Kidnapper, c’est une manière, pour l’AQMI ,de contraindre Hollande à mettre un genoux à terre et la main à la poche, en guise de revanche. En effet, Hollande ne peut pas nier que c’est bien avec l’AQMI qu’il négocie la libération des otages, et que c’est bien à l’AQMI qu’il donne les moyens de continuer son djihad!

22.Posté par polo974 le 03/11/2013 13:03

M. Dupuy, pourquoi ne réponds-tu pas au fait que les journalistes ont été abattus avant la moindre demande de rançon ? ? ?

Sans doute parce que ça démonte toute ta diatribe...

Allez, un peu d’honnêteté intellectuelle.

23.Posté par kafir le 03/11/2013 13:23

Je me permets de présenter mes condoléances à lJe me permets de présenter mes condoléances à leurs proches, tout en saluant le professionnalisme de ses soldats de l'information qui prennent des risques pour informer et éclairer le monde civilisé avec courage et détermination. Mort aux barbares ! et attendront une punition militaire.
Kafireurs proches, tout en saluant le professionnalisme de ses soldats de l'information qui prennent des risques pour informer et éclairer le monde civilisé avec courage et détermination. Mort aux barbares ! et attendront une punition militaire.
Kafir

24.Posté par kafir le 03/11/2013 14:16

Je suis en contradiction des critiques émisent contre l'exposé de Pierrot Dupuy sauf erreur de ma part. Son analyse permet de comprendre l'inexorable processus qui a conduit de faiblesses en renoncements à la situation suivante. Naturellement en tant que journaliste Pierrot Dupuy exprime sans équivoque ce qu'il ressent. Par contre, le reste relève de la pure désinformation d'une ambiguïté diamétralement opposé, indispensable à une saine compréhension de l'actualité. Son témoignage capital explique sans ambage ce détournement organisé de l'information par certains.

Kafir

25.Posté par Zorba le 03/11/2013 15:02

Le 19 mars 2013 les medias traitaient le sujet relatif à la prise de position de François Hollande concernant le versement de rançon lors de prise d'otages.
-"C'était un 13 janvier, indique l'épouse de Daniel Larribe, l'un des otages retenus au Mali, dans une interview au Monde (...). François Hollande nous a retenus à l'Elysée. Il nous a dit qu'il était impensable qu'on donne de l'argent à des organisations contre lesquelles nous sommes en guerre. Le changement de ton a été radical entre la précédente rencontre, en septembre, et celle-ci."
La décision s'appliquait aussi aux entreprises. Monsieur François Fillon, que l'on peut d'ailleurs réécouter sur RFI, conseillait alors à François Hollande, apparemment à juste titre, la discrétion en la matière. Maintenant, qu'il y ait eu rançon versée ou pas, nous ne sommes pas dans le secret des Dieux. Toujours est-il que l'on peut, peut-être, reprocher à Pierrot Dupuy la forme de sa prise de position assez brutale vis-à-vis de Hollande. On ne peut pas lui reprocher le fond puisque Monsieur Hollande est dans le déni quasi constant.

26.Posté par Président nordmal ien le 03/11/2013 16:15

Exit les otages
Place aux journalistes tués. Il parait que c'étaient des cadors.
On n'imagine pas le niveau des autres journalistes.

Le 19 Septembre , fanfaron déclarait avoir gagné la guerre au Mali.
Quand on n'est pas foutu de mettre un tout petit peu d'ordre dans les banlieues , on ne va pas guerroyer au Mali.

27.Posté par Pere Sonne le 03/11/2013 17:39

Après la libération des otages, j'ai trouvé particulièrement déplacée la polémique concernant la rançon. J'ai vraiment eu le sentiment que les journalistes voulaient absolument faire un scoop. N'aurait il pas été plus simple de n'en rien dire, pour une fois! En quoi le fait d'étaler cette information a t-elle fait grandir le métier de journaliste et leur fameux droit à l'information. Je n'ai rien contre, car je suis très souvent bon public. Mais là on en a parlé, on en parle et on en parle à l'envi....Faut-il alors s'étonner que tous les démons de la terre ne se soient à un moment ou à un autre sentis intéressés par l'aubaine?

28.Posté par A mon avis le 03/11/2013 18:08

Il faut... Y a qu'à ....
Tout est maintenant prétexte au Hollande bashing !

29.Posté par L'Ardéchoise le 03/11/2013 19:18

Pierrot, il faut se rendre à l'évidence : que tu sois journaliste ou zinfonaute lambda, il devient de plus en plus difficile sur ce site d'avoir des états d'âme, des coups de gueule, sans entraîner aussitôt une chute incontrôlable de Faines et de glands...
Il est certain aussi que moult lecteurs ne savent pas lire, dans le sens où ils ne gardent que quelques phrases, ou font des interprétations à côté de la plaque.
Tu as peut-être tort de jeter la responsabilité sur l'actuel Président, les autres ayant fait de même ou pas mieux avant. Par contre, avec une plus grande hypocrisie, cela va de soi.
Il faut toutefois se demander si les opinons négatives dans pas mal de pays sur Hollande, son personnage, sa politique, n'incitent pas d'aucuns à profiter de la situation ?
Et quand c'est des fêlés graves, des fous de Dieu inorganisés (voir l'analyse de Caton à laquelle j'adhère), qui font hélas des "petits" un peu partout, on risque de voir de plus en plus d'exactions de leur part : beaucoup de pays ont donné les bâtons pour se faire battre, de tels faits en sont la preuve, l'Occident paie ses erreurs et nous ne sommes pas sortis du tunnel...

D'autant que ce point de vue ne date pas d'hier :
"Les mortels sont égaux; ce n'est point la naissance, c'est la seule vertu qui fait leur différence" . Voltaire -Le fanatisme ou Mahomet le prophète-
...

30.Posté par Choupette le 03/11/2013 19:42

Ces terroristes ne gaspilleraient pas des balles en plein désert :

http://www.dreuz.info/2013/11/mali-les-journalistes-de-rfi-tues-a-kidal-nont-pas-ete-cribles-de-balles-ce-quon-vous-dit-et-ce-quon-vous-cache/

31.Posté par Guytou le 03/11/2013 20:24

tu as raison pierrot les francais a l'étranger passaient déjà pour des guignols avec la nouvelle strategie de Hollande on va passer pour des lapins - ce n'est plus une maladresse c'est une faute.

32.Posté par K le 03/11/2013 21:16

Rien à voir... Les deux journalistes ont été tués dans la journée de leur kidnapping, aucune rançon n'a été demandée. Donc, vous distordez les faits pour qu'ils correspondent à votre vision tordue de la politique.

33.Posté par laluno le 03/11/2013 21:47

Monsieur Dupuy vous avez raison Il a dit aussi contre Sarkozy sa belle tirade du nez, pas celle de Cyrano mais de Pinocchio .dont voici la gravité...Je serai le Président non partisan d'un parti et je rassemblerai tous les Francais.. resultat : 18 mois aprés ;

;;Lui Président de la République il a monté les gens contre ceux qui ont plus qu'eux.
.
Lui Président de la République il a coupé la France en deux ..

; Lui Président de la République a monté les vieux contre les jeunes et vice versa

; Lui Président de la République il fait monter le FN...etc .etc.

34.Posté par Gelanna, une réunionnaise le 03/11/2013 21:48

Post18," En passant et hors sujet, il y en a un autre qui s'est décrédibilisé cette semaine : Y. BARRET sur Radio Festival, lançant une guerre totalement disproportionnée et sans nuance contre l'IRT sur la base d'un coup de fil à cet organisme. Il est vrai que la réponse au pseudo touriste était minable, mais est-ce suffisant pour jeter tout l'IRT à la poubelle médiatique, sans recul, sans analyse, sans nuance ? Quelle honnêteté intellectuelle dans cette démarche ? On en soupçonnerait presque une affaire de règlement de compte personnel. Pauvre journalisme réunionnais ! "

oh la la,.Quand on a mis Didier Robert en l'air à la Région, il avait promis que l'IRT, qu'il qualifiait lui meme comme un "bat carré' pour l'équipe précédente, sera dissout, ne sera plus.
Ne parlons pas post 18 des choses qui fachent, cad de l'IRT.C'est Didier Robert lui meme qui a appuyé, dit tout au long de ses discours pour prendre la Région, je répète que il va balayer l'IRT, et cela ne s'est jamais fait.Les réunionnais, réunionnaises, meme s'ils n'en parlent pas, ne l'oublient pas.Je pense que ce fut un de ses atouts, pour avoir la Région, car le peuple réunionnais en avait marre de voir défiler ce qu'il qualifiait de 'bat caré" inutiles.Mais comment reconnaitre un "bat caré inutile et un "bat caré" utile, pour vraiment faire avancer, la réponse???, les résultats financiers pour notre ile.

35.Posté par Papangue le 04/11/2013 03:42

Déclaration de X. BERTRAND sur France 24 :

1) L'intervention au Mali était nécessaire et nous l'avons soutenue.
2) Le traitement des enlèvements est très difficile, soyons solidaires derrière le gouvernement, quelle que soit sa couleur politique. On peut être en désaccord sur beaucoup de sujet mais sur celui-là, il n'y a pas de division possible.
3) Sur le paiement de rançons, la politique officielle du gouvernement est "on ne paie pas" et nous nous tenons à cette position officielle. Ce qui se passe sur le terrain, plus on en parle et que les médias focalisent là-dessus, plus on encourage les ravisseurs.

A méditer, M. DUPUY... quelle que soit votre "colère" (post 19) contre le gouvernement actuel. Vous dites "Le seul tort que je me reconnaisse est de ne pas l'avoir dénoncé plus tôt.". J'espère - au contraire - que vous et vos confrères réfléchirons à deux fois avant d'écrire des lignes irresponsables.

36.Posté par ANIN le 04/11/2013 08:25

Franchement faire un tel titre, on se demande si on peut encore parler de "journalisme" sur ce site...

37.Posté par ils sont devenus millionnaires ... le 04/11/2013 09:05

Il est bien clair que "acheter le succès à court terme que constitue la libération des otages, c’est accepter à long terme la poursuite et le développement des prises d’otages." (cf article de boulevard voltaire).

C'est ce qui se dit au Mali : "That’s the idea that’s circulating in town now: All you have to do is kidnap a Westerner, and you can get millions" (cf NY Times)

38.Posté par Choupette le 04/11/2013 13:42

Y'en a qui confondent encore Blog et Journalisme d'Actualités. A savoir, sur un blog on donne son avis personnel.

Pour paraphraser, y'en a qui récapépètent les dires/écrits des autres sans rien apporter au débat.

Ceux-là sont des perroquets verts ...

39.Posté par jo le 05/11/2013 20:28

MR DUPUIS ! c est sure ca le versement ? je n ai pas eu l occasion de voir un article ou d entendre une emission la dessus , mais si cela est veridique , alors gros gros gros nouveau revers pour mister nerderland !!!
j comprend pas , si c vrais alors pourquoi ne pas le dire ?

40.Posté par Bayoune le 05/11/2013 22:41

Post 10 pour répondre à votre question : POURQUOI alors les ravisseurs ont-ils buté ces 2 journalistes avant même d'avoir demandé une rançon ? - bin petète ke lé pa lé ravisseurs noré bute lé zotaze - mais une erreur de manœuvre de l'armée française qui aurait écrabouillé et les otages et les ravisseurs, cela s'est déjà produit il y a deux ans. Dans la panique tous semble possible pour les soldats français qui se prennent pour supermann, ce qui expliquerait aussi les précisions données par le Fabuis du sang contaminé 2 balles pou inn, 3 balles pou lote pour se dédouaner et se déclarer, comme pour le sang contaminé, Responsable mais pas coupable : POURQUOI alors les ravisseurs ont-ils buté ces 2 journalistes avant même d'avoir demandé une rançon ? Parce que sà i arsanmb une bavure :
http://allainjules.com/2013/11/05/bavure-militaire-mali-al-watan-accuse-larmee-davoir-tue-les-journalistes-de-rfi/

41.Posté par L''''INDÉPENDANT le 07/11/2013 11:29

Résultat des rançons que la FRANCE verse...
Argent qui sert à mieux s'équiper, soudoyer des mouchards chargés de signalé les proies intéressantes et facile...
Pourquoi que les Israéliens ne sont PLUS enlevés, ZÉRO négociation et ZÉRO euro de versé.
En bons gestionnaires, les kidnappeurs ne s'en intéressent plus, tout simplement !
Idem pour les RUSSES, les CHINOIS, les AMÉRICAINS, ils ont compris depuis longtemps qu'accepter UNE fois, c'est mettre le doigt dans un engrenage !
Mais non, avec notre "HOLLANDAIS VOLANT" à la barre, on est mal barré !
Il fera n'importe quoi malgré les finances à sec, pour essayer de remonter d'un tout petit point !

A part cela, c'est encore à une certaine catégorie de "croyants", que l'on doit ces actes d'un "courage" rare !!!
Sans commentaire.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes