MENU ZINFOS
Faits-divers

Deux gramounes agressés à leur domicile à St-Pierre : Un des auteurs reste écroué


Ils avaient bu et consommé du Rivotril. Ils disent ne pas en avoir eu l'intention, sauf que le 5 août 2020, deux frères ont pénétré chez un couple de gramounes à Ravine Blanche et ont fait vivre aux octogénaires une nuit cauchemardesque. Alexandre R., un des auteurs présumés, veut retrouver la liberté.

Par Isabelle Serre - Publié le Jeudi 5 Août 2021 à 17:32

Les deux victimes octogénaires ont vécu une nuit de cauchemar (DR)
Les deux victimes octogénaires ont vécu une nuit de cauchemar (DR)
Alexandre R. et son frère Farid avaient consommé deux flacons de Rivotril et une bouteille de rhum cette nuit de début août 2020. Selon leurs dires, ils se promenaient armés sans but particulier dans un quartier de Saint-Pierre. Ils auraient alors aperçu une maison éclairée et y auraient pénétré toujours sans but précis et surtout, sans mauvaises intentions.

Pourtant, ils avaient violemment agressé un couple de gramounes et avaient fait vivre aux octogénaires une nuit d'enfer. Ils les avaient menacés avec des armes, des pistolets air soft. Madame avait été étranglée, puis dépouillée. Monsieur avait été contraint de monter dans sa voiture et avait subi violences, intimidations et pressions jusqu'à une station-service des environs où les deux frères l'avaient laissé à son triste sort avant de prendre le large.

Les enquêteurs ne disposaient que de très peu d'indices, si ce n'est le témoignage spontané d'un voisin qui avait décrit deux individus déambulant avec un fusil et une arme de poing dans la nuit. Entre 13 000 et 15 000 euros avaient été dérobés aux victimes, provenant de différentes recettes de magasins leur appartenant. Le sac à main de madame avait été retrouvé dans une station-service de Ravine Blanche alors qu'il contenait encore beaucoup d'espèces. Le portefeuille de monsieur avait fait son apparition deux jours après l'extorsion à Saint-Pierre.

Le 10 août 2020, un appel anonyme passé aux forces de l'ordre avait désigné Farid R. "de Bois d'Olive" comme l'un des auteurs. Les relevés d'empreinte, dont une sur la portière du véhicule des victimes, avaient matché avec celles des deux frères connus dans le quartier. Des billes de pistolet Air soft avaient été retrouvées en perquisition chez les agresseurs. Le couple d'octogénaires les avait reconnus sur planche photographique.

Chasse à l'homme

Une chasse à l'homme avait débuté et trouvé son épilogue le 13 août. Les deux frères qui avaient subitement disparu avaient oublié une pochette contenant des documents dans un hôtel où ils avaient trouvé refuge. Un CV d'Alexandre R. et un nouveau sac de billes de pistolet avaient mis les policiers sur une nouvelle piste : celle de la compagne d'un des deux, qui avait été mandatée pour venir récupérer les effets oubliés.

Finalement, les deux frères avaient été stoppés net dans leur course à Saint-Joseph lors d'un contrôle de gendarmerie. Les deux criminels présumés avaient été incarcérés, l'un à Saint-Pierre et l'autre à Saint-Denis, pour éviter la concertation.

Ce mardi, Alexandre, déjà condamné en 2019 pour vol, a sollicité les magistrats de la chambre de l'instruction afin de retrouver la liberté malgré un premier refus. "Je veux revoir ma petite fille", a déclaré le jeune homme de 20 ans. "Il n'a fait que suivre son frère", a indiqué son conseil, Me Ben Ali Ahmed, évoquant le fond du dossier.

"Il n'y aucun de projet de réinsertion à l'appui de cette demande, ni remise en question", a relevé l'avocat général, rappelant que l'accusé s'était caché plusieurs jours avant son arrestation. Il a suggéré à la cour de refuser la demande de placement sous surveillance électronique.

Les magistrats ont suivi cet avis. Alexandre R. reste, pour l'heure, emprisonné.

 




1.Posté par Cloaca maxima le 05/08/2021 18:15

Livrez ces 2 m..... à la vindicte populaire...

2.Posté par Candide le 05/08/2021 18:49

Chasse à l'homme ? Si seulement ! Une vraie chasse se termine par la mort de la proie.

3.Posté par Zorro le 05/08/2021 18:56

2 chances pour la Réunion.

4.Posté par mi dit sake mi pense le 06/08/2021 08:41

ils méritent qu'on leur attache un boulet aux pieds et qu'on les envoie casser des roches pour la NRL tout le restant de leur vie! ça donnera à réfléchir aux prochaines vermines qui seraient tentés de faire pareil! La bonne excuse: il avaient consommé du rivotril et de l'alcool! trop facile! il veut revoir sa petite fille? il peut la revoir dans le cadre des visites autorisées dans le milieu carcéral! pas de pitiè pour cette racaille (eux et ceux à venir) qui abusent sur les plus faibles!

5.Posté par Le Jacobin le 06/08/2021 09:20

Donc si je comprends bien, les agresseurs seraient les octogénaires puisque leurs photos est en première de couvre de l'article ???

Tandis les pauvres agressés les victimes seraient:

Farid R.
Alexandre R.

Il faut protéger les fils à Papa ben voyons, ils sont peut-être mineurs pas responsables de leurs actes.

6.Posté par Zarin le 07/08/2021 12:02

Trop de "résidus de capotes" à La Réunion !

7.Posté par Ouais... le 08/08/2021 20:35

Quand même pas sérieux ces juges, on ne peut plus agressé tranquille, des personnes âgées sans défense. Et ces juges intolérant qui ne laissent pas les agresseurs sortir. Quel honte...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie












 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes