MENU ZINFOS
Faits-divers

Deux frères dans le box des accusés pour répondre de multiples viols sur leurs jeunes cousins et cousines


Ce lundi, et jusqu'à mercredi, deux frères sont jugés pour viols, tentatives de viols et agressions sexuelles sur leurs cousins et cousines. Des faits sordides alors que ceux-ci étaient très jeunes. À l'issue de trois jours d'audience devant la cour criminelle, ils encourent 20 ans de réclusion.

Par Isabelle Serre - Publié le Lundi 31 Mai 2021 à 05:25

Photo d'illustration
Photo d'illustration
En 1996, Jessica* aurait été violée par son cousin alors qu'elle n'avait que 5 ans. Elle était scolarisée en maternelle. Des faits odieux racontés par la petite victime présumée à sa mère lorsque, à l'âge adulte, elle avait éprouvé des difficultés dans ses relations avec son compagnon.

La libération de sa parole, en 2008, avait favorisé celle de ses deux demi-frères, également victimes présumées du même cousin.

Il montre à son cousin de 10 ans comment faire du cheval

Le premier avait bien failli être sodomisé et l'autre avait eu le malheur de dire à son futur agresseur qu'il aimait le cheval. Le cousin s'était alors empressé de montrer au marmaille de moins de 10 ans comment faire en essayant de lui imposer un rapport complet.

Plus tard encore, Mélanie*, la quatrième victime de cette sordide affaire familiale, avait à son tour subi les assauts du même homme, âgé à l'époque des faits d'une vingtaine d'années. Cela aurait commencé quand elle avait 8 ans et se serait poursuivi pendant huit années en voiture, dans un champ de cannes, aux toilettes ou encore dans la chambre. "Il m'impressionnait par sa haute stature. C'est pour ça que je faisais ce qu'il me demandait", a confié la malheureuse.

Ce lundi et jusqu'à mercredi, un autre homme sera dans le box des accusés : le frère du premier. Il est accusé d'avoir agressé sexuellement et violé Mélanie en 1995, 96 et 99. Une cicatrice sur le bas ventre aurait confondu le suspect.

Les deux accusés ont désormais 45 et 47 ans.

25 ans après les premiers faits, ils seront jugés par trois magistrats de la cour criminelle. Ils encourent chacun 20 ans de réclusion criminelle.


* Prénoms d'emprunt




1.Posté par Veridik le 31/05/2021 08:25

Purée il faut quoi de plus pour que cette affaire soit jugée par la cour d'assises ?

2.Posté par cynical le 31/05/2021 09:03

Je propose cette sentence :

3.Posté par Idem le 31/05/2021 09:33

La cour criminelle vient remplacer la cour d'assises (bien trop démocratique pour l'ordre établi avec le tirage au sort des jurés 😉)
Expérimentation en cours dans le 974, avant remplacement définitif partout en France!

4.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 31/05/2021 09:50

*Un "SORDIDE" culturel,

*ICI, à la prude Réunion ! ? !

5.Posté par lamentable le 31/05/2021 10:02

la photo de votre article aussi est aussi "d'emprunt" car pas du tout en rapport avec le lieu des faits il me semble non ??.. la rédaction du journal a peur de la vérité ??.. Coup zafèr a zot mové zanimo la é viteman !!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie












 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes