MENU ZINFOS
Faits-divers

Deux femmes tuées à Saint-Joseph


Une agression mortelle s'est produite ce mercredi matin. Deux femmes ont été retrouvées mortes dans une habitation de Saint-Joseph.

Par BS - Publié le Mercredi 10 Mars 2021 à 10:07

Les gendarmes ont dressé des rubalises autour d'une maison de Saint-Joseph ce mercredi matin. Selon les premières informations, deux personnes ont été retrouvées mortes à l'intérieur.

Il s'agirait d'une double agression mortelle.

Un mari aurait tué sa femme atteinte de la maladie d'Alzheimer ainsi que l'auxiliaire de vie qui était présente au domicile du couple. L'auteur supposé des faits est un enseignant à la retraite. 

Le point sur l'enquête réalisé par la Procureure de la République

Ce matin vers 6h30, les gendarmes sont sollicités suite à la découverte de 2 femmes décédées, âgées de 78 ans et 57 ans, dans un domicile de St Joseph. Une enquête pour meurtre est ouverte.

Sont présents sur place 3 proches des victimes qui sont immédiatement placés en garde à vue. Suite à un malaise, le conjoint d'une des victimes a été hospitalisé.

La procureure s'est déplacée sur les lieux, rejointe par les enquêteurs de la section de recherches, saisis de l'enquête, et des techniciens d'identification criminelle. Ils bénéficient de l'assistance de gendarmes de la brigade des recherches et de la compagnie de St Pierre.

Les constatations ont été réalisées sur place par 2 légistes, les autopsies seront effectuées demain.

Les investigations viseront à déterminer précisément les circonstances de commission des faits et d'identifier l'auteur.

 


Témoignage d'un voisin

Un habitant du quartier où s'est produit le drame s'est exprimé au micro de Zinfos974. Il explique qu'une dispute s'était produite le matin-même et que sa mère avait été blessée : "Elle essayait de séparer les deux protagonistes, le mari d'une des femmes qui est morte. Ma mère a eu le bras cassé."

Il explique par ailleurs que la situation était difficile dans le couple au coeur du drame : "Il était au bout du rouleau, il était fatigué. Sa femme avait Alzheimer, il n'en pouvait plus, je pense qu'il a eu un coup de sang. Il a un caractère très fort, mais quelqu'un de gentil, à la base. Il a perdu pied, en fait."




 

Prisca Bigot sur place


Le maire de Saint-Joseph, Patrick Lebreton, s'est exprimé suite à ce drame :

"C'est avec consternation et une profonde tristesse que j'ai appris ce matin le drame qui a eu lieu dans le quartier de Bézaves à Saint-Joseph.

Deux habitantes ont perdu la vie dans des circonstances dramatiques. Avec leur disparition, c'est tout un quartier et tout Saint-Joseph qui sont sous le choc devant la violence des faits.

Dès l'annonce de la nouvelle, toute l'équipe municipale s'est mobilisée pour apporter son soutien à la famille et aux proches.

Je fais confiance aux forces de l'ordre et à la justice pour mener l'enquête et faire toute la lumière sur les circonstances de cette tragédie.

Pour l'heure, je veux témoigner ma sympathie et mon entier soutien aux familles touchées par ce terrible drame, aux riverains et à tous les habitants du quartier.
"




1.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 10/03/2021 11:27

*ÇA DEVIENT - de plus en plus

*ÉPOUVANTABLEMENT BANAL ...

2.Posté par jlc2 le 10/03/2021 11:59

Bonjour! ce n'est pas possible les meurtres contre les femmes, que fait la justice

3.Posté par anonyme le 10/03/2021 12:30

EN CE TEMPS DE CARÊME SAINTE FAITES ATTENTION !!!!!

4.Posté par Dom le 10/03/2021 13:17

Quand on a rien à dire on fait un micro trottoir. Ça coûte pas cher.

5.Posté par Lulu le 10/03/2021 13:50

.....ah la Réunion aurait aussi un mauvais Karma.......!

6.Posté par coco2 le 10/03/2021 14:44

abruti dhabitant du quartier ki banalise lacte de violence sur les femmes

7.Posté par Un yab en Australie le 10/03/2021 14:45

@2 un meurtre contre toute personne humaine , femme ou homme est inadmissible. Arrêtez à toujours vouloir victimiser un genre plus qu’un autre!

8.Posté par Noël le 10/03/2021 14:51

Post2
C'est triste ce qui est arrivé, mais la justice ne peut pas être derrière chaque individu.

9.Posté par Noé le 10/03/2021 15:26

Pourquoi toutes ces violences ? Que s'est-il passé ?

10.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 10/03/2021 17:06

*Auxiliaire de vie...

*Un beau et indispensable métier,

*Où on peut laisser la sienne, de vie !

*Et dans quelles atroces conditions...

11.Posté par Rajao le 10/03/2021 17:44

Où est le bonhomme ?

12.Posté par " VIEUX CREOLE " le 10/03/2021 17:46

LES VIOLENCES FAITES AUX FEMMES NE CESSENT D' AUGMENTER DANS NOTRE PAYS . . . ET SUR TOUTE LA PLANÈTE , , , ; QU'ELLES EN SONT LES CAUSES RÉELLES ? ? ?
Grande misère sociale de certaines couches de la Population , chômage , alcoolisme qui ne baisse pas , conséquences inquiétantes et néfastes de certains réseaux sociaux qui fleurissent sur l es écrans et qu'on ne combat pas suffisamment ? ? ? Dans l' ïle de " ladit -lafait " ,L''EXIGÜITÉ DU TERRITOIRE ET LA PROMISCUITÉ NE DOIVENT PAS ËTRE OUBLIÉES NON PLUS ! ! VOUS AVEZ DU BOULOT , MESSIEURS-DAMES LES ELU(E°S OU FUTUR('E)S° ELU(E)S ! ! ! !

13.Posté par CAJAOP le 10/03/2021 18:56

Je vois plutôt ça comme un problème lié à la maladie d'Alzheimer. Vous en connaissez des personnes qui ont Alzheimer, c'est horrible à vivre avec elles. On ne peut pas les laisser libres, elles se sauvent, on ne peut pas les enfermer, elles cassent tout, elles ouvrent l'eau, elles jettent tout à la poubelle, je ne parle ni de l'hygiène, ni de l'alimentation, je vous laisse deviner tout ça.... ni de ce qui se passe pour le frigo, pour le linge, pour les objets de valeur distribués aux passants, Pas de place en maison spécialisée , ou alors ça coûte une fortune, plus de 3000€ par mois, quand il y a un décès qui offre une place libre. C'est invivable. Et pourtant il faut bien s'en occuper. Pour la famille proche, c'est une épreuve sans nom, à tel point que parfois, il faut mieux soigner la famille plutôt que le malade. Vous êtes assuré de la déprime, voire du désespoir. Alors qu'un proche "pète un plomb", je ne connais pas l'affaire, mais je suis tenté de ne pas le juger sans penser à ces circonstances atténuantes. Quand à l'affaire de l'aide ménagère, c'est autre chose.

14.Posté par ptssssss le 10/03/2021 19:37

C'est un événement tragique, pour l'occasion, vieux créole (12), nous ressort les bons vieux clichés, en y a rajoutant l'insularité. Tout peut s'expliquer, il suffit de cocher un mobile, qui ne s'appliquerait qu'aux classes défavorisées, dans une liste préétablie.

15.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 10/03/2021 19:45

À Post. 13 - cajaop:

*MERCI, MERCI !

16.Posté par Gramoune le 10/03/2021 22:00

@Cajaop. Merci d'avoir rappelé la difficulté de vivre avec une personne atteinte d'Alzheimer, et
même de la côtoyer est aussi éprouvant. Je ne porte aucun jugement sur la réaction de son
mari, sauf comme vous, je ne comprends pas qu'il s'en soit pris à l'auxiliaire qui est très souvent
indispensable pour soulager la famille.
@vieux créole. Votre commentaire est "stupide". Parler dans ce cas de "misère sociale, chômage,
de promiscuité.." alors que les mari est retraité de l'Éducation Nationale, donc pas dans la misère,
me fait douter de votre sens du raisonnement.

17.Posté par poisson x le 10/03/2021 22:39

La Rénion petite ile tranquille
ou il fait bon vivre ensemble ..
un double feminicide pour la journéé des droits de la Femme a la rénion timing parfait
bref tragedie condoléances aux familles et blabla bla qui changeront rien.

18.Posté par Maduraï le 11/03/2021 05:08

La violence en générale, est insupportable, que ce soit contre un humain ou un animal, avant d'en arrivé à cette violence il à du y avoir sûrement des signes annonciateurs que l'on à pas su captés.
Condoléances aux familles .

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes