Justice

Deux abrutis à la cervelle de paramécie… insultent la Cour et leur avocat !

Vendredi 31 Mars 2017 - 11:34

Correctionnelle Sud jeudi 30


Sulliman, 18 ans et un cerveau de (moins) 4, et son  compère Yohann, 20 ans avec charité, sont des délinquants à la petite semaine comme il en existe tant. A La Rivière, voici quelques jours, ils avisent une maison avec de la lumière à l’intérieur. Matant un peu, ils se rendent compte qu’il n’y a personne là. Comme deux courageux qu’ils sont, ils décident de faire main basse sur ce qu’il peut y avoir de bon à gratter.

" Cela ne vous intéresse pas, ce que je dis ? "

La maison sert d’habitation et de siège social à un petit entrepreneur zoreil (la mention est d’importance, on va voir pourquoi) et sa famille. Nos deux crânes creux sont si habiles qu’ils se font gauler dans la foulée, et le prennent de haut devant les forces de l’ordre. Ce qui explique qu’ils comparaissaient menottés. Jusque là, l’affaire est d’une banalité frisant l’indécence.

Là où ça coince, c’est que si Yohann fait profil bas, le sieur Sulliman va se faire remarquer durant toute l’audience, interrompant le président Morel, le procureur Zuchowzki, et même son avocat qu’il va se mettre à insulter, injurier et menacer par complice interposé (un abruti dans la salle, condamné hier, on va y revenir).

Nos deux monte-en-l’air se targuent de posséder un casier déjà bien fourni pour vols aggravés, menaces, coups et blessures, recels, violences diverses surtout en réunion car ils sont courageux, les mecs… etc.

Pour se rendre intéressant, croit-il, et jouer au mec affranchi n’ayant peur de rien, le sinistre individu Sulliman s’étire, se met les mains dans les poches, parle à tout propos, se gratte les fesses puis l’entrejambe (il veut nous faire croire qu’il en a là-dedans ?) et mime même des exercices de karaté.

" Cela ne vous intéresse pas, ce que je dis ? demande le président Morel. Sulliman ne réplique pas, comme si n’ayant rien entendu. Le président, toujours : Vous êtes fatigué, monsieur ?... C’est par ici que ça se passe, pas dans la salle !... Vous avez un problème avec vos chaussures maintenant ?... "

Un auditeur bien surprenant

Même sermonné par son avocat, Me Farid Isse, le crétin ne comprend pas.

" Ou plutôt, il fait semblant de ne pas comprendre ", me susurre un policier qui connaît la bestiole depuis longtemps.

A la question du président Morel, il répondra qu’il ne sait plus pourquoi il a été condamné. D’ailleurs il ne se souvient même pas avoir été condamné. Son nom ? Tout juste s’il en a un.

" Mi rappelle pu ", ce à quoi le président lui réplique : " Je suis justement là pour ça ! " Même le récit de la longue liste de ses méfaits ne l’émeut guère. Il est ailleurs. Toise les magistrats. Jette des regards complices et souriants à un de ses dalons de turpitude. On en reste quasi sans voix car ce dalon, justement, on le croyait là pour soutenir sa maman, Sylvia Otello, qui passera à la barre dans un instant (coups de ceinture Kaporal sur Internet, voir dans ces mêmes colonnes). Ben non, Alfredo, fils de Sylvia, n’aura pas un regard pour sa maman. Il passera son temps à mater son copain d’excursions nocturnes, souvent violentes, le nommé Sulliman. Rigolant à chacune des conneries dites par cet accusé débile. Ce qui prouve au passage la profondeur et l’intelligence des discussions qu’ils peuvent avoir. Si jamais ils connaissent le sens de ce mot.

Code Pénal ou kalachnikov ?

Sulliman, qui n’en est pas à une stupidité près, s’en prend à son avocat quand celui-ci plaide. Il est vrai qu’il a été commis d’office mais que, de toute façon, les avocats défendent souvent l’indéfendable et c’est à leur honneur. Mais parfois, camarade… na in peu il préfèrerait trape in kalachnikov que le Code Pélal, mi dis à ou !

Tous ont fustigé le comportement de cet imbécile qui toise tout le monde comme si l’intérêt n’était pas dans le prétoire. Lorsque Me Isse parle de " Kaporal " allusion à une ceinture désormais célèbre, il se fait entreprendre par le fils de Sylvia. Au moment où l’avocat vient discuter avec la presse, le fils de Sylvia s’approche, l’air menaçant : " Kaporal c’est moins esteur ! " J’ai cru qu’il allait cogner l’avocat, lequel se préparait à repousser l’assaut. Au cas où, j’avais mis la main sur ma béquille, prêt à escagasser le drôle et l’expédier au CHRS si besoin. Non mais ! Ils se prennent pour qui, ces jeunes cons qui écrivent pappa avec 3 " p " ?

 Les trouvailles de Farid Isse

Pour quand même sauver l’importun de la potence, Me Isse a invoqué une excuse qui est une grande première dans cette enceinte. " L’illumination ? " : " Peut-être faudrait-il invoquer l’excuse d’immaturité pour Sulliman ? "

" Koça ou la po dit ou là ? l’interrompt l’andouille qui ne comprend rien, bien sûr, même pas que Me Isse tente de lui sauver la mise. Arrête défende à moin ! "

Me Isse a scié tout le monde a été chaudement félicité par ses confrères pour sa trouvaille. Qui a fonctionné, comme toujours avec ce diable d’homme :

 9 mois fermes pour Sulliman (au lieu de 12), plus révocation du sursis antérieur et mandat de dépôt confirmé ; 6 mois fermes seulement pour Yohann, nettement plus poli que son compagnon de virées clandestines et qui ferait mieux de se choisir un autre copain. Il est question aussi des dommages-intérêts et c’est là que la notion de " zoreil " évoquée ci-dessus, prend toute son importance :

" Mi paye pas Zoreil, mwin ! "

En plus d’être con, il est raciste. Il est aussi très lâche car lorsqu’il traite la Cour de " têtes cabot " (sic) et que le Procureur lui demande de répéter, il évite soigneusement d’obtempérer. Le ton du procureur et celui du président n’auguraient rien de bon pour sa petite et minable personne.

Tous s’attendaient à ce qu’il écope de 12 mois fermes pour outrage à magistrats. Il n’en a rien été. Pourtant, une cellule aux Kerguélen et on jette la clef… La Cour est trop bonne !
Jules Bénard
Lu 9899 fois



1.Posté par Stephanie le 31/03/2017 12:17

Franchement Monsieur Benard, je vous admire et bravo pour tout votre talent de journaliste.

2.Posté par titi974 le 31/03/2017 12:38

Comment une cours de justice insultée , défiée peut encore accorder un sursis de 3 mois sur les douze encourus à ce genre de raclure , et que dire du fils d 'une mère a qui la leçon de la ceinture n' a pas suffit et qui vient narguer une justice qui aurait mieux fait de remettre une médaille à la mère plus tôt que de la montrer du doigt , il faudrait ré ouvrir des vrais bagnes et pourquoi pas sur l 'île de Cayenne pour que ces immondices comprennent.....

3.Posté par kersauson de (P.) le 31/03/2017 12:59

et lebenard
se croit autorisé a insulter ces pov boug

c est le monde a l envers !!!

mais QUI lui donne tant de parole ici ????
qd meme pas pierrot ! il est trop intelligent pour laisser un tel type cracher son venin

4.Posté par coco le 31/03/2017 13:01

comme très souvent on finit toujours par leurs trouver des excuses
on s'en fout des victimes!
A très vite au tribunal qui ne sert finalement à rien

5.Posté par lio le 31/03/2017 13:38

trop bonne et trop conne c'est pour ca que ces p'tit cons ne respectent pas la cour .. la peine rendue est toujours inferieur a la peine requise quoi qu'ils fassent a croire qu'ils compatissent pour ces dechets

6.Posté par folever le 31/03/2017 15:13 (depuis mobile)

Tu m' étonne y paye pas zoreils....parce que c' est toujours zoreils qui raque pour créole pourquoi tant d' égard sûrement le manque de neurone et le sentiment du fe pitié....la reunion raciste et pauvre d' esprit

7.Posté par tanguy47 le 31/03/2017 16:43

encore un qui crache sur les zoreils,.....mais qui touche la pincée qui vient de métropole tous les mois sans rien branler,.....pas belle la vie.

8.Posté par Jules Bénard le 31/03/2017 17:38

à posté 3 :

Tiens ! l'abruti galonné se réveille.
Cela lui manquait de ne plus crier sa haine, à celui qui se fait appeler d'un courageux alias, ce faux-cul de planqué, un nom qu'il n'est pas digne de porter !
Il est avide de prouver au monde entier sa nullité crasse, ne l'en empêchons surtout pas : qu'on ait le plaisir de se sentir normal face à un tel crétin !

9.Posté par Bayoune le 31/03/2017 18:17

Tanguy 47, eskize amwin "mais qui touche la pincée qui vient de métropole" mé ta maîtropole où elle piye pou so tranfer de risèss à la Réunion. Ou krwa pa lé 315 000km2 de marine Exclusive l'état français se paie en pillant l'océan des réunionnais, comme elle le fait en Guyane ou au Niger pour l'uranium. L’effet colonial lé là. I donn anou réniyoné koukoune, pou anrisir la maîtropole, na ankor la nosiyon de Maître, ou koné an France la pwin zorèy, ni maîtroplitin, sà in rass na solman la Réniyon, mi yespère ou va rète moukate le ti réniyoné i débatt dann la mizère

10.Posté par papangue le 31/03/2017 18:28

Merci pour ce moment jouissif. J'ai ri du début à la fin.

11.Posté par TICOQ le 31/03/2017 19:17

quels cons, mais quels cons !!!

12.Posté par Dolly Prane le 31/03/2017 21:43

A la lecture du reportage de M.Jules? je me suis remis à reprendre mes rudiments de mathématique si quelqu'un pourrait m'aider sur l'écart de peine entre un crétin scélérat et marmaille bête mais poli

9 mois fermes pour Sulliman (au lieu de 12), plus révocation du sursis antérieur et mandat de dépôt confirmé ; 6 mois fermes seulement pour Yohann, nettement plus poli

Cum hoc ergo propter hoc ? Si nana un professeur mathématique y lire zinfos

JE CROIS QUE VOILA UNE DES RAISONS DE CES RÉCIDIVISTES PATENTES

13.Posté par Carlo le calamar le 31/03/2017 23:36

Mme Otello a la chance d'avoir deux bons garçons : un constament en garde à vue, l'autre qui fréquente ses dalons caniards!!

14.Posté par Zantak le 31/03/2017 23:42

Faut-il en rire ou en pleurer? Comment est-ce possible?

15.Posté par maroco le 01/04/2017 05:20

post 3 il faut changer de pseudo ; vous ne le méritez pas et l'amiral de là où il est est capable de venir vous chatouiller les orteils.
post 8 : je pense que vous avez affaire à un jaloux, merci de ne pas lui donner d'importance, abruti aurait suffit, il n'est pas galonné.

16.Posté par ROSE974 le 01/04/2017 09:28

Kerguelen et on jette la clé est une bonne idée mais l'île est petite et serait vite surpeuplée. La réouverture du bagne de Cayenne plutôt. De toute façon ils sont irrécupérables.Ils vont continuer à voler, frapper, jouer aux plus forts, jusqu'au jour où ils tueront quelqu'un. Ce jour-là on leur trouvera encore des circonstances atténuantes puisqu'on les jugera irresponsables.

17.Posté par D'YEUX le 01/04/2017 14:47

Je me permets de ranger le Kersauson (Post 3), dans le même casier que les "POV BOUG" qu'il défend !
Que la Nature lui accorde un 2ème TDC !!
Il se soulagera plus vite !

18.Posté par Pamphlétaire le 01/04/2017 16:25

Soit le président du Tribunal Correctionnel (Cour?) relève l'outrage à magistrat soit il relâche le délinquant en mentionnant en son âme et conscience qu'un fait justificatif ou une circonstance indépendante de la volonté de son auteur ne permet pas de le sanctionner pour folie, prônant la folie, analphabète, illettré et immoral au plus haut degré, délinquant qui ne comprendrait pas la sanction et qui ne comprendrait pas l'absence de sanction...Mais c'est une autre histoire, n'est-ce-pas? Mais où en est on arrivé depuis les cas cités par Denis Langlois dans Les dossiers noirs de la police française et Les dossiers noirs de la justice française parus en 1971 et 1974? On est passé de condamnations sans preuve matérielle, sans aveu, seulement sur des présomptions à des condamnations trop douces. C'est pour cette raison que des étrangers viennent travailler en Guyane et pour ne pas se tuer au labeur, tuer les citoyens pour les voler, car ils savent qu'ils ne risquent pas grand chose s'ils sont attrapés par rapport aux crimes commis dans leurs pays. La France est le pays des droits de l'Homme, réellement? Mais qui en supporte ces circonstances réellement? Absolument pas les ministres, ni les parlementaires, ni les ex-ministres, ni les ex-parlementaires

19.Posté par Oté Bénard ! le 01/04/2017 18:08

T'en as pas marre d'être aussi vulgaire, Bénard ? C'est lourd, à la fin.

Cela dit, le plus grand délinquant dans l'affaire est le magistrat qui aime ce genre d'individus. C'est à cause de juges comme ça que nous sommes dans l'insécurité ; ils appliquent leur idéologie maçonnique de destruction méthodique de la société et leur haine du pays nous entraîne dans les abîmes.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >


Suivez
le Grand Raid 2018
avec ZINFOS974
PARTENAIRE
Au coeur du Grand Raid
70 heures en direct live
Non Stop