MENU ZINFOS
International

Detroit, le berceau de l'industrie automobile américaine, se déclare en faillite


Par S.I - Publié le Vendredi 19 Juillet 2013 à 09:43 | Lu 440 fois

Detroit, le berceau de l'industrie automobile américaine, se déclare en faillite
Frappée par le déclin de son industrie traditionnelle et la mauvaise gestion de ses finances, Detroit, la ville symbole de l’industrie automobile américaine ("Motor City"), s’est déclarée en faillite ce jeudi.

Avec plus de 18 milliards de dollars de dette, c’est "l’unique solution qui permettra à Detroit de redevenir stable et viable", a déclaré Rick Snyder, le gouverneur de l’Etat du Michigan, qui a déposé l’acte auprès d’un tribunal. Un juge doit encore décider si la ville peut se placer sous la protection de la loi sur les faillites.

L’ancien candidat républicain à l’élection présidentielle, Mitt Romney, originaire de cette ville, avait publié dans le New York Times en 2008 un provoquant "Laissons Detroit aller à la banqueroute". Il estimait qu’en restructurant la dette et en aidant l’industrie automobile à retrouver sa compétitivité, la ville pourrait ainsi prendre un nouveau départ.

Si la déclaration de faillite est approuvée par la cour fédérale, Kevyn Orr, l'avocat nommé en mars par Rick Snyder, pourra liquider les actifs de la ville afin de rembourser les créanciers. Il a indiqué que la faillite se prolongera jusqu'à la fin de l'été 2014.

"Les habitants de Detroit (...) méritent une feuille de route qui leur permettra de sortir de la spirale qui les entraîne vers des services publics de moins en moins performants", a justifié Rick Snyder dans une lettre qui accompagne l'acte déposé auprès d'un tribunal. "La mise en faillite est l'unique solution qui permettra à Detroit de redevenir stable et viable".

Cette métropole du Nord-Est des Etats-Unis, ancienne quatrième plus grande ville du pays, a perdu plus de la moitié de sa population en 60 ans et compte désormais à peine 700.000 habitants. Les grands groupes ont progressivement abandonné la ville, portant un coup rude aux recettes fiscales.

Détroit se trouve maintenant placée sur une voie incertaine qui pourrait mener à des mises à pied d'employés municipaux, des ventes d'actifs et d'œuvres d'art. Les habitants ont aussi dû faire avec un taux de criminalité record, et des services publics se réduisant comme peau de chagrin : 40% des lumières de la ville seraient hors service et la moitié des parcs ont fermé. Des services de base à la population, comme la collecte des ordures et le déneigement, ne sont déjà plus assurés dans certains secteurs de la ville.




1.Posté par Je me marre ! le 19/07/2013 12:17

Detroit, et les industries automobiles, plusieurs fois sauvés à coup de centaines de milliards des cochons de contribuables, finalement en faillite !

Comme pour les banques !

2.Posté par le taz le 19/07/2013 16:19

c'est pas vrai....
chirac, sarko et hollande sont passés par là....
ah ouf, hollande voit de la reprise et des petits éléphants roses sortir du chapeau....
extrèmement rassuré je suis....

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes