Education

Désengagement de Ladom: Un collectif interpelle le Préfet

Lundi 17 Août 2015 - 17:02

Depuis la conférence de presse de Didier Robert vendredi sur le désengagement de Ladom envers les carrières sanitaires et sociales, son téléphone n’arrête pas de sonner.

Marie-Andrée Permaye est devenue en quelques sorte la porte-parole des étudiants et parents en grogne contre l’Etat. "J’ai reçu une centaine d’appels en à peine quelques jours, rapporte-t-elle. Les parents me font part de leurs inquiétudes, me racontent leur histoire. Certains étudiants sont à une semaine du départ et ne savent toujours pas s’ils pourront partir !"

Aux côtés d’un collectif "non structuré mais déterminé", Marie-Andrée Permaye a décidé d’interpeller le Préfet de la Réunion, Dominique Sorain : "En tant que représentant de l’Etat, il est primordial que le Préfet intervienne rapidement".

Pour la porte-parole du collectif, les différents couacs liés au financement des études hors-département cachent "un problème politique, né du divorce entre Ladom et la Région sur la continuité territoriale". "Est-ce que ces enfants doivent se retrouver au milieu de cette bagarre politique pour autant ?" demande-t-elle.

En contact permanent avec quelques étudiants, elle rapporte qu’un groupe de jeunes s’est rendu ce matin à l’agence saint-pierroise de l’Outre-mer pour la mobilité pour réclamer une attestation de refus de financement, qu’ils doivent fournir à la Région. Cette dernière prendra alors le relais. Problème : "On leur répond qu’ils ne sont pas au courant et qu’ils ne peuvent pas délivrer d’attestation". Certains ont alors décidé de se rendre directement à Saint-Denis, comme trois futurs infirmiers. Pendant le point presse cet après-midi, Marie-Andrée reçoit un appel : "Ils ont finalement obtenu une attestation certifiant que Ladom financera leur formation! Mais de déplorer: "Ca se passe comme ça à chaque fois, que des réponses individuelles !".

"Ils jouent sur les termes pour justifier le refus de mon dossier"

Egalement présents à ses côtés, Stéphane* et son fils Cédric* inscrit à Polytech. Le jeune apprenti ingénieur en vacances ne sait pas s’il pourra bien rentrer en Métropole ce 29 août comme prévu. Alors que Ladom lui avait confirmé la prise en charge de son billet, Cédric a été récemment convoqué à l’agence pour y apprendre que la donne avait changé. Malgré les attestations d’inscription à la rentrée prochaine, sa demande ne passe pas auprès de l’agence pour la mobilité.

Les motifs sont pour le moins surprenants. "Ils jouent sur les termes… Un agent justifie ce refus parce qu’il lit 'à compter' de ses résultats à l’examen au lieu de 'compte tenu'…Un autre tique sur 'sera autorisé' à s’inscrire", témoigne-t-il.

"Je ne dors plus la nuit, confie son père. Hier, on nous dit qu’on ne peut pas être reçus parce qu'il faut avoir le même agent qu'au premier rendez-vous. On va y retourner demain, mais si Ladom persiste à refuser son dossier, mon fils devra peut-être faire une croix sur ses études".

"On' a pas les moyens de payer le billet, s'inquiète Stéphane. C’est pour ça qu’on avait pris soin de préparer tous les documents avant même que mon fils ne rentre pour les vacances… L'attitude de Ladom est déplorable."

*prénoms d'emprunt
GG
Lu 3726 fois



1.Posté par gijomaje974 le 17/08/2015 19:32

Ma fille est dans le même cas,Ladom a refuser son dossier pour le motif suivant: elle n'a pas pu avoir une attestation d'admission à l'école, document étant délivré à la rentrée. J'aimerais savoir si le numéro de Mme Permaye peut m'être renseigné.

2.Posté par JULIE le 17/08/2015 20:55

je comprends le désarroi de ces parents, oui nos enfants c' est pas des jouer, mais il y a pas seulement le président de région comme élus, oui le préfet doit agir, nos députés soi disant qu' on a mis en place doivent aussi nous aider tous ensemble c' est du temps là, le président même un combat seul......les députés socialiste peuvent saisir leurs gouvernement, l' état, ne baissez pas les bras.

3.Posté par Pfff le 17/08/2015 21:14 (depuis mobile)

Ce qu on en retient c'est surtout à quel point le gouvernement se coût de nous et nous prend en otage . C'est lamentable et intolérable.

4.Posté par Julie le 17/08/2015 21:15 (depuis mobile)

Ladom c'est une bande d'incapables.

5.Posté par Honteux le 17/08/2015 21:32 (depuis mobile)

Ladom ? un vrai merdier ! Il y a quelques mois 4h d''attente pour 5 minutes de dossier. Ma belle fille ne sait toujours pas si elle pourra revenir ce samedi: les dossiers trainent, pièces perdues ou demandées en double, infos contradictoires...

6.Posté par KLD le 17/08/2015 21:57

ferait mieux d'interpeller la région qui met des millions pour des voyages annuels d'agrément et ds le pop dont une grande partie n' a que faire!

7.Posté par Lilie le 17/08/2015 22:03 (depuis mobile)

gijomage974 , voici le numéro de marie andré : 0692 73 65 47

8.Posté par GIRONDIN le 17/08/2015 22:42 (depuis mobile)

.
"On' a pas les moyens de payer le billet, s'inquiète Stéphane. ...

6. KLD
Question bête:
Tu enverrais un marmaille à l'étranger alors que t'as pas les moyens de lui payer simplement son billet? Les imprévus?

9.Posté par KLD le 18/08/2015 00:04

ça me ferait transpirer c'est sur , Girondin .

10.Posté par R didier le 18/08/2015 01:00

bin, il faut trouver les 4 milliards et demi pour faire ma toute belle route que vous réclamez tous les jours !

11.Posté par shannen le 18/08/2015 08:38 (depuis mobile)

GIRONDIN : simplement un billet ? pas tout le monde a des moyens. Moi ladom finance mon billet mais si c'était pas cas je n'aurais pas pu partir. Après ma mère m'aide pour le reste mais billet + charges c'est un budget conséquent.

12.Posté par Blacko le 18/08/2015 08:41

Nos députés s'en foutent....

13.Posté par Petit électeur le 18/08/2015 08:46 (depuis mobile)

Y en a 2 qui trouvent encore des raisons pour défendre ce gouvernement de pacotille
C''est inadmissible !

14.Posté par shannen le 18/08/2015 08:48 (depuis mobile)

Gijomaje974 : c''est bizarre normalement les écoles délivrent les attestation d''admission car c''est pour des démarches de mobilité. Il faut insister auprès de l''école.

15.Posté par KLD le 18/08/2015 10:31

Oui , c'est inadmissible , c'est un scandaaaale comme disait Georges.

16.Posté par GIRONDIN le 18/08/2015 11:31 (depuis mobile)

11. shannen
Dans l'article:..."On' a pas les moyens de payer le billet, s'inquiète Stéphane. ..."

Perso je n'en verrai pas mon marmaille à l'étranger dans ce cas.

17.Posté par Tonton le 18/08/2015 14:40

Le préfét ne vous repondra meme pas. Il a rien a foutre de vous, il execute les ordres de Paris et de nos chers députés.

Branchez votre tête avant les prochaines élections - et rappellez vous: qui vous a déjà enculé une fois, vous enculera de nouveau.

Faites marcher votre cervelle, et votre bulletin

18.Posté par Le Parti Satanique (le PS) le 18/08/2015 16:09

La seule compétence du Parti Socialiste est la fabrication de chômeurs

19.Posté par Papa de cédric le 18/08/2015 17:39

1/ la métropole ce n'est pas l'étranger
2/ le passeport mobilité donne droit à un billet aller et retour par année scolaire. C'est un droit que LADOM ne veut pas respecter.
3/ je me bats pour que mon fils ai un avenir meilleur que le mien. Quel parent ne ferait pas de même ?
4/ le prix d'un billet tourne autour de 1000 € vers la métropole. Ne pensez-vous pas que cet argent pourrait lui servir à manger et à s'habiller aussi. Il ne perçoit pas beaucoup de bourse en plus.
Ne pas bénéficier de ce droit n'est pas normal et son école d'ingénieur n'existe pas à la Réunion.
5/ Ne pas se battre pour son enfant ?? vous n'êtes peut être pas le BON parent que vous pensez être. Je me battrai jusqu'au bout pour le mien.

20.Posté par Requin Chagrin le 18/08/2015 17:55

Ce serait bien que Didier ROBERT assume une peu ce qu'il fait...
C'est lui qui coupe les vivres et qui appelle l'État à la rescousse.
On dirait un ti marmaille.

21.Posté par Marie le 18/08/2015 18:37

ce problème ne date pas d'hier, ça a toujours était a chaque rentrée scolaire, alors mes amis ne compter que sur vos 10 doigts, je parle en connaissance de cause , si vous économiser pas depuis que l'enfant est petit, vous etes mal baré, votre enfant ne ferais pas de grandes études, j'ai galérais , déprimer, baisser les bras, baver, mais j'avais cette rage de gagner et continuer, ça a durée 9 ans, finalement a forçe de tenir et garder le moral , ça a fini par payer , aujourd’hui fonctionnaire d l'éducation national, je me félicite

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter