Société

Des zones rurales mieux électrifiées...

Le développement du service public de la distribution d'électricité à la Réunion se poursuit. Ce matin, le Syndicat intercommunal d'électricité de la Réunion (SIDELEC) a présenté son action en matière d'électrification des zones rurales. Depuis le début de l'année, c'est plus de la moitié des communes locales qui est concernée par le projet de Sidelec...

Jeudi 12 Février 2009 - 13:15


Contexte de saison cyclonique oblige, plusieurs communes du département ont désormais transféré leurs compétences sur la maîtrise d'ouvrages électriques. Selon Daniel Alamelou, le président de Sidelec, "depuis que les mairies ont obtenu les compétences de leur réseau électrique, il était devenu obligatoire d’avoir une structure afin de signer une convention avec le concessionnaire unique qu'est Electricité de France. A partir de là, la nous nous assurons de la continuité de la distribution électrique aux administrés...”.

Depuis le 1er janvier dernier, ce sont seize municipalités qui ont transféré leurs compétences en matière d'électrification rurale. Cette démarche, progressive, a débuté en 2004 et a abouti, selon les communes, en 2007 et 2008.

En 2007, dix communes ont décidé d'améliorer la qualité de la distribution de l'électricité sur leur territoire : Sainte-Marie, Sainte-Suzanne, Salazie, Sainte-Rose, Saint-Philippe, l'Entre-Deux, Cilaos, Etang-Salé, Saint-Leu et La Possession. L'année dernière, six nouvelles mairies ont rejoint ce projet : Bras-Panon, Saint-Benoit, la Plaine des Palmistes, Petite-Île (Voir l'article La Petite-île transfère des compétences à la SIDELEC, Trois-Bassins ou encore les Avirons...

Les communes ayant opté pour ce transfert ont une vocation rurale. En effet, Sidelec s'est spécialisé dans les travaux d'électrification rurale à l'inverse d'EDF qui concentre la majorité de ses travaux d'électrification sur des zones urbaines.

Pour les membres de Sidelec, il n'y a pas de choix politiques ou d'enjeux de pouvoirs... Seules la concertation et la proximité ont mené à ce résultat : "il ne faut pas bousculer l'organisation en cours ni imposer le transfert des compétences en matière électrique... C'est un transfert progressif..." explique Daniel Alamelou.

Actuellement, de nombreuses communes sont déjà intéressées par ce projet et pourraient bien y être intégrées d'ici à 2014.

Pour l'équipe de Daniel Alamelou de nombreux défis devraient encore voir le jour puisque le syndicat jouera désormais un rôle prépondérant dans l'instruction des actes d'urbanismes en zone rurale...
Ludovic Robert
Lu 772 fois




1.Posté par Basile le 12/02/2009 15:41

C'est même sur toute La Réunion qu'il y a de l'électricité dans l'air !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie