MENU ZINFOS
Société

Des travaux sur la Rivière des Remparts obligent à la levée de protection de 5 espèces


Dans le cadre des travaux de confortement de la falaise du pont de la Rivière des Remparts, la préfecture de La Réunion a émis une dérogation sur la protection de 4 espèces d’oiseaux et d'une espèce de reptile protégées.

Par - Publié le Mardi 26 Juillet 2022 à 12:17

La décision ne fut pas simple à prendre, mais elle est jugée nécessaire. La préfecture autorise la Région, par dérogation au code de l’environnement, à intervenir sur un espace naturel où quatre espèces d’oiseaux et une espèce de reptile terrestre sont protégées. 

Cette dérogation doit permettre d’effectuer des travaux de confortement de la falaise du pont de la Rivière des Remparts sur la commune de Saint-Joseph. Les travaux visent la protection de la RN1002 contre le risque de destruction en cas de déstabilisation des parois rocheuses lors de crues majeures. La raison impérative d’intérêt public majeur du projet et l’impossibilité d’autre solution technique ont motivé cette décision de dérogation.

Ainsi, la levée de l’interdiction de destruction, d’enlèvement et de transport des oeufs et des nids, la capture ou l’enlèvement de spécimens a été décidée. Celle-ci concerne 4 espèces d’oiseaux : l’oiseau-lunette gris, la tourterelle malgache, le héron strié et le Paille-en-queue à brins blancs. Le caméléon panthère est l’espèce de reptile visée par cette dérogation.

Un encadrement strict

Néanmoins, la dérogation est strictement encadrée. Une recherche active des nids sera réalisée avant le début du chantier le 31 août. En cas de découverte de nids, les travaux ne débuteront qu’après éclosion des oeufs et l’envol des oisillons. Une procédure de sauvetage pourra également être enclenchée avec l’accord de la DEAL.

Le chantier sera également conditionné à de nombreuses règles. La dérogation concerne la proximité des appuis de l’ouvrage et le linéaire de la piste CASUD. Les vols en hélicoptère seront interdits, comme les éclairages nocturnes. Les travaux de débroussaillage devront être effectués avec du matériel léger et très lentement afin de laisser le temps aux animaux de fuir.

Des mesures de compensation seront également mises en place comme des nichoirs pour les Pailles-en-queue. Un suivi environnemental sera effectué durant l’ensemble du projet qui doit durer 18 mois.


Gaëtan Dumuids
« Dans la vie, les choses sont simples, ce sont les esprits qui les compliquent ». Cette citation... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par docteur dolo le 26/07/2022 16:38

ah si c'était dans la commune voisine :st pierre,on aurait vu tout vu et entendu.
Les verts dehors rouge dedans venir vociférer et jeter toute leur fiel.
Sans compter les associations satellites de la région crier au scandale en campant devant le chantier

2.Posté par reglementation à 2 vitesses le 27/07/2022 20:48

gros foutage de gueule
certains ont tous les droits............

Remarquable :

"Les vols en hélicoptère seront interdits, comme les éclairages nocturnes."

Normal, il y a des oiseaux ...
Mais à demandez aux personnes survolées tous les jours .... ah mais c'est ça, les humains ça vaut rien, que ce soit à Mafate à Cilaos sur les côtes les hélicos peuvent faire leur bordel infernal
les humains de la Réunion ils sont moins que rien aux yeux de la DEAL!

3.Posté par Kraz le 27/07/2022 21:14

Vous avez confiance en la DEAL ? si vous saviez...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes