MENU ZINFOS
Société

Des sirops pour bébés retirés de la vente


Quelques cas de complications chez des nourrissons ont amené l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) à décider, par mesure de précaution, de contre-indiquer certains sirops vendus sans ordonnance.

Par Melanie Roddier - Publié le Vendredi 30 Avril 2010 à 07:55 | Lu 2361 fois

Des sirops pour bébés retirés de la vente
Stop aux sirops pour la toux chez les nourrissons. L'agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (afssaps) a retiré de la vente, hier, plusieurs médicaments adressés aux enfants de moins de 2 ans. Il s'agit d'une trentaine de sirops et poudres mucolytiques, mucofluidifiants et expectorants, type Fluimucil ou Rhinatiol. Ces médicaments sont fréquemment utilisés car ils sont vendus sans ordonnance.

Ces médicaments servent, en principe, à fluidifier les sécrétions produites par les bronches. Mais selon les précisions de professionnels de santé, les sirops ne sont, de toutes façons, pas efficaces chez les bébés. Ils augmenteraient les glaires donc les enfants finissent pas tousser encore plus et n'arrivent pas à évacuer comme un adulte.

70 cas de complications respiratoires après administration de ces sirops ont été observés et sont à l'origine du retrait de certains produits à la vente. Un nombre très minime au regard des millions d'enfants qui ont avalé ces sirops depuis plus de vingt ans, mais suffisant aux yeux de l'Afssaps pour justifier la prudence. Il est prévu d'adapter les notices et les conditionnements pour le 1er juillet 2010.

Aux parents qui chercheraient une alternative à ces sirops, l'Afssaps rappelle, dans une liste, des petits gestes et conseils pratiques qui sont des «mesures simples et non médicamenteuses» pour soulager un nourrisson qui tousse: "lavage du nez au sérum physiologique, hydratation, aération de la chambre et éviction du tabac." Et si la toux se prolonge plus de quatre-cinq jours sans amélioration, "un avis médical est nécessaire pour en rechercher la cause" précise-t-on.




1.Posté par etjosedire le 30/04/2010 08:52

Voilà que l'AFSSAPS nous explique que nous toussons du nez. Avec de telles assertions nous ne risquons pas de mourir idiots. Vive les énarques !

J'en conclus que depuis plus de 20 ans avec les produits signalés que nous avons administrés à nos enfants, une véritable hécatombe aurait du se produire dans la population enfantine.

Comme l'efficacité des produits sont toujours fonction des intérêts des laboratoires, nous ne perdrons pas trop de temps pour voir le produit de remplacement pointer le bout du nez.

Et quand un gamin n'arrive pas à expectorer, faute de mucolytique pour fluidifier une toux grasse, on attend 4 à 5 jours pour voir s'il survit ?

Un procès sera t'il intenté contre les laboratoires criminels qui ont fabriqué pendant des décades ces sirops si dangereux ?

2.Posté par Va s'y le sirop le 30/04/2010 09:02

Il faudrait sanctionner les parents qui ont utilisé ces sirops. Ce sont des parents inconscients

3.Posté par Collapsus le 30/04/2010 13:28 (depuis mobile)

Ce problème est connu des médecins depuis bien longtemps, il n'y a pas de méchants labos ou de méchant gouvernement liberticide derrière, l'afsaps n'a fait que mettre en relief cette histoire. Ces fluidifiants peuvent être dangereux pour les tout petits qui ne savent pas expectorer quand il n'y a pas de Kiné derrière c'est tout.

Le problème s'est encore plus révélé quand ces produits ont pu être délivré à tout va sans ordonnance dans les pharmacies. Et l'on verra le même genre de problème apparaitre avec les anti inflamatoires du genre aspirine, eux aussi en délivrance libre sans ordonnance, quand le nombre d'ulcères gastriques deviendra inquiétant.

My two cents.

4.Posté par Choupette le 30/04/2010 13:53

"..."lavage du nez au sérum physiologique, hydratation, aération de la chambre et éviction du tabac.""

Pour venir pondre des imbécilités pareilles, on voit bien que ce sont les nounous qui s'occupent de leurs gosses !

5.Posté par perruque le 30/04/2010 18:39

Ce que j'aime bien, c'est la naïveté des gens qui préfèrent soigner avec de l'eau ou du glucose (c'est l'homéopathie) ou avec des produits chimiques non testés (phytothérapie) plutôt qu'avec des médicaments testés (d'accord, peut-être mal incomplètement testés, mais il y a au moins des données). Par quel miracle les produits chimiques issus des plantes ne seraient-ils pas aussi dangereux que les autres ?

6.Posté par Collapsus le 30/04/2010 20:02 (depuis mobile)

"..."lavage du nez au sérum physiologique, hydratation, aération de la chambre et éviction du tabac.""

Non c'est très juste, si on est pas trop gourd et gros doigt on dois pouvoir dégager un tout petit qui a un encombrement nasal avec l'aide en plus d'un mouche bébé. Après si l'enfant présente des signes repiratoires plus compliqués on ne cherche pas à automédiquer son petit en le bourrant de mucolytiques au risque de le noyer et on consulte son bon médecin de famille, son pédiatre, voir les urgences pédiatriques si c'est très sévère.

Il faut savoir changer ses habitudes ancestrales quand la médecine évolue et modifie ses recommandations.

7.Posté par Ordre et Progrès le 01/05/2010 07:46

Il est temps que ce peuple assisté, engraissé de subventions, d'aliments, de médicaments, se prenne en main. Nombre de maladies sont dues au modus vivendi et sont solubles par une amélioration de sa gestion. Le corps humain est une machinerie qui obéit à des lois physico-chimiques strictes. On respecte plus son 4*4 ou son home cinéma que son organisme. Logiquement il est anormal de rembourser les soins à un fumeur, à un buveur ou à un obèse qui ne fait aucun effort . De même les conseils de l'Afssaps sont adéquats à résoudre 90% des toux banales.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes