MENU ZINFOS
Social

Des salariés de LADOM dénoncent le climat social qui pèse sur la structure


Par SI - Publié le Jeudi 22 Octobre 2015 à 16:18 | Lu 2912 fois

Des salariés de LADOM dénoncent le climat social qui pèse sur la structure
Rien ne va plus pour ces salariés de LADOM, l'agence d'Etat en charge de la mobilité des originaires et résidents des collectivités d'Outre-mer.

Réunis ce matin à la permanence de la députée Monique Orphé, ces derniers sont au bord de la crise de nerfs. En cause : leur délégué régional qui serait à l'origine du départ d'une dizaine de salariés depuis sa prise de fonctions en 2003.

Pour Fadela Dijoux, déléguée syndicale CGT/UGFF, "nous sommes dans une situation de souffrance au travail, de discriminations, de dénigrements, de pression morale. Nous alertons notre direction générale et notre responsable des ressources humaines, car il y a en ce moment cinq salariés de LADOM qui sont en arrêt pour des raisons psychologiques".

"Quand on voit la détresse de la jeunesse réunionnaise, c'est inadmissible de travailler dans ces conditions"
, indique une autre salariée.

Une autre de leur collègue reprend : "À aucun moment il n'y a eu de gestion de conflits lorsque des salariés ont quitté LADOM. On dit stop ! Notre délégué régional fait culpabiliser le personnel et dénigre ses salariés. Il veut diviser les salariés entre eux pour mieux régner". 

Les salariés réclament la fin de ces "discriminations" ainsi qu'une rencontre avec l'Arvise (Association Réunionnaise pour la Valorisation des Initiatives Socio-Economiques). "Même si notre délégué régional quitte son poste, il y aura tout de même pas mal de choses à changer au sein de LADOM", concluent-ils.




1.Posté par Galaté le 22/10/2015 16:55

Le climat détestable, les relations tendues entre la Région et l'Etat concernant la mobilité des jeunes, plomberaient n'importe quelle structure.

2.Posté par kirikou le 22/10/2015 17:29 (depuis mobile)

Heureusement qu'ils ne travaillent pas chez PÔLE !

3.Posté par bulletin de vote le 22/10/2015 17:34 (depuis mobile)

Si ces structures ne faisaient pas du recrutement affinitaire au niveau de ces agents...

4.Posté par ????? le 22/10/2015 17:36 (depuis mobile)

Ah il y a un responsable à ladom ? La standardiste connait son nom ?

5.Posté par Ben voyons le 22/10/2015 17:55

Supprimons ces aides qui ne servent qu'aux gratteurs de fesses !!!

6.Posté par Jdis ça... Jdis rien... le 22/10/2015 18:42 (depuis mobile)

Ils se sont adressés au mauvais interlocuteur pour aller parler de leur souffrance au travail. Quand on sait comment Orphé traite les gens avec lesquels elle travaille, on n'a pas l'idée d'aller lui parler de traitement humain au travail.

7.Posté par incroyable le 22/10/2015 19:03

comment est ce possible de laisser degenerer a ce point la situation?

8.Posté par LADORT le 22/10/2015 20:49

y faut venir dans zot bureau pou voir comment zot le maltraite
quand mi voit zot photo nous voit vraiment la souffrance
pauvre de nous

9.Posté par karo974 le 22/10/2015 20:56

quelle horreur cette souffrance, moi aussi j'ai été dans ce type de situation et c'est la merde pour pas dire plus. sauf que moi je n'ai pas eu leur courage pour me faire connaitre et j'ai du partir de cette structure. bon courage à vous

10.Posté par hypothese le 22/10/2015 21:00

bonjour Jdis ca.... mais au mins pour le moment ils semblent avoir été entendus et peut être ont ils besoin vu leur situation actuelle. Je dis cela mais je ne sais pas. Il s'agit d'une hypothèse.
bien à vous tous

11.Posté par 1portois le 22/10/2015 21:49

et la souffrance des jeunes oubliés à roissy?
la souffrance des jeunes qui attendent des mois les aides promises arriver?
la souffrance des jeunes qui ne voient jamais leur dossier aboutir?
la souffrance des jeunes mal accompagnés par ces salariés qui sont soit en maladie soit en congé?

j'avais fait un entretien avec un conseiller de LADOM pour un projet formation en mobilité cela fait 20 ans que j'attends le RDV avec un psychologue.

Une solution faire comme avec l'ARAST ( qui rendait un réel service) tout liquider et repartir sur de bonnes bases.

12.Posté par Delphine le 23/10/2015 04:57 (depuis mobile)

Moi j ai eu à faire à ce Monsieur concernant le départ de mon fils pour la métropole. Suite à une erreur de gestion du dossier par Ladom. Je peux vous dire que ce Monsieur est un grand c..
Rien à foutre de la jeunesse de la Réunion ce Monsieur

13.Posté par vieux frère créole le 23/10/2015 08:57

LADOM.... des salariés et un encadrement recrutés selon le bon vouloir des politiques..osons le dire !

14.Posté par Pierre Balcon le 23/10/2015 11:49

Je ne sais rien des difficultés que rencontrent réellement ces salariés et ne jugerai donc pas de la pertinence de leurs revendications .
En revanche je trouve inquiétant qu'ils aillent en référer aux politiques , pour leur demander de régler le conflit . .
C'est un mélange des genres dangereux qui nous rapproche de plus en plus des modèles soviétique ou cubain dont on sait comment il a fini ou finira i.
Cela en dit long sur l'évolution de notre société.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes