MENU ZINFOS
Société

"Des propriétaires qui s'ignorent ont vu leur argent récupéré par l'Etat"


L'association départementale de défense des intérêts patrimoniaux (ADDIP) appelle les Réunionnais au réveil. Chaque année, des milliers d'euros sont récupérés par l'Etat faute de réclamation d'ayants droit qui s'ignorent.

Par Ludovic Grondin - Publié le Lundi 7 Mai 2012 à 18:26 | Lu 4443 fois

L'ADDIP promet d'amplifier son action en 2012
L'ADDIP promet d'amplifier son action en 2012
Michèle Graja, présidente de l'ADDIP, commence sans le savoir son combat il y a un peu plus de dix ans. En 2000, alors qu'elle règle un propre cas de succession familiale, elle se rend compte que des pans entiers des biens familiaux sont ignorés de sa famille. "Je devais au départ ne m'intéresser qu'à mon sort, mais je l'ai élargi en me disant qu'il y avait des milliers de Réunionnais qui, comme moi, étaient dans la même ignorance", explique-t-elle.

"90% de la population n'a jamais fait sa succession", évalue la présidente d'association. "Les gens croient souvent que s'il n'y a pas eu de biens transmis par le grand-père, alors il n'y a absolument rien", précise-t-elle. Elle veut démontrer l'inverse. "Combien d'expropriations n'ont jamais été rendues aux propriétaires légitimes et une fois décédés à leurs ayants droit ?", demande-t-elle sans être naïve.

"Nul n'est censé ignorer la loi, je suis d'accord, mais qui va prendre la peine d'aller consulter les publications au Journal officiel, réplique-t-elle. Nous avons une administration et des politiques qui n'ont fait que maintenir les gens dans l'ignorance".

Et sans la réclamation de ce dû par les propriétaires ou leurs ayants droit dans les 30 ans suivant l'expropriation, la somme est reversée automatiquement à l'Etat. "Et l'Etat c'est pour qui au final ? Pour les collectivités locales", dit-elle, sûre du silence complice des administrations locales.

En 2011, 82 familles ont perdu leur argent

Pour remonter à la source des biens qui pourraient avoir échappé à la connaissance des ayants droit, Michèle Graja invite les Réunionnais à s'investir totalement dans les recherches aux archives. "Aux hypothèques tout d'abord, la fiche d'immeubles est le document qui est censé retracer toutes les transactions d'un propriétaire. Ensuite, il faut aller rechercher acte par acte, ça prend du temps", mais la présidente d'association est sûre de ses recherches de quelques années : les sommes "volées" aux Réunionnais au profit des collectivités dont profitent les bailleurs sociaux, les promoteurs, etc... atteignent des millions d'euros.

Rien que sur l'année 2011, 82 cas de familles dont le dû était consigné à la Caisse des dépôts en attendant qu'un ayant droit se manisfeste sont connus. Elle tient à la main le document officiel de la Caisse des Dépôts et Consignation qui recense tous les noms de  ces bénéficiaires qui s'ignorent.

L'un de ses combats immédiats est de demander à l'Etat de "geler" ces placements à la Caisse des Dépôts, "le temps que les Réunionnais concernés se manifestent ou que des recherches approfondies puissent repérer les ayants droit". De multiples alertes à l'Elysée ainsi que vers les députés de la Réunion ont été lancées. La présidence de la République, aux dernières nouvelles, aurait transmis les demandes de l'ADDIP vers le Préfet. L'ADDIP promet d'aller plus loin en 2012, en désignant tous ces grands propriétaires qui ont rendu les Réunionnais "locataires à vie".




1.Posté par kada le 07/05/2012 19:23

On n'est volée tout les jours par certain elus qui laisse faire, oui le peuple doit se reveillez pour une société plus juste avec Hollande la justice vite a la Réunion avant que le peuple explose d'injustice !

"Nul n'est censé ignorer la loi ! ici on ignore pas le mal on l'autorise ! on fait silence a la Mairie !

avec le nouveau president debout comme il la dit justice pour tous ici est maintenant ensemble le changement Stop la corruption

2.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 07/05/2012 20:11

Quelle honte, encore !
Merci, Madame, d’avoir le cran de dénoncer le rôle pervers de l’administration et des politiques, qui font leur beurre en privant—autant que faire se peut-- la population de l’information susceptible de lui donner des DROITS.

Merci d’œuvrer en faveur de ces gens pour que leurs droits leur soient reconnus. Merci de les aider à accéder à la vraie dignité qui consiste à faire valoir des droits ; plutôt qu’à « solliciter » une « aide »…des politiques.

3.Posté par Thierry le 07/05/2012 20:45

Je vote pour cette PrésidentE de al république .... qu'elle se présente aux élections du CG ...Ca c'est travailler pour son prochain ..........

BRAVO Madame ...et pour ceux qui en profiteront, les petits enfants si ce n'est les parents ou les grands-parents....

4.Posté par Tonton le 07/05/2012 21:25

Merci Madame,
il faudra plus des gens courageux comme vous !

5.Posté par dada le 08/05/2012 16:19

Même étant propriétaire, avec la succession à jour, j'ai été exproprié pour la route des tamarins et le basculement des eaux, nous avons avec mes frères et soeurs jamais été payé. Et de plus sur le restant de notre terrain ils ont mis du remblais........

c comme l'antenne Oméga ou l'emprise de l'ancien train, ils devraient être rendu au famille!!!!!!!

6.Posté par CitoyenDuMonde le 09/05/2012 08:22

Merci Michèle Graja de mettre la lumière sur ces tromperies aggaravées et dissimulées aux réunionnais, combien de familles ont été ignorées de la sorte ? Combien le seront encore ?
Cette association mérite de devinir une véritable institution garante de nos droits !

7.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 09/05/2012 10:34

Et s’il vous arrivait, Michèle GRAJA, d’être « dérangée » - comme je l’ai été, des années durant – citée en « diffamation » où autre forme de violence, pour mettre obstacle à l’action que vous menez contre la corruption locale, ne manquez pas de nous le faire savoir ; comme pour les « violences conjugales, dès les premiers signes !
Je serai là !

8.Posté par ensemble le 09/05/2012 20:06

Le combat continue. Les Kada se battent avec courage et ténacité. Ils méritent la compréhension et le soutien de ce que Saint-Denis et toute La Réunion comptent de citoyens honnêtes. Leur cause doit être celle de tous les Réunionnais épris de Justice.Les collectivités volent assez les réunionnais comme ça! A votre prochaine action prevenez nous! On sera tous à vos côtés dans la rue pour exiger les droits bafoués des citoyens!

9.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 12/05/2012 07:29

A Michèle GRAJA, à la suite de l'article d'un journal de ce jour : « Stopper la spoliation »

J’ignorais que vous aviez des aspirations politiques ; sans quoi, je me serais exprimée différemment ou pas du tout…

10.Posté par Choupette le 13/11/2012 19:39

Purée, impossible d'avoir les coordonnées de cette association.

Pas étonnant que les gens gambergent dans leurs successions, si on ne peut pas contacter cette personne !

11.Posté par miou le 15/04/2013 22:05

CONTACT addip.re

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes