Education

Des préfabriqués pour qu'il n'y ait pas plus de 12 élèves par classe

Mercredi 8 Août 2018 - 13:21

Pas plus de 12 élèves par classe, c’est une promesse de campagne d’Emmanuel Macron. Depuis 2 ans, le grand chantier du dédoublement des classes de cours a donc commencé et les écoles primaires se mettent à la page.


Les classes de CP et CE1 en REP et REP+ sont concernées par ce grand chantier et la municipalité de Saint-Denis a lancé les travaux en début de période de vacances, seul moment où des travaux de telle ampleur peuvent être engagés. Pour la commune de Saint-Denis, les salles de CP ont été réalisées l’année dernière. "Cette année, il s’agit de poursuivre le programme national, soit le dédoublement des classes de CE1" précise Ibrahim Cadjee, délégué au projet éducatif global à la mairie de Saint-Denis.

L’enveloppe globale des travaux pour la commune s’élève à 1,4 million d’euros, avec un investissement de 80.000 euros pour le mobilier.

14 nouvelles salles de classe en 5 semaines

"Globalement, on a essayé de réutiliser les salles de classe de 30 pour les séparer en 2 autant que possible. Mais sur pas mal d’écoles, le foncier se fait rare et on a eu l’obligation de créer de nouvelles salles de classe. La complexité de cette opération est de pouvoir sortir 14 salles de classe en 5 semaines de vacances. 

Ces travaux conséquents ne peuvent pas se faire en période scolaire et la solution technique a été de monter des structures métalliques et y ajouter des panneaux préfabriqués pour optimiser les délais de réalisation",
explique  Anthony Pausé, chargé d’opérations à la mairie de Saint-Denis.

Les nouveaux bâtiments en préfabriqué sont isolés de la chaleur, pour une surface par classe de 40m2."Dans l’étude préalable, nous avons fait en sorte d’orienter les classes de manière à avoir un courant d’air traversant et optimiser le confort", conclut Anthony Pausé.


Laurence Gilibert - laurence.gilibert@zinfos974.com
Lu 6252 fois



1.Posté par Laulo le 08/08/2018 13:41 (depuis mobile)

Ce qui n'est pas dit c est qu ici, les cp à12 sont en fait des cp à 15, l académie bénéficie d une dérogation certainement. Encore un coup de couteau dans les dépenses pour l éducation dans notre île.

2.Posté par Laulo le 08/08/2018 13:50 (depuis mobile)

Ave le recrutement probable de contrats précaires à la place des inscrits sur liste complémentaire, le non remplacement des titulaires absents, la fermeture de classe, tout çà pour pallier au manque d effectifs, la rentrée s annonce pénible.

3.Posté par Démago le 08/08/2018 18:26 (depuis mobile)

Il y a ce que dit Macron et la réalité.
Bien différent.

On ne tombera plus dans le panneau de Macron.

4.Posté par mwin le 08/08/2018 18:30

Et 2 fois plus d'enseignants ? Pas sûr du tout, comment ces enfants vont-ils apprendre, être surveillés, accompagnés ?

5.Posté par femmes de ménage le 08/08/2018 18:47

ah d'accord, les profs sont en grève et ce sont les femmes de ménage qui gardent les piou piou ??

Hi hooon Hi hooonnn

6.Posté par miro le 08/08/2018 20:59

Zot lé fou ! ... la chaleur dans ces abris va finir par achever ces pauvres enfants !

7.Posté par Yabeleso le 08/08/2018 21:53 (depuis mobile)

Seule période où ces travaux sont possible ! Mais c'est vraiment n'importe quoi! On peut pas isoler une partie de l'école pour réaliser de vrais travaux ! C'est nous prendre pour des idiots que de dire ça!!

8.Posté par lolo le 08/08/2018 23:45 (depuis mobile)

J ai pas vue de permis de construire. Est normal. ?

9.Posté par Soleille le 09/08/2018 06:44

Oui, c'est la seule période où des travaux de ce genre sont possibles dans une école... et ils ne se feront certainement pas en la présence des enfants ! Donc, effectivement, on ne construit pas n'importe comment, n'importe quand et dans n'importe quelles conditions de sécurité. Et il faut bien être idiot pour croire le contraire. :)

10.Posté par Muµ le 09/08/2018 11:25

C'est génial, 12 élèves par classe ! Très bien pensé !!!
Depuis les bureaux de l'administration...

Ce que l'on ne sait pas toujours, c'est que, puisque les effectifs des enseignants stagnent voire diminuent, le surnombre accable toutes les autres classes.
Demandez aux instits de vos enfants !

C'est ça, la politique à la Macron, de l'enfumage....
de la com'

11.Posté par De la Com le 09/08/2018 12:07 (depuis mobile)

C de la Com de la Larem de Macron non accompagnée de moyens comme d habitude.

Tout sauf Macron

12.Posté par Mardé le 16/08/2018 09:01

Si vouss avez une instit comme une que je connais qui manque 3 jours par semaine et ça toutes les semaines, mettez 3 élèves par classe, ils seront quand meme foutus

13.Posté par Youssef boutrefas le 23/08/2018 00:43

Pourquoi r garder le standard des école. La façade des préfabriqué doit être contenu te en dure et donne la forme d'un lieu d'enseignement. Généralement deux tours avec cloche et au milieu un arc.
Derrière la façade peut importe les matériaux utilisé dans la construction. L'essentiel la façade doit rester culturellement adapté a l'histoire de la formation...une façade de 5 mètre de haut et 50 mètre de large est acceptable et pas chère..il faut réintroduire les cloche partout école collège université etc

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter