Océan Indien

Des policiers et gendarmes de Mayotte trafiquants de drogues ?

Jeudi 28 Juillet 2011 - 12:00

Des policiers et gendarmes de Mayotte trafiquants de drogues ?
 
C'est probablement le début d'une affaire qui va secouer longtemps Mayotte. Hier, deux gendarmes et un policier ont été mis en examen pour transport, détention, cession, usage illicite de stupéfiants et homicide involontaire pour deux d'entre eux, affirme le Quotidien. Tous sont membres du GIR (groupe d'intervention régionale) qui regroupe policiers et gendarmes. Le chef du groupe a lui été entendu en tant que témoin assisté.

Les accusés auraient organisé l'arrivée sur Mayotte d'une cargaison d'héroïne avec l'aide d'indics. Ils auraient alors intercepté la drogue, permettant de faire gonfler leur statistique, puis ensuite revendu une partie de la cargaison sur le marché local, par l'intermédiaire de ces mêmes indics a qui les suspects faisaient par ailleurs miroiter des titres de séjour.

Seulement le 15 janvier dernier, le corps de Roukia, une jeune mahoraise de 18 ans, est retrouvé sans vie. Après autopsie, il s'avère qu'elle est morte d'une overdose d'héroïne, une information très surprenante, la drogue dure étant particulièrement rare à Mayotte. L'enquête remonte alors vers son petit ami, consommateur de drogues, qui renseigne alors les enquêteurs sur les revendeurs, eux-même indics des policiers et gendarmes impliqués qui parleront à leur tour. La piste est remontée...

L'affaire prend donc une autre tournure depuis la mise en examen des plusieurs membres du GIR. Selon le Quotidien, elle devrait être dépaysée aujourd'hui à la Réunion.
Lu 2724 fois



1.Posté par mailtok le 28/07/2011 13:13

Croyez que tout ceci est faux et fait partie d'une machiavélique campagne de désinformation...
Il s'agit là des propos qui n'engagent qu'une seule personne qui devra bientôt rendre des comptes...
Le moment venu, nous comptons sur tous les journalistes manipulés s'étant ainsi répandus pour rétablir la vérité et l'honneur de ces hommes toujours fidèles à leurs engagements!!

2.Posté par noe le 28/07/2011 17:33

Pas grave comme procédé ..ils veulent arrondir leur fin de mois et c'est normal , vu qu'ils ne restent que 3 ans à Mayotte ...
Très bien mais il ne faut pas se faire prendre (dans ce métier , pas de pitié pour les canards boiteux) ...

3.Posté par Jo le 28/07/2011 19:09

Un juge d'instruction en quête de faire la une des médias les utilise et ça marche soyez attentif à la suite des évènements. Dans de moindre proportion c'est Outreau II. Pauvre juge, il fait plus pitié qu'envie.
Si les fins de mois étaient à arrondir vous pouviez être sûr que le juge aurait laisser entendre l'enrichissement personnel preuve à l'appui. Mais comme pour le reste il n'y a rien dans le dossier.
A suivre

4.Posté par Lex le 28/07/2011 20:19

Par Gallois de Fougères ces gens d'arme sont ils devenus fous?

5.Posté par zipé le 28/07/2011 20:24

je les trouves un peu énervé en ce moment sur le bord des routes....seraient ils dopés?

6.Posté par boldon le 28/07/2011 22:42

Post 1 et 3: réactions typique lorsque ce genre d'affaire sort à Mayotte. C'est pas moi,c'est une erreur ou c'est un complot.Je vous renvoie à toutes les dernières affaires sorties (maire de Mamoudzou et KOUNGOU, ancien DGA du Conseil général pris avec une enveloppe dans la main,député détournant l'argent de victimes.....)' et il y en aura beaucoup d'autres vous verrez.

Pour revenir à l'affaire Roukia: un petit ami suite à une soirée drogue retrouve sa copine morte.quelle est sa première réaction? la mettre dans un sac appeler une amie et aller jeter le corps dans un bas coté.
Après quelques mois de préventive à la Réunion: l'auteur présumé est en liberté,en attendant son jugement, il a droit d'aller et venir et même de travailler idem pour sa complice présumée.
Pourquoi tant de mansuétude sinon qu'il a peut être beaucoup de chose à raconter.

on peut faire le parallèle avec l'affaire qui se passe à NANTES( mort,corps caché,): vous pensez sérieusement qu'on verra dans quelques mois l'auteur présumé et sa complice présumée courir les rues,travailler,vivre normalement en attendant leur procès.


7.Posté par Mailtok le 29/07/2011 02:20

Poste 6, Poltron... wait and see... Réservez votre encre pour l'épilogue, même si visiblement vous avez déjà l'impression de la connaître.

8.Posté par salto le 06/08/2011 23:17

En parlant de trafic de drogue, en voilà un évadé qui nargue la police et la justice sur YOU TUBE par un clip, que de "nique ta mère" et d'injures !

http://www.youtube.com/watch?v=A9M0WjZVKNM

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >