MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Des parlementaires félons


- Publié le Samedi 14 Mai 2016 à 23:21 | Lu 956 fois

Des parlementaires félons
Ce Jeudi 12 mai 2016 était organisée à la Chambre de Commerce et d'Industrie de la Réunion (CCIR), sous la présidence d'Ibrahim PATEL et à la demande du Collectif des Syndicats et Associations Professionnels de la Réunion (CSAPR), une réunion portant sur la fin du monopole de la sécurité sociale, au bénéfice de tous les salariés et des professions indépendantes. Au niveau national, il est acté depuis 2001, que chacun peut désormais choisir légalement son régime d'assurance sociale et de retraite.
 
Prévue de longue date, cette réunion devait permettre a chacun, élus, pouvoirs publics et membres du collectif, de faire entendre sa voix et clarifier sa position quant à l'obligation d'affiliation, notamment au Régime Social des Indépendants (RSI), dénoncé par les indépendants, tant dans son fonctionnement, que dans ses appels a cotisations les plus farfelus.
 
Nos élus députés et sénateurs réunionnais ont encore brillé par leur absence. Aucun d'entre eux, sans même s'en excuser au préalable, n'avaient fait le déplacement, ni même délégué un mandataire. C'est dire le profond mépris qu'ils ont des entrepreneurs et des professions indépendantes à la Réunion.
 
On aurait aimé, une fois de plus, leur trouver des excuses, comme par exemple le 49.3 mis en branle par leur gouvernement, sur la Loi « Travail ». Mais hélas, chez nos élus socialistes, le courage a des limites et aucun d'entre eux, n'a vraiment osé se mettre en travers de la route d'un gouvernement, qu'ils ont contribué à mettre en place.
 
Sur les 27 députés socialistes ayant voté la motion de censure à l'Assemblée Nationale, aucun n'étaient Réunionnais. Un hémicycle bien vide, qui confirme encore que le courage n'est pas l'apanage des socialistes encore moins des socialistes réunionnais.
 
Certains comme le député Patrick LEBRETON, pour donner le change et enfumer les électeurs, ont même cru devoir se fendre d'un communiqué sur internet, indiquant qu'il quittait pour l'heure, le groupe socialiste, pour rester en accord avec leurs idées et les principes qu'ils avaient de la République. Mais en aucun cas, n'auraient voulu gêner un gouvernement socialiste autoritaire, bafouant les principes élémentaires de la démocratie. Ce même LEBRETON, qui bien qu'un petit peu plus courageux que son homologue VLODY, avait même signé, à l'occasion des régionales un engagement en faveur de la liberté sociale.
 
Aucun député socialiste réunionnais n'a cru bon d'aller au bout de son raisonnement, en votant la censure. Lâches jusqu'au bout des ongles, ils ont finalement laisser passer la Loi « El Khomri » sur le travail.
 
Il n'y a plus rien a attendre de ces « représentants » du peuple, qui ne représentent finalement, on le voit bien, et de plus en plus, qu'eux-mêmes et leurs propres intérêts. De droite comme de gauche, pas tous pourris mais presque. Ils évitent tous de parler des sujets qui les gênent ou font de la politique politicienne. Quasiment tous issus de la fonction publique, il n'ont aucune solution aux problèmes économiques et sociaux qui se posent au pays, si ce n'est toujours et sans arrêt, augmenter les impôts, pour colmater et perdurer dans leurs fonctions et emplois qu'ils cumulent à satiété.
 
Seule la lutte paie !... On a rarement vu des changements s'opérer naturellement. L'histoire est là pour nous le rappeler. Les combats d'envergure, du respect des droits des citoyens, de la démocratie et de la liberté sociale notamment, ne se feront pas apparemment dans la négociation et la prise en compte des aspirations légitimes du peuple. L'état d'urgence renouvelé sans cesse, le 49.3, qui sonne comme le calibre d'une arme pointée sur le peuple, sont autant de signes précurseurs d'une « dictature soft », désormais admise et acceptée par nos gouvernants.
 
Plus près de nous et localement, l'épisode que vient de vivre le CSAPR à la CCIR, est bien également un déni de démocratie et constitue l'aveu de ce qui précède. Nos parlementaires, sensés nous représenter et nous écouter, voire même par le mandat donné, transmettre les doléances des citoyens, se fichent éperdument du rôle démocratique qu'ils ont à jouer, pour privilégier toujours plus leur caste politique. Crées pour être au service des administrés, ce sont ces derniers qui sont aujourd'hui à leur service !
 
François HOLLANDE, avait affirmé au début de son mandat vouloir toujours favoriser la négociation. Il n'a fait que la refuser. Dans tous les domaines, l'on a assisté à des semblants de discussions, alors que la décision du gouvernement était déjà actée (mariage pour tous, éducation nationale, sécurité sociale, Loi Travail, etc...).
 
Quand un gouvernement conduit son peuple à la ruine, la rébellion de chaque membre de ce peuple devient non pas un droit, mais un devoir.
 
Marc LEWITT




1.Posté par Juliette Caranta-Pavard le 15/05/2016 03:27

*MERCI,Monsieur Lewitt...

2.Posté par Pamphlétaire le 15/05/2016 14:23

1260 fonctionnaires travaillent au Sénat pour les sénateurs et gagnent mensuellement entre 2300 (deux mille trois cents) et 20.000 € (vingt mille) par mois..Ils travaillent 32 heures par semaine et ils perçoivent systématiquement des primes de nuit bien qu'ils ne travaillent pas la nuit. Ils ont 3 mois de congés par an. Une vidéo à écouter et un livre à se procurer...A transmettre sans modération... Les citoyens doivent savoir...Avant d'écouter, munissez-vous d'un comprimé à prendre pour ne pas vomir et un autre pour pour atténuer votre colère car ce n'est pas votre famille ou amis qui doivent trinquer ou subir vos réactions...

3.Posté par polo974 le 15/05/2016 15:34

""" Au niveau national, il est acté depuis 2001, ... """
Ah bon, et donc ici, les lois ne seraient pas les mêmes ? ? ?
Où est-ce juste un grossier enfumage ? ? ?

Bon, sur le fait que Hollande est un fâcheux, c'est avéré, mais le pire, c'est qu'il ne se profile aucune issue acceptable pour l'an prochain...

Sinon, là, tu en appelles aux brigades (des papys) rouges ou un truc du genre ? ? ?

4.Posté par Toi aussi tu fais long ... le 15/05/2016 20:14

Parlementaires faits longs : on dit bien qu'ils ont le bras long, non ?
La vérité si je mens : tous des parlementeurs !!........

5.Posté par RSI rest assis le 15/05/2016 22:09

Si cela date de 2001, il n'y a pas eu que des socialeux comme député non ?
VICTORIA
TAK
DIDIER ROBERT
AUDIFAX

Les sénateurs absents il y a donc aussi Michel Fontaine et notre perpétuel absent Didier Robert. Il etait député de la majorité présidentielle avec majorité à l'assemblée et au senat et membre du comité politique national de L'UMP.... qui a embauché lors des dernières élections le patron du RSI local, alors, cohérence ?

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes