Education

Des parents mécontents à l'école Jacques Prévert de Terre-Sainte

Mardi 18 Août 2009 - 10:00

La rentrée commence mal pour une vingtaine d'élèves de l'école Jacques Prévert à Terre Sainte. Remontés face au manque de places en classe de Cours préparatoires, les parents des élèves concernés ont décidé de débrayer devant l'établissement scolaire. Ils exigent la création d'une classe, celle-là même qui avait été supprimée il y a deux ans, et une rencontre avec l'inspecteur départemental. En juin dernier, le maire de Saint-Pierre avait préconisé l'ouverture d'une classe supplémentaire auprès de l'inspecteur d'académie, mais cette demande n'a visiblement pas été acceptée.


Des parents mécontents à l'école Jacques Prévert de Terre-Sainte
Il y deux ans, une classe de CP était supprimée à l'école Jacques Prévert de Terre-Sainte, à Saint-Pierre. Relevant de la circonscription de Petite-Île et appartenant au réseau Ambition Réussite, l'établissement scolaire présentait alors deux classes de CP aux lieux des trois initialement observées.

Ce matin, les parents d'une vingtaine d'élèves, priés de regagner leur secteur d'origine après que leurs enfants aient été scolarisés dans une école maternelle du secteur, ont fait part de leur mécontentement devant cet établissement. Ils exigent la réouverture d'une classe supplémentaire afin que leurs enfants ne soient pas pénalisés et une rencontre avec l'inspecteur de circonscription, Jean-Maurice Broustera.

"Je trouve illogique de refuser des enfants sous prétexte qu'ils ne sont pas résidents dans ce secteur et après qu'ils aient effectué leurs classes de maternelle à l'école Alice Peverelly. Une école qui se situe à grande proximité de Jacques Prévert. Il faut savoir que l'école Alice Peverelly est une école maternelle qui ne fait pas partie d'une école élémentaire et c'est réciproque pour Jacques Prévert qui est la seule école du secteur à ne pas avoir de maternelle...." explique le délégué FCPE de Saint-Pierre, Jean-François Sarpedon.

Au mois de juin dernier, le maire de Saint-Pierre, Michel Fontaine, avait pourtant préconisé la création provisoire d'une classe de CP à travers un courrier adressé à l'inspecteur d'académie afin de pouvoir accueillir le maximum d'élèves mais aucune solution n'a été trouvée.

Classé en Zone d'éducation prioritaire, l'école primaire Jacques Prévert doit présenter plusieurs critères d'éligibilité à la création d'une nouvelle classe comme une moyenne de 24 élèves par classe, moyenne qui est déjà dépassée. Mais au cours de l'année, les parents auraient été informés de ce manque de place et auraient été redirigés vers des établissements relevant de leur secteur de résidence. Si certains parents ont préféré jouer la carte de la sécurité en acceptant cette "solution", d'autres ont décidé de faire pression sur l'inspection d'académie en ce jour de rentrée. Les cours ne sont néanmoins pas perturbés.

Pour le délégué de la FCPE à Saint-Pierre, il est nécessaire de ne pas laisser ces familles à l'écart et de leur proposer des solutions concrètes : "En tant que membres de la FCPE, nous demandons l'ouverture d'une classe supplémentaire. On ne peut pas accueillir des enfants en maternelle puis leur dire qu'il n'y a plus de place et les renvoyer à Grands-Bois ou ailleurs..."

(NDLR : Une solution a été trouvée vers 10h30. Ainsi 14 élèves seront répartis au sein d'autres écoles. Seuls 10 enfants sur les 24 concernés resteront à l'école primaire Jacques Prévert où ils seront répartis dans les deux classes de Cours préparatoires existantes.)
Ludovic Robert
Lu 1822 fois



1.Posté par Joma le 18/08/2009 16:17

Je plains les pauvres maîtres de CP : des classes aussi lourdes en ZEP ! Après, étonnez-vous des mauvais résultats des évaluations ! J'ai en tête l'image d'une classe au temps de Jules Ferry.

Et d'aucuns oseront encore taper sur ces fonctionnaires surrénumérés qui ne sauront plus bientôt où donner de la tête ou vers qui la tourner car les parents de ces chers petits les attendront au tournant si zot marmaille y connaît pas lire !

Chers collègues, je suis de tout coeur avec vous et je vous souhaite une bonne année ...scolaire, s'entend !

2.Posté par Boulu le 18/08/2009 20:41

Salut. En France, il se passe des choses similaires sans pour autant que les instits soient payés autant que leurs collègues réunionnais en particulier ou domiens en général.... Bref, passons.

En fait, d'après la télé, le problème évoqué ci-dessus viendrait bien du fait que les écoles de rechange qu'on propose aux parents aient un profil un peu spécial.

Ceci dit mes félicitations aux enseignants qui ont semble t-il accepté de prendre 5 élèves de plus dans leurs classes que j'imagine déjà bien chargées comme de juste. Alors bon courage à eux et aux marmailles.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >