MENU ZINFOS
Faits-divers

Des ossements retrouvés par la famille de Jean-Philippe Admette, disparu depuis un an


La disparition de Jean-Philippe Admette est-elle sur le point d'être résolue ? Tout porte à croire que les effets personnels retrouvés dimanche dernier, ainsi que des ossements dans les hauts de Saint-Paul pourront expliquer sa disparition qui remonte à un an.

Par L.G - M.A - Publié le Mardi 31 Juillet 2018 à 18:26 | Lu 12036 fois

Le 12 juillet 2017, Jean Philippe Admette était attendu dans les locaux de l'établissement de santé mentale situé à Grand Pourpier Saint-Paul. L'homme de 48 ans traversait une période délicate, faite de crises. Mais il était prêt à suivre de nouveau son traitement malgré une fugue un mois plus tôt du même centre de soins. 

Ce jour-là, il avait prévenu ses proches qu'il se rendrait à pied à l'EPSMR. Mais le Saint-Paulois ne franchira jamais les portes de l'établissement. Sa famille, très inquiète, signale sa disparition au vu de son état de santé fragile. A l'époque, les recherches menées ne livreront aucun indice susceptible d'aiguiller sa famille et les gendarmes vers une hypothèse. 

Depuis cette date, et malgré la levée du dispositif officiel de recherche, les proches de Jean-Philippe ont continué leurs inlassables recherches. Et cette abnégation a peut-être fini par payer. Dimanche dernier, accompagnés de quelques autres personnes venues leur apporter leur aide, ils se sont concentrés sur une autre partie de la ravine de Bras Canot à Saint-Gilles-les-Hauts.

Un sac, accroché à des branches

Et c'est dans cette ravine, sur une portion difficile d'accès, qu'un premier indice se fait jour dimanche après-midi. Un sac, accroché à des branches, comme préalablement emporté par des crues, ressemble fortement à celui que portait leur frère et ami habituellement. Mais plus aucun effet ne s'y trouve. Elargissant leurs recherches, ils tombent sur un crâne et d'autres ossements. L'alerte est immédiatement donnée aux gendarmes qui procèderont aux relevés d'usage le lendemain matin, lundi, en présence des hommes de l'identification criminelle.  

La semaine dernière, Marie-Claire Admette, la soeur de Jean-Philippe, venait d'apprendre que les démarches administratives pour la déclaration de décès de son frère pouvaient être entamées. 

Il revient désormais aux enquêteurs de lever définitivement le doute. Le résultat des expertises ADN seront connues d'ici deux ou trois mois. "Ça fait déjà un an qu'on attend. On va encore attendre, faut avoir du courage. C'est angoissant", confie-t-elle. "Ça fait un an qu'on ne sait pas s'il est mort ou vivant. Peut-être qu'on pourra faire notre deuil"

Son témoignage en vidéo :





1.Posté par Epsmr ? le 31/07/2018 18:28 (depuis mobile)

C'est la 2eme fois ?
Epmsr n?

2.Posté par Ministre de la santé le 31/07/2018 19:18 (depuis mobile)

Ce serait bien que la ministre de la santé demande un rapport. Un audit du fonctionnement de l epsmr.

3.Posté par Tikaf le 31/07/2018 21:21 (depuis mobile)

Pas faux post2....je vois souvent des gens errer sur la nationales ou sur la route du pourpier après y'a qu'à voir ds St-Paul.

4.Posté par Plainte contre X le 31/07/2018 21:50 (depuis mobile)

Que.les familles déposent plainte et écrivent au ministère de la santé.
Surtout pas au préfet, il n'est même pas capable d'enlever les paillottes.

5.Posté par Pour résumer le 31/07/2018 22:02 (depuis mobile)

Tu vas à l'Epmsr et 6 mois après tu meurs.

6.Posté par polo974 le 01/08/2018 10:12

heu, vous savez ce que c'est que le travail de sape ? ? ?

7.Posté par Sapés comme jamais le 01/08/2018 13:07 (depuis mobile)

Le probleme du creole trop gentil.

8.Posté par kersauson de (p.) le 01/08/2018 17:25

le renyonnais dit vague et divague

9.Posté par Et kersau le 01/08/2018 17:42 (depuis mobile)

Et kzrsauzon plane telle comme planète.

10.Posté par A post 7 le 02/08/2018 11:49

C’est vrai ça va , à la Réunion - il n’y a jamais de bagarres, jamais d’enfants maltraités ni de femmes battues’ , jamais de viols ni d’incestes ., jamais de coups de sabres , jamais de réunions familiales qui finissent en bagarre généralisée sur fond d’alcool.
Ah oui, té, le réunionnais est trop gentil!!!!!
Ps: je ne généralise pas , mais’ je me contente de lire les journaux et leurs nombreuses pages de faits divers sanglants .

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes