MENU ZINFOS
Economie

Des matinées inter- professionnelles pour aider les entrepreneurs à anticiper les risques


A l'initiative de la Chambre de Commerce et d'Industrie de la Réunion, des matinées interprofessionnelles seront organisées très prochainement avec un objectif simple, prévenir les maux des entreprises. De nombreux acteurs tels que le tribunal de commerce, le barreau des avocats, l'Etat, les administrateurs judiciaires, l'ordre des experts-comptables ou encore le centre de gestion participent à cette opération tournée autour des actions préventives.

- Publié le Lundi 27 Mai 2013 à 14:45 | Lu 876 fois

Des matinées inter- professionnelles pour aider les entrepreneurs à anticiper les risques
Avant qu'un chef d'entreprise ne se retrouve dos au mur, de nombreux dispositifs existent pour l'aider à faire face à ses difficultés. Encore faut-il les connaître, y penser, s'adresser aux bonnes personnes… L'outil "CCI prévention" ou encore les matinées interprofessionnelles sur la prévention prévues le 30 mai à la CCIR de Saint-Denis, et le 6 juin à la CCIR de Saint-Pierre, vont permettre ce travail de coordination et d'information.

Lors de ces matinées interprofessionnelles, une variété d'acteurs incontournables se mettront à disposition des chefs d'entreprise pour les informer, les conseiller et les guider. "Nous avons passé le cap des 150.000 chômeurs, la conjoncture reste extrêmement fragile. Il existe des dispositifs pour éviter d'arriver à des situations irréversibles. En travaillant sur la prévention et l'anticipation des risques, on pourrait ainsi diminuer l'hémorragie", indique lors d'une conférence de presse ce lundi matin, le président de la Chambre de Commerce et d'Industrie, Ibrahim Patel.

Du côté du tribunal de commerce de Saint-Denis, le président Jean-Michel Bouchon a à coeur de changer l'image négative du tribunal. "Nous souhaitons dédramatiser la voie des procédures collectives telles que la sauvegarde ou le redressement judiciaire qui sont trop souvent assimilées à une voie inéluctable vers la liquidation judiciaire. Or, dans la majorité des situations, si la cessation de paiement est décidée suffisamment tôt, un plan de sauvegarde peut permettre de sauver l'entreprise et les emplois", précise Jean-Michel Bouchon.

Des consultations gratuites

Au tribunal de commerce, une cellule de prévention gratuite, "respectant les notions de confidentialité et d'impartialité", souhaite préciser le président, a été mise en place depuis quelques mois. Si en 2012, le tribunal ne constate pas d'augmentation des procédures collectives, il n'y a toutefois pas d'équilibre entre le redressement judiciaire et la liquidation judiciaire. Cela démontre qu'un certain nombre de dossiers n'est pas pris à temps : "Quand on se retrouve sans trésorerie et avec un endettement colossal, cela devient effectivement compliqué", ajoute-t-il.

Au centre de gestion, la mission de prévention est nouvelle. Il s'agit pour l'organisme de détecter des anomalies permettant d'alerter le chef d'entreprise sur sa situation, et d'orienter ses adhérents vers les services appropriés. "Notre mission de prévention consiste uniquement à détecter les problèmes et non les traiter", insiste dans sa présentation, Hervé Clain, vice-président du centre de gestion agréé de la Réunion.

Avant même de se rendre compte que des soucis sur la rentabilité, le financement, la gestion, l'emprunt... existent, les avocats peuvent jouer le rôle de conseiller. Le barreau des avocats entend ainsi proposer des consultations gratuites aux chefs d'entreprise: "A notre niveau, nous pouvons aider le chef d'entreprise qui connait généralement bien son coeur de métier mais moins les rouages de la gestion, du contentieux social… Nous avons un réel rôle à jouer en terme de prévention", explique le bâtonnier Marie-Léopoldine Settama.

Il a été rappelé ce lundi matin que les secteurs les plus touchés à ce jour sont le BTP, le transport, la sécurité et le commerce de détail. En 2012, selon les chiffres de la Chambre de Commerce et d'Industrie, on comptait 3.600 créations d'entreprise et 2.000 radiations. Ibrahim Patel a indiqué que le contexte difficile dans lequel nous nous trouvons fait émerger deux tendances à la création d'entreprise : "Par envie, par dépit. Il y a ceux qui ont un projet qu'ils veulent faire aboutir et il y a les personnes qui se lancent parce qu'elles n'ont pas d'autres perspectives. Là, c'est plus difficile de supporter les contraintes et les difficultés", constate-t-il.


Pour plus d'informations:

Site Internet : http://www.reunion.cci.fr

Saint-Denis - Maison de l'Entreprise Nord
Demander le conseiller "Sajece" (structure d'accueil juridique et comptable des entreprises)
Tel: 02 62 94 21 80 

Saint-Paul - Maison de l'Entreprise Ouest
Demander le conseiller "Sajece" (structure d'accueil juridique et comptable des entreprises)
Tel: 02 62 33 35 10

Saint-André - Maison de l'Entreprise Est
Demander le conseiller "Sajece" (structure d'accueil juridique et comptable des entreprises)
Tel: 06 92 62 26 33

Saint-Pierre - Maison de l'Entreprise Sud
Demander le conseiller "Sajece" (structure d'accueil juridique et comptable des entreprises)
Tel: 02 62 96 96 96



Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes