MENU ZINFOS
Culture

Des livres pour les vacances


Par Gillette Aho - Publié le Dimanche 1 Août 2021 à 08:13

Marie Claude Barbin est l’auteur de différents ouvrages. "J’ai deux thèmes qui me tiennent particulièrement à cœur, les violences faites aux femmes et aux enfants ainsi que la protection de l’environnement et de l’animal", annonce-t-elle d’emblée. En cela, elle a rédigé plusieurs ouvrages, entre autres "L’enfant et le prédateur", "Léa dit qu’elle va bien".

Dans les pages de ces récits, elle revient sur son parcours fait de combats, de défis, de maltraitances "que je tente de résilier à travers l’écriture qui est une excellente thérapie", souligne-t-elle.

Cette semaine, à son tour d’inviter les lecteurs à découvrir deux livres, "deux récits de femmes qui ont surmonté bien des embûches chacune à leur manière dans leur existence".

Le premier est le livre de Mémona Hintermann : Tête haute. "J’ai été doublement intéressée par cette femme réunionnaise de ma génération et aussi par son métier de grand reporter. C’est une personne qui m’a fait revivre La Réunion lontan (dans les années 50-60). Du temps où les familles étaient nombreuses, la misère fortement présente, les enfants qui charroyaient l’eau, l’éclairage à la bougie. Elle a cru en ses rêves, elle a su franchir bien des barrières, elle est un modèle pour les jeunes. Un livre très facile à lire que je viens de relire".

Tête haute – Mémona Hintermann – Editions Lattès – 284 pages - 2009

Le second ouvrage est beaucoup plus récent. Le récit d’une emprise de Vanessa Springora : "Le consentement". "Voilà une femme qui a cru être amoureuse alors qu’elle avait 13 ans. Elle a écrit son parcours au présent, c’est-à-dire que son traumatisme est toujours actuel. Elle a su exposer d’une manière sobre le problème du consentement entre une adolescente en manque d’affection, en quête de reconnaissance, et d’un prédateur cinquantenaire guidé par une sexualité déviante. Elle raconte comment elle s’est extirpée de cette emprise. Sans aucun voyeurisme."

Le consentement – Vanessa Springora – Editions Grasset – 284 pages - 2020

Quant à l’actualité de Marie Claude Barbin, au moment de l’interview, elle apprend en direct l’annulation du Salon du Livre Athéna qui devait se dérouler du 7 au 10 octobre prochain. "Oh là là quel dommage !, poursuit-elle, c’est lors de cette manifestation que je rencontrais bon nombre de mes lecteurs !"

Pour autant, elle ne baissera pas les bras puisque la réédition d’un de ses premiers ouvrages "Quand les mots manquent", est en cours de réimpression avec l’Harmattan : "Je tente de négocier un autre contrat", précise-t-elle. Le thème majeur est celui de la violence, un thème qu’elle a décliné sous forme d’un jeu très intéressant : "Je viens de déposer les droits au SGDL", conclut-elle.




1.Posté par pipo le 01/08/2021 12:31

Oui comme par exemple "Martine dans un rayon de 5 k/m" ou "Martine fait la bamboula chez le préfet"

2.Posté par Penny le 01/08/2021 14:36

Le consentement pffffff Ou la petite bourge de l'ouest parisien qui fantasme sur les écrivains quadra en vogue, a ce qu'elle désire et 25 ans après, à la suite d'une thérapie découvre que ben non, elle s'était forcée à être consentante. On a les problèmes qu'on peut.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie












 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes