MENU ZINFOS
Société

Des lâchers de moustiques mâles stériles prévus dès septembre


Après plusieurs lâchers expérimentaux de moustiques mâles l’année dernière, l’institut de recherche pour le développement s’apprête à effectuer des lâchers réguliers en milieu naturel pour évaluer l’efficacité de la technique sur les populations de moustiques tigres.

Par - Publié le Samedi 15 Février 2020 à 14:47 | Lu 7838 fois

Depuis 2009, l’Institut de recherche pour le développement (IRD) et ses partenaires1 développent la Technique de l’Insecte Stérile (TIS) à la Réunion. L’objectif de cette méthode préventive et non polluante de contrôle des populations de moustiques est de diminuer le risque de transmission de maladies comme la dengue et le chikungunya chez les humains. Le 13 février 2020, les partenaires du projet se sont réunis à Saint-Denis, afin de présenter la phase d’expérimentation du projet qui devrait débuter au cours du prochain hiver austral, quand les populations de moustiques sont au plus bas.

Entre 2016 et fin 2019, la phase TIS 2A a permis de perfectionner la technique de production en masse des moustiques mâles stériles en laboratoire, d’effectuer les premiers lâchers expérimentaux de moustiques mâles stériles à Sainte-Marie (en juin, septembre et novembre 2019) afin d’évaluer leur comportement sur le terrain, et de réaliser une enquête d’acceptabilité sociale auprès d’un échantillon représentatif de la population réunionnaise (1150 individus) qui a montré l’accueil positif des Réunionnais pour cette technique et permis d’envisager des actions de communication ciblées.
 
Une étude pilote à l’échelle d’un quartier
 
Les partenaires du projet TIS débuteront, en 2020, la phase opérationnelle TIS 2B, dédiée aux essais de la technique sur le terrain. Des lâchers réguliers de moustiques mâles stériles seront effectués en milieu naturel sur une zone pilote menée à l’échelle d’un quartier (40ha) entre septembre 2020 et juin 2021 (10 mois). L’équipe coordinatrice du projet évaluera l’efficacité de ces interventions sur les populations de moustiques.
 
L’objectif est de démontrer une diminution de l’abondance des moustiques grâce à cette méthode et de proposer, en cas de résultats positifs, une stratégie durable et des scénarios de mise en place de la TIS à grande échelle pour lutter contre le moustique tigre. Un dispositif d’information de la population bénéficiaire et des décideurs sera mis en place afin d’impliquer les habitants dans le déroulement et le suivi de l’intervention. Enfin, une réflexion sera menée en concertation avec les
décideurs et les autorités afin d’envisager le développement d’un système de production de moustiques stériles à l’échelle industrielle pour une éventuelle extension de la TIS à l’ensemble de l’île.
 
Une technique sans risque pour la population
 
"Cette étape capitale sera encadrée par un arrêté préfectoral. Nos résultats permettront d’envisager un déploiement à large échelle", précise Louis-Clément Gouagna, entomologiste médical à l’IRD et coordinateur du projet TIS à la Réunion. Il rappelle que les lâchers de moustiques stériles sur le territoire réunionnais ne présentent pas de risque pour la santé des populations : en effet, il s’agit exclusivement de moustiques mâles (qui ne se nourrissent que de sucre dans la nature), ce qui ne fait pas augmenter le risque de piqûres pour les habitants (seules les femelles piquent l’homme pour permettre la maturation de leurs œufs).


Charlotte Molina
Poseuse de questions qui fâchent, j’aimerais pouvoir arrêter la musique qui joue constamment dans... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par nathalie le 15/02/2020 16:30

Pourquoi attendre seulement au mois de septembre en hiver pour cette opération?

2.Posté par Zan Douille le 15/02/2020 19:44 (depuis mobile)

Ne pourrait-on trouver la même parade pour les parents de tous ces voyous et crapules qui empoisonnent la vie des honnêtes gens ?Car malheureusement, comme la mauvaise herbe, ce sont eux les plus prolifiques ! Ce qui laisse deviner ce que sera demain

3.Posté par Antipode le 16/02/2020 07:41

Pendant ce temps là, ailleurs dans le monde, afin de ne pas jouer les dieux ou apprentis sorciers, les autorités réintroduisent les prédateurs naturels des moustiques ^^ (prédateurs tués notamment par les campagnes d'insecticides forcenées) https://www.startpage.com/do/dsearch?query=lutte+contre+les+moustiques+chauves+souris

4.Posté par Mougeon le 16/02/2020 08:44 (depuis mobile)

T''inquiète Zan Douille il y a un lâché de coronavirus en ce moment !
(Désolé!!! Parce-que cette épidémie qui sévi actuellement n''est pas un sujet de plaisanterie!) Trop grave pour l''humanité.
Cependant, ce lâché de moustique est une bonne chose.

5.Posté par golf51 le 16/02/2020 13:06

post3
C'est vrai , pourquoi ne pas réintroduire plutôt les prédateurs naturels des moustiques ? (les oiseaux par exemple ) Mince, on les tue aussi avec les pesticides.

6.Posté par Thomas GILBERT le 16/02/2020 13:27

s’apprête à effectuer des lâchés réguliers !!!!!!! LÂCHERS réguliers…

7.Posté par Moustik le 16/02/2020 13:45 (depuis mobile)

Bin oui dan' 2/3 années va trouver que moustiques mal i donne tel ou tel maladie , nous lé en train de serve de cobaye c'est tout !!!! ARS n'a point po connaître chômage !!!!

8.Posté par Abd_qy le 16/02/2020 14:05 (depuis mobile)

Actuellement au Brésil, les moustiques lâchés donnent des descendances non stériles hybrides, on continue à jouer aux apprentis sorciers.

9.Posté par Antipode le 17/02/2020 07:57

Les îles ont de tout temps servi de territoire d'expérimentation pour les pires pratiques, rarement pour l'intérêt général, mais à l'ère de la globalisation personne ne sera plus épargné !

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes