MENU ZINFOS
Communiqué

Des initiatives pour commémorer le 70è anniversaire des événements de mars 1947 à Madagascar


Pour commémorer le 70ème anniversaire des événements de Mars 1947 à Madagascar, l'association Reagies organise plusieurs manifestations. Voici le communiqué :

Par Zinfos974 - Publié le Lundi 4 Septembre 2017 à 09:31 | Lu 786 fois

Capture d'écran Google Earth
Capture d'écran Google Earth
L'association REAGIES oeuvre en faveur de l'Amitié entre La Réunion et Madagascar depuis une trentaine d'années. Elle a décidé de commémorer le 70e anniversaire des évènements du 29 mars 1947 au cours desquels périrent 100 000 victimes. Il s'agit de se recueillir en pensant aux disparus, comprendre des faits dont nous n'avons pas été témoins et avancer vers l'avenir en commun.
 
Le 4 décembre 2016, à Saint Leu, l'Association a organisé une évocation historique devant 250 personnes. Il y a eu plusieurs interventions pour expliquer et tenter de comprendre. Un hommage a été rendu à Gisèle Rabesahala et Paul Vergès, 2 responsables politiques qui ont agi à leur niveau pour l'Amitié et la Solidarité entre Madagascar et La Réunion. Ce sont des précieuses références.
 
Du 23 au 30 mars 2017, une délégation réunionnaise de 14 personnes s'est déplacée à Madagascar pour participer à diverses activités d'un programme commémoratif. A Antananarivo, une gerbe a été déposée devant la stèle élevée à la mémoire de Gisèle Rabésahala. La délégation a visité l'exposition organisée par le Comité de Solidarité Malgache au Ministère de la Culture dont Gisèle fut l'une des Ministres. Mais à c'est à Moramanga que les Réunionnais ont pris connaissance de l'ampleur des évènements du 29 mars 2017. La rencontre avec des vétérans et les familles de disparus fut un moment inoubliable. Ainsi, des Réunionnaises et des Réunionnais ont relevé le défi de l'oubli et de l'ignorance. Au retour, lors d'un compte rendu, nous avons décidé de réfléchir à la manière de pérenniser la démarche.
 
L'Association s'était engagée à clôturer cette année exceptionnelle par une initiative d'approfondissement de la connaissance historique et avec le soucis constant de regarder l'avenir. La semaine qui commence sera ponctuée par 4 activités, en présence d'ami-e-s de Madagascar qui continuent l'oeuvre de Gisèle, celle que le Secrétaire Général de l'ONU, en visite officielle, en 2016, a élevé au rang de “Femme exemplaire”.

Nous avons tenu à décentraliser le programme sur les 4 micro-régions.
 
5 sept. St Pierre : vernissage de l'exposition “Plus fort l'Amitié”, à 16h30. Salle Kervegen.
 
6 sept. Ste Suzanne : projection du film “Ilo Tsy Tsy”, à 18h30, Médiathèque.
 
7 sept. St Paul : Discussion sur l'avenir en commun La Réunion-Madagascar, 18h, restaurant Chez PAUL, à Savannah.
 
8 sept. St Denis : Soirée Solidaire, 19h30, restaurant Gare du Nord.
 
--
Plus d'infos via reagies974@gmail.com ou au 0692 732 589.




1.Posté par Nono le 04/09/2017 13:36

De la wikipédia :

"L'insurrection débute dans le quart sud de l'île et sur la côte sud-est. Elle s'étend jusqu'à la région de Tananarivo dans le centre et à toute la région des hautes terres, de Fianarantsoa au lac Alaotra, au nord de Tananarivo en avril 1947. Les insurgés s'en prennent aux Français mais aussi aux Malgaches travaillant pour l'administration coloniale. Ainsi environ 1 900 partisans du PADESM sont tués. Plusieurs milliers de Français et de Malgaches – hommes, femmes et enfants – sont capturés et massacrés par les insurgés, souvent après des tortures prolongées. Morts ou encore vivants, leurs corps sont soumis à des pratiques « rituelles » par les insurgés : mutilation, découpage en morceaux, acharnement sur les cadavres. Le MDRM, formation politique légale qui milite pour l’indépendance dans le cadre de l’Union française et a trois députés au parlement français, désavoue l’insurrection et fustige les « crimes barbares ». Ses dirigeants lancent un appel au calme. Comme souvent dans les situations révolutionnaires, celui qui prêche la modération devient la cible des attaques de tous bords : le MDRM est interdit et ses chefs arrêtés par l'administration coloniale.[...] L'insurrection recule dès mai 1947 devant l'armée française. La répression est telle que certains historiens la qualifient de guerre coloniale. Les massacres sont nombreux, touchant largement la population civile. Dans le village de Moramanga les militaires français tirent sur trois wagons plombés où étaient enfermés 166 insurgés prisonniers, craignant une tentative de leurs camarades pour les libérer. Un haut fonctionnaire évoque un « Oradour malgache » (même si le massacre d'Oradour-sur-Glane fut l'extermination de la population civile d'un village ce qui n'est pas le cas à Moramanga). Le terme « génocide » en l'absence de volonté exterminatrice de la population civile relève de la polémique mais une mission d'information de l'Assemblée de l'Union française est rendue nécessaire par l'ampleur des exactions de la répression."

Mais on peut pudiquement appeler cela "événements" quand on est gêné aux entournures.

2.Posté par TICOQ le 04/09/2017 13:58

On parle là de commémorer le souvenir d'une insurrection contre le "colonisateur".
"....quelques centaines d'hommes simplement armés de sagaies et de coupe-coupe attaquent des petites villes côtières et des plantations. Ils s'en prennent aux Européens mais aussi aux Malgaches qui vivent et travaillent avec eux. Les colons sont pris au dépourvu et ne peuvent réagir faute de moyens militaires sur place."

Et l'assos REAGIES vient nous parler d'amité entre Réunion et Mada ??? C une blague ??????

3.Posté par TICOQ le 04/09/2017 14:00

"Jean Fremigacci, maître de conférences à Paris-I et enseignant à l'université de Tananarive, établit quant à lui le nombre des morts entre 30 000 et 40 000, dont 10 000 de mort violente et le reste de faim ou de maladie. "

4.Posté par Le Naz le 04/09/2017 18:05

3 ON peut faire confiance aux cocos pour le révisionnisme, c'est leur spécialité.....cf la légende du parti au 75 000 fusillés, les 45 000 morts de Sétif , la "victoire" des cubains à Huambo en Angola sur les sud afs et autres énormes exagérations avec lesquelles aucun historien digne de ce nom n'est d'accord !

5.Posté par klod le 04/09/2017 18:11

les ex colonisés respecteront en leur totalité les ex colonisateurs , et se tourneront vers l'avenir, quand certaines choses seront reconnus et ce , sans repentance ........ seul le respect engendre le respect . la réciprocité en histoire , c'est ..heu ..complexe .


Après 39-45 , on aurait pu "espérer" que la France , comme l'Angleterre ( les deux grandes puissances occidentales colonisatrices , pour résumer, très résumer.............je sais ) a su le faire , sauf au Kénya. , négocie avec les indépendantistes modérés ( il y en avait , à mada , au vietnam , en algérie ....marre de répéter.......) mais non , la Framce s'est offert le luxe de se taper les guerres coloniales à la différence de l'angleterre ( meme si l'esprit colonialiste anglais, était peut etre pire !) povs morts des guerres coloniales framçaises , des morts inutiles , des deux cotés NON ? , les indépendances étant inéluctables...
spécificités françaises ?

bref , oui , tournons nous vers l'avenir , mais n'oublions pas les meurtris du passé dans "not bonne France" en toute bienveillance, ce , pour les natios identitaires de service. Ha .l'Histoire ...............

vive la République .

6.Posté par klod le 04/09/2017 18:15

ti hache y coup gro bwa ........................... proverbe créole 974 lourd de sens . ben . A rapprocher d'autres proverbes créoles d'autres unités géographiques créoles ............... à méditer , comme dit l'Autre .

7.Posté par klod le 04/09/2017 18:17

oui aux dialogues entres nations ex colonisés .................... avec lucidité et humilité ............... ceux qui manque à "deux trois certains" .

8.Posté par klod le 04/09/2017 18:39

pour les malcomprenants : guerre coloniale anglaise post 39-45 : Mau , Mau ........... kenya .......... horrible

guerre coloniale framçaise post 39-45 : mada , indochine , algérie , kanaky sous PONS ............

heureux d'étre réunionnais , français .................. certes , mais pas heureux de ces morts inutiles , alors que les in dépendances ( sauf le cas particulier de la kanaky , décolonisation réussie selon ROCARD ...... ) aurait pu se passer sans GUERRE et sans morts dans une démocratie issue "des droits de l'homme" , cela n'a pas été ! ........ ' one man , one vote" que certains disaient !

c'est tout , cela aurait pu etre évité .mais bon , tournons nous vers l'avenir , mais l'histoire framçaise des fins de la colo est quand meme "espécifique" , ce , sans repentance , comme disent les natios haineux ou autres identitaire ............... l'histoire , que l'histoire mais l'histoire comparée et globale .

tournons vers l'avenir , on essaye d'y croire .

9.Posté par klod le 04/09/2017 18:41

de la mesure en tout, même en HISTOIRE .................... et non de l'arrogance au pire , de la condescendance au mieux .................. c'est tout ce que demande les "humanistes "de tout bord et de tout pays .

10.Posté par klod le 04/09/2017 19:28

non , ce n'était pas mieux "avant" !

11.Posté par pipoteur le 05/09/2017 06:43

Insurrection orchestrée par les élite merina de tana qui ont manipulé de auvres gens. Rano rano....
Humm
Aucune excuse contre la répression sanglante mais n'oublions pas la trahison des élites malgaches.
Les pauvres ont payé pour une caste... toujours en place aujourd'hui...

12.Posté par Gabriel le 05/09/2017 09:21

Chose bizarre , personne ne parle de la genèse de cette révolte malgache du mois de mars 1947 , même pas Jean Fremigacci , Pendant une semaine , RFI avait relaté les faits au mois de mars dernier . Les causes sont multiples dont les plus importantes furent d’indigénat et certains colons de l'époque en ont abusé . La révolte avait commencé à Manakara et n'avait rien à voir avec les PADESM ou le MDRM
Certains historiens français avancent le chiffre de 100 000 morts , assassinés par l'armée française , chiffre invérifiable , mais pas loin de la réalité parait il
Autre chose , Ho Chi Minh avait remercié les insurgés malgaches car c'est grâce à eux que Ho Chi Minh a pu vaincre l'armée française à Dien Bien Phu . Je m'explique , en 1947 La France avait envoyé du renfort( corps expéditionnaire ) vers le Viet Nam , mais en cour de route , l'état major général français leur avait demandé de changer de cap , direction Madagascar
Autre chose encore , lors d'une exposition consacré à Monsieur Raymond Barre au musée Léon Dierx à Saint Denis de la Réunion , vers la début des années 80 , c'était écrit que cet ancien premier ministre français avait effectué son service militaire à Moramanga au mois de mars 1947 , deux jours après , cette épisode de sa vie fut retiré de l'exposition , on se demande pourquoi

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes