MENU ZINFOS
Social

Des habitants des Camélias manifestent devant les bureaux de la SIDR


Ce mercredi après-midi, des habitants des Camélias à Saint-Denis se sont donné rendez-vous sous les fenêtres de l'antenne de la SIDR dans le quartier. Ils ont été reçus pendant plus d'une heure, mais sont ressortis sans réponse concrète du bailleur sur leurs revendications.

Par La rédaction - Publié le Mercredi 19 Octobre 2022 à 17:49

Le collectif des locataires des Camélias demande à la SIDR de prendre ses responsabilités
Le collectif des locataires des Camélias demande à la SIDR de prendre ses responsabilités
"Parc logement, pas parc cochon", voilà l'un des slogans que l'on pouvait lire sur les pancartes que des locataires de la SIDR du quartier des Camélias ont brandies devant les locaux du bailleur social, en plein cœur du quartier du même nom.
 
Parties communes mal entretenues, façades défraichies, chauffe-eau défectueux, infiltrations dans les logements, la liste des reproches des locataires est encore longue. Pourtant, jusqu'à maintenant, ils ont le plus grand mal à trouver un interlocuteur. "Quand on regarde comme ça, on se dit que c'est bien. Mais dès qu'on tourne la tête, on voit les épaves sur les parkings. Ça fait des années que je demande un local pour ranger les outils de l'association de jardinage que je préside. Le seul qui est disponible est insalubre et je ne peux rien mettre dedans. En plus de cela, les lumières dans les parties communes ne marchent jamais", s'agace Jean-François, un locataire du quartier.  
 
Alors qu'ils demandent à rencontrer un responsable pour discuter de l'état des bâtiments, ils n'ont trouvé jusqu'à maintenant que des portes closes. Peu de temps après que les manifestants se soient installés sur le parvis de la SIDR, ils ont été reçus dès l'ouverture de l'agence par une équipe du bailleur.

Après plus d'une heure de réunion, les membres du collectif repartent déçus de leur rencontre
Après plus d'une heure de réunion, les membres du collectif repartent déçus de leur rencontre
Une heure et demie de réunion pour pas grand-chose
 
La rencontre, normalement prévue pour être rapide, va finalement durer plus d'une heure et demie, preuve que les locataires avaient beaucoup de choses à dire. "Au moins ils nous ont écoutés, mais ils n'ont rien proposé de concret. Ils ont promis de refaire une réunion bientôt", précise Armand Hébert du collectif des Camélias.
 
Lors d'une rapide prise de parole, les membres de la délégation ont appelé les habitants à se réunir prochainement pour faire le point sur leurs demandes. "En attendant, il faut continuer à payer le loyer, sauf les charges, ajoute Armand, c'est le seul moyen pour ne pas mettre les gens dans l'illégalité, mais si ça continue on va devoir faire une demande de consignation des loyers".
 
Ce n'est pas la première fois que l'antenne de la SIDR est la cible d'une manifestation du collectif. En août 2021, ils avaient déjà occupé le parvis, sans parvenir à faire évoluer leur situation. Les habitants se disent prêts à continuer à se mobiliser pour faire bouger les lignes. Ils n'excluent pas d'autres actions en cas de non-réponse de la part de la SIDR.




1.Posté par ma vérité le 19/10/2022 19:31

ben les cochons se sont eux j ai eu un commerce dans se quartier sans vie des vraie cochons

enfin des déguelasses

2.Posté par PIPO 🙈🙉🙊 le 19/10/2022 19:55

5000 mille manifestant suivant l'organisation quatre suivant la police!

3.Posté par sefion le 19/10/2022 20:01

Idem au niveau de la trinité...sodiac sempro semader...la honte

4.Posté par jlc2 le 19/10/2022 20:25

Bonsoir! SIDR veut l'argent ,mais pas d'entretien sur son patrimoine

5.Posté par Mimi le 19/10/2022 21:05

Il y a un autre moyen . Passer par le tribunal c'est-à-dire que les locataires peuvent saisir le tribunal qui va suspendre le versement à la SIDR. En d'autre terme , les locataires vont verser le loyer au tribunal qui va les garder jusqu'à ce que le bailleur règle le problème et après ce sera versé au bailleur . Renseignez-vous.

6.Posté par Popol le 19/10/2022 21:35

La CdC Fait quoi avec ces directeurs incompétents ?

7.Posté par RABIJACOB le 19/10/2022 21:46

Postes 2 et 3. Les rats font aussi partie du patrimoine?. Je serai tenté de dire que ceux sont les locataires qui ont laissé ces nuisibles les envahir. Au lieu de crier, retroussez vous les manches et faites le nécessaire. Il y a certainement des chomeurs et des allocataires du RSA parmi vous, non?. Se débarrasser de ces rats n'est pas de votre ressort me direz vous, c'est la SIDR qui les a rapportés n'est ce pas,. Alors continuez à vivre avec eux. Bon courage à vous et puisque vous payez un ''gros loyer'' vous ètes en droit de tout avoir.

8.Posté par Boul le 19/10/2022 22:34

assez fort pour faire un collectif pour plérer mais pas assez forts pour tenter de régler le problème soi même.
local zardin l'association "Le seul qui est disponible est insalubre et je ne peux rien mettre dedans" ben nettoie repeint change serrure pour pas que les caniards entrent

9.Posté par Royal Bourbon le 20/10/2022 00:06

Pareil pour SHLMR, SEDRE, SODIAC

10.Posté par ⌐╦╦═─ ✧zₐzₐₘₐₕₑₗₗ ▄︻̷̿┻̿═━一 le 20/10/2022 04:31

Le problème c'est que l'entretien il est fait se sont certains locataire qui après la sortie de buvette qui font n'importe quoi ! Alcoolisation qui commence des 6h du matin Il y a un jardin d'enfants j'y passe pas avec mon chien tellement il y a des éclats de verres ! Les poubelles publics sont constamment brûlé ! Les immeubles tagués etc des déchets jetés n'importe où mais attention se ne sont pas tous les locataires je tiens à préciser juste quelques un qui déjà ne respect pas son voisin qui met genre tous les samedis matin la sono a fond des 6h30 du matin ... Des chiens ayant des maîtres mais qui traînent 24h /24h dehors ! Il y a même eu une sérieuse attaque de chien il y a 3 ans sur une JF ... Bref avant d'attaquer le bailleur faut balayer devant sa porte !
Un passage renforcé de la police et un panier a salade ramassant tout état d'ivresse manifeste sur la voie publique serait déjà un premier pas !

11.Posté par Lulu le 20/10/2022 06:44

arrêtez de tout attendre de l'autre, pour beaucoup dans ces immeubles commencez déjà à vous comporter autrement, respectez ce qui est mis en place, les carcasses de voitures ne sont pas l'oeuvre du bailleur, les rats qui circulent ont une bonne raison d'y être car vos ordures trainent partout, vos canapés usagés dans les parties communes ce n'est pas non plus au bailleur de gérer vos ordures! après quand quelqu'un bien intentionné met le feu, ah là on a vite fait de regarder ailleurs et de dire que c'est la faute au constructeur! passer ses journées à ne rien faire et polluer son lieu de vie, après faut en assumer les conséquences! pleurer, mendier, devient le sport favori de beaucoup, mais lever le petit doigt pour que son espace de vie soit et reste agréable est propre devient aussi compliqué pour beaucoup!

12.Posté par Ancien le 20/10/2022 07:08

Les locataires ne font aucun effort et donc la SIDR ne fait rien : surtout zot y paye un petit loyer et zot y veut toujours plus ........................................

13.Posté par onin le 20/10/2022 08:00

Une fois l'émotion de côté, la réalité est que les épaves de voiture ne sont pas là par la faute de la SIDR, mais des gens du quartier. Qui crache et pisse dans les escalier ? .....etc....etc.
C'est un jeux de dupe qui ne fait que tourner en rond.

14.Posté par La tâche d''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''' le 20/10/2022 08:11

Kont pa su zot!!
Ban na lo sien !

15.Posté par KASKOU le 20/10/2022 08:30

On dirait qu'ils ont eu un soutien de poids ! notre mutualiste en chef : Théodore Hoareau ou un frère jumeau ! En tout cas, la ressemblance et les gestes sont là ! Eventuellement pour partager une partie du pactole de la Mutualité, partenaire du quartier...pour la (sa) paix sociale mais pas plus ...

Quant aux bailleurs sociaux, ils ne font rien de social à part piquer l'argent des gens pauvres et en retour leur laisser vivre dans des taudis...

Quant aux politiques, personnes à priori sur place, alors qu'ils ont la main sur le logement social contrairement à ce qu'ils disent. Souvent ils donnent les terrains, garantissent les emprunts et président ces structures en ramassant indemnités de PDG et jetons sur le dos des pauvres.

La gestion du logement social se passe ailleurs depuis la faillite d'une gestion locale abracadabrantesque pour ne pas dire plus, ce sont des organismes Parisiens qui gèrent, une sorte de retour en arrière d'un demi-siècle. Pour ceux qui revendiquent une gestion locale et plus d'autonomie, il faut croire ils ont pris le plus mauvais chemin...et vont nous foutre un peu plus dans la merde...

Le social est devenu la nouvelle poule aux œufs de nos décideurs et d'autres promoteurs immobiliers qui délaissent la défiscalisation (moins lucrative, plus contrôlé) pour venir sur un champ (moins contraignant, moins contrôlé) pour se faire du fric facile entre copains et coquins... voilà l'erreur !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes