MENU ZINFOS
Faits-divers

Des fraudes lors de l'élection du président du BOTC ?


Certains sociétaires du club de tennis dionysien reprochent des irrégularités dans les votes du conseil administratif et demandent leur annulation.

Par - Publié le Jeudi 29 Avril 2021 à 21:55 | Lu 7518 fois

Le président du Bourbon Olympique Tennis Club (BOTC), Patrick Potier, et les élus de son conseil d'administration sont dans le viseur de certains membres du club qui ont eu recours à la justice pour se faire entendre.

Le club du Bas de la Rivière, connu à Saint-Denis, où la plupart des membres de la bourgeoisie dionysienne pratiquent le sport en famille, fait partie des endroits dans lesquels il faut être vu. Mais derrière les tournois de tennis et le gazon bien tondu pourraient se cacher des pratiques anti-sportives.
 
Des irrégularités sont notamment pointées du doigt lors de l’élection de la moitié des membres du Conseil d’administration (5 sur 10) qui s’est tenue lors de l’assemblée générale du 10 octobre dernier, scrutin qui a abouti à la réélection de Patrick Potier à la présidence.
 
La raison : le trop grand nombre de procurations obtenues par les membres de la liste qui l'a emporté, trois par personne.

Les irrégularités : les procurations n’étaient pas datées et les mandataires pas mentionnés. Des procurations réutilisables ?

Autre source d’indignation : les consignes de votes qui circulaient parmi les mandataires. Une façon pour les nouveaux candidats d’expliquer pourquoi le vote était perdu d’avance. 
 
Le BOTC aurait refusé de fournir la totalité des éléments de vote à la justice
 
Devant ce constat, les candidats avaient demandé à voir les feuilles d’émargement afin d’obtenir les éléments du vote. Refus catégorique de la part des élus du BOTC, même lorsque la demande a été effectuée par un huissier, sous ordonnance du président du tribunal judiciaire de Saint-Denis. Ils n'ont fini par réagir que sous la contrainte d'une astreinte de 800 euros par jour de retard. Et encore, les documents ne sont semble-t-il pas complets.
 
Un autre reproche fait aux élus concerne une assemblée générale en 2016. Patrick Potier, vice-président, avait alors pris la place de l’ancien président, décédé. Ils auraient été peu nombreux le 15 avril 2016 à décider de deux modifications de statuts en catimini : un quorum baissé à 10% et les mandats des élus passés de 2 à 4 ans.
 
C’est la raison pour laquelle les cinq requérants ont assigné le BOTC devant le tribunal judiciaire de Saint-Denis en vue d’annuler les assemblées générales de 2016 et 2020. La juge, dans un jugement rendu le 23 mars dernier, a relevé 13 anomalies mais a estimé qu’il n’y avait malgré tout pas assez d’irrégularités pour justifier l’annulation des assemblées générales.

Concernant les consignes de vote, elle affirme : "Aucun élément de preuve ne permet d'établir que ce sont les membres sortants du conseil d'administration qui ont fait circuler ce papier". Mais elle ajoute également : "Il convient de rappeler que dans le cadre d'une association familiale et sportive, dont les membres font en grande majorité partie de catégories socio-professionnelles élevées, ce type de consigne de vote serait sinon mal venu mais également incompris et critiqué". Trop difficile, donc, de tromper des personnes éduquées de bonnes familles ?
 
Les cinq requérants ont décidé de faire appel de cette décision. 
 
Le président, Patrick Potier, n’a pas souhaité répondre à nos questions. 


Soe Hitchon
Journaliste La liberté et la justice pour tous, c'est une utopie en laquelle je crois. Chaque... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par la di la fé le 30/04/2021 07:08

Tous pourris..

2.Posté par federer le 30/04/2021 05:31

vous avez oublié de dire que le les requérants on eu 3500 € de dommages et intérêts ...ceux qui savent lire on compris ...il n y a rien de plus à ajouter... ce ne sont que des fouilles merdes blindées. la vérité c'est que c'est requérants ne supportent pas d'avoir un président qui est un petit instituteur qui leur demande de respecter des codes de conduite dans une association sportive. on ne se saoule pas la gueule tous les soirs il y a des horaires à respecter ...etc...le botc n'est pas le Club Med..

3.Posté par Koklespes le 30/04/2021 07:33

Bourgeoisie dionysienne ?ha ha ha ha ha ha ha ...
Rienk des pilon la dan .

4.Posté par gro yab lé ba le 30/04/2021 08:13

La bourgeoisie dionysienne....aha aha je ris quand un nez nez paiera juste unnpeu d impot on en reparlera.....bourgeois et fraudeur de l'éta francais..des cochons oui

5.Posté par play-music le 30/04/2021 08:16

Bientôt l île de la Réunion deviendra le département le plus corrompu de Françe.Nous sommes à ce jour à la 6e plaçe.

6.Posté par Jean claude le 30/04/2021 08:27

Qu’est-ce qu’il y a à gagner sur un poste bénévole lorsqu’on est à la retraite ?, pour y s’accrocher autant :
- Un titre honorifique, pas du tout médiatisé, en comité restreint ?
- une rénumération déguisée, des avantages en nature, et des billets d’avion à la pelle, des repas gratuits le midi ?
Et n’oublions pas les 5 à 7 , Dont la rumeur court dans tout Saint-Denis, mais ce n’est qu’une rumeur !…

7.Posté par Loki le 30/04/2021 08:39

BOTC? Dans le titre? Comme si tout le monde savait ce qu'est le BOTC. Je veux dire le FMI, l'ONU à la limite mais le BOTC?

8.Posté par Joe le 30/04/2021 09:03

La devise des adhérents:
« Regardez moi, regardez moi, regardez moi »
C’est Ridicule et compagnie!!!!.
Ce n’est pas étonnant qu’il s’y passe de la margoulinerie minable.

9.Posté par ZembroKaf le 30/04/2021 09:16

Le club du Bas de la Rivière connu à Saint-Denis où la plupart des membres de la bourgeoisie dionysienne pratique le sport en famille,

Scènes de ménage entre "bourgeois" 😂

10.Posté par Damnatio memoriae le 30/04/2021 14:28

Roland Garros péï
Nou lé fier, nou lé capab!
Nou la fé té!

11.Posté par hannus le 30/04/2021 20:04

on s'en fout ....

12.Posté par Frigidaire le 02/05/2021 18:50

Les bobos qui croient encore à la grandeur décadente des gros blancs, il faut enfin que le BOTC implose. La consanguinité n'a jamais été bonne

13.Posté par Karl le 02/05/2021 22:09

il y a bcp de demi-frères et demi-soeurs là bas, allez comprendre

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes