MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Des feux gigantesques embrasent l’ouest étasunien


Par Bruno Bourgeon, porte-parole d’AID - Publié le Jeudi 17 Septembre 2020 à 09:37 | Lu 411 fois

Il y a un air d’apocalypse sur la côte ouest des États-Unis. De multiples feux font rage en Californie, en Oregon et dans l’État de Washington. Au moins 8 personnes ont péri et des dizaines de milliers d’autres été évacuées. Les images de quartiers réduits en cendres, de fumées épaisses, de ciel orange et de lumière rouge feu en pleine ville ont envahi les réseaux sociaux. Depuis des années, les habitants sont habitués aux incendies. Mais ces derniers temps, en 2020 particulièrement, tous les records ont été battus.

En Californie, les flammes ont grignoté 1,2 million d’hectares (l’équivalent des deux départements des Charentes) depuis le début de l’année. Du jamais vu. Six des vingt plus larges incendies de l’histoire de l’État ont eu lieu en 2020. Et l’« August Complex Fire », un assemblage de 37 feux qui ont touché la forêt de Mendocino à partir du 17 août, est désormais le plus étendu de l’histoire californienne (190.000 hectares, 3/4 de La Réunion).

Dans l’Oregon, la gouverneure Kate Brown a assuré le 10 septembre n’avoir « jamais vu des incendies hors de contrôle d’une telle ampleur ». En 3 jours, les flammes ont calciné le double de la végétation qui brûle en moyenne en 1 an. Le gouverneur de l’État de Washington, Jay Inslee, a de son côté pointé du doigt la crise environnementale. « Je penserai à ces incendies et à leurs conséquences sur nos populations quand nous prendrons nos prochaines décisions pour combattre le changement climatique », a-t-il déclaré jeudi. Son homologue californien, Gavin Newsom, a affirmé « ne plus avoir de patience face aux climato-sceptiques ». 

Les climato-sceptiques nient le lien entre changement climatique et giga-incendies. Pourtant il est indéniable, selon les climatologues. « Les températures plus chaudes assèchent les combustibles » — ici des arbres malades ou morts — explique Park Williams, du Lamont-Doherty Earth Observatory de l’université de Columbia. « Dans les zones où les combustibles abondent et sont très secs, tout ce dont vous avez besoin est une étincelle. » Cette étincelle peut être naturelle, comme un éclair (fréquence des orages « secs » de l’été californien, renforcés par le changement climatique), ou humaine, comme un acte de pyromanie ou un feu de camp mal éteint. Cette année, des feux d’artifice tirés par des parents lors d’une « gender reveal party » — une fête pour révéler le sexe de leur bébé — ont même été responsables de l’incendie « El Dorado » en Californie. 

Peu d’experts s’attendaient à observer cet effet cascade, lorsque plusieurs catastrophes surgissent en même temps ou se succèdent et s’amplifient les unes les autres. Non seulement les incendies sont des dangers immédiats, mais ils provoquent des fuites de dangereuses particules chimiques dans l’eau potable. Des recherches effectuées après l’incendie de 2018 qui a détruit la ville de Paradise ont ainsi montré que des quantités anormales de benzène (cancérogène certain) s’étaient retrouvées dans les canalisations.

La canicule et l’air empli de fumée menacent par ailleurs la santé (problèmes respiratoires, crises cardiaques) de populations déjà affectées par la pandémie. Ceux qui n’ont pas de système d’aération adéquat chez eux sont pénalisés. Sans parler des conséquences économiques pour les riverains aux maisons détruites.

Les vents d’automne ne devraient rien arranger. Une étude publiée en août montre que le changement climatique augmente le risque de conditions extrêmes propices aux incendies en automne en Californie. La fréquence des jours présentant ces conditions extrêmes a plus que doublé depuis les eighties. Les habitants de l’Ouest américain n’en ont pas fini.

D’après Reporterre : https://reporterre.net/Du-jamais-vu-des-feux-gigantesques-devastent-l-ouest-des-Etats-Unis?utm_source=newsletter&utm_medium=email&utm_campaign=nl_hebdo

 




1.Posté par A mon avis le 17/09/2020 16:29

Pour la végétation, le problème est moins celui de l'augmentation de température que celui du manque d'eau. La végétation se dessèche et meurt par hydratation.
Les modifications du climat, entraine une amplification des phénomènes climatiques, dont les périodes de sécheresse plus longues et plus fortes.

Cela s'observe sur tous les continents, même dans les régions froides telle la Sibérie. Et plus les massifs forestiers sont importants, plus les incendies sont gigantesques et dévastateurs.

Mais la Nature saura s'adapter.

Ce n'est pas évident que l'humanité aura l'intelligence, et surtout le TEMPS de s'adapter.

2.Posté par C.J. le 17/09/2020 17:56

Les explications techniques tiennent la route pour expliquer ce phénomène de feux...
Les climatologues n' ont cependant pas besoin d' attiser la peur des gens comme d' autres l'utilisent pour donner l' impression d' un enfer ou d' un paradis existants.
La pédagogie ce n' est pas faire peur, c'est expliquer ce qui peut-être fait en respectant l' intelligence émotionnelle.
Sauf d' autres intentions...

3.Posté par A mon avis le 18/09/2020 12:11

@ 2.Posté par C.J.
Vous racontez n'importe quoi !
Où avez vous vu que les climatologues "attisent la peur" ?

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes