MENU ZINFOS
Politique

Des députés réunionnais interpellent la ministre sur la réforme du PACES


Trois élus réunionnais ont écrit à la ministre de l’Enseignement Supérieur au sujet de la réforme de la première année commune aux études de santé qui constitue, entre 2010 et 2020, la voie de passage conventionnelle en France pour accéder aux études des professions de santé. Ils estiment que cette réforme a fortement pénalisé les étudiants réunionnais dont le taux de réussite est trois fois moins important que la moyenne nationale.

Par - Publié le Mercredi 28 Avril 2021 à 17:36 | Lu 3563 fois

Le courrier à la ministre :


Madame la Ministre,

La réforme des études de santé s’applique pour la première fois pour les étudiants à l’Université de la Réunion en 2020/2021.

Le problème cette année vient de la coexistence des 2 systèmes opposés : les anciens PACES redoublants de l’an dernier et les primants de PASS/LAS. Pour ce faire, il avait été annoncé par le gouvernement une augmentation exceptionnelle des places pour la 2ème année afin que :
- La dernière génération de PACES redoublants ait sa chance : promesse tenue, les redoublants vont avoir 60 places cette année à l’Université de la Réunion (sur 250 étudiants)
- Les primants de PASS/LAS ne soient pas pénalisés car ils n’auront plus la possibilité de redoubler.

La mission Flash demandée par le gouvernement vient de publier ce 14 avril 2021 les taux de réussites attribués aux étudiants des différentes universités de France. (cf ci-dessous) Quelle n’est pas notre stupeur de découvrir ceux des étudiants réunionnais !

Le taux de réussite des primants en 2021 sera de 7% à la Réunion alors que la moyenne nationale sera de 23% !!! Nous, élus réunionnais, ne pouvons accepter un tel écart.

Les taux de réussites de primants a toujours été supérieur (15% à la Réunion en 2015/2016), cela veut donc dire qu’en 2020/2021 seule la Réunion verra son taux baisser à 7%, alors qu’il augmente dans toutes les autres facultés de métropole ?

Madame, vous avez annoncé à l’Assemblée Nationale le mardi 16 mars 2021 une réévaluation à la hausse des effectifs de Pass/Las en 2ème année : 1800 places supplémentaires, soit une augmentation de 12% par rapport au numérus clausus de 2020 « Ce qui me semble correspondre à l’orientation voulue par cette loi » avez-vous ajouté. Où est donc cette augmentation de 12% par rapport à 2020 ? Le taux de réussite stagne à la Réunion à 7% ! 

Vous pourriez nous dire qu’une des raisons de ce chiffre le plus bas de France est que l’Université de la Réunion n’a pas la capacité d’accueillir autant étudiants en 2ème année. Cet argument est "non crédible" : Au niveau pédagogique, aucun cours n'est obligatoire en 2ème année (et 3ème). Seuls les TD (Travaux Dirigés) d'anglais et d'informatique médical le sont, généralement opérés en petits groupe. Cette année, hormis durant les 2 premier mois du 1er semestre, tous les TD ont été soit annulés, soit en distanciel. Il en est de même pour les TP (Travaux Pratiques).

Tous les enseignements pourront donc être maintenus exceptionnellement cette année (2021-2022) en distanciel. Il n'y a donc aucun problème pour les 180 étudiants.

Pour les stages de 2ème année, nous avons à La Réunion, 60 services hospitaliers qui sont proposés aux étudiants répartis entre les 4 hôpitaux publics, à savoir : Le CHU Nord, le CHU Sud, le CHOR et le GHER. Ces services sont composés en moyenne de 2 étudiants. Il y en a où il y a 4 (urgences) et d'autres en sont dépourvus : laboratoire et gériatrie en général. A raison de 3 étudiants par service, la capacité d'accueil des étudiants de 2ème année serait de 180 (60 x3).

Concernant la réception des étudiants réunionnais en 4ème année dans l'hexagone, il y a 27 Facultés qui proposent cette année 142 places (contre 137 l'année dernière). En demandant 1 place supplémentaire dans ces Facultés (certaines comme Besançon ne sont jamais pris par les étudiants), cela donnerait : 142 + 27 = 169 places. Si 2 places de plus, 196 places, etc.

Là-aussi, il n'y a donc aucun souci pour accueillir une moyenne de 165 étudiants en 2ème année et en 3ème année (si l'on part du principe que l'université ne demande qu'une place de plus au 27 Facultés de France qui ont une passerelle avec la Réunion).

Au niveau pédagogique de la 3ème année, c'est strictement identique à celle de la 2ème année, à savoir : 3 étudiants par service pour les stages obligatoires dans les hôpitaux. Ces chiffres (60 services et 27 hôpitaux) sont consultables sur le site de l'UFR de Santé uniquement par les étudiants inscrits en 2ème et en 3ème année.

Nous, élus de la Réunion, nous ne voulons pas que nos jeunes soient sacrifiés et demandons que l’augmentation des places en 2ème année de médecine soit appliquée à l’Université de la Réunion, comme cela avait été prévu dans de la réforme et comme cela est le cas dans toutes les universités de métropole, soit en se basant sur années précédentes un taux de réussite de 15% pour les primants de la filière Pass et un taux de 15% pour ceux la filière Las. (Tout en sachant que la moyenne nationale est de 23% quand même).

Nous vous prions de croire, Madame la Ministre, en l’expression de notre très haute considération.

Karine LEBON députée
David LORION député
Jean-Hugues RATENON député 


Gaëtan Dumuids
« Dans la vie, les choses sont simples, ce sont les esprits qui les compliquent ». Cette citation... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Damnation memoriae le 28/04/2021 20:15

"les étudiants réunionnais dont le taux de réussite est trois fois moins importantes que la moyenne nationale."
Taux de réussite 3 fois moins important qu'ailleurs ? Normal.
Les étudiants croient qu'il suffit de s'inscrire pour réussir, des gratteurs d'ki rien ksa même, ou alors le cerveau ne suit pas. 50 50
Il suffit de regarder le niveau en français du rédacteur de l'article, dans la phrase reprise au début de mon post...
Nou lé fier nou péï, nou lé capab.


2.Posté par Drôle d’attelage le 28/04/2021 20:19

Lorion est il devenu communiste? Ou prépare t il des élections?

3.Posté par Gregory House le 28/04/2021 21:33

Curieusement personne ne s'indigne des cours au rabais sur podcast, du prix exorbitant des prépas qui ont permis une sélection par l'argent, de l'absence de tutorat digne de ce nom...
On sent que les élections approchent

4.Posté par Cel le 28/04/2021 21:56

Au dela des propos populistes, c'est un problème d'équilibre entre les 2 filières...les moins méritants ont plus de places ; ce qui n'est pas juste.
par contre, préférence régionale ou pas, il faut avoir le niveau ; pas plus, pas moins

5.Posté par LG le 28/04/2021 21:57

J'espère que nos députés ont relu la lettre avant de l'envoyer !

6.Posté par Kifkif le 28/04/2021 22:07

Et pourtant chaque année nos petits réunionnais pulvérisent littéralement les taux de réussite au bac 🙃🤣💩

7.Posté par A mon avis le 28/04/2021 22:08

""Les taux de réussites (sic) de primants a(sic) toujours été supérieur (15% à la Réunion en 2015/2016), cela veut donc dire qu’en 2020/2021 seule la Réunion verra son taux baisser à 7%, alors qu’il augmente dans toutes les autres facultés de métropole ? "


Si le taux de réussite les Réunionnais passe de 15 à 7%, à qui la faute ? A la ministre ?

P.S. : 3 députés ensemble, ne sont pas capables de rédiger une lettre à une ministre sans faire de fautes d'orthographe.

8.Posté par PH-nonPU le 28/04/2021 22:34

Madame et Messieurs les députés,

Avant c’était le ministère qui fixait le nombre de places pour ces concours, maintenant ce sont les universités elles-mêmes... demandez des comptes à Frédéric Miranville et à son soutien la doyenne de la fac de médecine PU-PH à mi-temps (qui n’a pas le temps de régler les problèmes des étudiants de 2eme et 3ème années et des internes) ce qu’ils ont pris comme initiatives pour répondre à cette attente, depuis l’annonce de cette réforme par Macron en septembre 2018 !

Demandez leur s’ils sont venus nous voir dans les hôpitaux (hors CHU) pour envisager des capacités supplémentaires d’accueil en stages, et même s’ils en ont discuté avec les collègues du CHU !

Demandez leur au passage s’ils comptent payer les PH qui ont fait des cours en première année...

Demandez leur s’ils ont négocié avec les autres universités des places supplémentaires, sans oublier les autres filières dentaire, pharmacie...

Demandez au PU-PH du CHU pourquoi ils ne n’encadrent pas plus d’étudiants en stage que les simples PH et internes.

Demandez à l’UNEF s’ils sont montés au créneau auprès de ces dirigeants pour faire bouger les choses, au lieu de distribuer des pains au chocolat à la rentrée pour racketter les étudiants de 10€ de cotisation.

Enfin demandez aux étudiants de 2eme et 3ème année de médecine à La Réunion (ma fille en fait partie), s’ils s’éclatent en distanciel en plus de cours qui ne forment absolument pas à la clinique (un interne me disait récemment que des étudiants de 3ème année n’avaient même pas les bases de sémiologie avant de venir en stage).

Jean Marc
Praticien hospitalier (hors CHU)

9.Posté par Ben voyons le 28/04/2021 23:26

A Damnation
Avant de déverser son fiel et de raconter n’importe quoi, il faut tout d’abord se renseigner un tant soit peu.
En effet, depuis la réforme des études de santé, le numérus clausus a été remplacé par un numerus apertus. Pour faire simple, c’est l’université qui fixe le nombre de places offertes aux étudiants en seconde année.
Par conséquent, si le nombre de places est restreint fort logiquement le taux de réussite s’en ressens. Cela se rapproche plus d’un concours. Ce n’est plus une question de niveau mais d’être parmi les meilleurs.
Nos élus ne font que demander d’augmenter le nombre de places offered pour laisser aux étudiants réunionnais les mêmes chances que leurs homologues de Métropole.

10.Posté par noukonaique le 29/04/2021 05:56

y a plus urgent

11.Posté par mimorpoumondeputé le 29/04/2021 06:18

nena deputé a la reunion ?????? band na i travaille où ?

12.Posté par Hegel le 29/04/2021 06:28

@post3: oui le scandale il est là! En dehors des élèves exceptionnels seuls ceux dont les parents ont les moyens de payer une prépa accèdent à la médecine. Ratenon en bon communiste devrait plutôt s'indigner de cela!

13.Posté par Pierre André Jean le 29/04/2021 06:44

Bonjour.
Pour avoir vu le courrier original, je confirme qu'il ne comportait pas de fautes d'orthographe. Il semble que zinfo974 ait fait quelques fautes de frappe dans la retranscription.

14.Posté par PMAT le 29/04/2021 06:57

Il suffit de regarder le nombre d'inscrit dans les prépas médecine ! Mais Cela ne date pas du Covid.

Il faut de toute façon des facilités et du travail acharné pour réussir .

Faut pas s'étonner qu'après de telles études qu'on en ressorte pas un peu abimé psychologiquement.... n'est ce pas messieurs les toubibs ?

15.Posté par moi-même le 29/04/2021 05:39

Encore un correcteur de fautes d orthographe ?

16.Posté par Papangue le 29/04/2021 09:38

Au lieu de polémiquer sur des fautes d’orthographe, revenons sur le fond : normal qu’on ait plus de chance de devenir médecin à Paris ou Amiens par exemple qu à la Réunion ? Alors que les besoins sont importants ici aussi ? Pourquoi toujours moins pour nos enfants de la Réunion ? En plus des difficultés du Covid etc etc

17.Posté par Joël le 29/04/2021 11:20

Le faible taux de réussite à La Réunion ( le plus bas de France à ce jour ) ne dépend pas de la valeur des étudiants ( qui est excellente ), mais du ( faible ) nombre de places proposées au concours .D ' autant plus qu ' avec la réforme , les redoublants Paces ont eu plus de la moitié des places habityelles réservées . C ' est donc un carnage pour les primants ,nés en 2002 , dont la promo est sacrifiée ,et à qui on interdit de redoubler ! Tout en leur imposant de travailler des matières " mineures " supplémentaires inutiles ,comme le droit ,ou la philo . Je ne parle même pas du manque d ' informations et de la Covid ....Quel bazard, cette réforme ! Il y a déjà plein d ' abandons !!

18.Posté par TangZergo le 29/04/2021 11:48

Ils se sont mis à trois pour écrire cette lettre? Pas tout compris, le taux n'a rien à voir avec l'assiette: en augmentant le nombre d'étudiants, on augmenterait le taux de réussite? Bizarre l'affaire, ce serait une demande pour augmenter le taux de réussite, quelque soit la performance des étudiants? C'est du Tatave.

19.Posté par A mon avis le 29/04/2021 12:01

@ 9.Posté par Ben voyons
"Pour faire simple, c’est l’université qui fixe le nombre de places offertes aux étudiants en seconde année.
Par conséquent, si le nombre de places est restreint fort logiquement le taux de réussite s’en ressens (sic). "


Alors le terme 'taux de réussite" est inapproprié ! Il fallait utiliser le terme 'taux d'admissions"

Encore une preuve que ces 3 députés ne maitrisent pas la langue française !

20.Posté par Tantine le 29/04/2021 18:13

Je confirme, le courrier qui a été envoyé à Mme la Ministre et à tous les autres députés et sénateurs réunionnais n’avait pas de faute d’orthographe, Zinfos a mal recopié, tant pis. On peut juste se désoler que seuls 3 parlementaires s’inquiètent du sort de jeunes réunionnais, qui, à cause de l’université qui n’a pas ouvert assez de places comme lui demandait la loi (la Fac de la Réunion est donc hors la loi), voit cette année le rêve de très bons élèves de devenir médecin s’envoler. Si ils avaient été dans une fac en métropole ils auraient réussi car les Fac métro ont appliqué la réforme et ouvert des places!!!!

21.Posté par Lorion président le 30/04/2021 05:51

Lorion aurait aimé faire la nique à Didier Robert. Ancien envoyé spécial de Michel Fontaine à la Région .... c'est un apparatchik ! C'est un type formidable mais il lui manque le cœur et il souffre du culte de la réussite personnelle .

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes