MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Des conséquences d'une inconséquente réforme


- Publié le Mardi 23 Septembre 2014 à 16:30 | Lu 408 fois

La mise en oeuvre concrète de la réforme a mis au jour ce que nous craignions déjà : une désorganisation des services de l’Education Nationale, une gabegie financière supportée par les familles, l’État et les mairies.

Les seuls gagnants sont les établissements scolaires privés qui bénéficient du fond d’amorçage, de l’apport supplémentaire d’élèves et du financement mairie dû au surcout induit par cette réforme qu’ils n’appliquent pourtant pas.

Outre la question financière, ce sont les services de l’éducation qui sont perturbés par l’application forcée des rythmes scolaires. Ainsi, les enseignants qui exercent sur plusieurs communes ou circonscriptions effectuent plus ou moins des 24 heures réglementaires. Casse-tête en vue pour la comptabilisation de ces heures par les services concernés du rectorat !

Mais il est à noter que les inspecteurs-zélateurs de l’application de cette réforme contrôlent non seulement les récréations, mais aussi le contenu des programmes (en tentant d’imposer des matières jugées plus nobles), et, allons-y carrément, les absences des élèves durant cette matinée supplémentaire. Certains d’entre eux vont, comme sur la commune du Port, jusqu’à transmettre des lettres de menace aux parents jugés récalcitrants par l’intermédiaire des directeurs et directrices d’école. La réglementation existe déjà dans tous ces domaines et il n’appartient pas aux enseignants d’y contrevenir pour que la réforme puisse s’appliquer comme l’entend notre hiérarchie.

Là encore, ce que la réforme devait mettre en avant, à savoir le rythme de l’enfant pour une meilleure réussite scolaire n’est plus qu’un prétexte à une application contrainte et forcée des décisions prises par le gouvernement. Ce n’est donc pas étonnant d’entendre aussi peu les partisans avérés de cette réforme, alors que la communauté éducative n’attend qu’une chose : que cesse la désorganisation de l’éducation et que cesse l’application absurde d’une réforme absurde dans son application.

POUR SAIPER PAS 974 SONIA DELRIEU



Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes