MENU ZINFOS
Société

Des bouteilles d'eau pour dire "non aux violences conjugales"


La BPJD (Brigade de prévention de la délinquance juvénile) a établi un partenariat avec la marque d'eau gazeuse Cilaos pour la diffusion d'un message de prévention contre les violences conjugales sur 150.000 bouteilles disponibles dès demain dans l'ensemble du réseau de distribution de la bouteille d'eau.

Par Karine Maillot - Publié le Jeudi 29 Avril 2010 à 16:54 | Lu 2206 fois

Un partenariat a été signé entre la BPJD (Brigade de prévention de la délinquance juvénile) et la marque de bouteille d'eau gazeuse Cilaos, afin de porter un message de prévention dans les foyers réunionnais : "Ne laissez pas la violence s'installer, réagissez !". Les bouteilles arboreront le visuel de la campagne nationale de lutte contre les violences intra-familiales, à savoir un petit ourson amoché se tenant avec des béquilles. Le message complet incite les témoins à dénoncer les actes de violences : "Auteurs, victimes, témoins de violences conjugales, brisez le silence, réagissez".

Dès demain, ce seront 150.000 bouteilles d'eau avec le message de prévention contre les violences conjugales qui seront dans les linéaires du réseau de distribution de la marque Cilaos. Le choix d'une bouteille d'eau n'est évidemment pas anodin. La bouteille d'eau est "un vecteur très porteur en matière de communication", indique l'adjoint chef Jean Ogire, commandant de la BPJD.

Depuis le début de l'année, les services de Gendarmerie et de Police ont recensé 563 faits de violences constatés sur des femmes. Lors du premier trimestre 2009, il y avait eu 485 faits constatés, soit "une progression de 16%", commente le préfet Michel Lalande.

"De moins en moins de femmes hésitent à porter plainte"

En 2007, ce sont au total 1.098 cas de violences contre les femmes qui ont été recensés, contre 1.222 en 2008, soit une progression de 11%. "De moins en moins de femmes hésitent à porter plainte", explique Sophie Elizeon, déléguée régionale aux droits des femmes et à l'égalité, qui rappelle que les violences faites aux femmes est la grande cause nationale de cette année.

La BPDJ existe depuis 1998 et est chargée de faire exclusivement de la prévention contre toutes les formes de violences intra-familiales. Elle a à disposition une cellule d'audition à la caserne Vérines à Saint-Denis pour accueillir n'importe quel membre de la famille qui subit ou a subi des violences au sein du foyer familial.

D'autres actions du BPJD sont en cours pour prévenir les violences intra-familales : l'édition pour le mois de mai d'une BD de 15 pages à destinations du jeune public en milieux scolaires. Un court-métrage large public est aussi prévu pour le mois de septembre prochain. Par ailleurs, un site Internet informe des différents acteurs de lutte contre les violences intra-familiales : www.drdfe.re.




1.Posté par pimanzoizo le 29/04/2010 17:24

Vu la "littératie" des gens à La Reunion ,faudrait aussi livrer ,avec la bouteille,une cassette audio en kréol universitaire labellisé.

2.Posté par j.luc le 29/04/2010 17:53

ça serait encore mieux que ce message soit sur des bouteilles d'alcool, principal vecteur de violence, sur lequel l'état se gave jusqu'à plus soif....

3.Posté par anonyme le 29/04/2010 18:37

2.Posté par j.luc le 29/04/2010 17:53

Exact.
Ça m'a l'air d'être un joli coup d'épée...dans l'eau.

A la rigueur, un joli coup de pub. Dommage que ces bouteilles ne soient pas distribuées dans les cantines scolaires.






4.Posté par Choupette le 29/04/2010 19:37

Pourquoi ne pas appliquer le même principe qu'en métropole, à savoir, refuser de servir à boire quelqu'un déjà imbibé ?
Si le boutiquier outrepasse cette mesure, il sera également inquiété par la justice en cas de bagarre. Surtout quand elles se terminent mal devant la boutique. Fermeture de la buvette pendant un (très) long temps suffirait déjà à calmer les récalcitrants.
Et Il y aurait moins de boit-sans-soif devant la boutique et beaucoup moins de meurtres.

5.Posté par papapio, ni macro ni géniteur payeur le 29/04/2010 20:11

"Sophie Elizeon, déléguée régionale aux droits des femmes et à l'égalité, qui rappelle que les violences faites aux femmes".... Représentant la SEULE DÉLÉGATION AUX DROITS DES SEULES FEMMES EN PRÉFECTURES, puisque ni les Enfants ni les Hommes ou Pères n'y sont discriminatoirement représentés...

Pire encore, la Préfecture de la Réunion et ses successifs représentants, refusent toujours de répondre aux demandes de RDV ou aux très multiples courriers de la Seule Association des Droits des Enfants et Pères depuis 2004...
**********************************
Chiffres des violences Familiales répertoriés sur les sites officiels suivants:
http://www.acalpa.org/nouveaute.htm
Dénonçant l'Aliènation mentale (instrumentalisation infantile et conditionnement psychologiques dénoncés aussi par les Pères)
***********************************
SOS Papa relayant les Mêmes chiffres et dénonçant l'exploitation infantile, le refus d'application des Lois paritaires et les Incitations à la Violence des Pères laisés, sur le dos du massacre Judiciaire des Enfants et des Pères aux JAFs, Parquets, Juges des Enfants, Services Sociaux, Gut, PMI, etc..;etc.. Protection de la Petite Enfance, Caisse d'Allocations Féminines,...etc..;etc...
http://www.sos-papa.net/
************************************
Les Rapports des Sénateurs sur le Refus caractérisé des Parquets de donner suite aux seules plaintes des Pères depuisn 2003 et la Vérité sur les Chiffres des violences conjugales par Elisabeth BADINTER
http://laviedeperes.over-blog.com/pages/La_verite_sur_les_violences_conjugales_par_Elisabeth_Badinter-86784.html
http://laviedeperes.over-blog.com/pages
*************************************

Mais soyons réalistes, Nadine MORANO qui a le droit, elle, d'éduquer ses propres enfants, s'en Vente dans l'Émission C dans l'air du 28 avril 2010, le 1er Ministre FILLON se félicite du taux de natalité Français le plus haut d'Europe et peut importe le massacre qui en découle et les Violences intra-conjugales...

50% de Divorces hors séparations conjugales (soit environ 60%), avec
90% des Pères déboutés de l'application des Lois paritaires
(moins de 10% des hommes susceptibles d'être violents dont 1.5% de passer aux actes extrêmes rapporté a 90% d'hommes séparés de force de leurs Enfants, faites le compte des Violences qui continueront donc, et combien de Prisons faudra t'il ?)
60% d'Enfants ne vouillant plus leurs Pères

Un président de la République saisi depuis son élection et un Ministère de la Justice qui couvre le silence maintenu sur le Massacre et les OTAGES FRANCAIS pour financer sa Politique des retraites et du repeuplement des département...

Non mais regardez comme ces hommes sont violents quand on leur enlève tout ce qu'ils ont construit y compris leurs Enfants, qu'il ne leur reste RIEN, non mais regardez...
Non mais pourquoi continuent ils a réclamer l'application de lois bafouées depuis 15 ans ? Pourquoi refusent ils leurs sanctions de NATURE, GENRE MASCULIN ?

Mais temps qu'il y a du fric a se faire dans l'impunité et l'immunité la plus totale
en surfant sur la vague des Ménagères...C'EST DÉGUEULASSE ET MINABLE...

6.Posté par Excellente initiative le 29/04/2010 22:33

@2.Encore faut-il pouvoir lire l'étiquette !!! Attention la notice est : lire avant de boire ne serait-ce qu'une goutte...

7.Posté par Va s'y la violence le 30/04/2010 10:04

Envoyer de l'eau à la figure de quelqu'un c'est une violence ou pas?

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes