MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Des bénéficiaires du RSA en colère: Lettre ouverte


- Publié le Mardi 22 Juillet 2014 à 14:17 | Lu 1027 fois

Des bénéficiaires du RSA en colère: Lettre ouverte
A Mme la Présidente du Conseil Général, à Mr Le président de la Région Réunion, à Mr Le Directeur Régional de Pôle Emploi, à l’ensemble des décideurs de la Réunion, 
 
Le chômage touche près de 30% de la population active à la Réunion. Pourtant, il ne semble pas que la situation vous paraisse alarmante…nous sommes pourtant plus de 110 000 foyers réunionnais bénéficiaires du RSA, dont près de 80% des ménages au sein desquels aucun membre de la famille n’exerce d’activité.
 
Catalogués au rang de « fainéants », nous sommes souvent perçus comme manquant de volonté, d’ambition. Et pourtant, parmi nous, il y a des gens qui ont envie de s’en sortir, de promettre un meilleur avenir à leurs enfants et à leur famille mais les portes se ferment progressivement devant nous.
 
Aujourd’hui, obtenir au moins un diplôme ne certifie pas d’avoir un emploi, mais ne pas en avoir handicape sérieusement notre insertion professionnelle. Nous sommes en France, et grâce à la loi relative à l’orientation et à la formation professionnelle tout au long de la vie, promulguée le 25 novembre 2009, nous avons la possibilité avec la formation continue, de se former même si nous sommes plus tout à fait jeunes.
 
Malheureusement sortis trop tôt du système scolaire, nous n’avons chacun nos raisons de na pas avoir pu continuer ou entreprendre des études. Cela ne veut pas dire qu’aujourd’hui nous ne pourrions pas y arriver. Alors pourquoi restez-vous ainsi à attendre que nous nous enfoncions un peu plus dans la précarité ?
Se former a un prix. Pensez-vous qu’avec nos minimas sociaux nous avons la possibilité de financer nos formations ? Lorsque nous abordons un projet avec un conseiller pôle emploi, il nous revient toujours la même réponse : « nous ne finançons pas ces formations ». la Région Réunion a mis en place le chèque formation réussite. Mais les bénéficiaires du RSA ne peuvent y prétendre. Et d’ailleurs toute les formations diplomates sont exclues de ce dispositif. Cela nous semble pas réellement logique.
 
Jusqu’alors nous avions eu un peu de considération de la part du conseil Général qui via ses conseillers pôle insertion était à l’écoute de nous bénéficiaires du RSA.
 
Depuis cette année, ceux de plus de 30 ans ne rentrent dans aucun dispositif d’aide. Pourtant plus de la moitié ont entre 30 et 49 ans. Privés d’emploi, vous nous privez également de formation. Et nous sommes loin d’être les seuls ainsi sur le carreau. Quand est-il des personnes souhaitant effectuer une reconversion professionnelle, des personnes aux pauvres revenus ? Quels sont vos critères d’attribution ? Nous sommes en droit de nous demander où va l’argent alloué chaque année à la formation. Qu’attendez-vous pour réagir ? Les prochaines élections régionales de 2015 ? Vous en pouvez ainsi jouer avec l’avenir des gens.
 
Il semble qu’il soit grand temps que vous réagissiez face à cette situation plus que préoccupantes pour la Réunion. Il est grand temps que les mots et les belles paroles laissent place à des actions de terrain, que chaque demandeur d’emploi, bénéficiaire ou pas du RSA soit pris en considération et puisse être accompagné dans leur projet, qu’il ne soit pas reçu en entretien comme un vulgaire dossier qu’il faut traiter rapidement afin de répondre aux chiffres qui sont imposés. Il n’est pas possible d’évaluer la motivation d’une personne, d’être à l’écoute de son projet en 15 minutes d’entretien.
 
Nous avons besoin d’avancer dans la vie et de nous former. Il suffit simplement que vous nous tendiez la main pour que nous puissions passez à la vitesse supérieure. Lorsque l’on vous  répète et que l’on vous montre que l’on n’a pas besoin de vous et que vous ne servez finalement à rien, vous finissez réellement par le croire et c’est malheureusement là le plus grand risque.

Des bénéficiaires du RSA en colère




1.Posté par ta soeur le 22/07/2014 16:54 (depuis mobile)

Reunionnais faignant toujours vous vous plaignez,demerdaou un peu bouge oute boucaner

2.Posté par wini le 22/07/2014 19:17 (depuis mobile)

Zot n'a parfaitement raison. Gros poisson i mange le p'tit .

3.Posté par Boa Bill le 23/07/2014 12:09

"Malheureusement sortis trop tôt du système scolaire..."

Personne, à ma connaissance, n'a jamais "sorti" un élève/étudiant du système scolaire... à part le principal intéressé qui a décidé de sortir !!

Par contre, j'approuve cette partie de votre courrier : "que chaque demandeur d’emploi, bénéficiaire ou pas du RSA soit pris en considération et puisse être accompagné dans leur projet, qu’il ne soit pas reçu en entretien comme un vulgaire dossier qu’il faut traiter rapidement afin de répondre aux chiffres qui sont imposés. Il n’est pas possible d’évaluer la motivation d’une personne, d’être à l’écoute de son projet en 15 minutes d’entretien. "

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes