Société

Des ballons-sondes seront lancés du Chaudron

Mardi 17 Avril 2018 - 12:51

Habitants de Saint-Denis, ne soyez pas surpris : à partir du mercredi 18 avril 2018, les ballons-sondes de Météo France seront lâchés depuis le centre du Chaudron.

L’observation météorologique est une activité indispensable pour bien prévoir le temps. "Cette observation s’effectue soit par des stations météorologiques au sol, soit par radars de précipitations, soit par des satellites, soit par des mesures en altitude in situ réalisées par radiosondage", indique Météo France, qui explique que ces radiosondages permettent d’établir un profil vertical de l'atmosphère. Un profil constitué de données de température, d'humidité et de vent à différents niveaux d'altitude.

"Au début des années 1970,  ces sondages en altitude étaient réalisés depuis l'île de Tromelin. Environ 14 200 sondages ont été effectués en près de 40 ans de mesures", précise Météo France.

Lâchers de ballons automatique avec un robotsonde

"Depuis juin 2011, les radiosondages à La Réunion sont effectués par un observateur de Météo-France une fois par jour (à 15h00 locales)  à partir de la station météorologique de Gillot".

Ce radiosondage se fait à l’aide d’un ballon gonflé à l’hélium et qui atteint en moyenne une altitude de 32 000 m. Désormais, ces radiosondages se feront depuis le site du centre météorologique régional pour l’Océan Indien situé à Sainte-Clotilde. Les lâchers de ballons se feront toujours à la même heure (15h00), mais de manière automatique à l’aide d’un robotsonde posé sur le toit du centre météorologique de Météo-France au Chaudron.

À noter que le site de radiosondage du centre météorologique de Sainte-Clotilde sera prochainement labellisé au niveau mondial site de référence pour la mesure en altitude (https://www.gruan.org/) permettant de fournir des données de haute qualité et ainsi suivre rigoureusement les évolutions des paramètres atmosphériques dans le cadre du changement climatique.
N.P
Lu 507 fois



1.Posté par JMR974 le 17/04/2018 15:33

On ne pourrait pas y attacher les cagnards ?

2.Posté par DOGOUNET le 17/04/2018 17:47

Pourrait on en lâcher de plus gros afin d'emporter le faux prophète phillipulus C. et son acolyte Lefuneste vers la stratosphère, question de voir d'au dessus les nuages leur bide de la cyclogénèse d'avril ?

3.Posté par Pamphlétaire le 18/04/2018 03:35

Dans les années 1980, les personnes qui trouvaient des sondes retombées sur le sol étaient invitées à las rapportées dans les gendarmeries où les sondes étaient retournées à Météo France pour exploitation des données et les personnes qui avaient ramené les sondes, recevaient un dépliant de Météo France.
On revient 30 ans en arrière mais avec du matériel plus sophistiqué et plus complexe, n'est-ce-pas?

Je rejoins Post 2 pour y accrocher les condamnés néfastes...1 par jour, cela fait 365 par an : la guillotine n'a jamais fonctionné autant!

4.Posté par pipo le 18/04/2018 14:08

Voila qui change... avant ils faisaient plutôt dans le ballon de rouge!

5.Posté par Pierre Antoine le 18/04/2018 14:55

pour sonder le nombre de caniards, volér, drogués, trafiquants dans chaudron? etc..

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter