MENU ZINFOS
Faits-divers

Des agents communaux du Tampon attendent toujours leurs indemnités


Dix policiers municipaux se trouvaient devant le tribunal administratif ce jeudi, demandant à ce que la mairie du Tampon respecte ses obligations et leur paye les indemnités dues. Une trentaine d'autres agents attendraient également leurs indemnités.

Par - Publié le Jeudi 29 Octobre 2020 à 18:41 | Lu 4955 fois

Ils ont peut-être obtenu gain de cause devant le tribunal administratif en janvier 2019 mais ces dix policiers municipaux du Tampon n’ont toujours pas vu leur argent.

Il s’agit de l’indemnité d’administration et de technicité (IAT) qu’ils attendent, pour certains, depuis l'An 2000. Ils se trouvaient donc ce jeudi à nouveau devant le tribunal administratif de Saint-Denis en espérant forcer la main de la municipalité.

"La mairie nous ignore et n’essaye pas d’arranger les choses", affirme l’un d’entre eux. "On ne comprend pas, avoue une autre, les évaluations ont toujours été positives voir élogieuses". Pour un troisième, "si encore certains dossiers avaient été traités mais aucun ne l’a encore été". 
 
La mairie a déjà eu le temps nécessaire selon le rapporteur public

En effet, depuis janvier 2019, les ordonnances judiciaires n’ont pas été exécutées et les agents s’impatientent. S’ils étaient dix aujourd’hui, une trentaine d’agents d’autres services de la mairie qui avaient aussi obtenu gain de cause, comptent également formuler une demande d’exécution. 
 
Du côté de la mairie, Me Eric Dugoujon avoue devant le tribunal la complexité de la mise en œuvre des paiements. La justice permet de remonter dans les carrières des agents jusqu’en 2014. "Il faut alors déterminer leur valeur professionnelle, leurs responsabilités, tout au long de leur carrière et établir un coefficient pour chaque agent. Ce n’est pas chose simple", justifie-t-il une demande de délai supplémentaire. 
 
Pour le rapporteur public, la difficulté liée au temps, à l’appréciation des cas individuels et au manque de personnel, n’est que "partiellement convaincante". Le délai ayant été d’un an à compter de janvier 2019, la mairie aurait dû avoir le temps d’effectuer au moins quelques paiements. Il donne donc son avis : une amende de 200 euros par jour de retard si rien n’est encore effectué un mois après la décision du tribunal. Une décision qui sera prise "dans les meilleurs délais". 


Soe Hitchon
Journaliste La liberté et la justice pour tous, c'est une utopie en laquelle je crois. Chaque... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par wtf le 29/10/2020 20:45

C'est bizarre n'empêche comment certaines personnes sont hyper protégés ici : ils ont gagné leurs procès ,car les motifs sont fondés, la justice leur donne leurs droits et là encore, faut aller demander à cette dernière d'agir pour appliquer leurs propres décisions....Oui bien sur on explique cela par cela ou ceci, on peut toujours expliquer des choses. ça ne veut pas dire qu'elles soient louables.

Y a vraiment des choses qui se passent à des niveaux stratosphériques

2.Posté par Ma sonnerie le 29/10/2020 23:15

Un commentaire de tak..?

3.Posté par salers le 30/10/2020 02:46

Comme les titurilisations que sur piston nana i attend depuis 30 ans d’autres en 6 mois les titulaires beaucoup pendant dernier élection que fait le tribunal et le préfet ?

4.Posté par oh rage... le 30/10/2020 05:53

pfff arrete crier la bouche pleine les fonctionnaires ! toujours des primes a rien f.....

5.Posté par polo974 le 30/10/2020 07:53

2.Posté par Ma sonnerie le 29/10/2020 23:15

""" Un commentaire de tak..? """

Et des autres maires qui sont passés par là...

6.Posté par Néné le 30/10/2020 18:43

Post 5 ou lé un grand militant

7.Posté par HA HA @ 4 le 31/10/2020 17:35

Non pas du tout, ce sont ceux qui foutent rien qui ont déjà des primes la bas.

8.Posté par passe ton concours et tu pourras parler après !! le 31/10/2020 17:38

A poste 5 : la plus part des fonctionnaires sont en précarités avec un salaire bien inferieur au privé , je parle évidement des contractuels,, alors avants de ressortir les inepties entendus dans ton plus jeune âge par tes parents sans ta propre réflexion, réfléchie et renseigne toi avant de parler !!

9.Posté par Loki le 02/11/2020 07:52

La fonction publique à la Réunion est un problème complexe. La prime de vie chère déséquilibre le système. Les fonctionnaires titulaires (territoriaux, d'état, ou hospitaliers) touchent des salaires de base plutôt confortables même sans les primes. Les employés sous contrat par contre ne sont pas aussi bien lotis même s'ils font souvent le même travail. Il est évident que les Maires ont tendance à vouloir prendre des contrats puisqu'ils sont moins cher, qu'ils peuvent être remplacés facilement s'ils ne conviennent pas et que les contrats sont outils sociaux (et politiques) efficaces. On ne peut pas fustiger les Maires d'utiliser les outils qu'on leur donne. Je suis moi même fonctionnaire et je suis très content d'avoir un salaire confortable dont je ne pourrais plus me passer maintenant que j'y suis habitué. Mais j'ai conscience que le système n'est ni juste, ni fonctionnel. C'est toute la mécanique de la fonction publique qu'il faut revoir pour la rendre plus efficace, plus juste pour les fonctionnaires et pour les non fonctionnaires.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes