MENU ZINFOS
Océan Indien

Député Mansour Kamardine: A Mayotte c’est un tsunami et non une vague qui arrive


Le député mahorais Mansour Kamardine lance un cri d'alerte dans un communiqué, ci-dessous. Dans une dans une lettre au président de la République en date du samedi 20 mars, il réclamait déjà des mesures urgentes.

Par Nicolas Payet - Publié le Lundi 23 Mars 2020 à 20:28 | Lu 2274 fois

Député Mansour Kamardine: A Mayotte c’est un tsunami et non une vague qui arrive
Mayotte c’est un tsunami et non une vague qui arrive
L’Etat doit immédiatement prendre 3 décisions pour éviter le pire
 
Le scénario catastrophe se confirme pour Mayotte : multiplication par 10 des cas avérés en une semaine à compter de la 1ere détection le 14 mars, doublement des cas avérés dans la nuit du dimanche 22 au lundi 23 mars, annonce d’une « sous-estimation forte du nombre de cas » par l’Agence régionale de santé le 23 mars. Les projections des praticiens hospitaliers établissent malheureusement une inadéquation extrême entre l’offre de soins et les besoins dans moins d’une semaine.
 
Trois fois moins bien équipée que La Réunion par habitant, elle-même sous équipée par rapport à la métropole, Mayotte n’est pourvue que de 16 lits de réanimation pour ses 400 000 habitants. Le personnel soignant, notoirement insuffisant en nombre hors crise, est déjà touché par l’épidémie (3 médecins dont 1 actuellement hospitalisé) ce qui laisse craindre une baisse rapide des capacités humaines du centre hospitalier.
 
Ce n’est pas une vague qu’attend Mayotte mais un tsunami.
 
C’est pourquoi il est vital que le gouvernement prenne des mesures d’urgence absolue :
 
  • L’envoi d’un avion-cargo chargé d’équipements de sécurité sanitaire couvrant les besoins sur deux mois, de matériel de respiration, de tests rapides de détection en nombre, de stocks de précaution en chloroquine avec intégration de Mayotte dans l’essai randomisé contrôlé national ;
  • L’envoi du porte-hélicoptère Le Mistral avec ses 69 lits médicalisés qui croise actuellement dans l’Océan indien, frère jumeau du navire Le Tonnerre utilisé en Corse ;
  • L’envoi de renfort de force de l’ordre pour prévenir une vague migratoire et prévenir les troubles prévisibles à l’ordre public.
 
L’inertie du gouvernement, son refus de prendre les mesures qui s’imposent serait une non-assistance caractérisée à île en danger.


Mansour Kamardine
Député LR de Mayotte


 




1.Posté par Alain Posteur le 23/03/2020 21:00

Le "Hussard noir de la République" comme l'appelait Chirac, est-il en train de se prendre pour Dieu le Père, ou est-il seulement en train de perdre les pédales?

2.Posté par Courage fuyons le 23/03/2020 21:13

C’est le moment ou jamais de rendre Mayotte aux Comores pour respecter enfin les demandes de l’ONU et de l’OUA.

3.Posté par JORI le 24/03/2020 01:07 (depuis mobile)

À partir du moment où les forces de l'ordre ne sont pas autorisées à faire appliquer le confinement, pourquoi s'étonner que le coronavirus arrive avec la force d'un tsunami ?.

4.Posté par Landra le 24/03/2020 12:55 (depuis mobile)

Les givrés sont sortis : continuez à critiquer ceux qui se bougent le cul pour essayer de trouver une solution pendant que la situation devient catastrophique de jour en jour à la Réunion. Ils sont où les parlementaires reunionnais ?

5.Posté par Landra le 24/03/2020 12:57 (depuis mobile)

Que vous le vouliez ou pas, Mayotte est et restera française. Et ce n'est sûrement pas un reunionnais qui aura son mot a dire. Alors, concentrons nous sur le covid-19. Le pire est devant nous.

6.Posté par Eric le 24/03/2020 21:08 (depuis mobile)

Il a bien raison et beaucoup de courage de crier haut et forts ses besoins. bravo monsieur

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes