Faits-divers

Dépassement en pesticides, faux bio, produits périmés... Encore des tonnes de marchandises non-conformes détruites

Vendredi 12 Juillet 2019 - 15:55

Dépassement en pesticides, faux bio, produits périmés... Encore des tonnes de marchandises non-conformes détruites
La préfecture publie le bilan semestriel des contrôles Qualité et Sécurité sur des produits importés. Des contrôles effectués par le pôle concurrence, consommation et répression des Fraudes (pôle C) de la direction des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi (DIECCTE) sur tout le territoire réunionnais.

Au cours du 1er semestre 2019, au total, 160 prélèvements ont concerné les produits alimentaires et 50 les produits industriels. Le pôle C est intervenu sur 20 alertes visant des produits dangereux commercialisés à La Réunion. 7% des échantillons analysés mettent en évidence une importante non-conformité.

Ces contrôles ont eu lieu dans le cadre d’enquêtes européennes, nationales, locales ou lors d’alertes visant un produit. Les interventions se déroulent chez les importateurs, les grossistes ou à la distribution. Des prélèvements complètent le plus souvent les contrôles.

Des produits industriels de toutes natures et de toutes origines

Le contrôle renforcé des produits en provenance de Madagascar a entraîné, pour des motifs de dangers, la destruction ou le retrait du marché de plusieurs gammes de cosmétiques (savons, poudres, crèmes), de plusieurs centaines de jouets (poupées) et d’ustensiles de cuisines. La forte teneur en plomb relevée sur les marmites et poêles a motivé le lancement d’un état des lieux du marché réunionnais actuellement en cours. Par ailleurs, des amendes et des procès-verbaux pour tromperie seront prochainement transmis au parquet. Ce délit est puni de peines pouvant aller jusqu’à 2 ans d’emprisonnement et 300 000 euros d’amende.

En provenance de Chine, plus de 2 000 tubes de colle ont été retirés de la vente pour un taux de chloroforme, cancérogène et toxique, 56 fois supérieur au taux autorisé. L’alerte réunionnaise a ensuite été étendue à l’ensemble des départements d’outre-mer et à la Nouvelle-Calédonie, également destinataires de ces produits. Plusieurs centaines de jouets dangereux (jouets en plastique, jouets de bain, boîtes à musique), de cosmétiques (colorations capillaires) ou encore de protège-tibias n’assurant aucune protection, ont été détruits.

Des palettes de produits ménagers (gel WC, liquide vaisselle) en provenance de l’île Maurice ont été retirées de la vente pour des sources d’approvisionnement en matières actives non autorisées.

Des enquêtes sont en cours concernant des engrais en provenance du Vietnam, des huiles essentielles et des articles de déguisement provenant de Chine.

Produits alimentaires : contrôle des pesticides, des contaminants et surveillance du BIO

Les saisies et destructions concernant les importations de Madagascar s’élèvent à :
• 5,5 tonnes d’arachides pour un risque de présence d’aflatoxines (substance cancérigène) ;
• 300 kg de gousses de vanille en voie de putréfaction et impropres à la consommation ;
• 72 flacons d’extraits de vanille qui n’étaient qu’un arôme de synthèse ;
• 100 kg de curcuma qui contenaient essentiellement une matière exogène (jusqu’à 60% d’amidon) et plusieurs colorants artificiels interdits ;
• 270 litres de miel dont les protéines de miel avaient été remplacées, jusqu’à 87%, par l’ajout de sucre exogène ;
• 800 kg de riz charançonné impropre à la consommation.

Pour la plupart de ces produits et au-delà de leur mauvaise qualité, des fraudes lourdes de transformation et de falsification des denrées ont été décelées. Ce délit peut être puni de peines pouvant aller jusqu’à 2 ans d’emprisonnement et 300 000 euros d’amende.

En provenance d’Inde, 7 tonnes de graines de cardamome ont été détruites suite à la mise en évidence de 3 pesticides à des teneurs supérieures aux seuils réglementaires.

En provenance d’Égypte, 500 kg de poivrons et 500 kg de concombres ont été détruits pour cause de dépassement en pesticides.

Une tonne de biscuits secs en provenance de Belgique a également été retirée du marché suite à la détection d’hydrocarbure aromatique.

Des fruits et légumes annoncés BIO, originaires de Nouvelle-Zélande et d’Afrique du Sud, ont été déclassés et font encore l’objet d’enquêtes complémentaires.

115 tonnes de blé présenté BIO, en provenance d’Inde, ont été déclassées suite à la détection de pesticides. Pour ce contrôle, le pôle concurrence, consommation et répression des fraudes de la DIECCTE est intervenu dans le cadre d’une enquête européenne sur les fraudes alimentaires, dont EUROPOL vient de rendre publics les résultats ce 21 juin (voir site internet de la DIECCTE).

Ces contrôles ont permis le refus des produits dès l’importation ou leur retrait rapide de la commercialisation.

Toutes les non-conformités donnent lieu à des sanctions. Ayant une obligation d’autocontrôle et devant s’assurer de la conformité des produits qu’ils introduisent, les importateurs sont responsables des manquements constatés.

Située entre l’Asie et l’Afrique, La Réunion est au cœur d’une zone d’échanges intenses. Les différents services de l’Etat (DAAF, DIECCTE, DRDDI) contribuent de manière active à la protection des consommateurs réunionnais. 
N.P
Lu 4487 fois




1.Posté par MôveLang le 12/07/2019 17:34 (depuis mobile)

J''ai acheté des crevettes ( camaron ) de la société A C calibre 6/8, elles étaient énormes, une fois decongelées , j''ai du chercher une loupe pour les repérer.
D''environ 2× 400 grammes une fois décongelé il restait moins de 400 grs totale

2.Posté par Pascale le 12/07/2019 19:14

Et pour la production locale, y a t'il ce genre de contrôle poussée?
parce que niveau pesticide et ben c l'overdose ici.... partout partout partout même dans les hauts sur cette fameuse lentille de cilaos cancérigène!!!!

3.Posté par klod le 12/07/2019 19:37

d'un monde meilleur :
- sans armes nucléaire .................. vu les millions données en armes nucléaire dans les sous marins via le "Suffren" " français" , dernièrement ," fierté de la "la framce "........................
- sans "pesticides"............... et oui , il y a des "agriculteurs " qui font l''effort ...................

bref , d'un monde meilleur ...................... on y crois ou pas

4.Posté par Martine et son grain de sel le 12/07/2019 21:07 (depuis mobile)

Mangez des pesticides c'est bon pour la santé !

5.Posté par caniki le 13/07/2019 06:32

ET DIRE QU A LA RÉUNION ON SUBVENTIONNE LES AGRICULTEURS UTILISANT DU GLYPHOSATE DANGEREUX POUR L ENVIRONNEMENT POURQUOI LES SERVICES SANITAIRES N INTERDISENT PAS L IMPORTATION DE CETTE MOLÉCULE ?

6.Posté par marie le 13/07/2019 07:34

Vous allez au marche du Chaudron et vous aurez le choix en pesticide et faux en tous genres ( vanille ecte ect)
qui quoi fait des control??

7.Posté par GIRONDIN le 13/07/2019 09:31

Ils ont le beau rôle.

Tu commandes il y a 3 mois. La marchandise arrive le mois suivant. Entre-temps la réglementation a changé, le chlorothyxinneytre A n'est plus autorisé contrairement au chlorothyxinneytre B. Vous devenez un......... Saisie destruction amende....

Ugobossse a 3,50€/500ml dans une solderie c'est une contrefaçon ! 🙄

8.Posté par Jp POPAUL54 le 13/07/2019 17:21

Une fois arrivés sur notre belle île.... On n'a beau détruire tous ces produits et/ou denrées.... Les saloperies contenues demeurent sur notre caillou !
D'ailleurs les frais de destruction sont à la charge de qui ?
Tant qu'ils ne seront pas facturés aux importateurs.... Cela continuera de plus belle !

9.Posté par Joseph le 13/07/2019 22:02

Et nos empoisonneurs d'agriculteurs qui continuent à nous empoisonner avec leur Glyphosate, on est d'ailleurs dans le peloton de tête des départements utilisant cette saloperie.
Et nos agriculteurs sont aussi les plus subventionnés de France.
A penser vraiment qu''ils sont payés pour nous éliminer !!!

10.Posté par Psychotrope le 13/07/2019 22:10

La France montre ses quenottes ! Faites ça aux produits Américains et Trump vous rentre dedans ! Comme pour la taxe sur les GAFA. Trump hausse le ton et ordonne une enquête pour déterminer le bien fondé de ces taxes à l'encontre de ses multinationales américaines. Les sanctions trumpistes vont bientôt tomber et ça risque de faire mal ! Du coup, tous les partenaires européens se désolidarisent de La France (les c.. molles !) et sans trop tarder, vous verrez que le petit toutou Français va rentrer bien sagement dans sa niche.

11.Posté par Kiki le 13/07/2019 23:13 (depuis mobile)

Pst 1 MDR ! La Run com la France c la poubelle du monde. Ns ne faisons qu''importer (pov de ns !) Est ce kils respectent les chartes ? (Bizness is bizness) nout ban'' z''anciens té manze bio, sak navé, té rode pas pliss. Mon zeneration ossi.

12.Posté par Kiki le 13/07/2019 23:23 (depuis mobile)

Le deal là, c''est pou fait viv'' bana mais si c''est pou fait crève à nous, vaut mié pas ! Lol !

13.Posté par vérité le 14/07/2019 02:40

voila la coopération régionale de la politique de la région ou ça emméne , ile vanilles , annexe de région en chine etc....voila ses échanges commerciales , et ici comment plantés sans des pesticides, demandés ça a un planteur !!!ds tous les grandes surfaces , que des produits bio , bio bio bio ! couteux.

14.Posté par Ca craint.... le 14/07/2019 08:28

On nous empoisonne au nom du "Dieu ARGENT". Ces commerçants sont peu scrupuleux...
Une fois condamnés, on devrait mettre leur nom ( ou enseigne ) sur la place publique.
Il faut d'abord faire payer les coups de destruction et "recyclage" (?) de ces produits, le tout assorti de lourdes amendes quitte à ce que ces entreprises ferment boutique. Ca donnera une bonne alerte à ceux qui veulent toujours sous refiler n'importe quoi.
Pour post 2, ce constat lié aux produits surgelés est à la militer l'escroquerie puisqu'ils mettent le produit trempé dans l'au et le congèle ensuite pour avoir plus de poids... Au passage, faites une recherche sur internet pour savoir comment ces animaux d'élevage sont nourris....
A la Réunion, beaucoup de nos amis agriculteurs y vont aussi gaiement en matière de pecticides...
Rendons hommage aux douaniers ou autres services qui ont pu intercepter ces saloperies mais combien d'autres ont ou continuent à rentrer dans l'île chaque jour...
Il y a probablement encore du travail à faire ( durcissement lois sur transparence, composition et nocivité potentielle des produits vendus, sanctions plus importantes contre les fraudeurs ou importateurs,..), un gros travail éducation de nos enfants et de la population en général ( les apprendre à distinguer les bons et mauvais produits...) ...

15.Posté par justedubonsens le 14/07/2019 09:20

Vu les quantités importées, il serait salutaire de connaître les noms des sociétés mises en cause car peu de doute qu'elles méconnaissent toutes ces tromperies, les prix d'achat étant souvent une bonne raison de se méfier !

16.Posté par Kiki le 14/07/2019 14:53 (depuis mobile)

Y fo ns fait un cpte ek ns voui ! ke ns arrête ponde ! L''homme lé fait pou avancé y dit pas le contraire. La ville y grignote la campagne, y rase ban forêt pou nouri nout tte y achté ek aine y ecraz lote. La planète pou touffé ek nout couillonisme !

17.Posté par Pierre le 14/07/2019 15:03

9.Posté par Joseph le 13/07/2019 22:02

Agriculteurs payés pour nous éliminer avec le glyphosate, bien vu (avec l'argent du contribuable!!)
Démocratie. Vite.

18.Posté par GIL et jones le 14/07/2019 18:15

ON LEURS DONNENT LE BÂTON POUR NOUS ASSOMMER .

19.Posté par José paldir le 14/07/2019 19:39

Hier samedi en faisant mes courses dans marché de fruits et légumes à Saint-André, j'ai eu la surprise de voir sur un étal, de grosses et belles mangues José bien mûres et très appétissantes. Sur l'étiquette affichant le prix c'était bien précisé que ces mangues sont d'origine Réunion. Des mangues en plein hiver austral !
Est-ce que les différents services de l’Etat (DAAF, DIECCTE, DRDDI) qui contribuent de manière active à la protection des consommateurs Réunionnais, ont vérifié pour nous dire quels produits cancérigènes permettent d'avoir ces fruits contre saison et vendus sur les étals ?

20.Posté par MOI le 15/07/2019 01:28

5 pesticides par jours pour votre sante

21.Posté par Kiki le 15/07/2019 11:48 (depuis mobile)

Pst 19 Peut être son mangue josé té un CONT'' SAISON ?😁😅😂 Su la planète entière lé baisé ek so ban'' pesticide. Ou crois ke ou na un carré la cour ou manze bio ? Les pluies acides ? C Tt un circuit. Et le principe de précaution ? osef ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie