Société

Départs à la retraite non remplacés : Le fonctionnement des prisons en péril selon FO-Pénitentiaire

Vendredi 18 Mai 2018 - 11:57

Des départs à la retraite non remplacés au sein des établissements pénitentiaires. Le syndicat FO (Force ouvrière) tire une fois de plus la sonnette d'alarme. 

Le syndicat indique avoir signalé depuis deux ans à l'administration centrale à Paris "qu'il allait y avoir une grosse vague de départs à la retraite à La Réunion due à la fin de l'ITR (indemnité temporaire de retraite)". De nombreux agents pouvant partir à la retraite ont en effet décidé de faire valoir leur droit. Résultat, les effectifs diminuent. Une situation qui met en péril le fonctionnement des prisons, selon le syndicat. "C'est vraiment une situation de crise que n'a jamais connue La Réunion", explique Christian Noël, secrétaire régional FO-Pénitentiaire. 

La prison la plus impactée à La Réunion est la prison du Port où une vingtaine de départs à la retraite ont été enregistrés l'année dernière. Seule une dizaine de postes a été remplacée par l'administration, poursuit le syndicat. Au Port, 25 surveillants partiront à la retraite cette année.  

Au 1er janvier 2019, sur les trois établissements de La Réunion, 45 agents de moins viendront accentuer le manque d'effectifs. Le syndicat a demandé à l'administration un étalement des remplacements des départs en retraite. Une demande qui n'a pas encore trouvé de réponse.

S'il est toujours dans la négociation, le syndicat FO indique qu'un préavis de grève et un mouvement ne sont pas à exclure en cas d'absence de retour positif de l'administration. Un courrier sera par ailleurs adressé à la ministre de la Justice (voir plus bas) et aux différents interlocuteurs impliqués dans le dossier. Le syndicat appelle d'ores et déjà au soutien des députés de La Réunion. 


A.D - L.G
Lu 2071 fois



1.Posté par KUNTA KINTé le 18/05/2018 13:21

Avant toute réclamation de ce syndicat , un droit d'inventaire d'effectifs existants est fortement demandé dans cette profession !

Les performances de la France sont à la traîne en partie en raison du “ manque de courage politique du gouvernement français “ et du “ pouvoir excessif des syndicats “.

2.Posté par zenfant bondieu le 18/05/2018 15:50 (depuis mobile)

tey arrete dire la taille dont.
i voit ou les pas dans
que c pas ou i bosse pour 5 gars

!

3.Posté par Maton le 18/05/2018 22:11

Pas faux ce que li dit.....
Pourtant même si nana ban originaires qui rentrent au pays, nana toujours ban goyave de France dan le lot...

4.Posté par Jp POPAUL54 le 19/05/2018 09:50

Il est vrai que les détenus ne prennent que très rarement leur retraite de la délinquance......
A leur sortie de prison, la majorité récidive et nombreux y retournent cul sec !!!

La population carcérale s'accroit et celle des surveillants diminue.
En tout cas, pour ces derniers, chapeau bas.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter