MENU ZINFOS
Politique

Départementales : Brigitte Adame et David Belda dénoncent des délais trop courts


Le binôme, candidat sur le canton Saint-Denis 3, regrette que toutes les tergiversations gouvernementales au sujet de la tenue des élections aient réduit le temps de préparation des professions de foi et des bulletins de vote. Avec une limite fixée au 10 mai, ils craignent que de nombreux candidats ne puissent pas fournir ces pièces à temps et doivent donc se retirer de la course. Un courrier a été adressé au préfet de La Réunion en ce sens.

Par - Publié le Dimanche 2 Mai 2021 à 14:28 | Lu 2029 fois

Le communiqué:
 
Une campagne hors du temps !

Les prochains jours des candidats aux élections départementales vont être bien chargés. Pourquoi ? Parce que certains documents de campagne doivent être livrés imprimés aux services de la Préfecture pour le 10 mai. Pris de court, les binômes et leurs suppléants doivent agir vite, les imprimeurs doivent tourner à plein régime et c’est malheureusement la consultation citoyenne qui risque de passer à l’as ! Brigitte Adame et David Belda, candidats sur le canton de Saint-Denis 3, alertent pour que ces élections demeurent de qualité et représentatives des citoyennes et des citoyens que nous voulons représenter.

La campagne des élections départementales est exceptionnelle cette année. La crise sanitaire et la confusion avec l’échéance régionale sont facteurs de confusions, mais c’est aujourd’hui un vent de panique qui souffle sur la campagne. Effectivement, lors d’échéances "traditionnelles" (pour ne pas dire "normales"), les candidats disposent d’un temps raisonnable pour rédiger leur profession de foi, leur programme et concevoir leur bulletin de vote, les affiches. Ces dates sont en général communiquées lors de l’inscription officielle en Préfecture. 

Cette année, nous avons attendu de longues semaines pour avoir une date officielle de tenue des élections avant d’apprendre qu’elles se tiendraient les 20 et 27 juin. Tous les candidats se sont crus dotés d’une semaine supplémentaire pour plancher. Pas du tout ! 
Lors de l’inscription officielle possible jusqu’au 5 mai à 16 heures, les candidats découvrent qu’ils doivent livrer à la Préfecture leur bulletin de vote et la profession de foi imprimés pour le 10 mai afin d’être pris en charge par la subrogation. Il y a donc urgence aujourd’hui pour finaliser les documents concernés. 

On peut imaginer que c’est le temps de la consultation citoyenne, de la concertation qui va être diminué pour cette échéance électorale. "Une élection se prépare, elle se mature. En ce moment nous sommes dans un contexte mouvant en permanence qui nous demande, à nous candidats, de montrer une grande agilité. J’espère que les candidats qui vivent une première expérience électorale par exemple pourront réagir avec agilité et ne seront pas surpris par cette situation, surtout que la démocratie ne souffrira pas de ce changement", explique Brigitte Adame, candidate sur le canton de Saint-Denis 3. Son binôme, David Belda partage la même inquiétude : "Les candidatures ayant de l'expérience sont habituées et la plupart ont anticipé, mais est-ce que cela ne va pas avoir une répercussion très importante notamment pour les premières candidatures ? Ça serait un désastre politique que les candidatures moins aguerries pâtissent de cette situation !".

En 2020, il y avait 653 874 citoyens appelés aux urnes pour les municipales. Ces bulletins de vote sont imprimés deux fois pour chaque inscrit et la profession de foi est imprimée une fois par inscrit. Les affiches doivent également être imprimées ainsi que les programmes. On approche les 2 millions de documents à imprimer avant le 10 mai ! "Cela représente une quantité de travail et de papier incroyable. Nous n’avons que quelques jours pour sortir tous les documents", témoigne un imprimeur inquiet ! Il va sans dire que tout le monde s’affole et que les prochains jours vont être bien occupés pour les candidats, les rédacteurs et les imprimeurs !

Un courrier présentant nos inquiétudes a été adressé à la Préfecture ce jour. 

Le courrier adressé au préfet :


Objet : Délai de remise des documents de campagne

Monsieur le Préfet,

La campagne des élections départementales dans laquelle nous sommes engagés est exceptionnelle cette année. La crise sanitaire et la confusion avec l’échéance régionale sont sources de confusions et d’inquiétudes.

En effet, lors d’échéances « traditionnelles », les candidats disposent d’un temps raisonnable pour valider les documents de campagne auprès de vos services et les imprimer : profession de foi, programme, bulletin de vote, affiches. Les dates de dépôt sont généralement communiquées lors de l’inscription officielle en Préfecture.

Cette année, nous avons attendu de longues semaines pour avoir une date officielle de tenue des élections avant d’apprendre qu’elles se tiendraient les 20 et 27 juin. Lors de l’inscription officielle en cours jusqu’au 5 mai à 16 heures, nous découvrons devoir vous livrer
impérativement certains de ces documents imprimés pour le 10 mai. Les coûts liés à l’impression représentent une part conséquente du budget de campagne et cette subrogation est indispensable à la bonne gestion financière de la plupart des candidatures. Il y a donc urgence aujourd’hui pour finaliser les documents concernés.

Nous sommes inquiets. Les budgets restreints des élections départementales rendent difficile le respect de ces délais. À cela s’ajoute les problématiques des imprimeurs de l’île pour la livraison en quelques jours de près de 2 millions de documents. Aussi, nous nous permettons de vous soumettre nos inquiétudes quant à la bonne tenue de cette campagne et nous espérons que malgré tout, la vie démocratique et le scrutin ne souffriront pas trop de ces délais courts et de cette pression électorale.

Vous remerciant à l'avance de votre attention, nous vous prions d'agréer, Monsieur le Préfet, notre considération distinguée,

Brigitte Adame, David Belda,
candidats sur le canton de Saint-Denis 3


Gaëtan Dumuids
« Dans la vie, les choses sont simples, ce sont les esprits qui les compliquent ». Cette citation... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Jp POPAUL54 le 02/05/2021 15:31

Si vous n'êtes pas prêts pour juin c'est que vous ne l'étiez pas pour mars (qui était normalement le mois prévu pour ces dites élections).

2.Posté par Progrès du sud le 02/05/2021 16:00

Quand on est syndicaliste pour l'un et élue expérimentée pour l'autre on se la ferme.
Soit vous avez peur d'y aller, dans ce cas retirez-vous.

Ne mettez pas la faute sur l'état, depuis un bon moment les choses ont été calées.

Alors trace à zot et ensorte à zot

3.Posté par Un hospitalier inquiet, non pas pour les soignants, mais pour sa pomme le 02/05/2021 16:23

Et ces deux comiques pensent que le préfet va leur répondre favorablement...c'est une élection départementale, certes, mais organisée sur l'ensemble du territoire français.

Donc ce n'est pas le préfet qu'il fallait solliciter mais le ministre de l'intérieur, bougres de nigauds

4.Posté par Yabuz le 02/05/2021 16:49

Kwafé ?sondaz lé pa bon!!!??
La pa gayn lotan grés zasosyasyon!!!?
La pa gayn lotan ytylyz larzan la komin !??
Boune chonce!

5.Posté par nordiste le 02/05/2021 17:20

réponse soufflée au préfet :
Monsieur,
J' ai bien pris note de vos craintes, cependant ,votre directeur m'informe qu'en qualité de secrétaire général de FO CHU, vous êtes détaché à temps plein pour votre syndicat.
Vu les procès verbaux qui montrent vos absences aux réunions du CHU depuis quelques mois, il est évident que tout votre temps syndical passe dans vos mandats politiques.
Contrairement à beaucoup de candidats qui ont un vrai métier à côté qui leur prend du temps, vous avez tout le temps nécessaire , avec ce temps syndical et la bénédiction de votre directeur , pour préparer cette élection.

Soyez assuré , monsieur bla bla bla bla bla bla...

6.Posté par La parole aux jeunes le 03/05/2021 09:33

Je vois que le réseau "e-militant" de l'opposition s'en donne à coeur joie.
Il faut arrêter avec ces enfantillages, la population n'est pas dupe.
A aucun moment dans l'article on ne dit que ce binôme est en retard ou n'est pas prêt. Bien au contraire il est écrit qu'ils pensent aux nouveaux candidats qui ne sont pas habitués à travailler dans l'urgence (chose habituelle pour des élus impliqué comme ce binôme) et en bonne démocratie il est question de donner le temps nécessaire à chaque candidat pour que sa campagne soit réalisée dans les meilleurs conditions possibles. Et franchement je les félicite pour cette démarche bienveillante!
Des candidats soucieux de leurs adversaires pris au dépourvu il n'y en a pas des masse et c'est ce qui fait la force de ce binôme et qui me motive à leur faire confiance.
Je tiens juste à rappelé que le représentant de l'état à la Réunion est le Préfet, il est donc normal que le courrier lui soit adressé, enfin je penses, certains ont la critique facile...

7.Posté par Alanoula le 03/05/2021 11:43

lorsqu'on a rien à dire, on fait le BUZZ!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! arêt kozé, travaye in pé souplé !
la per gagne lo kou koué ?

Alé dépose koli alimenter, chèque 450,00€, écobox gratuit, mé en fait : écobox la touzour été gratuite, pou bane kamarad, bane famie, lé zot agarde dan in trou !

done paké ek larzen lo pèp !

8.Posté par Denis le 03/05/2021 11:59

Tous les candidats sont à la même enseigne, ils se retirent si sa leur plait pas. En plus ils sont aidés par la mairie de Strasbourg denis

9.Posté par Z" endettes" le 03/05/2021 12:28

QUE DES COMIQUES A SIN DNI !!!!

Depuis le temps que l'on sait qu'il y aura des élections cette année!!!

10.Posté par Mort de rire 😂 😂 😂 le 03/05/2021 16:14

Quelle bande de guignols ! 😂
Si vous n'êtes pas capable de gérer ce genre de situation, inutile de vous présenter aux départementales... 😂
Au moins, à défaut de pouvoir vous occuper de rien du tout, vous faites 😂 😂 😂
Merci pour ce moment de bonne rigolade ! 👍
😂 😂 😂

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes