Politique

Département: Ce qu'il faut retenir du vote du budget

Mercredi 27 Mars 2019 - 18:18

Pas de surprises à l'occasion du vote du budget primitif du conseil départemental. Réunis en séance plénière ce mercredi, les élus ont voté, malgré l'abstention de trois conseillers, le budget de la collectivité qui s'élève pour 2019 à 1,659 milliard d'euros, sans augmentation de la pression fiscale. Un budget qui permettra à la majorité d'agir "au service des publics et des territoires les plus fragiles".

Avant le vote du budget, la séance s'est ouverte par une minute de silence en hommage aux victimes de l'infanticide du Port. A cette occasion, la conseillère départementale Maryse Dache a demandé à la collectivité le vote d'une aide financière du Département auprès des associations de lutte contre les violences intra-familiale. Une proposition qui sera examinée en commission, lui a répondu Cyrille Melchior, ajoutant qu'un rapport sera produit en juin.

Deux autres motions ont été présentées à l'assistance et votées à l'unanimité concernant l'octroi d'une aide de 50.000 euros à Rodrigues et au Mozambique (à destination du PIROI), qui ont souffert du passage des cyclones Joaninha et Idai.

Cette année, le Département mettra l'accent sur trois volets: la lutte contre la pauvreté et la précarité à hauteur de 15 millions d'euros, l'amélioration de l'habitat pour 17 millions d'euros et enfin, l'accompagnement des jeunes et personnes en situation de handicap. Tous les dispositifs d'aides sont également maintenus.

Concernant le budget à proprement parler, il a été construit dans un contexte "d'urgence et de crise sociale", indique le Département. La collectivité départementale doit en effet faire face à une augmentation de 30 millions d'euros des dépenses d'allocations individuelles de solidarités, et une "incertitude" en matière de recettes fiscales (-10% sur la taxe sur les tabacs et -6,4% sur la taxe spéciale sur les carburants).

Les dépenses réelles de fonctionnement du Département, d'un montant de 1.482.052.500 €, connaissent une progression de 2,7% par rapport au budget primitif 2018 et sont composées pour près de 785 millions d'euros des dépenses d'allocations de solidarité (RSA, APA, PCH). Des postes en hausse d'environ 4% par rapport au BP 2018.

Les dépenses de personnel sont quant à elles contenues à 280,4 millions d'euros dans ce budget 2019, contre 280,5 millions l'an dernier, "traduisant une stabilité de la masse salariale et même une baisse de son niveau relatif dans le budget", indique la collectivité.

L'encours de la dette reste lui maîtrisé, avec une inscription d'emprunt d'équilibre de 72 millions d'euros. Avec un encours de 299 millions d'euros, soit 350 euros par habitant, "le Département de La Réunion est nettement moins endetté que la moyenne des collectivités départementales", tient à rappeler la collectivité.

Néanmoins, la progression moindre des recettes de l'institution (+1,46%) par rapport à ses dépenses (+2,67%) maintient ses ratios financiers sous tension, d'où les négociations actuelles entre l'Etat et la collectivité concernant la recentralisation du RSA.

Malgré ces contraintes, le Département compte poursuivre sa politique d'investissement. Plus de 177 millions d'euros de dépenses, en hausse de 7%, sont prévus dans ce budget primitif et permettront à la collectivité de poursuivre la mise en oeuvre de la stratégie de développement du territoire dans le cadre de son PPI (Plan particulier d'intervention), avec la poursuite du déploiement de ses Pactes de solidarité territoriale (PST) pour près de 20 millions d'euros.

Au titre des moyens et ressources de l'institution, 26,9 millions d'euros seront prévus pour la modernisation territoriale et les bâtiments départementaux. Le Département mettra également sur la table près de 22 millions d'investissements pour son réseau routier départemental.

SI
Lu 3019 fois




1.Posté par Veridik le 27/03/2019 19:29 (depuis mobile)

Plus d'1,656 milliard d'euros de budget dont 1,456 de fonctionnement c'est incommensurable.
A quand la transparence ?

2.Posté par Lamoulangue le 27/03/2019 22:48 (depuis mobile)

Tout ses chiffre donné reste d''une opacité totale c''est comme cherché une aiguille dans une botte de foin j''écoute le président du département causé à ne rien comprendre on dirais une femme saoule heureux ceux qui comprenne kan on les appelle c''est

3.Posté par STJOSEPHOISE le 28/03/2019 06:03

J ESPÈRE QUE LE ¨CITOYEN SE FERAS ENTENDRE L ORS DE PROCHAINES CONSULTATIONS ÉLECTORALES ET RENVERRONT TOUS CES MAFIEUX D ACCORD ENTRE EUX DANS LEURS FOYERS ET LAISSERONT LA PLACE A DE VRAIS GESTIONNAIRES SOUCIEUX DU BIEN ETRE DE LA POPULATION AVANT DE SE PRÉOCCUPER A SE REMPLIR LES POCHES ET VIDER LES CAISSES POUR PLACER LEURS COPAINS COQUINS ?

4.Posté par Jp POPAUL54 le 28/03/2019 07:15

"Le département de la Reuion est moins endetté que la moyenne des collectivités départementales"
Et si l'on parlait de la capacité à rembourser !!!

5.Posté par laurent le 28/03/2019 07:38

vivement le rsa retiré en gestion du département
90% du budget total en section de fonctionnement

6.Posté par Réveillez vous le 28/03/2019 07:55

LE budget c'est NOUS et nos impôts directement ou indirectement on devrait avoir notre mot a dire non ?

7.Posté par Mwin la pa di le 28/03/2019 07:59 (depuis mobile)

Et l'errance animale ?

8.Posté par Rohinga le 28/03/2019 08:10

Ne pas cacher l'aiguille dans une botte de foin.
Mais la cacher parmi les aiguilles.C'est plus difficile pour la trouver.
ce que fait le département
1.656 milliards €. soit 10.86 milliards FF.

9.Posté par Clémentine le 28/03/2019 08:17

Les dépenses réelles de fonctionnement du Département, d'un montant de 1.482.052.500 €, connaissent une progression de 2,7%... et ils sont tout le temps en train de se plaindre de baisse de dotations patati patata. Arrête pleure le gosier plein ek lo ventre i fé pète bouton chemise !!!

10.Posté par Le sudiste le 28/03/2019 09:50

Je pense qu'il y a peu à en dire, la moitié de leurs dépenses concernent les prestations versées, environ 1/5 les dépenses de personnes, le reste peut être trouvé sur le site du conseil départemental, avec notamment les mesures pour l'enfance et les personnes agées.

11.Posté par @ 6 le 28/03/2019 12:01

Faites votre programme, présentez-vous et gagnez !

Vous avez votre mot à dire, vous avez le droit de parler, mais vous avez surtout le droit, voir même le devoir de VOTER, sinon FERMEZ LA !

12.Posté par STJOSEPHOISE le 28/03/2019 17:07

ON COMPARE CE QUI ARRANGE?NOS ELUS METTONS TOUT SUR LA TABLE ET COMPARONS AVEC LE DÉPARTEMENT QUI AVEC LE MÊME BUDGET EN FAIT PLUS MOINS DE PERSONNEL MOINS DE BUDGET DE FONCTIONNEMENT MOINS DE DIRECTEUR DE SEM ETC... ET APRES ON POURRAS DISCUTER CES ELUS ONT TELLEMENT L HABITUDE DE MENTIR QU ON A DU MAL A LEURS FAIRE CONFI1NCE

13.Posté par Réveillez vous le 28/03/2019 21:43

@ 6

hé bubble ...c est ce que je fais je vote...alors avant de donnez des leçons on se renseigne Gentillement ..

14.Posté par citoyen le 29/03/2019 04:56

L IDÉAL SE SERAIT QU IL Y AIT UN CANDIDAT ANTICOR A LA TETE DE NOS INSTITUTION RECUITE EN UNE COLLECTIVITÉ UNIQUE QUELQU’UN QUI RENDE DES COMPTES SUR SA GESTION ET QUI SOIT RESPONSABLE PÉNALEMENT IL FAUT METTRE FIN A TOUS CES COPINAGES COQUINAGES QUI SERVENT A ENGRAISSER NOS ELUS?LES GILETS JAUNES N ONT RIEN RÉSOLUS IL FAUT UN MOUVEMENT CITOYEN PLUS FORT ILS SE SONT FAIT ROULER DANS LA FARINE PARLES ELUS ON VOIT BIEN LA NOMINATION DES LEURS A DES POSTES A PLUS DE 10 000 EUROS .

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >