Courrier des lecteurs

Dénonciation, délation, explosion ?

Mardi 17 Octobre 2017 - 14:45

Mais où va la société française ? Deux questions sociétales se posent à l’heure actuelle :  faut-il rendre publics les fichiers « S » ? Faut-il encourager la dénonciation pour les harcèlements envers les femmes ?

Cela me ramène aux heures les plus sombres des règlements de comptes à la fin de la seconde guerre mondiale où la dénonciation a vite dérapé en délation. Pour rappel, la dénonciation est l’action de dénoncer, c’est-à-dire d’accuser, de signaler un coupable. La délation est le dérapage pervers de la dénonciation. C’est une dénonciation intéressée, méprisable, inspirée par la jalousie, ou la vengeance. (définitions Larousse). La société n’est pas prête et ne le sera jamais, car multiple, à mettre les garde-fous entre les deux. L’histoire nous l’a maintes fois démontré. Il ne revient pas au peuple de se faire justice, Les Institutions sont là pour cela. Pour en revenir aux fichiers « S », je reste persuadé que les services spécialisés de Police font leur travail. Pour ce qui est de harcèlement envers les femmes, je trouve bien qu’il y ait une libération de la parole, notamment via les réseaux sociaux. Cependant, une écoute attentive doit leur être prêtée, un accompagnement du style « procédure Mélanie » par exemple, et les déclarations en services de Police, prises en considération, ce qui n’a pas toujours été le cas

Encourager à la dénonciation, qui mènera souvent à la délation, est dangereux pour le genre humain.. C’est la porte ouverte à tous les abus, et à la déchéance , l’explosion de notre société

Certains penseront que tout citoyen doit s’engager de manière active dans la société. Certes, mais où sont les limites ? Définies par qui ? Où est la Raison ?
Alain NIVET
Lu 1230 fois



1.Posté par JORI le 17/10/2017 16:18

"Encourager à la dénonciation", c'est ce que fait le gouvernement lorsqu'il a ré autorisé la dénonciation anonyme auprès du fisc!!.

2.Posté par PATRICK CEVENNES le 17/10/2017 21:57

fukcd473
La loi qui va être pondue pour harcèlement envers les femmes contiendra-t-elle aussi un volet pour harcèlement envers les hommes. Après tout, il y a une bouffonne qui a fait voter une Loi pour l'égalité. Pdr !

A propos des fichés S, doit-on rappeler que l'échelle de dangerosité va de 1 à 12. Et qu'en aucun cas, les maires ne devront posséder un extrait de la liste des fichés S.

3.Posté par Lauret Raymond le 18/10/2017 06:21

Je veux dire ici à Alain Nivet combien j'apprécie ses réflexions, réflexions qui aident alors souvent les nôtres à se structurer Dans le regard que nous pouvons porter sur une société qui va dans tous les sens, il ne peut pas ne pas y avoir de l'inquiétude. Où allons nous?
Alain Nivet signe ses interrogations et les assume donc. En ce sens, il aide chacun d'entre nous à ne pas se résigner. Et ce n'est pas le flatter que de dire que j'apprécie. C'est simplement la satisfaction de constater que les réseaux sociaux ne fabriquent pas que des anonymes penseurs qui versent souvent dans la délation....
Raymond Lauret

4.Posté par lesseps le 18/10/2017 07:13

Que dire de ce vieux monsieur bien connu des zinfonautes qui a fait de la délation envers un chauffeur de bus , lui pourrissant ainsi la vie auprès d’en son employeur ... vous le connaissez bien Mr NIVET c’est un ami cher à votre cœur :)

5.Posté par Nivet Alain le 18/10/2017 10:51

Lesseps, JB n'a pas fait de délation. Il a dénoncé un danger qui aurait pu rapidement se transformer en drame de la route . Un membre de votre famille aurait été dans ce bus, vous auriez réagi aussi.

A.N.

6.Posté par lesseps le 18/10/2017 11:48

@nivet : reprenez votre définition de la délation et vous verrez que vous êtes en plein dedans ... s’il n’avait pas fait une dizaine de billets pour se plaindre des chauffeurs de bus on aurait pu penser que ce n’etait pas de la’ vengeance ... Je comprends que vous ne soyez pas très fier de votre ami délateur mais c’est un fait ... et s’il y’avait eu qqn de ma famille dans le bus , elle aurait demandé au chauffeur d’arrêter son infraction (je vous rappelle que le chauffeur a démenti toutes les allégations de JB) sans faire de la délation courageusement caché derrière son ordi en envoyant un mail pour se plaindre ... question d’éducation CQFD

7.Posté par Nivet Alain le 18/10/2017 12:11

Non, Non, et Non; Lesseps ! Il y a eu mise en danger de la vie d'autrui, et la dénonciation s'est avérée. Mon ami a réagi en bon citoyen soucieux de la vie d'autrui et de la sienne bien sur.. Quant au chauffeur qui a tout démenti, vous êtes naïf ? Vous pensez qu'il se serait flagellé ? Et aussi accepté de perdre son boulot ? Il a fauté, il s'est débattu, mais il a fauté mettant en danger les passagers du car. Et peut-être celle des automobilistes venant en face. Le danger c'est aussi vous, Lesseps ! Triste mentalité. Tout ça parce-que vous ne pouvez pas encadrer J.B et A.N. !

A.N.

8.Posté par MICHOU le 18/10/2017 13:20

Je pense qu'il faut revenir à la notion de véritable protection de la société par la société et surtout se rappeler l'importance de la non assistance de personnes en danger qui fait des victimes .
Bien sûr que la délation rappelle des périodes épouvantables de notre histoire avec les dangers que cela comporte de dénonciations calomnieuses ou dictées uniquement par la vengeance.
Mais au delà de ça , comment protéger nos enfants des pédophiles qui ont droit à l'oubli, droit à l'image et qui sont relâchés dans la nature, et qui peuvent résider près de chez vous, près d'une école sans qu'on le sache? Quand on voit les récidives chez nous on peut craindre. Tous ces harceleurs, escrocs de métiers qui sévissent? Si on savait, se protègerait on mieux? (une fois reconnus coupables bien sûr).
Ceci est juste une réflexion et pas un permis de chasse à l'homme où on se ferait justice soi même, mais je ne puis m'empêcher d'avoir en tête des exemples d'autres pays qui ont su gérer ça et dont on ne se sert pas malheureusement.

9.Posté par Nivet Alain le 18/10/2017 16:25

Michou, je suis en accord avec votre réplique. Bonne analyse. Cependant, lorsque vous dites : "d'autres pays ont su gérer ça", vous savez que tout est une question de culture, d'histoire, de mentalité, de lois, de géopolitique......Et chaque pays est différent, ses attentes aussi. Donc, la comparaison me semble difficile.

Cdt;

A.N..

10.Posté par lesseps le 18/10/2017 16:40

@nivet : non, non et non ... s’il y’avait eu mise en danger de la vie d’autrui j’ose espérer que devant l’imminence d’un danger ce valeureux citoyen aurait réagi tout de suite en demandant au chauffeur d'arrêter tout de suite ( sinon ce serait de la non assistance à personne en danger : 5 ans de prison et 75000 euros d’amende) . hors que nenni, le danger était tel que ce petit monsieur a sagement attendu d'être au chaud chez lui pour faire remonter cette ignoble mise danger de la vie d’autrui par un fielleux message mailé aux responsables de la société de bus ... arrêtez de prendre les gens pour des jambons et admettez qu’il n’ y avait aucune danger et que cette délation s’est faite de la’ plus petite et mesquine manière qu’il soit ...

11.Posté par Nivet Alain le 18/10/2017 19:36

Lesseps, vous êtes un mauvais avocat. Mais comment pouvez-vous me demander d'admettre qu'il n'y avait aucun danger ? Je ne prends pas les lecteurs pour des jambons. je fais appel à la raison que vous n'avez pas. Vous tranchez, vous concluez, vous jugez,vous inventez, vous vous égarez,vous divaguez, pour satisfaire votre reflet auto satisfait dans un miroir qui est le seul à réfléchir chez vous. Lesseps, continuez à creuser le canal de votre médiocrité, cela nous fera du repos.

A.N.

12.Posté par jean Claude le 18/10/2017 19:03

On voit bien que ce n’est pas une femme qui écrit !

13.Posté par lesseps le 18/10/2017 21:30

Cher NIVET : que faites vous quand vous êtes témoin d’une mise en danger de la vie d'autrui ??? Répondez juste à cette question ? Prévenez vous tout de suite les secours ou force de l’ordre voire intervenez-vous pour faire cesser cette mise en danger ? À priori tout comme votre courageux ami vous fermez courageusement votre bouche et attendez tranquillement ( alors’ que la vie d’usagers est en jeu !!!) de rentrer chez vous pour réagir en « vitesse » en faisant un courrier et en écrivant dans zinfos ? Vous pouvez être fier du reflet de votre’ image dans ledit miroir ... Le courage et la responsabilité ne sont pas donnés à tous les êtres humains apparemment... Le seul qui invente c’est vous en suggérant que la vie des usagers était en péril ... vous n'étiez même pas présent et vous vous octroyez le droit de ne croire que la version de votre ami délateur...

14.Posté par Nivet Alain le 19/10/2017 00:12

Lesseps, je vous réponds et en terminerai là avec vous; Avez-vous une fois essayé de dire à un chauffeur de car ou de bus, qu'il était en faute grave ? Moi, si ! Vous avez droit alors à toute une panoplie de noms d'oiseaux dont certains ne sont pas répertoriés.Heureusement, une application est à l'étude bien avancée pour prévenir en direct certains comportements. Si non, quiconque intervient auprès du conducteur est voué à l'échec.Alors, les "y a qu'à, faut qu'on".....JB a eu la bonne réaction., ne vous déplaise..D'ailleurs, le dangereux conducteur a été écarté de l'entreprise de transport pour la sécurité des usagers. Dommage qu'il y ait encore des inconscients comme vous pour prendre la défense de criminels en puissance.

A.N.

15.Posté par Richard Zoreil de sin dni le 19/10/2017 08:49

AN Vous écrivez :
Deux questions sociétales se posent à l’heure actuelle : faut-il rendre publics les fichiers « S » ? Faut-il encourager la dénonciation pour les harcèlements envers les femmes ?


Comment peut on comparer les problèmes de harcèlement sexuel fait essentiellement aux femmes et le fichier S des personnes qui peuvent porter atteinte à la sûreté de l'état..... Parce que selon vous l'état encourage la dénonciation qui selon vous dérape en délation.

NO COMMENT
SIC

16.Posté par lesseps le 19/10/2017 10:42

@ NIVET : c’est bien ce que je pensais , jb et vous faites partis de ces personnes qui retrouvent leur courage une fois rentrés chez eux au chaud ... mais qui s’ecrasent comme des chiffes molles devant le danger ... Pour avoir assisté de maintes fois à des prises de’ becs entre vieux aigris et agents publics, je peux vous assurer que l’âge rend acariâtre voire carrément désagréable ces personnes qui ruminent leur mal être continuellement... la délation et la vengeance après coup devient alors pour eux une seconde nature ... que votre ami ait ruiné la vie de cette personne avec un simple mail est d’une lâcheté sans nom , que ça vous plaise ou non... mais tout ce qui est petit et mesquin vous plaît que voulez vous y faire :)

17.Posté par Richard Zoreil de sin dni le 19/10/2017 10:59

post 16
+1

18.Posté par Nivet Alain le 19/10/2017 12:34

Richard, le point commun entre mes deux interrogations est : faut-il mettre sur la place publique des signalement au risque de délation? Faut il encourager la population à la chasse à l'homme ?
Pourtant cela est explicite.

A.N.

19.Posté par Nivet Alain le 19/10/2017 12:39

Lesseps, à court de réplique, vous continuez à creuser. Mais là, vous avez atteint la roche.

A.N.

20.Posté par lesseps le 19/10/2017 15:39

On a bien compris que Mr NIVET approuve la délation et la’ conseille même à ses meilleurs amis ...

21.Posté par Richard Zoreil de sin dni le 19/10/2017 15:41

Oui il faut faire de signalement si nous suspections qu'une personne est dangereuse pour nous,. La délation pendant la seconde guerre mondiale était considérée comme une des méthodes de collaboration active avec l'ennemi (les allemands). Aujourd'hui nous avec le terrorisme nous sommes très loin d'être au même niveau.

Concernant le problème d'harcèlement sexuel je suis au regret de vous dire que vous êtes vraiment loin de la vérité. Une femme qui est victime d'harcèlement seule a quasiment aucune chance aujourd’hui de faire reconnaître cette situation.

Pour moi vous faites un mélange de genre qui n'est pas sain !

Concernant les histoires de JB je suis 100 % d'ccord avec ce qu'écrit lesseps et je trouve que c'est vous qui avez atteint la roche et non lui !!!!!

22.Posté par MICHOU le 19/10/2017 16:42

Bien sûr, il ne s'agit pas de comparer mais ouvrons nos yeux , nos oreilles et voyons ce qui se fait ailleurs et appliquons ce qui peut l'être chez nous. Mais de grâce innovons, cherchons des solutions au lieu de compter nos morts, et d'appliquer des sanctions qui ne marchent pas ou ne sont pas appliquées à cause de lois contournées et oubliées par des duels entre hommes de lois .
Il y a des gens et des états qui ont réussi à gérer leurs problèmes de violences, insécurité, alors essayons, en adaptant à nous.
Cela fait des années qu'on parle de laxisme, de récidive, de confort dans les prisons, d'effet miroir etc...
Et nous on parle moyens, pour tout problème on pense plus de moyens. Et si on pensait autrement tout simplement?

23.Posté par Nivet Alain le 19/10/2017 20:07

Merci Richard de m'approuver. dans mon intervention, que vous avez interprétée conformément au regard malveillant que vous portez sur moi. J'avance quelques pistes permettant de prendre en considération la détresse des femmes, souvent seules, mais pas seulement. Cela, vous ne voulez pas le voir, emporté par votre élan d'agité.

A.N.

24.Posté par JORI le 20/10/2017 10:57

Des personnes dangereuses sur les routes, il y ne a tous les jours, il suffit de lire les faits divers et les articles concernant les contrôles des forces forces de l'ordre et pourtant je ne vois aucun article provocants la dénonciation de cette mise ne danger d’autrui tant décriée par certains commentaires. Pourquoi?.

25.Posté par Dazibao le 20/10/2017 15:20

SAINT-PIERRE. C'est par elle que le scandale était arrivé, en décembre 2012. Dosimétriste au service de radiothérapie du CHU de Saint-Pierre, Sandrine Cleux avait révélé des dysfonctionnements graves, des manquements aux règles de sécurité représentant un danger pour le personnel comme les patients.

Si, dans un premier temps, sa hiérarchie avait tenté de la faire taire, elle avait maintenu ses accusations qui entraîneront la fermeture partielle provisoire du service pendant plusieurs mois. Un affront que le CHU ne lui pardonnera jamais.

Mise à l'écart, tombée en dépression, cette mère de famille se retrouve en arrêt maladie à compter de décembre 2013. Mais l'hôpital ne la rémunère alors qu'à demi-traitement.


(c'est pas de moi, c'est sur le JIR. Il me faut le préciser pour éviter la critique d'un "NIONBRVGDFRTXC....qui s'ignore" du web).

26.Posté par margouillat974 le 24/10/2017 10:32

Devrons nous conclure qu'il existe une bonne et une mauvaise délation?

27.Posté par FIFILLON le 21/12/2017 15:19

LA DELATION C UNE HONTE

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous servirons à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 19 Mai 2019 - 11:07 Macron, "l'enfant roi"?