MENU ZINFOS
Santé

Dengue : Toutes les communes concernées ; plus d'hospitalisations que l'an passé


L’épidémie de dengue poursuit sa progression et toutes les communes de l’île sont concernées. Le nombre de cas hospitalisés est également plus important que l'an passé. Le point de l'ARS et la préfecture :

Par Aurélie Hoarau - Publié le Mardi 19 Mai 2020 à 18:07 | Lu 2323 fois

Dengue : Toutes les communes concernées ; plus d'hospitalisations que l'an passé

Bien que la majorité des cas reste localisée dans le Sud, particulièrement à Saint-Pierre, l’épidémie de dengue poursuit sa progression vers l’Ouest et toutes les communes de l’île sont concernées. Par ailleurs, le nombre de cas hospitalisés est également plus important en 2020 qu’en 2019. L’interconnexion en cours des bases de données des laboratoires ne permet pas de disposer de chiffres définitifs des cas confirmés sur la période du 11 au 17 mai .

Les équipes de lutte anti-vectorielle de l’ARS et du SDIS poursuivent leurs interventions jour et nuit en intégrant les mesures barrières contre la diffusion du Covid. Ces opérations de traitement sont indispensables pour lutter contre l’épidémie, accompagnées par la mobilisation active des Réunionnais au quotidien. La préfecture de La Réunion et l’ARS rappellent à la population l’importance des mesures de prévention essentielles pour lutter contre la dengue : consulter rapidement un médecin en cas de symptômes, se protéger des piqûres de moustiques et continuer à se protéger même malade pour protéger ses proches, et éliminer les gîtes larvaires à son domicile.

Situation épidémiologique au 18 mai 2020 (données de la Cire OI, Santé Publique France)

La dengue circule dans toute l’île depuis plusieurs semaines.

La majorité des cas reste toujours localisée dans le Sud (59%) et le nombre de cas poursuit son augmentation vers l’Ouest, notamment à Saint-Leu et à Saint-Paul.

Dans l’est, le nombre de cas poursuit son augmentation à Saint-Benoît.

Par ailleurs, le nombre de cas rapportés à Saint-Denis est en augmentation.

Les principaux regroupements de cas (foyers de dengue) se situent à :

Région Sud

• Saint-Louis (La Chapelle, La Ferme, Lotissement Leclerc, Plateau Goyaves, Cité Cocos, Petit Bon Dieu, Kerveguen, Savignan, La Rivère, Les Canots, Pont Neuf, Le Ruisseau, Roches Maigres, Le Bois de Nèfles et Le Ruisseau Terres rouges, )

• Saint-Pierre (Bassin Bœuf, Terre Sainte, La Vallée, Ravine Blanche, Concession, Bois d’Olives, Sainte Céline, Mont Verts les Bas, La Cafrine, Basse Terre les Bas)

• Les Avirons (La Croix, Fond Maurice, Bois de Nèfle Cadet, Barouty)

• L’Etang Salé (Les Canots, La Plaine, Pied des roches, L’Etang Salé les Bains)

• Saint-Joseph (Les Lianes)

• Le Tampon (La Chatoire, les 400, Trois Mares, Le Dassy)

Région Ouest

• Saint-Paul (La Saline, Fleurimont, L’étang, La Grande Fontaine, La Plaine, L’ermitage les Bains)

• La Possession (St Laurent, Camp Magloire, Centre-Ville)

• Saint-Leu (Butor,L’Etang, Centre-Ville, Grand Fond, le Chemin Dubuisson, Stella, Le Portail)

• Le Port (Rivière des Galets, Parc Boisé, Mondon, Lotissement Cotur, La Petite Pointe, Titan)

Région Nord

• Sainte-Marie (Grande Montée, La Confiance les Bas)

• Saint-Denis (La Petite Ile, La Bretagne, Sainte Clotilde, Bois de nèfles)

• Sainte-Suzanne (Bel Air, Quartier Français)

Région Est

• Saint-André (Lotissement Satec, La Cressonnière, Maison Valliamé, les Yucas, Milles Roches, Maison Valliamé)

• Bras Panon (Rivière du Mât, Rivière des Roches, les Avocatiers)

• Saint-Benoit (Sainte Anne, Petit Saint Pierre, Centre-Ville, Butor, Bras Canot, Bras Fusil)

Afin de limiter la propagation du virus, les équipes de l’ARS et du SDIS continuent leurs interventions sur le terrain jour et nuit, en appliquant les mesures barrières contre la diffusion du Covid. Ces opérations de traitement sont aujourd’hui indispensables pour lutter contre l’épidémie, accompagnées par la mobilisation active des Réunionnais au quotidien.

Recommandations pour lutter contre la dengue

•    Se protéger des piqûres de moustique (répulsifs, moustiquaires, vêtements longs, diffuseurs), et continuer à se protéger même malade pour ne pas contaminer son entourage

•    Vider tout ce qui peut contenir de l’eau à son domicile (éliminer les gîtes larvaires) : soucoupes et petits objets, vérification de l’écoulement des gouttières, respect des jours d’enlèvement des déchets, abriter les pneus

•    Consulter un médecin en cas d’apparition des symptômes : fièvre éventuellement associée à des maux de tête, douleurs musculaires/articulaires, nausées, vomissements ou fatigue.

Appelez votre médecin avant de vous rendre à son cabinet médical : il décidera avec vous de la meilleure prise en charge (consultation au cabinet ou à distance) et vous orientera vers un laboratoire d’analyses médicales pour confirmation du diagnostic de la dengue.






1.Posté par zangoun le 19/05/2020 16:38

au vu des moyens utilisés par ARS et le SDIS, ( véhicules, hommes, produits contre les gites larvaires ) il est étonnant que l épidémie ne soit pas encore éradiquer , le produit est t'il efficace , on peut se poser des questions vu l'augmentation des cas

2.Posté par Veridik le 19/05/2020 19:09

Pulvérisation d'un produit non nocif par un agent protégé de la tête au pied.

Si ce produit n'est pas dangereux, pourquoi toutes ces protections ?

3.Posté par Rouloulou le 19/05/2020 20:28

Faites un tour au parking de la grande surface en face du CHD de Saint-Denis, hôpital de Bellepierre. Jetez un coup d'oeil à l'arrière du parking et vous comprendrez la problématique de la dengue à la Réunion. Si, en face du plus grand hôpital de la Réunion, l'ars, pour des questions d'hygiène aussi élémentaires, n'arrive pas à faire respecter la loi, ne nous étonnons pas de l'explosion de la dengue à la Réunion. Quelque chose ne tourne pas rond à la Réunion.

4.Posté par Rouloulou le 19/05/2020 20:44

C'est pas le tout d'arroser la Réunion en produits délétères pour la nature et pour nous. Il faut faire respecter l'hygiène de gré ou de force. Cela passe par l'information (c'est déjà fait), l'inspection des sites, et la répression, seule chose qui pourrait inverser la tendance. Mais aucun décideur ne le fera. C'est pour ça que notre civilisation disparaîtra, inéluctablement, du fait de la mollesse de nos dirigeants beaux parleurs.

5.Posté par olive le 19/05/2020 21:44

ne vous inquiétez pas, Mme Ladoucette gère, les masques pour les moustiques arrivent...

6.Posté par Kayam le 19/05/2020 21:51

Vouloir prendre un couteau pour s'enfoncer dans sa chair à cause des picotements témoigne de la souffrance morale et du malaise que peuvent provoquer cette saloperie de dengue.

En allant m'asseoir dans l'eau de mer pendant une heure, en me massant les cuisses et les bras, après 9 jours de dépit et de lassitude, j'ai retrouvé petit à petit un semblant de bien-être. Minime certes, mais ô combien apaisant ! si ça peut aider...

7.Posté par lila le 20/05/2020 07:49

Il faut arreter de nous asperger de produits nocifs pour la santé des Réunionnais. ça tue tout ! endormis, abeilles .... et sans compter que nous respirons cette cochonnerie !
Et en plus ça ne marche pas! La preuve ... Il y a de plus en plus de cas ...Où sont les écologistes ????

8.Posté par li le 20/05/2020 08:22

Les maires doivent être sanctionnés et la DEAL et l ARS.
Et à ce moment là ils se bougeront le c..
Et feront la chasse aux ordures.

Des irresponsables !

9.Posté par ZembroKaf le 20/05/2020 13:52

Saint Pierre Ravine Blanche...mon kartié...abandonné..par not' bon maire réélu pour la 4ème fois !!!

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes