Société

Dengue : Plus de 1300 cas confirmés chaque semaine

Mardi 7 Mai 2019 - 17:12

Du 22 au 28 avril, 1 322 cas de dengue ont été confirmés. L'activité épidémique se maintient à un niveau élevé. Durant cette période de vacances scolaires, la préfecture et l'ARS Océan Indien rappellent à la population l'importance d'utiliser des répulsifs cutanés lors d'activités en extérieur, et notamment dans l'Ouest et le Sud où le virus de la dengue circule activement.


Situation épidémiologique au 7 mai 2019
 
Plus de 1 300 cas confirmés sont actuellement dénombrés chaque semaine, portant à plus de 9 200 le nombre de cas confirmés rapportés depuis le début de l'année. Il s'agit là des personnes pour lesquelles une analyse biologique a confirmé la maladie. Les estimations du nombre de cas ayant présenté des symptômes de la maladie et ayant consulté un médecin (que des analyses aient été réalisées ou pas) se situent plutôt aux alentours de 3 500 cas par semaine, soit plus de 24 000 depuis le début de l'année
 
Les foyers historiques du Sud (Saint-Louis, Etang-Salé, Les Avirons, Saint-Joseph, Petite-Ile) sont toujours très actifs et les cas signalés dans l'Ouest augmentent, et particulièrement sur la commune de Saint-Paul où le nombre de cas déclarés a doublé ces deux dernières semaines.
A l'Est, la commune de Saint-André connait une recrudescence du nombre de cas, avec 25 cas déclarés en 2 semaines.
 
Les foyers émergents sont situés dans :
 
Le Nord : Sainte Clotilde, Saint Denis, Sainte Marie et Sainte Suzanne
L'Est : Saint-André, Sainte-Rose, Bras-Panon et Saint-Benoît
Le Sud : La Plaine des Cafres, Cilaos, Entre Deux et Saint-Philippe
L'Ouest : Saint-Leu, Piton-Saint-Leu, La Chaloupe, Bernica, Saint-Gilles-Les-Hauts, Saint-Gilles-Les-Bains, Le Guillaume, Bellemène/Saint-Paul, Saint-Paul Bois-de-Nèfles, Le Port et La Possession
 
Dans ce contexte, une nouvelle campagne de communication est lancée : « Tous concernés, agissons ! ». Cette campagne vise à interpeller les Réunionnais sur les risques liés à cette épidémie de dengue et à les inciter à se protéger.
 
 

Dengue : Plus de 1300 cas confirmés chaque semaine
Depuis le début de l'épidémie
 
•    Plus de 16 000 cas autochtones confirmés
(dont plus de 9 200 cas depuis le 01/01/2019)
•    442 hospitalisations
(dont 286 hospitalisations depuis le 01/01/2019)
•    1 768 passages aux urgences
(dont 1 293 passages aux urgences depuis le 01/01/2019)
•    Près de 50 000 cas cliniquement évocateurs (dont plus de 24 000 cas depuis le 01/01/2019)
•    14 décès, dont 7 directement liés à la dengue. (Depuis le 01/01/2019 : 8 décès, dont 4 directement liés à la dengue).
Charlotte Molina
Lu 2572 fois



1.Posté par Niquons l'ars le 07/05/2019 17:52 (depuis mobile)

https://www.youtube.com/watch?v=BjE-_X48VHg

2.Posté par zoreil sensible le 07/05/2019 21:10

Désolé pour https://www.youtube.com/watch?v=BjE-_X48VHg ÇA N'EST PAS EFFICACE (pièges à moustique à levure), on l'a essayé à Cilaos ça ne fonctionne pas, faut vraiment que le moustique passe là par hasard après avoir fait 10 fois le tour de la pièce et encore.. même en ajoutant un peu d'odeur corporelle sur papier-cul ajouté au dispositif: il manque les infrarouge et l'aspiration d'air, le CO2 plus lourd que l'air n'est pas diffusé et reste piégé dans le piège. Il faut le bon vieux tupic qui fait mal à la tête ou pleurer, et s'enduire du DEET qui pue et qui fait tordre le nez et fait marcher les tangs en crabe.

3.Posté par Bleu outre mer le 07/05/2019 21:46

J'ai une question après chaque passage de démoustification nous nous faisons piquer, beaucoup plus par les moustiques, ce qui n'était pas le cas avant leur passage. Bientôt le troisième passage cela me fait poser la question est ce éfficace???????? Je ne suis pas le seul à le constater........

4.Posté par Dr Anonyme le 08/05/2019 18:51

Les pièges à moustiques ont fait des progrès incontestables, quoiqu’insuffisants. L'épidémie continue de plus belle. Il nous faut trouver autre chose le plus vite possible.

Les insecticides sont sans doute très efficaces ou même plus efficaces dans seulement dans les boites des laboratoires dont ils ne peuvent s'échapper.

Mais ils ne le sont pas dans nos cours et jardins, vous n'êtes pas le premier BOM à le constater.

Pourquoi ? Ce doit être l'instinct de survie qui les motive.

Il leur faut pondre de suite. Donc il leur faut piquer sans tarder pour avoir des protéines sanguines pour leurs œufs.

Nous voilà revenus, mais en moins rapide, à 2006, où le Chick a surpris nos statisticiens par sa vitesse de propagation le long de la côte et en hauteur jusque 800 mètres et plus, par exemple à la PDC.

Vous ne trouvez pas ça dengue vous ? Nous sommes en 2019 et les choses ont changé. Il existe des moyens de lutter autrement contre les épidémies qu’avec des insecticides tueurs de nos abeilles.

Une épidémie se définit par la transmission d'un individu atteint par la maladie ou porteur sain mais détecté (biologie) à un individu sain qui habite assez près de ce malade, le moustique femelle ne pouvant pas prendre son envol guère plus de 150 mètres. Il est chargé d'œufs et de sang.

Les autres moustiques naissent sains et sauf à traiter leurs piqures, on ne peut pas gagner cette bataille contre la dengue en essayant de les tuer tous. Illusion et perte financière.

5.Posté par Dr Anonyme le 09/05/2019 08:52

Le virus de la dengue ne passe, ni par les postillons, ni par les éternuements, comme les grippes.

Il passe, obligatoirement, par un moustique qui se contamine au contact d'un malade atteint de la dengue dont il boit le sang. L’épidémie ne peut passer que par un moustique ou un insecte hématophage.

Par conséquent, notre devoir serait que le sang de ce patient atteint de la dengue soit enrichi d’une sorte de poison qui tue le moustique piqueur sans léser la personne piquée. Comment ?

Il faut que le sang de la personne atteinte de la dengue contienne un médicament qui tue les moustiques. Nous avons un médicament pour cela.

Ce n'est pas un insecticide, mais une sorte de poison qui tue les seuls invertébrés. Il se nomme l'ivermectine.

L'ivermectine est un dérivé des avermectines isolées à partir de la fermentation de bouillons de Streptomyces avermitilis.

Streptomyces avermitilis est une espèce de bactéries de l'ordre des Actinomycetales. Il s'agit d'un microorganisme à Gram positif dont on utilise les secrétions.

Les vertébrés ne subissent absolument aucun effet grave. Par contre, les invertébrés (que sont tous les parasites intestinaux) en meurent. Il n’agit que sur la neurotransmission spécifique des invertébrés.

Les moustiques contaminants piquant les patients atteints de la dengue seraient les seules victimes.

La méthode que je propose consisterait à donner aux seules personnes atteintes de la dengue un antiparasitaire (non pour les guérir de la dengue mais), pour éviter que leur famille soit contaminée.

L’'ivermectine ne peut pas être nuisible aux autres insectes sauf les insectes hématophages : puces (peste), poux rouges, acariens (Lyme), etc.) Et aux parasites dont nous serions purgés à l’occasion.
A ce que je sache la dengue est due à un virus. Ce ne sont ni les immondices, ni les moustiques sains qui portent le virus en période non épidémique. Les moustiques ne vivent que quelques semaines.

Le virus peut vivre sans dégâts chez des porteurs sains. 80 % de gens porteuses du virus de la dengue ne présenteraient aucun symptôme (elles ne savent pas qu'elles sont malades).

Le second problème des porteurs sains est les chauves-souris, une espèce protégée dont la protection ne nous porte pas chance mais malchance.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 20 Septembre 2019 - 16:21 Citalis: Fin du mouvement de grève annoncé ce lundi