MENU ZINFOS
Zinfos974
Zinfos 974, l'info de l'ile de La Réunion
Alertes infos :
Politique

Dengue : Les maires demandent plus de moyens à l’État


L’Association des Maires du département de La Réunion a interpellé le préfet sur la situation de la dengue sur l’île. Les édiles demandent plus de moyens à l’État pour lutter efficacement contre l’épidémie, notamment à travers une reprise des contrats aidés en direction des associations.

Par - Publié le Mardi 20 Avril 2021 à 17:35

Le communiqué:


Communiqué du Président de l’AMDR relatif à l’épidémie de DENGUE : Des résultats sont attendus !

Depuis 2017, l’AMDR avait alerté les autorités de l’État sur les risques de la suppression des contrats aidés : fin d’entretien des ravines, impossibilité d’assurer la salubrité publique sur des territoires vastes et étendus, développement des niches d’insectes. 

Aujourd’hui, en 2021, nous subissons les conséquences de cette politique du chiffre et de la rationalité budgétaire : la flambée de l’épidémie de Dengue.

En effet, depuis 4 ans, la Dengue, maladie foudroyante qui se transmet par le moustique a frappé 40 000 Réunionnais et causé la mort de 42 personnes. 

Outre l’impact sur le déficit de la CGSS incombant aux arrêts maladies, l’impact humain et beaucoup plus lourd et inestimable.

Toutes les collectivités déploient des efforts incontestables pour tenter d’endiguer la propagation du moustique porteur du virus. 

Nous ne comptons plus les opérations « Vide Fond’Kour » et de nettoyages des espaces publics pilotées par les communes et les EPCI. 

L’AMDR salue le Conseil Départemental qui apporte son concours financier au EPCI à hauteur de 7,5 millions d’euros pour la lutte anti-vectorielle et le déploiement des PEC Dengue. 

De même, l’AMDR salue l’effort conjoint de la Région qui a fait voter, en commission permanente au titre de l’année 2021, le renouvellement de 22 chantiers emplois verts pour un montant total de 2,7 millions d’euros.

L’AMDR salue également toutes les forces du SDIS974 qui apportent chaque année leur concours aux agents de l’ARS sur le terrain pour des actions communes de prévention vers la population. 

Le 15 mars 2021, face à une croissance exponentielle du nombre de cas, l’AMDR a interpellé le Préfet par courrier, demandant une meilleure prise en charge du résiduel au profit des associations qui mènent des opérations de nettoyage des ravines, d’entretien des sentiers, et de ce fait, assument un rôle majeur de lien social, d’insertion professionnelle et de maintien de la salubrité publique.

Avec en moyenne 1000 cas détectés par semaine, chaque année, notre île doit couvrir un deuxième front dans la guerre sanitaire. 

Puisque toutes les forces vives de La Réunion, collectivités, EPCI, associations, populations, sont engagées depuis de longues années dans cette bataille, l’AMDR reste dans l’attente de résultats tangibles de la part des autorités compétentes en matière de sécurité sanitaire. 


Serge HOAREAU


Gaëtan Dumuids
« Dans la vie, les choses sont simples, ce sont les esprits qui les compliquent ». Cette citation... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Damnatio memoriae le 20/04/2021 18:24

Encore de l'argent!
Mais bougez vous le c.. bande de mauvais.
Avec tous les employés communaux qui ne servent qu'à apporter des voix aux élections, il faut plus de moyens?
Quand un coupe l'herbe, 3 regardent.
Ca se voit que ce n'est pas Maurice ici, on peut bien vivre sans travailler : merci la France.
Les habitans ne font aucun efforts, je nettoie la cour du voisin parce-que j'ai une peau à moustiques, c'est la jungle chez le 2ème voisin mais il ne doit pas se faire piquer lui...
Les pompiers sont passés faire de la prévention il. y a longtemps je les ai accuillis, ils m'ont conseillé mais tout le monde ne l'a pas fait pas dans le quartier. Pourquoi? Parce qu'ils plantent du zamel tiens!

2.Posté par Jacques le 20/04/2021 18:34

Les maires veulent plus d’argent.., pour s’excuser de ne pas faire le travail ? Ou sont les opérations de démoustication en dehors des périodes de crises ?

3.Posté par Pro no stick le 20/04/2021 18:43

faut pas demander des moyens.. mais des excellents..

4.Posté par DOGOUNET le 20/04/2021 18:47

Nos maires-la-mok demandent toujours plus des autres. Que DEFERRE revienne et leur botte le... à ces gugusses incompétents, profiteurs et incapables de se remettre en question. Que l'Etat leur dise NON. DEMERD A ZOT !

5.Posté par PINGOIN le 20/04/2021 18:48

Envoyez vos employés communaux déjà à pulvériser les ravines comme au bon vieux temps et arrêter de demander à l'état comme des assistés . Vous ne donnez pas le bon exemple !!! Bougez vous !!!!

6.Posté par Pécos le 20/04/2021 19:19

Heureusement le ridicule ne tue pas comme la dengue et le Covid. Ce président de ce machin n'a pas froid aux yeux en demandant à l'Etat des moyens financiers sous couvert de la dengue avec tous les arguments inimaginables alors que c'est plus pour entretenir leur réservoir électoral qui commence à les chatouiller. Pathétique

7.Posté par Dans Les Tranchées le 20/04/2021 19:39

Plus de moyen à l’état, oui peut-être, mais vos administré(es) peuvent aussi vous aider, simplement en nettoyant leurs cours. Vous pouvez aussi sortir un arrêté municipal interdisant l’élevage d’aédes albopictus😬

8.Posté par Sabine le 20/04/2021 17:57

il serait bon que les communes, envoient les employés pour faire un travail correctement. on n'en serait pas là. nous pourrons avoir toutes les caméras, mais si dans la tête, nous continuons à penser que des personnes sont payés pour ramasser, bin ça continuera. Le plus triste c'est que toutes ces personnes ne pensent pas, qu'ils peuvent perdre un proche, tout ça par le manque de civilité, et de respect pour cette pauvre terre 🌎.

9.Posté par Bleu outre mer le 20/04/2021 20:22

Les maires se réveillent, le notre n'a pas fait grand chose, maintenant depuis qu'il y a des cas de Dengue l'ars passe. Je préfère botter en touche sur la visite de ces messieurs, et quand vous leur parlez du masques, c'est encore plus drôle c'est à dire à l'opposé de ce que dit la "Martine" aux champs , a la campagne, a la retraite......

10.Posté par Lulu le 20/04/2021 20:23

Ah nos chers élus mais faites bosser déjà votre personnel ensuite verbalisez ceux qui entassent les cadavres de voiture et autres saloperies dans leur cour ah ce sont vos électeurs faut encore les assister. Faites le boulot pour lequel vous avez été élus messieurs les maires de la préférence régionale.

11.Posté par Bénédictin le 20/04/2021 20:44

Plus de moyens !!!!
Voilà dix ans que de vieux pneus traînent non loin de chez moi à saint Benoît . Appels téléphoniques, on m’oriente vers la Cirest qui m’oriente vers la mairie!!!
Courriers envoyés à maintes reprises, et toujours rien.
Des incompétents !!!
Le maire de Saint-Benoit , ne sort il pas de son bureau ?
Que font ses conseillers ? ?
Ils ne sont là que pour pour les indemnités ???
Des incompétents !!!

12.Posté par klod le 20/04/2021 20:58

ben , depuis 75 ans de "départementalisation" ( merci , atchoum!!!) : ""Les maires demandent plus de moyens à l’État'§§


du nouveau gaston et tibère ?????????????????????????

bien kontan "les maires" de la run ?????????????????????????????

13.Posté par Pov le 20/04/2021 21:50

Honte aux élus locaux ils crient sans cesse au manque de moyen alors qu'ils ne font rien avec ceux qu'ils ont allez oust du balai

14.Posté par Pierre BOYER le 20/04/2021 22:27

Avec tous les gratteurs de c... qui trainent dans chaque commune et payés à glander, comment peut on encore demander plus de moyens
Faut être gonflé!!

15.Posté par Yaboss le 21/04/2021 08:04

Ces contrats aidés...combats de nos élus sachant que le personnel communal ne travaille pas à 100%. Une commune comme Saint-Louis (75 000 habitants pr plus de 2000 employé) avec 3.5% de sa population employée par la commune c'est grave!

16.Posté par Pov renion le 21/04/2021 08:21

Les collectivités distribuent le fric à gogos..adressez vous à la civis..

17.Posté par lala le 21/04/2021 09:33

Tout à fait d'accord avec LULU au lieu de demander des moyens verbaliser et enquêter sur les dépots sauvages de toutes sortes dans vos villes

18.Posté par Dr Anonyme le 21/04/2021 09:49

Bravo messieurs les maires

On pourrait voir, d’année en année ses couteux efforts de l’ARS récompensés pour obtenir une éradication des vecteurs et la dengue reculer petit à petit. Ben non !

Existe-t-il des effets palpables de cette stratégie d’une année sur l’autre depuis trois ans 2018 ? Non ! Bien sur que non !

"Considérant enfin, que, malgré tous nos efforts de toutes sortes (énumérés ci-dessus par le groupe le groupe majoritaire Le Port Nout Avenir l’épidémie de Dengue est un fléau qui touche (de plus en plus) toutes les familles Portoises"

Considérant que ces efforts anciens et soutenus des autorités sanitaires sont évidemment inefficaces et même dangereux pour les abeilles de nos ruches ainsi que pour les oiseaux nourrissant leurs nichées avec des insectes.

Demandons aux médecins au premier plan des recours contre cette épidémie de reprendre leur liberté de prescrire pour les malades récemment atteints par la dengue avec les médicaments qu'ils pensent utiles contre cette épidémie.

Y compris s'il s'agit de médicaments n'ayant pas reçu une AMM dans notre pays. Quoique déjà éprouvés dans d'autres pays, en particulier par Bill GATES et l’OMS au Burkina Fazo dans la lutte contre la transmission familiale du malaria.

Resterait à l'ARS à accorder une recommandation temporaire d'usage (RTU) pour le médicament de dernier recours.

Pour accorder cette RTU, la loi ne prévoit que deux conditions : une présomption d’efficacité et un minimum d’effets indésirables afin d’établir un rapport bénéfice/risque favorable. Simple non ?

Cette molécule n'a aucun effet secondaire chez les humains. Une expérience de 30 ans chez les malades atteints par la gale ou par la filariose de Bancroft le démontre on ne peut mieux.

Par contre, la molécule est bien connue depuis 30 ans chez les vétérinaires pour leurs effets chez les tous les invertébrés dont sont les moustiques sans affecter les troupeaux d'animaux de rente.

Faut-t’il continuer sur la voie indiquée par l’ARS ou, au contraire, ajouter un peu de médecine.

En résumé, au lieu de chercher, en vain, à tuer des milliards de moustiques non porteurs, il serait plus efficace de ne viser que les seuls moustiques porteurs.

Un patient atteint de la dengue devrait être traité pour lui-même mais surtout pour protéger son entourage selon le territoire d’envol de ce moustique celui qui chargé de sang et porteur du virus.

Un seul moustique apporte la maladie. Un seul autre moustique transporte la maladie. Casser la transmission pourrait consister à tuer, non pas tous les moustiques mais les seuls transporteurs.

Tuer le moustique qui vient de piquer une personne déclarée séropositive pourrait être bien plus utile et casser l’épidémie. Ce moustique-là va piquer les enfants du couple et l'épouse de cette personne.

19.Posté par Kayam 🖊 le 21/04/2021 15:36

KayaM
@Dr Anonyme
à chaque fois que que vous lis, je ne comprends pas comment c'est possible de faire mourir le seul moustique qui vient de piquer un sujet atteint de la dengue...pour qu'il ne soit plus le transporteur de la maladie. Où le trouver ce fichu moustique...parmi tous ceux qui volent ? comment le reconnaître ? a t-il un signe particulier... un changement de couleur par exemple ??
Je vous "entends" souvent parler d'ivermectine. 🤔qu'y a t-il donc contre la prescription...pour qu'on nous laisse ainsi souffrir ?

20.Posté par Dr Anonyme le 21/04/2021 18:08

Un seul moustique apporte la maladie. Un seul autre moustique transporte la maladie. Casser la transmission pourrait consister à tuer, non pas tous les moustiques mais les seuls transporteurs.

Tuer le moustique qui vient de piquer une personne déclarée séropositive pourrait être bien plus utile afin de casser l’épidémie. Ce moustique-là va piquer les enfants du couple et l'épouse de cette personne.

Il n'y a plus à l'ARS à accorder une recommandation temporaire d'usage (RTU) pour le médicament de dernier recours : l'ivermectine.

Pour accorder cette RTU, la loi ne prévoit que deux conditions : une présomption d’efficacité et un minimum d’effets indésirables afin d’établir un rapport bénéfice/risque favorable. Simple non ?

Cette molécule n'a aucun effet secondaire chez les humains. Une expérience de 30 ans chez les malades atteints par la gale ou par la filariose de Bancroft le démontre on ne peut mieux.

Comment comprendre ma proposition de donner de l'Ivermectine à celui qui vient de faire un test de dengue positif afin de casser l'épidémie ? Mon but est de casser l'épidémie sans essayer de guérir les malades.

Le moustique qui s'approche de ce malade et le pique fait un repas de sang contenant de l'ivermectine. Ce repas contenant de l'ivermectine le tue dès sa tentative d'envol. Ainsi il n'a plus la force de piquer la femme de ce malade ou ses enfants ou les voisins proches.

Par contre, la molécule est bien connue depuis 30 ans chez les vétérinaires pour leurs effets chez les tous les invertébrés dont sont les moustiques sans affecter les troupeaux d'animaux de rente.

21.Posté par Lulu le 22/04/2021 08:08

à 19.Posté par Kayam 🖊 le 21/04/2021 15:36.....ou trouver ce fichu moustique....regardez bien il porte un gilet jaune :) !


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes