Santé

Dengue: Dix hospitalisations la semaine dernière

Mercredi 18 Juillet 2018 - 09:42

6 152 cas de dengue confirmés depuis le début de l'année 2018 ont été signalés par les laboratoires de ville et hospitaliers de La Réunion. Malgré une baisse du nombre de cas déclarés, l'épidémie se maintient en ce début d'hiver austral. Au total depuis le début de l'année 2018, on enregistre 131 hospitalisations pour dengue (dont 10 la semaine dernière), 394 passages aux urgences et un décès évalué comme indirectement lié à la dengue. 

"Avec le passage en niveau 4 du plan ORSEC, l'ensemble des acteurs doit rester mobilisé durant l'hiver austral pour éviter une épidémie de grande ampleur au cours de l'été prochain", indique l'ARS, qui renforce les messages de prévention à l'arrivée des vacances et des déplacements de nombreuses personnes.

Information des voyageurs

Une personne contaminée par la dengue à La Réunion peut, sans le savoir, introduire le virus en voyageant et être à l'origine d'une transmission de la maladie. Le préfet de La Réunion rappelle les conseils de prévention suivants aux voyageurs : 

À leur arrivée à La Réunion : 
•    Se protéger contre les piqûres de moustiques pour éviter de contracter la dengue pendant leur séjour.

À leur départ de La Réunion : 
•    Consulter leur médecin en cas d'apparition des signes de la maladie dans les 7 jours suivants leur arrivée à destination.

•    Continuer à se protéger contre les piqûres de moustiques dans les jours suivants leur arrivée à destination pour ne pas transmettre la maladie.


Rappel des recommandations à la population

L'action de lutte contre la dengue menée par l'ensemble des acteurs (ARS Océan Indien, communes, intercommunalités, SDIS, RSMA...) n'est efficace qu'en complémentarité avec la mobilisation de la population.

"C'est maintenant, durant l'hiver austral, que nous devons agir ensemble pour lutter contre les moustiques", indique l'ARS :

•    Se protéger des piqûres (répulsifs, vêtements longs) et protéger son entourage.
•    Éliminer les lieux où les larves se développent et vider tout ce qui peut contenir de l'eau.
•    Consulter immédiatement un médecin, en cas de forte fièvre, douleurs articulaires, maux de tête, grande fatigue.

Situation épidémiologique au 17 juillet 2018
(données de la Cire OI, Santé Publique France)

Du 2 au 8 juillet (données de la semaine dernière en cours de consolidation), 119 cas de dengue ont été diagnostiqués et sont répartis dans les zones suivantes :
•    Dans l'ouest : Bois de Nèfles et La Plaine (12 cas), Saint-Paul, Gare routière et Etang (14 cas), Le Port (21 cas), La Possession (18 cas), Saint-Gilles-les-Bains (9 cas), Saint-Leu (3 cas), Saint-Gilles-les-Hauts (5 cas).
•    Dans le sud : Ravine des Cabris (5 cas), Saint-Pierre (4 cas), Etang-Salé (3 cas), Saint-Louis (5 cas), le Tampon (4 cas), Saint-Joseph (1 cas), les Avirons (3 cas), Saint-Philippe (1 cas).
•    Dans le nord : La Montagne (1 cas), Sainte-Clotilde (2 cas), Saint-Denis ville (3 cas),  Sainte Marie (1 cas).

"Si nous agissons Ensemble contre les moustiques durant l'hiver austral, nous pouvons arrêter l'épidémie de dengue", conclut l'agence de santé.
N.P
Lu 1792 fois



1.Posté par alcide le 18/07/2018 11:22

J'entends ça et là, notamment par les professionnels du funéraire, une surmortalité dans le sud de l'Ile...Bizarre ces rumeurs qui circulent, y-aurait-il des causes de décès qui passent sous silence ? Personnellement je ne le crois pas du tout. Mais ses rumeurs infondées, marquent cependant de plus en plus, le peu de crédit que la population accorde à ses autorités; il y aurait donc une certaine défiance, comme "si on nous cachait quelque chose".

2.Posté par David y a deja pensé le 18/07/2018 15:32 (depuis mobile)

http://www.lepoint.fr/sante/thriller-le-jour-ou-ebola-debarquera-a-paris-17-07-2018-2236955_40.php

3.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 18/07/2018 21:51

*Du moment qu'on vous dis que c'est "PAS SI GRAVE" !

4.Posté par Fredo974 le 19/07/2018 15:23

L'autre a encore sa mêche dans le vent ?

5.Posté par Louis Pariot le 19/07/2018 15:24

Les familles des personnes décédées dont le décès aurait été provoqué ou facilité par la dengue devraient porter plainte ensemble...

6.Posté par Fredo974 le 19/07/2018 16:15

POST 5 LOUIS PARIOT

Contre le virus ou contre le moustique ?

7.Posté par Jane le 20/07/2018 04:12

Il y a une épidémie de dengue actuellement sur notre île. Sont relayées les conduites à tenir chez soi afin de ne pas participer à la prolifération. Donc afin de ne pas être complice voir responsable de rendre des personnes malades. Il y a 1 semaine, l’ARS frappe à notre porte expliquant qu’ils doivent intervenir et asperger car une personne du lotissement est malade. Jusqu’ici rien d’anormal jusqu’à ce que je leur demande s’ils avaient vu l’état de la piscine du voisin, à l’abandon par le propriétaire qui n’en a déjà que faire de louer un logement insalubre... il répondent qu’effectivement elle est bourrée de larve... ma question est la suivante « mais vous allez le dénoncer? » « nous allons remonter l’information mais vous savez c’est déjà la troisième fois qu’on essaie d’intervenir sur ce lotissement seulement on ne nous donne pas les pass d’entrée pour le portail »... tous les commerciaux immobiliers notamment on accès à nos résidences partout sur l’île en revanche l’ars non... il y a pas un soucis là?! Et le propriétaire, ne mérite il pas une magnifique amende pour mise en danger d’autrui?!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >