MENU ZINFOS
Santé

Dengue : Crainte d'une reprise épidémique au cours de l’été austral


Par N.P - Publié le Mardi 10 Septembre 2019 à 16:03 | Lu 1545 fois

Dengue : Crainte d'une reprise épidémique au cours de l’été austral
Du 26 août au 1er septembre 2019, 18 cas ont été confirmés. L’épidémie se maintient toujours et la persistance du virus pendant l’hiver fait craindre une reprise épidémique au cours de l’été austral, indique les services de la préfecture et l'ARS.

La mobilisation conjointe de l’ensemble des acteurs et de la population est nécessaire. Les autorités rappellent à la population l’importance de mettre en œuvre les gestes de prévention pour lutter contre les moustiques. Menés par chacun au quotidien, ils contribuent activement à limiter la diffusion de la maladie. L’épidémie de dengue est encore présente cet hiver. Unissons-nous contre les moustiques !

Situation épidémiologique au 10 septembre 2019 (données de la Cire OI, Santé Publique France)

Le nombre de cas de dengue déclarés se stabilise.

=> Dans le Sud : En moyenne une dizaine de cas sont déclarés par semaine.
=> Dans l’Ouest : Le nombre de cas augmente à nouveau, et principalement sur les communes de Saint-Paul et Saint-Leu. 
=> Dans le Nord  : Le nombre de cas est en baisse ; une concentration est notée sur la commune de Sainte-Marie.
=> Dans l’Est : Un nouveau cas a été déclaré à Saint-Benoit après deux semaines sans aucun cas déclaré.

DEPUIS LE DEBUT DE L’EPIDEMIE

• Plus de 24 800 cas autochtones confirmés (soit 17 902 cas depuis le 01/01/2019)
• 767 hospitalisations 
(dont 612 hospitalisations depuis le 01/01/2019)
• 2 380 passages aux urgences 
(dont 1 905 passages aux urgences depuis le 01/01/2019)
• Plus de 75 600 cas cliniquement évocateurs (dont plus de 49 800 cas depuis le 01/01/2019)
• 19 décès, dont 11 directement liés à la dengue. (Depuis le 01/01/2019 : 13 décès, 
dont 8 directement liés à la dengue)


RAPPEL : les gestes à appliquer pour se protéger de la dengue


GESTE N°1 : Je me protège des piqûres de moustique

L’utilisation des produits répulsifs est l’une des mesures les plus sûres pour lutter contre la propagation de la dengue. Il est conseillé de disposer en permanence d’un répulsif cutané afin de pouvoir l’appliquer en journée, en particulier le matin et le soir. Par ailleurs, pour protéger les bébés et les personnes alitées, il est conseillé d’utiliser des moustiquaires.


GESTE N°2 : J’élimine l’eau stagnante

Les moustiques se multiplient en pondant leurs œufs dans les récipients et objets contenant de l’eau. Pour lutter contre la prolifération des moustiques, il faut supprimer ces gîtes larvaires, ou les vider chaque semaine.

GESTE N°3 : Je consulte un médecin en cas de symptômes

Les symptômes qui doivent conduire à consulter son médecin sont :
- une forte fièvre
- des maux de tête
- des douleurs musculaires et/ou articulaires
- une sensation de grande fatigue.
Si le moustique pique une personne malade, il devient contaminant et peut transmettre la maladie à une personne saine. C’est pourquoi, les personnes souffrant de la dengue doivent tout particulièrement se protéger des piqûres de moustiques.




1.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 11/09/2019 01:26

*"Crainte" ?

*Disons que c'est une certitude...

2.Posté par gone 974 le 13/09/2019 06:14

Habitant à st Paul bdn, nous avons eu dans notre quartier de nombreux traitements anti moustiques. Plus d'araignées, plus d'endormis, plus d'abeilles, plus de lézards... mais toujours des moustiques... voir plus qu'avant car sans prédateurs.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes