Santé

Dengue : 50 militaires de la sécurité civile en renfort à La Réunion

Mardi 26 Mars 2019 - 14:32

Dengue : 50 militaires de la sécurité civile en renfort à La Réunion
Alors que les prévisions réalisées par l’Institut Pasteur et Santé Publique France annoncent un pic de l’épidémie de dengue pour la mi-avril, le préfet de La Réunion a sollicité du ministère de l’Intérieur le renfort d’une cinquantaine de personnels issus des formations militaires de la Sécurité Civile (FORMISC), conformément au dispositif ORSEC * "lutte contre les arboviroses".

Ces militaires des unités d’intervention et d’instruction de sécurité civile de Brignolles (83) et de Nogent-le-Rotrou (28) arriveront le mercredi 27 mars 2019 à La Réunion pour deux mois, indique la préfecture. 

Ils auront deux missions principales : d’une part, appuyer les services de la lutte anti-vectorielle dans les actions de démoustication (40 personnes) et, d’autre part, renforcer la coordination des opérations au sein des sous-préfectures (10 personnes).
N.P
Lu 1543 fois




1.Posté par Lamoulangue le 26/03/2019 15:04 (depuis mobile)

Comment faire s''il nétait pas là pour éradiquer la dingue ? Et pr les détritus en tt genre que IRT cautionne pour faire sa PUB, bientôt faudrait ils demandé aux agents de l''hexagone pr ramasser les carcasse de voiture et les déchets qui tapisse île.

2.Posté par CALOU le 26/03/2019 15:55

Bonne vacances messieurs dames. tous frais payés

3.Posté par question le 26/03/2019 16:36

A Pôle Emploi de la Réunion : y a t il encore des chômeurs réunionnais ?

4.Posté par Mougeon le 26/03/2019 19:36 (depuis mobile)

Ouffff!!!
On est sauve!!!
La renion pa Kpabe!!!
Les superpuissants arrivent!
Nous voila rassures
Trop faibe po la france,trop fort po la renion

5.Posté par batofou le 26/03/2019 20:40

Avec tous le chômage ici on trouve le moyen de faire venir des renforts !
Bravo la ministre et sa bande d’incompétents bien payés !

6.Posté par Marine le 26/03/2019 23:32 (depuis mobile)

C'est clair, pourquoi allez chercher dans l hexagone alors qu il y a des gens au chômage ici. Et puis pour nous envoyer des pesticides dans la figure, ça certains trouvent le temps. Alors si ils sont encagoulés et payés double, tout frais payés! :(

7.Posté par miro le 27/03/2019 01:03

frères réunionnais, la SINISTRE qui nous a rendu visite se moque de vous. Elle ne croit pas en vos capacités .... et préfère payer des vacances à ses protégés.

8.Posté par La gitane le 27/03/2019 04:27 (depuis mobile)

Disons que les fonctionnaires de L'ARS ont peur de manipuler la deltamethrine et la tétramethrine.... hautement cancérigènes.

Honte à L'ARS !

9.Posté par Cloclo le 27/03/2019 07:11 (depuis mobile)

Pauvre société réunionnaise, même pas foutu de tuer 2_3 moustiques. 140 000 chômeurs, des tonnes de saleté partout, des espaces publics pas entretenus, des chiens errants à la pelle... Les 594000 touristes doivent aussi apprécier. Quelle honte !!

10.Posté par Dr Anonyme le 27/03/2019 07:53

Certes, on peut lutter contre les moustiques qui transmettent la dengue grâce à 40 soldats de métropole. Encore faudrait-il songer à protéger nos troupes d'appoint contre ces mêmes moustiques qu’ils doivent attaquer. Pourquoi ne pas demander aux médecins un effort intellectuel dans ce qui est leur domaine ?

Premier point médical. Certaines régions endémiques pour le paludisme sont également infestées par les filarioses de Bancroft et de Médine. La population y bénéficie déjà et régulièrement de traitements par l'ivermectine. C'est de l'acquis. Une publication du Lancet lance l'idée que ce traitement pourrait également prévenir le paludisme. Il est en effet possible que les moustiques anophèles ingérant de l’ivermectine présent dans le sang des personnes traitées soient tués, réduisant ainsi globalement le risque de transmission à l’échelle de la communauté.

Second point médical. Peut-t-on, dès lors, avoir le courage de préconiser, chez nous, l'usage, jusque-là inédit mais non interdit, de l'ivermectine pour lutter contre l'épidémie de la dengue de la Réunion? L’ivermectine possède une action toxique sur la neurotransmission des seuls invertébrés (dont les moustiques) ainsi d'ailleurs que sur tous les autres parasites invertébrés. Elle est, par contre, sans aucune action (effets secondaires) chez les mammifères. Les vertébrés dont nous sommes ne possèdent pas la même neurotransmission que les invertébrés. C'est ce qui permettrait une action sur presque tous les parasites sans déranger leurs hôtes mammifères.

Premier effet à envisager: toute une série de parasites seraient traités. L’ivermectine est un antiparasitaire à large spectre déjà bien connu pour traiter les maladies suivantes portées par des invertébrés : l’onchocercose, la rosacée aux acariens, la filariose lymphatique de Bancroft (autrefois très répandue à LA RÉUNION: gros patte, grosse graine), la filariose à Loa Loa (africaine), l’anguillulose, l’ascaridiose, l’oxyurose (ces deux-là autrefois très répandues chez nous), la larva migrans cutanée, la gale et le palu d'importation. Peut-être même peut-on espérer traiter la pédiculose du cuir chevelu (poux) et d'ailleurs tous les insectes hématophages, puces, tiques qui transmettent la maladie de LYME, etc.

Second effet : les moustiques sains qui viennent piquer des patients atteints de la dengue, pourraient ainsi absorber de l'ivermectine trouvée dans le sang de ces patients. Ils en meurent. Ceci casserait déjà la transmission à partir des personnes atteintes de la dengue afin de protéger leur entourage. Les personnes traitées par de l'ivermectine pour tel ou tel autre parasite (voir plus haut), soit pour faciliter la lutte contre la dengue feraient mourir les moustiques qui les approcheraient. Ceci casserait, encore mieux la transmission à partir des personnes ayant pris de l'ivermectine.

Il est encore temps de décider de casser cette épidémie de dengue afin de ne pas se retrouver, comme en 2006, avec une épidémie de Chick sans aucun traitement.

11.Posté par vérité le 27/03/2019 09:29

militaire civile en vacances a la réunion pour promener et non pour éradiquer la dengue , donne les réunionnais gilets jaunes les moyens d'ératiquer les moustiques cela va faire emprofiter certains foyer un revenu .

12.Posté par Lila le 27/03/2019 10:26

A post 10 : c est super intéressant.Moi je n y connais rien .... Mais pourquoi aucune personne publique n en parle. On attend une réponse de l'ARS ....

13.Posté par Dr Anonyme le 27/03/2019 10:43

Pourquoi personne n'en parle ?

Je ne sais pas. Les médecins qui devraient discuter de cette éventualité n'aiment pas les idées qui viennent des autres. Cela je ne le sais que trop bien.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie